Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 16:48

Ce matin, j'ai décidé d'aller chasser un lac situé sur Clermont Pouyguilles, utilisé pour l'irrigation. Manu, Christophe et Lionel ont répondu à mon invitation. Manu nous retrouve sur un petit parking près du lac alors que Lionel et Christophe m'ont rejoint chez moi. Nous nous retrouvons sur place avant le lever du jour puis partons à pied vers le lac par la route. Nous rejoignons ainsi un petit ru qui alimente le lac.

Manu et Christophe prennent sur la gauche du ru et nous à droite. Ce lac est assez facile à chasser à 4. Les terriers sont situés en grande majorité au milieu des 2 berges du lac, presque face à face. Alors que nous arrivons au départ du lac, j'aperçois 2 ragondins qui se mettent à l'eau près d'un peuplier tombé dans le lac. Je les annonce à Christophe et Manu qui filent au pas de course vers les terriers. Je cours avec Lionel vers les 2 terriers de notre côté du lac alors que les ragondins viennent de plonger.

En courant, je surveille la surface du lac quand j'aperçois les ragondins qui remontent, l'un après l'autre à la surface, dans notre dos. Ils replongent, craignant les voir repartir vers le ru où se trouvent des terriers, je crie à Christophe de faire demi-tour pour partir garder l'entrée du ru. Il fait donc demi-tour et part s'y poster. Je laisse Lionel aux terriers à quelques mètres l'un de l'autre. Manu est en place sur les terriers en face de Lionel.

Je poursuis mon chemin pour faire le tour du lac au cas où d'autres ragondins seraient dans le secteur mais j'arrive près de Manu sans avoir vu de ragondin quand Manu m'annonce qu'un ragondin part vers la digue. Je le cherche un moment du regard et finis par l'apercevoir. Il avance vite près de la berge opposée et se dirige vers le déversoir du lac où il espère certainement sauter vers le ru alimenté par le déversoir.

Je pars donc rapidement en sens inverse et passe derrière la digue puis avance ainsi le plus rapidement possible en essayant de ne pas glisser dans la pente couverte d'herbes hautes humidifiées par la rosée. La digue cache ma progression et j'arrive près du déversoir. Le ragondin méfiant s'est arrêté à environ 10 mètres de la digue et environ 15 mètres de ma position. Je décide de rester immobile en espérant le voir s'approcher mais il finit par repartir en biaisant vers Manu. Je le laisse faire et remonte sur la digue pour observer la scène.

Il finit par repérer Manu et traverse le lac pour aller droit sur Lionel qui le laisse bien venir avant de lui décocher une flèche mortelle. Je rejoins Lionel et apprends qu'il a également tiré un autre ragondin qu'il pense avoir blessé. Je récupère sa première flèche avec mon lancer. Christophe qui nous rejoint a lui aussi fléché un autre gros ragondin. Il tente de récupérer le ragondin de Lionel avec son lancer équipé d'un gros hameçon triple. En descendant au bord de l'eau pour récupérer la flèche, je m'aperçois que les ragondins ont creusé un nouveau terrier hors de l'eau. La boue remuée à l'intérieur prouve que les ragondins le fréquentent souvent et une flaque d'eau boueuse me fait craindre que le ragondin blessé se soit enfermé dans ce terrier. Je récupère la flèche puis pars aider mes collègues et récupère le ragondin avec le lancer de Christophe.

Nous décidons de partir pour changer de lac, j'avance tranquillement le long de la berge quand un gros remous attire mon attention au pied d'une petite bande de buissons qui poussent penchés sur l'eau. Je suis sûr qu'il s'agit d'un ragondin et en informe mes collègues. 

Je pars rapidement sur les terriers que gardait Lionel qui me rejoint. Christophe est resté près du ru d'alimentation du lac. Manu repars vers les terriers d'en face. Le ragondin refait surface à 10 mètres environ de la berge derrière les buissons et Christophe ne peut pas le voir. Nous lui annonçons sa situation. Le ragondin a un comportement bizarre et nous pensons qu'il est blessé, il revient vers la berge d'où il est parti pour se caler sous les buissons. Christophe parvient à lui décocher, au travers des branchages, une flèche qui le touche alors qu'il est arrivé contre la berge.

Le ragondin plonge et remonte au bout d'un moment entre Christophe et moi, je le signale à Christophe et tente de m'approcher mais il plonge pour se diriger vers la berge. Je dis à Christophe qui s'approche qu'il doit être calé contre la berge. Christophe s'avance doucement et finit par l'apercevoir, calé contre la berge et lui décoche une flèche qui le cloue sur place. Cette fois, il n'y a plus de ragondins sur le lac. Nous récupérons les flèches et les ragondins et rentrons vers les voitures. Ce sont trois beaux ragondins.

Nous reprenons les voitures, à 2 par véhicule puis partons vers Loubersan pour 2 lacs en contrebas du village. Vous nous garons au départ d'un chemin de terre et prenons nos affaires avant de descendre vers les lacs à plusieurs centaines de mètres. Arrivé au ru en bas de la combe, nous le traversons par un passage busé puis partons vers un lac sur notre droite. Nous arrivons par le pied de la digue qui s'élève comme un mur vert qui nous cache le lac. Je pars avec Manu par la droite et nos collègues prennent par l'autre rive.

En arrivant au coin de la digue, nous apercevons des foulques et canards sur le lac mais pas de ragondin. Nous longeons doucement le lac en direction d'un petit bois où se trouve un affût à canard et qui descend de la crête de la colline pour se terminer au bord du plan d'eau. En arrivant près du bois, j'aperçois un gros ragondin qui traverse le bras de gauche qui termine le lac. Je l'annonce à nos compères et leur dit de se dépêcher pour tenter de l'intercepter mais le temps de passer une clôture électrique le ragondin est déjà à couvert dans une bande de ronce qui longe la rive gauche de la branche du lac avant un bois qui borde le reste de la branche.

Le niveau du lac ayant beaucoup monté, l'accès habituel au bois est immergé. Je contourne donc un gros roncier situé contre le bois et trouve un passage qui rentre dans le bois. Je l'emprunte et rejoins la bordure du lac. Je surveille les branchages et les arbres partiellement immergés mais je n'y vois que des foulques. Je ressors du bois, contourne la branche de droite du lac et arrive au départ de la seconde branche quand Lionel, posté en face, m'annonce qu'il a vu un ragondin rentrer dans une touffe de colza qui a poussé au bord du lac.

Je m'approche doucement mais ne vois rien, je continue à avancer doucement quand 2 jeunes ragondins s'éloignent de la berge à environ 10 mètres devant moi. Je presse le pas pour me rapprocher et fais démarrer 2 autres ragondins qui partent droit vers les ronces de la rive opposée avec les 2 premiers. Ils ont tous plongé. J'en tire un que j'aperçois par transparence sous l'eau mais ma flèche déviée par l'eau passe à côté.

Un des jeunes ragondins remonte contre la berge opposée près de Lionel mais ce dernier ne le vois pas à cause du roncier assez haut et épais. Voyant qu'il ne peut pas le voir, je lui demande, bien qu'il soit en haut du talus, bien au-dessus du ragondin, de se décaler pour que je puisse tenter un tir. Le ragondin est à 30 mètres environ. Mon premier tir est un peu trop court, ma flèche ralentie par l'eau vient doucement buter contre la berge juste sous le ragondin qui ne bouge même pas. Ma seconde flèche part avec un bruit caractéristique d'une vanne décollée et tape la berge juste au-dessus du ragondin qui plonge et disparaît. 

En regardant sur ma droite, j'aperçois 2 ragondins accolés au milieu des branches d'un arbuste à la surface de l'eau près de la berge. Il ne me reste que 2 flèches, Ils sont à 10 mètres environ, j'arme vise et décoche mais ma flèche ricoche dans les branches et retombe plus loin dans le lac. L’un des ragondins a plongé mais l'autre que la flèche a frôlé n'a même pas bougé. N'ayant plus qu'une flèche, je décide de l'assurer et m’approche à environ 5 mètres. Je me décale un peu pour avoir une meilleure fenêtre de tir. Je vise derrière la tête du ragondin et décoche. Ma flèche le frappe un peu plus en arrière et reste en travers de l'animal qui en tentant de plonger s'empêtre dans les branchages où il se débat un court instant avant de rendre l'âme. 

Pendant ce temps, Christophe longe la berge opposée en se frayant un passage dans le sous-bois épais qui couvre la pente raide qui descend dans le lac. Un remous se déplace en longeant la berge sous les branches basses alors que Christophe remonte pour sortir du bois. Je lui signale ce mouvement et il fait demi-tour mais nous ne verrons pas sortir de ragondin. Nous faisons demi-tour pour partir en longeant le ru où se déverse le trop plein du lac. Ce petit cours d'eau rejoint un très grand lac d'irrigation un peu plus loin.

Arrivés environ à mi-chemin entre les lacs, nous traversons avec Manu par un passage busé pour longer sur la gauche du ru alors que Lionel et Christophe longe à notre hauteur sur l'autre rive. Nous avançons tranquillement quand du mouvement attire mon regard dans le ru à 50 mètres environ devant nous. C'est une poule d'eau qui se débine. Une seconde surgit de la végétation et la suit puis les 2 volatiles s’envolent faisant décoller un mâle colvert sur la rive de droite juste à côté d'elles. C'est alors que de nombreux ragondins surgissent de la végétation et du champ de blé sur la droite du ru et se jettent à l'eau.

J'annonce "ragondins" et pars en courant pour tenter d'intercepter les fuyards qui partent vers le lac un peu plus loin. Tout en courant, j'aperçois plusieurs gros ragondins qui filent sous l'eau. Je tire l'un d'eux, sous l'eau, contre la berge opposée et le manque. Il disparaît sous la berge. Je poursuis un second gros ragondin qui file sous l'eau sans remonter. Je le tire sous l'eau une première fois au départ du lac et le manque. Le départ du lac est très peu profond et de très nombreux arbres poussent dans l'eau. Je suis le ragondin des yeux dans cette eau boueuse, sa silhouette sombre qui avance sous l'eau se voit à peine. D'autres ragondins se dispersent dans ce dédale d'arbres et de branchages.

L'un d'eux remonte dans un amas de branches mortes au pied d'un arbre. Je tente une flèche mais cette dernière heurte les branches et je manque encore ma cible. Il remonte plus loin dans d'autres branchages, je m'avance dans l'eau doucement, arme mon arc, prends la visée mais Christophe qui arrive en marchant dans l'eau par la berge opposée le fait plonger.

Manu est resté posté en arrière devant un terrier, Christophe et Lionel longent la berge opposée. Je longe la bordure du lac jusqu'à la fin des arbres partiellement immergés sans pouvoir décocher une flèche, les ragondins sont trop loin dans le lac et l'encombrement des branches ne permet pas toujours de bien identifier immédiatement s'il s'agit d'un ragondin ou d'une poule d'eau ou d'un foulque. De nombreuses carpes démarrent du bord à mon passage.

Je reviens en arrière pour récupérer mes flèches, je trouve la dernière en me mettant à l'eau jusqu'aux genoux sous les branches et plantée dans la vase, la suivante est introuvable, je sonde la vase avec une longue branche sans succès. Je laisse tomber et pars vers Manu qui décoche 3 flèches en suivant. Je reste en retrait pour ne pas le gêner. Finalement, il s'avance dans le ru et récupère ses trois flèches avec au bout un petit ragondin.

Lionel et Christophe reviennent au bout d'un moment, Christophe a fléché une grosse femelle. En s'avançant pour chercher nos flèches fichées dans la berge opposée, Lionel fait démarrer un ragondin dans les joncs à ses pieds mais le perd de vue immédiatement. Christophe est parti chercher ma flèche que je ne trouvais pas et la retrouve en fouillant par la berge opposée. Il revient avec. Lionel cherche le ragondin disparu, je décide d'aller l'aider à chercher et traverse d'un bon le ru un peu plus loin pour aller à sa rencontre.

Nous piétinons tous les joncs sans succès puis je commence à suivre les coulées très fréquentées et boueuses qui me conduisent à un gros roncier très épais. Je commence à écraser les ronces et tombe sur un dédale de terriers à qui serpentent juste sous le surface du sol avec des sorties dans les ronces. Je commence à les défoncer avec le talon de ma botte, Manu me fait passer sa petite pelle de l'armée allemande et je continue à défoncer ces terriers quand l'eau s'agite au fond d'un trou qui remonte à la surface, j'aperçois une tête de ragondin qui recule aussitôt. J'appelle Lionel qui arrive avec son arc. Je pousse le ragondin qui sort et rentre la tête à la sortie du terrier. Lionel finit par lui décocher une flèche qui l'atteint en lui entaillant l'épaule. Je parviens à extraire le petit ragondin du terrier par la queue et l'achève d'un coup de pelle.

Je continue à défoncer les ronces quand un très gros ragondin se jette à l'eau. Manu, sur la berge d'en face n'a rien pu faire. Christophe part rapidement pour l'intercepter plus loin. Pendant ce temps, je finis de défoncer les ronces puis prospecte dans le secteur à la recherche d'un terrier quand j'aperçois une queue de ragondin qui dépasse d'un trou situé dans une bute de terre, contre les racines d'un gros arbre tombé au sol. J'appelle Lionel pour qu'il m'amène mon arc laissé en dehors des ronces. Il arrive, le ragondin n'a pas bougé. Je n'ai pas d'angle de tir à causes des arbustes qui me barrent le passage. Je passe de l'autre côté du gros tronc couché mais je n'ai pas beaucoup plus d'angle de tir sur ce ragondin que j'aperçois à peine dans le terrier.

Je lui décoche une première flèche au jugé, déviée par le haut du trou et les racines, elle érafle à peine le ragondin. Une seconde flèche est à nouveau déviée et l’érafle à nouveau. Il saigne un peu et s'enfonce plus dans le trou. Je tente de récupérer mes flèches mais alors le ragondin démarre et passe dans les pieds de Lionel qui ne peut rien faire. J'annonce son arrivée à Manu mais il aperçoit à peine le ragondin qui rentre dans un terrier sous les racines d'un gros arbre tombé au sol. J'examine le secteur et repère la sortie du terrier qui ne fait pas 2 mètres de long il remonte dans les ronces. Je dis à Manu de se préparer puis je lui pousse le ragondin à l'aide d'une branche. Il ressort de son trou et Manu le cloue sur place d'une belle flèche de 3/4 face. En me redressant, j'aperçois du poil dans un trou creusé à la pelle tout à l'heure. Un ragondin se cache dans la boue. Je demande à Lionel de me passer mon arc et sèche net le petit ragondin d'une flèche décochée au juger sans vraiment viser à bout presque portant.

Je Récupère mon ragondin puis celui de Manu puis nous ressortons des ronces avec Lionel. Christophe revient avec un très gros ragondin qu'il a réussi à flécher. Il a réussi à intercepter le fuyard.

Nous récupérons nos prises et remontons à la voiture. Nous partons ensuite vers une mare en dessous du village. Lionel et Manu descendent vers ce petit plan d'eau. Avec Christophe nous descendons vers un lac de l'autre côté de la route mais nous n'y verrons pas de ragondin. En remontant, nous voyons que Manu et Lionel ne sont pas remontés. Nous descendons à leur rencontre. Manu est posté sur un terrier. Je décide d'aller sur l'île et traversant sur un pylône EDF en béton qui sert de passerelle pour tenter de déranger un ragondin mais pas de ragondin ce matin. Des piaillements attirent mon attention sur un nid de poule d'eau. Un petit est en train de s'extirper de son œuf, d'autres œufs sont à peine percés d'un petit trou qui laisse entrevoir le bec des petits oisillons qui commencent à casser leur prison de coquille.

Une très belle sortie ragondin entre amis archers, 3 mai 2014

Nous remontons quand un remous agite l'eau devant un terrier contre la berge coté remontée. Une poule d'eau surgit du terrier et fonce vers la berge opposée. Nous remontons pour faire quelques photos souvenir de cette belle matinée. Nous avons fait 10 ragondins au total.

Une très belle sortie ragondin entre amis archers, 3 mai 2014

Manu en a fait 2, Christophe 4, Lionel 2 et j'en ai fléché 2.

Une très belle sortie ragondin entre amis archers, 3 mai 2014

Une belle matinée s'achève, nous rentrons. 

Une très belle sortie ragondin entre amis archers, 3 mai 2014

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Brigitte Acquilina 18/05/2014 08:31

Bonjour,

Enseignante dans une classe maternelle je sollicite les lumières d'un chasseur pour savoir à quel animal peut appartenir la mâchoire trouvée par l'une de mes petites élèves lors d'une promenade
dans les Alpes-Maritimes.
Comme je n'arrive pas à insérer la photo dans ce message je l'enverrai à celle ou celui qui aura la gentillesse de me répondre.
Merci d'avance.

Alex.bowhunter 18/05/2014 18:47



Bonjour, vous pouvez m'envoyer votre photo à mon adresse mail qui se trouve dans la colonne de droite en haut de la colonne, alex.bowhunter@orange.fr, bonne soirée



Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

SALON VIRTUEL INTERNATIONAL DE LA CHASSE DE DE LA PECHE

 

QUELQUES BLOGS DE CHASSE A L'ARC

 

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

 

 MATERIEL :

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

ARGENTINE
Buffle murrah
Guanaco

 

MAJORQUE
Chèvre sauvage

GUYANE
Pécari à collier
Capibara
Caïman rouge
Caïmans gris

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements

AUTRES PRELEVEMENTS :

Répartition des prélèvements petits gibiers
Ragondin
Rat musqué

 

Lièvre
Lapin de garenne
Martre
Putois
Vison d'Amérique
Faisan commun
Canard colvert
Foulque macroule
Bécasse
Guyane
Iguane vert
Tourterelle rouviolette
Hocco alector

 

Singe hurleur
Aymara
Argentine
Lièvre
Renard gris
Tinamou élégant