Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 23:15

Ce soir, je retourne sur le secteur où j'ai fléché mon brocard devant les caméras, je connais un grand brocard sur le secteur et je vais tenter de le trouver. Je me gare directement au Hameau de Polignac à quelques centaines de mètres du lieu du tir puis prends la route pour arriver au champ de tournesol. Je longe doucement la bande enherbée avec le vent de face en direction de la petite plantation de sapin. Pas de chevreuil ce soir, arrivé au coin du tournesol au niveau des sapins, je poursuis en longeant le bois en surveille une coupe à blanc qui est en train de se combler au pied du talus sur ma gauche. Rien en vue, je rejoints un peu plus loin la bordure d'un grand champ de blé que je longe toujours en suivant la bordure du bois.

200 ou 300 mètres plus loin, un mouvement se dessine dans les épis de blé au milieu de l'agitation régulière dû au vent. Je m'avance doucement dans le blé en suivant l'animal qui avance par intermittence. Je finis par me faire distancer et perds le mouvement de vue derrière une bosse du champ. Je m'avance doucement en direction du dernier mouvement vu quand une légère agitation du blé attire mon attention à moins de 10 mètres devant moi. J'observe un moment puis le mouvement des céréales reprend, l'animal bifurque à 90° sur ma droite puis me contourne. Je tente de m'approcher doucement et finis par l'apercevoir dans un passage de tracteur. C'est un blaireau.

Au loin, un chevreuil surgit du bois en aboyant et traverse le blé à grands bons en aboyant. Je retourne sur la bordure du blé et continue un moment à longer le bois sans rien voir. Je fais donc demi-tour. En passant au-dessus de la coupe à blanc d'un pas rapide, il me semble apercevoir une tache rousse dans la végétation du coin de l'œil. Je fais doucement marche arrière de quelques pas et me fige. Un brocard est couché à moins de 10 mètres en dessous de moi. Il me regarde mais ne bouge pas. Je ne vois pas bien ses bois mais aperçois tout de même une meule et le départ d'un bois.

J'encoche doucement une flèche, arme lentement, prends la visée. Le brocard me présente un 3/4 arrière mais l'angle de tir est très plongeant, il regarde vers moi mais ne semble pas vouloir bouger. Ma visée s'aligne un peu en arrière des épaules pour tenter de toucher les poumons et je décoche. Touché, le brocard se lève d'un bon et fonce droit devant lui avec ma flèche restée plantée au travers de son corps, il bute dans un mur de végétation, se débat un court instant et parvient à le traverser puis file à vive allure pour remonter vers la petite plantation de sapins. Sorti à découvert, il se met à slalomer au milieu des résineux puis je le perds de vue.

J'attends un moment en me repassant la scène dans ma tête puis je descends voir la zone du tir. Le chevreuil a perdu pas mal de sang en se levant. Le sol et la végétation sont marqués de très grosses gouttes. 

Une tête bizarde qui se croyait bien cachée, 18 juin 2012

 Le sang trés abondant est facile à suivre. 

Une tête bizarde qui se croyait bien cachée, 18 juin 2012

A l'endroit où le chevreuil butte dans le mur végétal la végétation est maculée de sang en quantité impressionnante et je pense retrouver rapidement mon chevreuil.

Une tête bizarde qui se croyait bien cachée, 18 juin 2012

Juste derrière ma flèche repose au sol couverte de sang, la lame a cassé juste au ras de l'insert peut être au démarrage du chevreuil alors qu'elle était fichée en terre ou durant la course de l'animal.

Une tête bizarde qui se croyait bien cachée, 18 juin 2012

Je récupère ma flèche et continue à suivre la piste toujours très abondante qui ressort sur l'herbe giroboyée de la petite plantation de sapins. Le sang est maintenant bien moins marqué et en plus faible quantité, la piste reste tout de même facile à suivre et zigzague entre les sapins.

Une tête bizarde qui se croyait bien cachée, 18 juin 2012

Je le suis jusqu'au penchant de bois où j'ai retrouvé mon brocard filmé par Vincent. Le chevreuil est passé au milieu d'un gros chêne avec plusieurs troncs qui partent de la souche. La piste se fait plus discrète, les gouttes s'espacent et suivent une grosse coulée qui descend doucement en biaisant dans la longueur de la bande de bois vers la bande de pré en contrebas. Je la perds parfois quand la coulée se divise en plusieurs mais j'arrive petit à petit à suivre le sang jusqu'à la bande de pré.

Le sang redevient abondant dans les hautes herbes. Tout à coup, le sang devient très abondant et l'herbe est écrasée sur 10 à 15 mètres comme si le chevreuil s'était traîné au sol puis la piste reprend avec des traces de sang assez facile à suivre pour rentrer dans le penchant de bois opposé. La pente est assez raide et je commence à me demander où ma flèche a bien pu taper pour que le chevreuil s'aventure à gravir une telle pente. 

Je rentre dans le bois, le sang est bien marqué par de grosses gouttes sur le sol jonché de feuilles mortes et par des frottés sur les arbustes et les feuillages. Le chevreuil longe en bordure du bois au pied de la pente dans le sale puis remonte doucement en biaisant vers la crête du bois. Le sang s'estompe parfois sur plusieurs mètres et la piste devient parfois difficile à suivre. La luminosité baisse rapidement et je dois poursuivre à la clarté de ma frontale. Tout à coup, la piste remonte au plus raide, passe la crête du bois, descend le talus au-dessus de la route pour se diriger vers un champ de tournesols.

La traversée de route est marquée de grosses traces de sang. Je rentre maintenant dans le tournesol. Le sang devient dès lors très abondant, je trouve un gros caillot de sang coagulé puis de nombreux frottés sur les pieds de tournesol. Plusieurs pieds de tournesols sont également cassés ce qui me rassure un peu, le chevreuil commence peut être à perdre un peu de lucidité et percute les obstacles. La piste est facile à suivre en avançant baissé sous les grosses feuilles. Les frottés de sang s’enchaînent dans le faisceau de ma lampe ainsi que de grosses gouttes de sang sur le sol. Le chevreuil décrit maintenant une boucle pour revenir d'où il vient. Au bout de 100 mètres environ dans la culture, je tombe sur mon chevreuil mort, couché sur le ventre. Mes bras sont brûlés par le frottement des tournesols et la sueur.

Une tête bizarde qui se croyait bien cachée, 18 juin 2012

Ma flèche rentre au milieu du dos, à droite de la colonne, traverse le foie, passe juste derrière les poumons et ressort en bas des côtes côté droit. Mon brocard a parcouru près de 400 mètres avant de s'effondrer. C'est une tête bizarde assez particulière. Lors du dépeçage, je trouverai des plombs logés sous la peau et dans le dos de l'animal.

Une tête bizarde qui se croyait bien cachée, 18 juin 2012

Alex

 

Trophée :

Une tête bizarde qui se croyait bien cachée, 18 juin 2012
Une tête bizarde qui se croyait bien cachée, 18 juin 2012

Partager cet article

Repost0

commentaires

C
moi aussi je me joins a Christophe pour te félicité Alex
depuis le petit court particulier que tu as bien voulue me donnée je rage en moi même de n'avoir ni ton tallent ni ton adresse, en attendant de revenir dans le Gers te montrer mes progrès :(et
promis cette foi je ne ferai pas fuire la chevrette )
je reste pendu a mon écran entre deux chasse au ragondin avec l'ultramag
en espérant qu un jour tous les chasseur et la même conscience et le même respect de l'animal que toi
je te souhaite a toi ainsi qu' a tout les archers une exélente continuation ainsi qu une très bonne saison
Répondre
O
Je n'en revient pas, en un peu plus de 15 jours de chasses, 5 chevreuils et un renard.....Je suit tes récits depuis 3 ans régulierement...;et presque 140 Ragondins cette année.!!..Ta vie, c'est la
chasse , sur un térritoire apparament fantastique , ton adresse et ta persévérance font de tel résultats...Je reste admiratif...Bravo...Je chasse depuis 1995 , c'est ma troisième année à l'arc et
seulement un chevreuil et un lapin au compteur, l'approche en Haute loire commence début juillet.Je patiente en suivant ton début de saison de folie.....Amicalement.
Christophe.
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

LE CHASSEUR FRANCAIS TV

cliquez sur l'image, code promo LIONEL2021LCF
cliquez sur l'image

 

QUELQUES BLOGS DE CHASSE A L'ARC

 

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

 

 MATERIEL :

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

ARGENTINE
Buffle murrah
Guanaco

 

MAJORQUE
Chèvre sauvage

GUYANE
Pécari à collier
Capibara
Caïman rouge
Caïmans gris

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements

AUTRES PRELEVEMENTS :

Répartition des prélèvements petits gibiers
Ragondin
Rat musqué

 

Lièvre
Lapin de garenne
Martre
Putois
Vison d'Amérique
Faisan commun
Canard colvert
Foulque macroule
Bécasse
Guyane
Iguane vert
Tourterelle rouviolette
Hocco alector

 

Singe hurleur
Aymara
Argentine
Lièvre
Renard gris
Tinamou élégant