Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juillet 2010 7 25 /07 /juillet /2010 16:02

Ce soir, je décide d’aller, après le boulot, faire un tour sur un lac à Masseube. Son propriétaire m’a affirmé que les ragondins y étaient nombreux. Je me gare donc devant la maison du propriétaire et je pars à travers les clôtures électriques vers le petit lac en forme de V allongé. Le propriétaire m’ayant indiqué le côté où il pensait voir sortir les ragondins, je suis son conseil et passe du côté droit en remontant vers le ruisseau d’alimentation. Rapidement une ligne de balles de foin enrubannées me fait écran, je décide de monter sur ce promontoire qui longe la berge et j’avance ainsi jusqu’à un fossé qui remonte perpendiculairement au lac. L’eau bouge contre la berge opposée sous les branches basses des arbres qui se penchent sur l’eau. Le remous finit par s’estomper sans que j’en distingue sa cause.

Je passe le fossé un peu plus loin et reviens vers le bord du lac au niveau d’une trouée dans les arbres. Un peu de bruit dans la végétation en face de moi. Un ragondin de taille moyenne se met à l’eau et commence à longer la berge sous les branches basses qui touchent l’eau. Je n’ai jamais de réelles fenêtres de tir jusqu’à ce qu’il décide de traverser vers mon côté à une 15aine de mètres sur ma gauche mais il est rapidement caché à nouveau par une branche et en essayant de me décaler pour pouvoir le flécher je le fais redémarrer, il retourne à couvert.

J’attends un peu, quand un second ragondin de même taille se met à l’eau à une 10 de mètres contre la berge opposée. Il avance sur l’eau en humant l’air. J’arme et lui décoche une flèche qui me semble bonne mais le ragondin qui a plongé ne réapparaît pas. Tout à coup, un ragondin démarre sur ma droite et semble courir sur l’eau pour se mettre à couvert en un éclair.

J’attends un peu sans succès, je fais demi-tour et part chercher ma flèche. En route je dérange une cane colvert et ses petits. Ces derniers se dispersent pour rejoindre la berge opposée alors que leur mère fait diversion en faisant semblant d’avoir une aile cassée. Je récupère ma flèche et tente de retrouver le ragondin sans succès avant de retourner à la voiture.

Je pars pour un lac des coteaux de Gascogne à Clermont Pouyguilles. Je me gare au bout de la digue et me prépare quand un sillon résiduel à la surface de l’eau attire mon attention. Ma position ne me permet pas de voir le pied de la digue à cette distance. Je me décale un peu et aperçois un gros ragondin qui longe l’enrochement de la digue. Je comprends tout de suite, il va passer la digue pour rejoindre les maïs en contrebas. J’attrape mon arc et cours pour tenter de l’intercepter. Arriver à une trentaine de mètres de sa position estimée je ralentis l’allure et continue en marchant quand le ragondin surgit sur la digue et regagne tranquillement la pente enherbée qui descend vers les maïs. Je me rapproche rapidement sans bruit puis pars en biais pour me rapprocher de lui et le suivre à quelques mètres sur sa gauche pour essayer de le flécher.

Les herbes hautes trahissent sa progression en bougeant mais je n’arrive pas à le voir vraiment. Je tente de le devancer et de l’attendre. Je descends de 10 mètres et attend le ragondin qui devrait me passer à 3 mètres. En arrivant là où je l’attendais, il s’arrête inquiet. J’arme rapidement mon arc et vise la tête que je vois partiellement, le reste du corps est caché par la végétation. Je décoche et ma flèche heurte violemment sa tête. Le ragondin cloué au sol se débat et parvient à se dégager de ma flèche qui reste fichée au sol et couverte de sang.

Le ragondin fonce en tenant la tête haute vers le fossé tout proche. J’attrape ma flèche dont la lame est pliée à l’équerre et fonce à sa poursuite. Il longe maintenant dans le fond du fossé, il perd beaucoup de sang mais est toujours vivace. Je n’ai pas le temps de le rattraper qu’il s’enfile dans un passage busé. Une conduite de la station de pompage fuie abondamment en créant un mur d’eau. Je contourne rapidement l’obstacle et arrive en même temps que le ragondin au bout du passage busé. Il ne me laisse pas le temps de réagir et fait demi-tour en me voyant. J’attends un peu mais il ne semble pas vouloir ressortir.

Je tente de regarder par l’ouverture de la buse de ce côté mais elle est pratiquement noyée et je dois revenir sous le mur d’eau pour voir le ragondin. Je suis déjà trempé avant de l’avoir vu, je me baisse et regarde dans la buse. Le ragondin est au ras du côté opposé, prêt à sortir. Je fais un peu de bruit et me redresse en le voyant bouger. Le temps de revenir à l’autre bout je le vois démarrer et s’enfiler dans un tunnel de végétation qui tapisse le fond du fossé. Il ressort un peu plus loin et je lui décoche une flèche au coup de bras. Il est touché à une cuisse et reste un instant cloué au sol mais le temps d’arriver il se débat en grognant pour parvenir à se dégager et retourne dans la végétation. Je récupère ma flèche et le suis, il progresse lentement mais sûrement et je ne le vois que par intermittence sans jamais avoir le temps de le flécher.

Je tente de le devancer et trouve une interruption dans la végétation. J’arme mon arc et l’attend. Il arrive. Au moment où sa tête apparaît je décoche et ma flèche se plante au ras devant son nez. Surpris il s’arrête et reste sur place. J’ai le temps de décocher une seconde fois mais dans la précipitation je le manque à nouveau. Le bruit des impacts me laisse peu d’espoir sur le devenir de mes lames de chasse. Il ne me reste qu’un flèche, c’est cette fois ou jamais. Je prends mon temps et vise la base du cou avant de décocher. Le ragondin accuse le coup et se met à grogner sans se débattre. J’attrape ma flèche et le soulève en la tenant mais le ragondin parvient à la mordre à plusieurs reprises et à la briser. Je parviens à le saisir par la queue et à le maîtriser de 2 coups secs au sol.

Une petite sortie au ragondin du 20 juillet

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

SALON VIRTUEL INTERNATIONAL DE LA CHASSE DE DE LA PECHE

 

QUELQUES BLOGS DE CHASSE A L'ARC

 

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

 

 MATERIEL :

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

ARGENTINE
Buffle murrah
Guanaco

 

MAJORQUE
Chèvre sauvage

GUYANE
Pécari à collier
Capibara
Caïman rouge
Caïmans gris

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements

AUTRES PRELEVEMENTS :

Répartition des prélèvements petits gibiers
Ragondin
Rat musqué

 

Lièvre
Lapin de garenne
Martre
Putois
Vison d'Amérique
Faisan commun
Canard colvert
Foulque macroule
Bécasse
Guyane
Iguane vert
Tourterelle rouviolette
Hocco alector

 

Singe hurleur
Aymara
Argentine
Lièvre
Renard gris
Tinamou élégant