Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juillet 2010 6 24 /07 /juillet /2010 11:38

Ce matin, je décide d’aller chasser au bord d’un lac où j’ai vu plusieurs renards et où j’en ai manqué un il y a quelque temps. Je me gare au-dessus du lac alors que le jour se lève doucement. Je longe doucement un petit bosquet prolongé par une haie. Pas de renard en vue, par contre un gros ragondin arrive droit vers moi et se rapproche de la berge du lac. Arrivé au coin de la haie, toujours pas de renard en vue dans la friche. Le ragondin est presque au bord et je tente une approche mais il fait demi-tour et repart vers la berge opposée. Il est trop loin, je le laisse filer.

Je longe le lac à bon vent. Vers le bout du lac, un peu avant un gros roncier qui borde l’eau et abrite une grande partie des terriers, 3 ragondins broutent dans l’herbe verte mais finissent par descendre à l’eau et plongent pour disparaître sauf le plus petit qui reste un moment au bord de l’eau.

J’arrive au bout du lac, toujours pas de renard. 2 chevreuils détalent le long de la haie à 80 mètres environ et rentrent au bois. Je me positionne derrière un arbuste et attends un peu puis tente es cris de souris sans succès. Je décide de changer d’endroit.

En me retournant j’aperçois un très gros ragondin contre la berge de mon côté de lac. Il est à 30 mètres et ne me laissera par approcher à mauvais vent. Il disparaît.

Je retourne à la voiture et pars pour Saint Arroman, Je me gare au pont de la route de Masseube au bord du Sousson et commence à suivre le ruisseau mais la végétation ayant énormément poussée, il est impossible de voir un ragondin.

Je tente de remonter vers un petit lac un peu plus haut, haut dessus du colza moissonné. En gravissant la digue j’aperçois un gros lièvre qui détale en longeant le lac sur ma gauche. Occupé à regarder fuir ce lièvre, je n’aperçois que tardivement un grand brocard qui vient vers moi en longeant la rive opposée. Je suis à découvert au milieu de la digue mais il ne m’a pas encore vu, je tente de revenir à couvert derrière la digue pour tenter une approche pour le voir de plus près. C’est certainement ce beau brocard que j’ai déjà vu sur le secteur.

Je suis presque caché par la digue quand le brocard s’arrête et me regard. Je me fige, attrape mon Butollo et lance quelques appels et finis de passer la digue. Je range ma flèche sur mon carquois. Je longe sous la digue sans voir le chevreuil puis reviens vers le chemin forestier qui borde le bois. Je me positionne derrière une haie de chênes qui bordent le chemin côté lac et observe le brocard qui s’est calmé et broute paisiblement les ronces contre le bois. Je tente des appels au Butollo mais il regarde à peine vers moi et se remet à brouter. Rien à faire, je ne l’intéresse pas, je tente de me rapprocher un peu mais il me repère vite à cause des feuilles mortes et des brindilles qui jonchent le sol. Il rentre au bois et se met à aboyer, je lui réponds puis un autre chevreuil un peu plus loin nous répond à son tour. Le brocard finit par s’éloigner par tranches de quelques mètres que je peux suivre au bruit de ses pas puis je décide de m’éclipser.

Pas de ragondin sur le lac ce matin, je reviens au bord du Sousson sans plus de succès et retourne à ma voiture. En partant, j’aperçois un brocard qui sort du maïs sur ma droite et traverse la bande enherbée pour arriver en bordure du Sousson.

En route pour Durban, j’aperçois un brocard en haut d’un chôme de blé, en bordure d’une friche. Je me are et l’appelle de l’intérieur de la voiture avec mon Butollo, il finit par s’intéresser à moi et vient un peu vers moi puis s’arrête derrière un amas de buisson. Je le laisse et poursuis ma route.

En arrivant, je constate que le lac a bien baissé. Je me gare et passe la clôture pour descendre vers le lac. Je me rends vite compte que plusieurs ragondins sont présents sur le lac. Je descends en longeant la clôture électrique du parc des chevaux et arrive au bout du ruisseau d’alimentation sans éveiller les soupçons des ragondins qui vaquent toujours à leurs occupations.

Je passe la clôture des chevaux et réussis à me prendre une petite décharge au passage puis m’apprête à traverser le ruisseau par un passage bétonné quand je repère de l’agitation dans l’eau en amont du passage. Je me rapproche doucement mais l’eau se calme, les ondes venaient d’un terrier certainement un ragondin ou une poule d’eau.

Je passe le ruisseau en longe entre l’eau et la clôture électrique pour arriver sur une zone de joncs et faire plonger plusieurs ragondins que je n’avais pas vu sous un buisson d’aubépine qui se couche sur l’eau. Je me fige et commence à apercevoir plusieurs petits ragondins de moins d’un kilo qui nage à quelques mètres de moi. Je me focalise sur l’un d’eux qui vient de s’arrêter. J’arme, vise et décoche mais ma flèche passe au-dessus.

Les petits ragondins plongent. Du mouvement attire mon attention sur ma droite, un jeune ragondin broute des herbes un surface un peu plus loin et encore plus loin 2 gros ragondins se poursuivent et le mâle finit par parvenir à ses fins.

Je me baisse dans les joncs et commence essayer de récupérer ma flèche à l’aide de mon lancer. Au bout de plusieurs tentatives je parviens difficilement à récupérer ma flèche accrochée dans des herbes. Les petits ragondins de tout à l’heure sont répartis sur 15 mètres en surface et jouent le mimétisme en ne laissant dépasser que le haut de leurs têtes au milieu des herbes.

Les 2 gros ragondins sont rejoints par un 3ième et je décide de tenter d’attendre un peu en les observant au cas où ils décideraient de revenir vers les terriers à ma gauche. Tout à coup, il me semble voir arriver quelqu’un en face de moi. C’est le propriétaire du lac, il a une flèche à la main et me cherche. Je siffle pour qu’il me voit puis quitte ma cachette pour tenter d’intercepter les ragondins qui prennent la fuite vers l’autre côté du lac.

Je contourne par derrière la bordure de jonc qui bordait encore le lac avant le début de l’irrigation et parviens à me rapprocher à 10 ou 12 mètres d’un gros ragondin immobile e surface. Il m’a vu et je décide de tenter ma chance d’ici pour ne pas risquer de le faire plonger. J’arme, vise et décoche. Le ragondin plonge, ma flèche me semblait bonne mais je ne le vois pas ressortir. Ses compères sont beaucoup plus loin au milieu du lac.

Je pars vers le bosquet qui borde le lac un peu plus loin et aperçois un ragondin qui vient de remonter au milieu du lac, en face de moi. Je me décale un peu et commence à lui jeter des pierres pour tenter de le faire partir vers les herbes hautes du bout du ruisseau mais les impacts successifs à la surface de l’eau ne semblent pas le faire réagir. Il me faut jeter une pierre au ras de son museau pour le faire plonger mais il remonte vers le centre du lac.

Je décide de retourner vers les jeunes ragondins,

Une petite sortie au ragondin, 19 juillet 2010

ils sont toujours là et plongent alors que je les cherche. L’un d’eux remonte à l’endroit où j’ai rayé le premier. Cette fois ma flèche est dedans mais le pensant mort, je n’ai pas réencoché et je ne peux que l’observer passer derrière le buisson qui couvre les terriers.

J’attends un peu, les têtes ressortent par intermittence au milieu des herbes. Je finis par réussir à armer sur une tête et à décocher. Le petit ragondin se débat un peu puis s’immobilise.

J’attends un peu sans rien voir et commence à récupérer ma seconde flèche et mon ragondin quand une tête ressort à 2 mètres de mes pieds et replonge aussitôt. J’attrape mon arc et me dirige vers les terriers. Le ragondin ressort à 1 mètre du terrier et me laisse juste le temps d’armer avant de plonger. Il ressort sur la berge et rentre au terrier. J’ai juste le temps de l’intercepter à 1à mètres d’une flèche dans le cou.

Un autre ragondin ressort et rentre dans un autre terrier sans me laisser le temps de réagir. Il me semble apercevoir un ragondin flotter derrière le buisson qui couvre les terriers. Je récupère ma seconde flèche et le ragondin puis par chercher celui que j’ai cloué à la berge et retrouve par la même occasion celui que je pensais perdu.

Le lac est calme maintenant, je fais le tour et récupère ma flèche restée fichée au bord de l'eau puis je remonte à la voiture avec mes 3 ragondins,

Une petite sortie au ragondin, 19 juillet 2010

ma flèche est posée contre la voiture. Je pars dire bonjour à la propriétaire des chevaux et discute un peu avec elle quand un renard sort du bois en haut du coteau et descend en suivant la clôture à mouton. Nous parlons fort mais il ne semble pas apeuré et s’assied pendant un moment à découvert.

Ma conversation terminée, je redescends vers le lac, traverse le ruisseau et remonte jusqu’à une haie à flanc de coteau mais le vent ne m’est pas favorable. Je tente des cris de souris mais le renard à 60 mètres me regarde sans vouloir venir puis finit par me voir ou m’éventer et retourne au bois grand train.

Je décide de tenter un dernier tour du lac et aperçois 2 gros ragondins sur la berge caillouteuse au pied du bosquet. Je m’approche doucement et parviens au bord du bois sans qu’ils ne bougent. Je tente de m’approcher par au-dessus en longeant en bordure du bois mais le sol est bruyant et je perds mes ragondins de vue. Je m’attends à les voir partir sur l’eau mais rien ne bouge. Je finis par revenir au bord du lac, les ragondins ont disparu.

Je me baisse et regarde dans un terrier, j’aperçois l’arrière train et la queue d’un ragondin sur la gauche du terrier. Le terrier est en forme de T. Je me recule dans l’eau pour arriver à la hauteur du terrier. J’arme et vise. Ma flèche part et se plante dans le terrier. Je reviens vers le terrier et me baisse et plonge mon bras dans le terrier pour récupérer ma flèche, le ragondin n’a pas bougé mais ma lame est sanguinolente et couverte de poil. Je recommence la manœuvre. Touché à nouveau le ragondin bouge et se tourne plein travers dans le terrier. Je récupère à nouveau ma flèche et me recule à nouveau dans l’eau cette fois l’arrière train du ragondin dépasse de la bifurcation de droite. J’arme, vise et décoche. Manqué, je recommence cette manœuvre plusieurs fois et finis par toucher à la gorge mon ragondin me faisant face au fond du terrier et au moment où je tire sur ma flèche pour la récupérer il vient avec, se détache de la flèche et plonge dans le lac pour ne ressortir que 40 mètres plus loin contre la berge. Il a perdu beaucoup de sang sur la berge avant de plonger.

Une petite sortie au ragondin, 19 juillet 2010

Il est mal en point, je le contourne et lui décoche 2 flèches, une dans le cou puis une dans le coffre. Il s’immobilise.

Une petite sortie au ragondin, 19 juillet 2010

Je récupère mes flèches et mon ragondin

Une petite sortie au ragondin, 19 juillet 2010

et je rentre

Une petite sortie au ragondin, 19 juillet 2010

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

SALON VIRTUEL INTERNATIONAL DE LA CHASSE DE DE LA PECHE

 

POURVOIRIE DU LAC SUZIE

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

Buffle murrah (Argentine)
Guanaco (Argentine)
Chèvre sauvage (Majorque)
Pécari à collier (Guyane)
Capibara (Guyane)
Caïman rouge (Guyane)
Caïmans gris (Guyane)

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements