Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 14:37

Ce matin, nous avons décidé avec Manu d'aller chasser le lac de la Castagnères. Rendez-vous est pris pour 5h45 chez moi puis nous partons avec ma voiture vers le lac. J'ai pris mon canoë gonflable. Manu chassera en longeant la berge et je tenterai d'intercepter les fuyards. Arrivé sur place, je me gare sur la digue et Manu commence à gonfler le canoë avant que le jour ne se lève. Il va être l'heure d'y aller et je dis à Manu de passer devant, le temps de finir de gonfler le canoë et je le rattrape.

Le canoë gonflé, je m'aperçois au bruit qu'il fuit. Je revisse les valves et recommence à le gonfler mais la fuite persiste, il doit être crevé. Je décide de tenter tout de même le coup. Je traine le canoë au bord de l'eau.

Une hécatombe chez les ragondins, 30 avril 2011

J'embarque et commence à m'élancer sur le lac. Je longe à 30 mètres du bord et cherche du regard les ragondins que Manu a dû déranger. Au bout de 100 mètres, le canoë montre déjà des signes de fatigue. Un peu plus loin, un ragondin est immobile en surface. Je tente une approche toute en douceur mais alors que je suis pratiquement à portée de tir, il plonge et disparait. Je le cherche sur l'eau mais ne le vois pas remonter.

Je continue, un peu plus loin, un très gros ragondin s'éloigne du bord et plonge à mon approche. Comme l'autre, je ne le vois pas remonter. Je continue mais j'avance de plus en plus péniblement avec le vent de face et mon embarcation qui se dégonfle. L'un des flotteurs est pas loin d'être à plat. Je reviens vers la berge et pars retrouver Manu posté un peu plus loin pour lui dire que j'arrête le canoë et que je pars chasser sur la rive opposée. En arrivant près de Manu, je fais partir 2 jeunes ragondins qui s'étaient perchés sur une branche basse d'un saule qui pousse dans l'eau.

Je laisse mon embarcation sur la berge et retourne à la voiture pour chercher mon lancer avant de partir en chasse en longeant la rive opposée. Il fait déjà bien jour, j'ai perdu beaucoup de temps avec cette mésaventure, j'ai bien peur de ne pas voir de ragondin quand dans un virage de la berge quelque chose plonge au milieu des grèbes et des foulques. Je me cale en observation au bord de l'eau. Un gros ragondin refait surface 40 mètres plus loin sur ma droite et biaise vers les genets qui bordent le lac. Je presse le pas pour tenter d'arriver sur lui avant qu'il ne soit à couvert mais il plonge et remonte sous les genets. J'aperçois son remous  et tente de l'apercevoir mais impossible. Je tente de m'avancer un peu plus loin pour essayer de trouver une autre trouée dans la végétation mais rien à faire.

Je reviens sur mes pas et descends doucement au travers des genets vers le bord de l'eau. Tout à coup, le ragondin se coule doucement entre les branches et plonge. Je n'ai même pas réagit. Je tente de l'apercevoir un peu plus loin sans succès. Je reprends ma progression.

Un peu plus loin dans un autre virage, j'aperçois, au pied d'un petit bosquet de chênes qui pousse au bord de l'eau, 2 ragondins qui semblent s'épouiller mutuellement au ras de l'eau.

Une hécatombe chez les ragondins, 30 avril 2011

Je m'avance tout doucement sur le chemin puis me faufile dans le petit bosquet pour arriver au bord de l'eau. J'avance très lentement et aperçois un premier ragondin calé contre la berge. Sa tête dépasse de la cassure de la berge. Je me rapproche tout doucement, mes yeux rivés sur le ragondin. Il tourne la tête à gauche puis se remet à regarder vers le milieu du lac. J'arme très lentement mon arc et aligne ma visée sur sa tête à 4 ou 5 mètre de moi. Je décoche, l'impact cassant laisse le ragondin sur place. Secoué par quelques spasmes, il s'éloigne d'un mètre du bord.

Je n'ai pas vu le second ragondin et me rapproche tout doucement du bord en réencochant. Tout à coup, un petit ragondin s'élance sur l'eau. J'arme et prends la visée sur sa tête. Encore une fois le ragondin est séché sur le coup. La mère et le petit sont réunis dans une symétrie presque parfaite.

Une hécatombe chez les ragondins, 30 avril 2011

Je récupère mes flèches et mes ragondins. Je pose mes prises sur la berge et ressors du bosquet pour continuer vers le bout du lac. Le longe tranquillement la berge quand, à 50 mètres environ, j'aperçois un mouvement étrange. Quelque chose qui ressemble à un serpent s'agite, dressé à la surface de l'eau, à quelques mètres du bord. Je comprends rapidement, il s'agit d'un ragondin qui cherche sa nourriture, tête en bas dans des eaux peu profondes et dont la queue s'agite à la surface.

Je m'approche rapidement, profitant du fait que le ragondin ne peut pas me voir. Alors que j'arrive à 15 mètres environ, le ragondin refait surface et je me fige. Il reste un moment immobile en surface puis replonge et recommence son manège. Je me rapproche du bord quand un autre ragondin, que je n'avais pas vu, s'élance sur l'eau. J'arme mon arc et choisis ce ragondin comme cible. Je lui décoche une flèche alors qu'il passe au ras de son collègue. Le ragondin tête en bas plonge et file sous l'eau vers la berge opposée. Le ragondin que je viens de tirer a bien accusé le coup mais il continue vers la berge opposée et pars se caller contre la berge dans des joncs. 5 autres ragondins, une grosse femelle et 4 petits de moins d'un kilo se jettent à l'eau sur ma gauche et filent vers les terriers juste un peu plus loin sans que je n'ai le temps de réagir.

Le ragondin surpris en plein repas est remonté un peu plus loin. Je ma cale contre les buissons et réencoche. Un autre ragondin arrive par ma droite et le rejoint puis ils se mettent à nager côte à côte et biaisant doucement vers les terriers à ma gauche. J'arme et laisse venir. Ils passent plein travers à 8 ou 9 mètres, collés l'un à l'autre et je décide de tenter ma chance. J'aligne ma visée et décoche. Ma flèche passe au ras au-dessus des ragondins qui plongent. L'un d'eux file vers la berge opposée et l'autre par d'un trait sans refaire surface dans les terriers en agitant la surface d'un gros remous en rentrant à l'abri. Le fuyard remonte à la surface et par vers la berge d'en face. Je ne vois pas Manu et cri "attention en face". Manu qui était au départ du ruisseau d'alimentation arrive rapidement pour s'occuper du ragondin en fuite.

Je récupère mes flèches puis tente de contourner les buissons pour apercevoir les ragondins qui agitent l'eau à l'entrée des terriers en ronnant. Un passage aménagé par les pêcheurs me permet d'avancer au ras de l'eau et d'apercevoir les terriers sur ma droite. L'eau bouge et je tente d'apercevoir les ragondins entre les branchages et les ronces.

Une hécatombe chez les ragondins, 30 avril 2011

A force de me pencher et de faire des mouvements de tête, j'aperçois 2 têtes de ragondin qui dépassent des terriers. Je tente de trouver une trouée au milieu de l'encombrement végétal mais pas moyen et je finis par me faire repérer. Les ragondins se reculent à l'abri. L'eau bouge toujours devant les terriers et ma position ne me permettra jamais un tir correct. L'eau n'est pas profonde sur 2  mètres devant la berge et je décide de m'avancer doucement dans l'eau pour me poster plus en avant. Je descends doucement dans l'eau puis m'avance avec des mouvements au ralenti.

Je me rapproche un peu des terriers et me poste avec de l'eau jusqu'aux genoux. L'eau bouge de plus en plus et je surveille les terriers les plus éloignés quand un jeune ragondin surgit à l'entrée de son terrier juste à 2 mètres sur ma droite. Je tente un armement lent mais il me repère et rentre au terrier. Un autre ragondin s'avance doucement sous la berge à quelques mètres devant moi. J'arme et cherche une fenêtre de tir au travers de branchages. Ma visée prise je décoche mais ma flèche vient exploser contre un balivot et les morceaux se répartissent devant les terriers. Le ragondin rentre au terrier.

Je me décale un peu pour avoir un champ de tir plus dégagé. Au bout d'un moment, un autre ragondin s'avance au même endroit. J'arme doucement et vise le cou de l'animal. Je décoche, ma flèche semble bonne mais je ne vois plus le ragondin. Il ne semble pas avoir bougé mais je ne vois pas de sang. Au bout d'un long moment, l'eau commence à rougir et me confirme mon atteinte.

Une hécatombe chez les ragondins, 30 avril 2011

Le sol est glissant et je lutte un peu pour garder l'équilibre ce qui me vaut de mettre un peu mon arc à l'eau. L'eau bouge toujours devant les terriers. L'attente reprend, plusieurs fois une tête ou un museau apparait à l'entrée des terriers mais je ne peux jamais tirer à cause des branches. L'encombrement ne me permet de surveiller qu'une partie des terriers et les ragondins sortent toujours là où le tir est impossible.

Au bout d'un moment, 2 autres ragondins reviennent par le lac. Ils arrivent droit vers les terriers et je rigole déjà mais l'un d'eux fait demi-tour pour partir se caler contre la berge alors que son collègue continue droit sur moi. Je le laisse venir et alors qu'il n'est plus qu'à 10 mètres, j'arme mon arc et tente d'aligner ma visée mais une goutte d'eau est venue se loger dans mon œilleton et m'empêche de voir au travers. Le ragondin n'est plus qu'à 6 mètres et je tente de souffler au travers de ma visette pour évacuer l'eau tout en conservant l'armement mais le ragondin plonge et rentre au terrier.

Celui-là, je le voyais trop mort ! Je décide de récupérer mon ragondin fléché et d'aller voir ce ragondin qui a fait demi-tour mais l'eau s'agite à nouveau au niveau de mon ragondin mort. Un autre ragondin arrive derrière et le pousse pour se faire le passage. J'arme et tente de viser mais je le vois mal et il finit par se rendre compte que quelque chose ne va pas. Il retourne au terrier.

En tournant la tête, j'aperçois un ragondin qui  ressort des joncs contre la berge opposée et file vers le ruisseau entre les saules. Manu, en face de moi, ne l'a pas vu et je siffle pour attirer son attention tout en lui faisant des signes mais il ne semble pas comprendre. Je lui cri donc au risque de griller ma position "le ragondin, il part vers les arbres..." et lui fait des signes. Manu, au bout d'un moment, finit par voir le fuyard et le rejoint pour lui décocher une flèche. J'ai entendu la décoche derrière moi et me retourne. J'aperçois Manu qui sort son ragondin de l'eau et l'achève.

Cette fois je récupère mon ragondin mort en faisant bouger les autres ragondins toujours à l'entrée des terriers, je le pose au bord de l'eau puis ressors de l'eau et pars pour tenter de retrouver l'autre un peu plus loin mais il a disparu. Je reviens alors vers Manu, il a tué 3 ragondins dont le mien que j'avais salement blessé aux pattes avant et à qui j'avais entaillé le flanc. Je lui conseille de se poster là où je gardais les terriers à l'instant puis pars chercher mes ragondins laissés plus loin.

Une hécatombe chez les ragondins, 30 avril 2011

De retour vers Manu, je lui demande s'il a fait quelque chose mais le coin semble s'être calmé. Nous décidons de rentrer. Nous partons pars la berge opposée pour récupérer le canoë et les ragondins de Manu. Manu m'explique un peu sa chasse. Arrivé à la voiture nous faisons une petite photo souvenir de cette belle matinée et nous rentrons car Manu est attendu.

Une hécatombe chez les ragondins, 30 avril 2011

Sur le retour, Manu me parle d'un coin où il voit régulièrement des ragondins même en plein jour et comme nous allons passer devant en rentrant il va me le montrer. Manu me montre le secteur et aperçois plusieurs ragondins au gagnage. Nous nous garons un peu plus loin et contrôlons le vent. Il est mauvais si nous attaquons par ce côté. Nous faisons donc demi-tour et partons donc nous garer un peu avant les ragondins, au bord de la route.

Nous prenons nos arcs et élaborons un plan tout en revenant à pied vers les ragondins en longeant le ruisseau. Je dis à Manu de tirer le plus gros et que je tirerais sui possible après lui. Je m'avance en longeant le ruisseau alors que Manu s'avance dans le pré, droit sur les ragondins.

Une hécatombe chez les ragondins, 30 avril 2011

Ils ne nous ont pas vu et broute tranquillement. Je me cale sur la coulée qui les ramènera à leur terrier et regarde faire Manu qui se rapproche doucement. Il y a 2 gros ragondins et 2 petits. Manu s'avance doucement vers un des 2 gros qui lui tourne le dos. J'arme mon arc et prends la visée sur le deuxième gros. Manu, arrivé à portée, à quelques mètres du ragondin, arme son arc et prend la visée. Il décoche touchant mortellement le ragondin qui surpris fonce droit sur lui.

Le second gros ragondin surpris s'élance et revient vers moi en pleine course pour me passer à 2 mètres sur ma droite. Je le suis dans mon viseur et lui décoche une flèche en pleine course. Ma flèche vient de le traverser en plein coffre. Le ragondin s'affaisse du train avant puis pars tout de même vers le ruisseau visiblement mal en point. Je le laisse partir pensant le retrouver mort et réencoche. Les petits, sont blottis l'un contre l'autre. Manu a bloqué son ragondin touché avec le pied et l'a achevé.

Le plus gros des 2 petits se décide et commence à revenir vers moi en trottinant. J'arme mon arc et prends la visée pour le tirer de face à 5 mètres. Ma flèche est trop à gauche. Le ragondin semble accuser le coup, il est en fait légèrement blessé au-dessus de l'œil et à une patte arrière. Il se gonfle et prend une posture menaçante en avançant dressé sur ses pattes. Je tente de réencocher rapidement mais le ragondin s'élance à nouveau pour venir droit sur moi. N'ayant pas le temps de réencocher et ne voulant pas laisser partir un ragondin blessé, je le reprends en pleine course de l'intérieur du pied et le tue sur le coup. Je le ramasse et le frappe sèchement une seconde fois au cas où puis je dis à Manu : "Il en reste un". Nous nous avançons doucement dans le pré quand je l'aperçois. Il est à 2 ou 3 mètres devant Manu, blottis dans une touffe d'herbe. Manu ne l'a pas vu et je le stoppe : "Manu, bouge pas". J'arme mon arc et lui décoche une flèche qui le cloue et le tue sur place.

Je repars vers le ruisseau et pose mon arc car je n'ai plus de flèches sur mon carquois. Je descends vers l'eau et pense trouver mon ragondin mort mais je ne le vois pas. L'eau bouge devant un terrier de la berge opposée. Ce n'est pas possible, avec la flèche que je lui ai mise ! Tout à coup, le ragondin ressort du terrier et s'avance sur le ruisseau. il est visiblement très mal en point et avance penché sur le côté. Je remonte rapidement chercher mon arc et cherche une flèche avant de revenir vers le ragondin qui n'a pas bougé au milieu du ruisseau. Je me rapproche doucement et lui décoche une flèche dans le cou qui le sèche sur place.

Une hécatombe chez les ragondins, 30 avril 2011

Je me mets à l'eau et pars récupérer mon ragondin. Ma flèche est en fait fichée dans une grosse branche, il me faut ramener la branche, la flèche et le ragondin à la fois mais la branche pèse un âne mort et j'accroche ma flèche contre une branche, la lame se casse net au ras de l'insert. Dommage ! Je rejoints Manu qui a rassemblé nos prise puis nous retournons à la voiture et arrivé chez moi nous faisons une autre photo souvenir du tableau final.

Une hécatombe chez les ragondins, 30 avril 2011

Ce soir, je retourne à la chasse sur Labéjan. Je pars de chez moi vers 19h et pars vers le village de Labéjan. Sur la route, je passe au-dessus d'un lac où je n'ai pas mis les pieds depuis près d'un an et je décide d'aller y jeter un coup d'œil. Je descends le chenin qui passe près du lac et me gare au bord de la route.

Une hécatombe chez les ragondins, 30 avril 2011

Arrivé au coin du lac, le secteur semble calme. Un colvert est posé au fond du lac et une cane et ses canetons viennent vers moi en longeant la berge. Je m'avance doucement, le blé est bien brouté mais pas de ragondin pour ce soir. Le colvert s'envole. Arrivé au bout du lac, je fais demi-tour quand j'aperçois la cane blottie dans les herbes hautes du bord du lac. Elle m’aperçoit et se met à l'eau en battant de l'aile pour attirer mon attention.

Une hécatombe chez les ragondins, 30 avril 2011

Les cannetons ne doivent pas être loin, je m'éclipse et retourne à la voiture.

Je pars ensuite vers 2 autres lac et me gare au bord de la route avant de descendre au travers de la luzerne. Arrivé en bas, pas de ragondin sur le premier et le deuxième lac, je remonte à la voiture.

Une hécatombe chez les ragondins, 30 avril 2011

Je pars pour le lac du Tuco, je me gare près de la ferme et jette un coup d'œil sur le lac en contrebas. Tout semble calme. Les vaches qui broutent devant moi sont nerveuses et j'attends qu'elles s'écartent pour passer la clôture et descendre vers le lac. J'avance doucement dans les hautes herbes quand j'aperçois un ragondin au gagnage au bord du lac contre les joncs.

Une hécatombe chez les ragondins, 30 avril 2011

Je tente une approche mais il est très méfiant et ne me laisse pas trop avancer avant de se mettre à l'eau. Un autre ragondin, juste quelques mètres plus loin, se met aussi à l'eau. Je ne l'avais pas vu. Je me cale au bord de l'eau mais les ragondins ne referont pas surface. Un remous aux pieds des peupliers m'indique qu'ils sont à couvert. Je longe un peu la berge pour tenter de retrouver un ragondin mais plus rien ne bouge. Je retourne à la voiture et pars pour les lacs au milieu du colza à Miramont d'Astarac. Comme d'habitude, je longe les lacs par la gauche et suivant le passage de tracteur. Rien sur le premier lac, les vaches broutent sur la berge opposée.

Arrivé au coin du second lac, j'aperçois 2 ragondins au milieu de la berge opposée. Je me baisse et avance doucement vers le coin du lac pour aller me poster près des terriers. Du coin du lac, je ne vois plus les ragondins. Je pars doucement me poster. Au bout d'un moment, je les aperçois à nouveau. Ils vont et viennent le long de la berge mais ne semblent pas vouloir se rapprocher.

Une hécatombe chez les ragondins, 30 avril 2011

Je finis par les perdre à nouveau de vue. 2 canards me passent juste au-dessus de la tête et viennent se poser sur le lac contre la berge, une cane colvert accompagnée d'un male à dominent chocolat, à la tête verte et au cou blanc, je vois régulièrement ce type de coloration mais ne sais pas d'où cela peut venir. Les canards m'ont vu et se figent sur l'eau avant de s'envoler quelques instants plus tard. Au bout d'un moment du bruit vers le coin opposé du lac. Je redresse la tête et aperçois les vaches qui se rapprochent de l'eau. Une vache arrive et se baisse pour boire. Un des ragondins de tout à l'heure surgit de la berge et reviens rapidement vers moi mais bifurque pour disparaître au milieu des souches de peuplier à plus de 25 mètres.

Le taureau vient rejoindre la vache. Cette dernière m’aperçoit et remonte sur la berge pour s'éloigner inquiète. Le taureau reste seul à se désaltérer.

Une hécatombe chez les ragondins, 30 avril 2011

Le taureau finit par s'éloigner et le lac retrouve sa quiétude. Le temps passe et la nuit tombe doucement. Des vaches reviennent à nouveau vers le lac et dérangent un gros ragondin qui part sur l'eau en longeant la digue pour rejoindre la berge de droite. Il longe la berge en venant vers moi et s'arrête de temps à autre. Je me décale très lentement vers le milieu de mon côté du lac pour augmenter mes chances de tir. Au 2/3 de la berge le ragondin s'éloigne du bord et biaise vers les terriers que je gardais. J'arme mon arc et le laisse se rapprocher doucement. Alors qu'il n'est plus qu'à 5 mètres des terriers, à 8 ou 9 mètres de moi, je décide de tenter une flèche car ce sera certainement ma plus belle occasion. Je décoche et l'impact cassant me fait comprendre que ma flèche est bonne, je suis normalement pleine épaule mais le ragondin plonge et file au terrier.

J'attends un moment mais la nuit tombe et mon ragondin ne ressort pas. Vu ma flèche, il y a des chances qu'il soit mort au terrier et le terrain m'interdit toute tentative de déterrage. Je pars chercher ma flèche avant de rentrer alors qu'il fait déjà bien nuit.

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

L
Bonsoir,

Je voulais te demander si il y avait une autorisation particulière à demander lorsque tu chasse le ragondin depuis un canoë. En effet, les réglementations sur le milieux aquatiques sont compliqués.

Merci d'avance
Louis
Répondre
A
bonjour, Il n'y a pas de demande particulière, juste l'autorisation des propriétaires des berges du cours d'eau, on peut chasser avec un embarcation qui n'est pas munie d'un moteur sauf sur certains plan d'eau où la navigation est interdite

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

LE CHASSEUR FRANCAIS TV

cliquez sur l'image, code promo LIONEL2021LCF
cliquez sur l'image

 

QUELQUES BLOGS DE CHASSE A L'ARC

 

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

 

 MATERIEL :

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

ARGENTINE
Buffle murrah
Guanaco

 

MAJORQUE
Chèvre sauvage

GUYANE
Pécari à collier
Capibara
Caïman rouge
Caïmans gris

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements

AUTRES PRELEVEMENTS :

Répartition des prélèvements petits gibiers
Ragondin
Rat musqué

 

Lièvre
Lapin de garenne
Martre
Putois
Vison d'Amérique
Faisan commun
Canard colvert
Foulque macroule
Bécasse
Guyane
Iguane vert
Tourterelle rouviolette
Hocco alector

 

Singe hurleur
Aymara
Argentine
Lièvre
Renard gris
Tinamou élégant