Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 05:35

Ce soir, je pars faire un affût au sol pour commencer la soirée avant de partir à l'approche quand il fera un peu plus frais. Il fait très chaud depuis quelques jours et l'approche est difficile à cause de la végétation craquante. Je pars vers 20 heures me positionner dans un bois près d'un petit ruisseau. Arrivé près du ruisseau, je contrôle le vent qui souffle légèrement et porte mon odeur sur ma droite en biaisant légèrement vers l'arrière. Je prends mes sécateurs et m'aménage une niche dans un roncier. Je me positionne et l'attente commence. De l'autre côté du ruisseau, une petite clairière enherbée ouvre le bois à la lumière du soleil. Une grosse coulée passe en biais, elle traverse le ruisseau et traverse le bois à un peu plus de 10 mètres dans une zone assez dégagée. Je regarde mes possibilités de tir quand un mouvement attire mon regard sur la gauche, au bord du ruisseau. Je ne comprends pas tout de suite de quoi il s'agit mais c'est en fait une cane colvert suivie de 7 jeunes. Ils longent le ruisseau sur 15 mètres puis prennent le lit du cours d'eau et je les perds de vue.

Le temps passe, la soirée est chaude et la fraîcheur du coin est agréable. Tout à coup, j'aperçois furtivement un silhouette rousse qui se débine dans une bande d'épais de l'autre côté du ruisseau et je m'attends à voir l'animal sortir dans la clairière mais rien ne vient. Où est-il passé ? Un renard ? Un chevreuil ? Cette apparition me fait douter de ma position. Je décide de me décaler un peu plus vers le ruisseau et me réaménage une niche dans les ronces qui me donne plus de visibilité et me rapproche un peu de la grosse coulée. 2 corbeaux arrivent en volant sous le feuillage des arbres et traversent pour ressortir dans la clairière avant de revenir en sous-bois et faire demi-tour pour se percher en bordure du bois.

Alors que j'observe ces oiseaux, un mouvement dans la clairière me rappelle à ma chasse. L'animal longe de l'autre côté du ruisseau puis vient vers moi et rentre dans le bois. C'est une petite chevrette toute frêle. Elle me semble minuscule, son coup est très fin et élancé, son pelage est bien roux. Elle s'avance tranquillement et vient passer à 3 mètres de moi. Juste derrière l'écran de ronces qui me camoufle. Elle marque un arrêt, secoue la tête puis s'avance vers la coulée en s'arrêtant plusieurs fois sur quelques mètres. Elle me présente un beau 3/4 arrière. Je profite du spectacle immobile quand un mouvement sur ma gauche trahit la présence d'un second animal. Je tourne doucement la tête et aperçois un second chevreuil qui s'avance en longeant le ruisseau en bordure du bois. A sa carrure, je pense d'abord à une chevrette plus grosse que la première.

La petite chevrette vient de stopper à 8 mètres environ et regarde, par-dessus son dos, dans ma direction. Elle a dû me voir. Elle reste un moment immobile alors que le second chevreuil s'est arrêté. Je l'ai perdu de vu mais je pense savoir où il se trouve. La petite chevrette finit pas reprendre son pas tranquille et traverse la coulée pour s'enfoncer dans le bois. Je la perds doucement de vue. Je tourne mon attention sur le second chevreuil qui doit être arrêté derrière un arbre. Effectivement, il ne tarde pas à s'avancer et j'aperçois, sur sa tête, 2 boutons blancs. C'est un petit brocard, certainement le frère de la jeune chevrette, j'accroche mon décocheur. Il ne semble pas vouloir passer au même endroit que la chevrette. Il s'arrête plusieurs fois à 10 ou 12 mètres mais toujours dans du sale puis il rejoint la coulée et la longe d'un pas décidé. J'ai une fenêtre de tir à 8 mètres et une autre à 10 mètres entre 2 arbres. Je profite de son passage derrière un buisson pour armer mon arc et le laisse s'avancer.

Il passe la première fenêtre de tir sans s'arrêter et je ne pense pas le voir s'arrêter dans la seconde mais il stoppe plein travers entre les 2 arbres à 10 mètres environ. Mon viseur est calé, je décoche. A l'impact, le chevreuil se quille tout droit sur les pattes arrière et retombe lourdement sur le dos. Il bouge encore le cou mais son corps ne répond plus. Il pousse 2 petits gémissements. Je pose mon arc et me précipite pour l'accompagner dans la mort mais, elle surviendra tout de même rapidement. Ma flèche resté en travers a été brisée par la chute du brocard, elle est un peu haute et a coupé une vertèbre et touché le haut des 2 poumons.

Un petit brocard à boutons à l’affût, 17 août 2011

Alex

 

Trophée :

Un petit brocard à boutons à l’affût, 17 août 2011

Atteinte :

Un petit brocard à boutons à l’affût, 17 août 2011

Partager cet article

Repost0

commentaires

pascal 04/10/2015 23:53

bonjour,
merci pour ce blog très intéressant. par contre, je ne trouve plus le chapitre ou vous mettez l'ensemble de vos trophées de brocards. et je ne me lasse pas de regarder des massacres

Alex.bowhunter 05/10/2015 13:11

Merci pour votre message, je l'ai provisoirement supprimé pour maintenance...

cyril 19/08/2011 01:29


bravo alex
deja loin mais toujours la a l'affut de tes recit

les paysage des foret de l'aisne te ravirait
les deux ou trois sortie que j'ai fait cette semaine me laisse reveur trois jolie cerf ainssi qu'une quinsaine de biches apersu en quelque heures

je te souhaite une exelente saison et espere avoir autan d'audace et de talent que toi pour cette premiere saison a l'arc


Pat 18/08/2011 20:42


Quel dommage .... s'il avait vécu 15 ou 16 ans de plus, c'était une médaille d'or !!! ;-)

Félicitations !!!


histoire-de-chasse 18/08/2011 16:25


Bravo, je connaissais pas la signification exacte du brocard a bouton, merci!


Alex.bowhunter 19/08/2011 00:52



Salut Vincent, les boutons, c'est les 2 petites bosses (petits bois arrondis) qu'il a sur la tête, bonne continuation pour ton blog, à plus, Alex



Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

SALON VIRTUEL INTERNATIONAL DE LA CHASSE DE DE LA PECHE

 

QUELQUES BLOGS DE CHASSE A L'ARC

 

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

 

 MATERIEL :

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

ARGENTINE
Buffle murrah
Guanaco

 

MAJORQUE
Chèvre sauvage

GUYANE
Pécari à collier
Capibara
Caïman rouge
Caïmans gris

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements

AUTRES PRELEVEMENTS :

Répartition des prélèvements petits gibiers
Ragondin
Rat musqué

 

Lièvre
Lapin de garenne
Martre
Putois
Vison d'Amérique
Faisan commun
Canard colvert
Foulque macroule
Bécasse
Guyane
Iguane vert
Tourterelle rouviolette
Hocco alector

 

Singe hurleur
Aymara
Argentine
Lièvre
Renard gris
Tinamou élégant