Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 04:56

Ce soir, après ma journée de boulot, je me pose un moment avant d'aller chasser. Je décide de changer 2 flèches de mon carquois et prends 2 vieilles flèches car ce soir, j'ai de fortes chances de tomber sur les ragondins. Arrivé sur place, je me gare et commence à me préparer quand j'aperçois un chevreuil qui sort d'un îlot de verdure au milieu d'un champ de maïs. Je l'observe tout en me préparant et pense qu'il va me repérer. Il est à 200 mètres environ. J'enfile ma cagoule, positionne mon décocheur, attrape mon arc et referme le coffre de la voiture alors que le chevreuil broute toujours tranquillement. Je ferme la voiture.

Que faire, Le vent est bon mais il me faut longer un chemin goudronné sur 50 mètres en plein découvert pour rejoindre la bordure du fossé bordé d'une haie. Tout à coup, le chevreuil relève la tête et descend au petit trot vers la bordure du fossé puis disparaît dans la végétation. Sur la droite du fossé se trouve un champ de maïs et sur la gauche un champ de blé encore relativement vert comparé à la majorité des blés du secteur souvent complètement grillés par la sécheresse. Je tente ma chance. Je descends au bord du fossé et le longe tranquillement côté gauche tout en surveillant devant moi. Arrivé à 50 mètres de l'endroit où j'ai vu disparaître le chevreuil, j'aperçois un arbuste qui remue anormalement malgré le vent au milieu des herbes hautes. Plus de doute, il s'agit d'un brocard. Tout à coup, le chevreuil relève la tête, Il a l'air bien coiffé mais à cette distance difficile de juger.

Je colle le plus possible la haie et me rapproche tout doucement jusqu'aux derniers arbustes. Le chevreuil qui me tourne le dos est tellement absorbé par son marquage du territoire qu'il ne m'a pas vu arriver. Au bout de la haie, je traverse le fossé très doucement. Un gros peuplier au bord du fossé va me servir d'écran pour avancer caché. Je progresse en alignant le peuplier et le brocard pour me soustraire à sa vue. J'avance voûté pour ne pas trop dépasser des herbes hautes qui bordent l'autre côté du fossé. Le sol de la bordure du champ de maïs est friable et silencieux. Je progresse assez facilement et le chevreuil est toujours très occupé. Arrivé derrière le peuplier, je ne suis plus qu'à 10 mètres du chevreuil. Je me cale pour observer. Il relève la tête, ses bois sont imposants.

Je décide de me rapprocher encore un peu alors que le chevreuil laisse son arbuste pour faire quelques pas dans l'herbe. Il s'arrête et baisse la tête. Je me baisse et avance doucement sur 2 mètres. Il redresse la tête. Je me fige. Il se lèche l'épaule puis rebaisse la tête dans les herbes hautes. Je fais à nouveau quelques pas en armant mon arc. 6 mètres nous séparent, il me présente un léger 3/4 arrière. Je prends la visée au milieu des côtes et décoche. Je n'ai pas vu mon atteinte et n'ai pas entendu l'impact. Le chevreuil surpris fait volte-face et file à grands bons dans le blé mais, au bout de 20 mètres, il s'arrête et regarde autour de lui. Je reste immobile et voûté à l'observer.

Ce n'est pas possible que l'ai manqué à cette distance ! Au bout de quelques secondes, le chevreuil commence à vaciller et pars du train arrière avant de se coucher au milieu du blé. J'attends un peu puis me redresse. Pour tuer le temps, je vais doucement voir la zone du tir toute proche. Dès l'impact, je trouve des gouttes de sang.

Un grand 8 est tombé

La traille dans le blé est également marquée de sang. Je cherche ma flèche, mais dans cette végétation abondante, impossible d'y poser les yeux dessus. Quelques minutes ont passé, je pose mon arc au premier sang et pars doucement dans le blé en suivant la piste qui est facile à suivre. Plus j'avance et plus, je trouve du sang. Je progresse tout de même très lentement au cas où, quand j'aperçois mon brocard. Il est juste devant moi, à 3 mètres, couché, mais il tient encore sa tête haute. Il n'est pas mort, je fais doucement marche arrière sans que le brocard ne réagisse et retourne chercher mon arc. Je reviens très doucement vers le bocard. A 5 mètres, j'aperçois ses bois immobiles mais toujours au niveau du blé. J'arme mon arc et me rapproche très lentement pour me positionner pour un tir 3/4 arrière. Au moment où j'aperçois son corps, à environ 3 mètre de lui, je vise l'arrière des côtes et décoche.

Le brocard se lève d'un bon, ma flèche encore plantée dans son flanc. Un sang noirâtre s'échappe abondamment de sa plaie d'entrée alors qu'il file vers la route. Je m'avance rapidement pour tenter de voir s'il a traversé la chaussée mais je l'ai perdu de vue. J'avance doucement vers la route encaissée de presque 3 mètres par rapport au champ. Je crains qu'il n'aille mourir en plein milieu de la voirie. Je suis là où je perds le chevreuil de vue et regarde la route. Pas de sang sur la chaussée, où est -il passé ? Tout à coup, un mouvement me fait tourner la tête à gauche. Le chevreuil est là, à même pas 2 mètres de mon pied et finit de mourir.

Il est magnifique, c'est une belle tête bizarde de 8 pointes avec un corps très massif.

Un grand 8 est tombé

Il n'a fait que 40 mètres entre mon premier tir et son point de chute.

Un grand 8 est tombé

Alex

 

Trophée :

Un grand 8 est tombé
Un grand 8 est tombé

Atteinte 1 :

Un grand 8 est tombé

Atteinte 2 :

Un grand 8 est tombé

Partager cet article

Repost0

commentaires

D
<br /> DOMAGE TU AVAIS JUSTE A PAYE TON DEPLACEMENT TON PERMIS DE 3 JOURS ET L AUTOROUTE LE RESTE ( GITE , BRASELET , NOURITURE) ETAIS A MA CHARGE JE TAURAIS M AIME ENMENER TIRER DES RAGONDIN EN CANOE SUR<br /> LE FLEUVE ROYALE (la loire) MON INVITATION TIEN TOUJOURS<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Envoie moi tes coordonnées par mail via le lien contact sous ma photo, colonne de droite qu'on en discute, à plus, Alex<br /> <br /> <br /> <br />
D
<br /> BRAVO POUR TON TIRE IL EST SUPERBE . JE ME PRESENTE JORDAN DUFORESTEL JE SUIS GARDE DE CHASSE EN SOLOGNE (41) JE CHASSE A L ARC DEPUIS 2 ANS JE VOULAIS SAVOIR SI TU SERAIS INTERESE DE PRENDRE<br /> CONTACTE AVEC MOI POUR VENIR DECOUVRIRE MA REGION TOI ET TON ARC PENDANT LE RUT DU CHEVREUILLE<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Salut Jordan,merci pour ton invitation mais ça fait cher pour aller chercher ce que j'ai déjà devant chez moi, à plus, Alex<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> encore une fois bravo<br /> tu a du hériter tes gêne d'une très grande lignée de chasseur<br /> de plus tu a su garde la part animal qui sommeil en chacun de nous<br /> une telle aproche montre bien que tu aime depasser tes limite<br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

LA RECHERCHE AU SANG

Cliquez sur la photo

 

QUELQUES BLOGS DE CHASSE A L'ARC

 

 

BONNES ADRESSES CHASSE

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches
Cliquez sur l'image
Cliquez sur l'image

 

FOURNISSEURS

Cliquez sur l'image

 

Cliquez sur l'image
Cliquez sur l'image
Cliquez sur l'image
Cliquez sur l'image
Cliquez sur l'image

 

 MATERIEL :

 

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

ARGENTINE

 

Buffle murrah
Guanaco
ESPAGNE
Bouquetin espagnol de Beceite
Chèvre de Majorque hybridée
Chèvre sauvage
Mouflon à manchette

GUYANE

 

Pécari à collier
Capibara
Caïman rouge
Caïmans gris

 

Québec

 

Ours noir

 

Ile Maurice

 

Cerf rusa
Cochon marron

 

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe
Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard

 

Répartition des prélèvements grands gibiers

AUTRES PRELEVEMENTS :

Répartition des prélèvements petits gibiers
Ragondin albinos
Ragondin
Rat musqué

Lièvre
Lapin de garenne
Martre
Putois
Vison d'Amérique
Faisan commun
Canard colvert
Foulque macroule
Bécasse

 

Guyane

 

Iguane vert
Tourterelle rouviolette
Hocco alector

 

Singe hurleur
Aymara

 

Argentine

 

Lièvre
Renard gris
Tinamou élégant

 

Québec

 

Tétras du Canada
Gélinotte huppée
Bernache du Canada