Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 15:00

Ce soir, en sortant du boulot, je retourne sur le secteur de mon doublé de la veille. En arrivant, j'aperçois un chevreuil au gagnage au bord du maïs, au bord du ru du déversoir du lac. Je profite d'un morceau de haie épaisse qui borde la route côté maïs pour me garer sans que le chevreuil me voit. Je me change et me prépare sans bruit puis traverse la route et me positionne sur la gauche du bout de haie pour observer le chevreuil qui n'a pas bougé. Il broute toujours tranquillement à environ 80 mètres. Je profite d'un moment d'inattention de l'animal pour descendre le talus de la route et me caler contre le maïs.

J'avance doucement jusqu'à l'angle de la culture et observe encore un moment le chevreuil. C'est un petit brocard que j'ai déjà raté plusieurs fois cette année. Le vent n'est pas très bon, il souffle en biais de derrière avec un angle d'environ 30 ° de la bordure du champ. Je ne vais pas pouvoir m'approcher au plus près sans être repéré mais le vent soutenu provoque un bruissement permanent des feuilles sèches de maïs qui va me permettre d'avancer sans être entendu. Je prends le premier rang de maïs et avance doucement derrière pour tenter de me camoufler. J'avance doucement et m'arrête net à chaque fois que le brocard s'arrête de manger et regarde vers moi. Il semble vouloir venir vers moi mais je décide de poursuivre mon approche.

Petit à petit, je gagne du terrain, le brocard s'éloigne de la bordure du maïs comme pour franchir le ru. J'avance doucement et arrive à environ 15 mètres du brocard, l'angle du vent et la position du chevreuil sont délicats, je ne peux pas avancer plus sans trahir ma présence. J'arme mon arc et prends la visée, le brocard est de 3/4 arrière au bord du ru. Je prends la visée et décoche. Ma flèche passe juste au-dessous du brocard qui sursaute et se tourne plein travers face au maïs. Je tente de réencocher mais il se coule dans la culture sans vraiment sembler inquiet. J'attends un peu puis pars chercher ma flèche que je retrouve rapidement fichée au sol dans l'herbe.

Je repars en chasse en longeant le maïs, ne voyant pas de chevreuil dans le secteur, je bifurque à l'angle du maïs et remonte vers la crête de la colline. Quelques chevreuils traînent souvent autour d'un petit bosquet qui couvre une partie du penchant suivant au pied d'une habitation peu occupée. Arrivé en crête, j'aperçois 2 chevreuils au gagnage en bas du bosquet. Je remonte rapidement en restant derrière la crête pour ne pas être vu. Arrivé au ras du jardin de l'habitation, je passe doucement la crête pour rejoindre l'angle du bosquet contre une petite dépendance. Les chevreuils sont à 60 mètres en dessous. Un petit brocard et une chevrette. Je tente de les appeler mais rien n'y fait, ils regardent vers moi sans vouloir venir. En bougeant ma flèche frotte contre une taule métallique et le bruit produit affole les chevreuils qui démarrent mais s'arrêtent vite. Ils regardent vers moi puis semblent vouloir longer le bas de la pente.

Je tente donc de me déposter pour repartir derrière la crête et me décaler pour les intercepter plus loin mais ils comprennent la manœuvre et font demi-tour pour longer le bosquet avant d'y rentrer. Je pars au pas de couse et contourne l'habitation par le champ qui domine le maïs pour arriver à un petit chaume de blé que les chevreuils traversent souvent pour rejoindre le grand maïs de l'autre côté de la route, sur la droite du lac. Ne les voyant pas je reviens vers le bosquet, traverse le chemin d'accès à l'habitation puis rentre dans le bosquet par une grosse coulée que je longe doucement sur le haut du bois. Impossible de voir les chevreuils, je ressors donc du bosquet. La luminosité baisse déjà rapidement et je décide de refaire la bordure du maïs ou j'ai raté le brocard tout à l'heure mais cette fois à bon vent.

Au moment où je passe la crête, j'aperçois 2 chevreuils qui sortent du maïs et s'éloignent au galop à découvert, certainement ceux que je cherchais. Je rattrape la bordure du ru et avance doucement alors que la luminosité baisse rapidement. J'aperçois un chevreuil qui broute au bout d'un bout de haie sur la bordure du ru. Je décide de tenter l'approche par l'autre côté de la haie. Je fais donc demi-tour, traverse le ru dans une interruption de la haie quand j'aperçois un brocard qui broute contre la haie à moins de 50 mètres.

Je me fige, et l'observe, il ne m'a pas vu, je me cale contre la haie. Impossible d'approcher sans être vu. Je tente de rester poster là et d'attendre. Le brocard commence à s'avancer vers moi. Il zigzague, reste un moment à brouter, repars, s'arrête à nouveau... petit à petit, il vient vers moi mais la luminosité baisse vite et je crains qu'il n'arrive trop tard. Tout à coup, il se décide et avance d'une traite vers moi de 15 mètres. Il est maintenant à moins de 20 mètres et broute plein travers contre la haie mais sur ce fond sombre, impossible de prendre une visée correcte. J'allume la lumière noire de mon viseur pour mieux voir mon pin's. Au bout d'un moment le brocard se retourne puis biaise pour remonter vers les bois sur ma gauche. J'arme mon arc, il avance d'un pas lent mais ne semble pas vouloir s'arrêter, il est à 15 mètres environ. Je vise l'avant du poitrail et décoche. Un bruit d'impact retentit.

Le chevreuil démarre et s'arrête à 30 mètres du bois. Le temps passe et le nuit tombe, je le vois de moins en moins bien. Il avance encore un peu puis s'immobilise encore un moment. Je reste immobile. Alors qu'il fait presque nuit, il me semble le voir rentrer au bois. La nuit s'installe. Je quitte mon poste et tente de trouver du sang à la clarté de ma lampe sans y parvenir. Je zigzague sur la direction de fuite mais toujours pas de sang. Juste au moment où j'arrive au bord du bois j'entends démarrer mon chevreuil qui s'était certainement couché là. Je l'entends se débiner dans le bois, il semble suivre le fond d'une sorte de grand fossé assez large de plusieurs mètres de profondeur et dont les parois sont très abruptes.

J'attends un moment puis commence à suivre le fossé et trouve du sang, la piste est maintenant facile à suivre, je la suis doucement et finit par apercevoir les yeux briller de mon chevreuil couché sur un replat de la pente de droite. Une carcasse de voiture est juste devant moi et m'empêche d'avancer sans bruit. Je l'observe un moment puis tente de m'avancer pour l'achever mais une ronce qui frotte la carcasse le fait fuir. Je décide de le laisser tranquille et de revenir demain.

J'appelle le conducteur de chien de sang en revenant à la voiture. Le rendez-vous est pris pour 8 heures. Le lendemain matin, après une bien mauvaise nuit, je retrouve le conducteur et son teckel sous la digue du lac. En l'attendant, j'ai retrouvé ma flèche peu marquée, juste un peu de sang. Je le conduit à l'endroit du tir et son chien prend la piste immédiatement. Je tiens en laisse le chien forceur. Nous remontons rapidement vers le bois puis y rentrons. Le chien prend bien la piste sans hésiter et nous retrouvons rapidement mon brocard qui est mort à juste 30 mètres de là où je l'avais vu couché. Ma flèche est trop en arrière au niveau des tripes. Il est très amaigri, c'est un des chevreuils malades que je voyais régulièrement. 

Un brocard à l'approche autour des maïs, 12 octobre 2012

Alex

 

Trophée :

Un brocard à l'approche autour des maïs, 12 octobre 2012

Partager cet article

Repost0

commentaires

J
Bonjour,
Après des recherches sur le net je n'arrive pas à trouver les dimensions de la tête d'un chevreuil, de l'arrière du crâne au museau et la hauteur sans cornes.J'aimerais les connaitre car j'ai
l'intension d'en sculpter une et d'y mettre de vrais bois ensuite.
Merci, cordialement.
Répondre
A


Bonjour Jourdan,


je vais voir ce que je peux faire pour toi,


à plus, Alex



C
:)
Répondre
C
pas de nouvelle ,bonne nouvelle !!!
j’espère que tout se passe bien pour toi
en attendant tes nouveaux récit
Répondre
A


Je chasse beaucoup moins cette année, je suis plus occupé :)



C
Felicitation je vois que tu ne pert pas la forme
et merde pour la suite on croise les doigts pour toi
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

LE CHASSEUR FRANCAIS TV

cliquez sur l'image, code promo LIONEL2021LCF
cliquez sur l'image

 

QUELQUES BLOGS DE CHASSE A L'ARC

 

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

 

 MATERIEL :

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

ARGENTINE
Buffle murrah
Guanaco

 

MAJORQUE
Chèvre sauvage

GUYANE
Pécari à collier
Capibara
Caïman rouge
Caïmans gris

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements

AUTRES PRELEVEMENTS :

Répartition des prélèvements petits gibiers
Ragondin
Rat musqué

 

Lièvre
Lapin de garenne
Martre
Putois
Vison d'Amérique
Faisan commun
Canard colvert
Foulque macroule
Bécasse
Guyane
Iguane vert
Tourterelle rouviolette
Hocco alector

 

Singe hurleur
Aymara
Argentine
Lièvre
Renard gris
Tinamou élégant