Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 07:03

Ce matin, j'attaque ma journée de chasse par le canal du moulin de Tachoires. Trois colverts sont posés sur le lac, ils s’envolent à mon approche, se reposent un peu plus loin puis s'envolent à nouveau pour s'éloigner. Pas de ragondin sur le lac. Je descends le canal en direction du moulin quand j'aperçois un gros ragondin immobile sur la berge opposée à 30 mètres devant moi. Je me décale vers le lac, avance doucement, voûté et arrive à portée de tir quand le ragondin se met à l'eau. J'avance rapidement vers le canal. Le ragondin qui a plongé remonte plus loin et file vers le moulin. Je me décale du bord et reviens sur lui doucement en armant. Il est là contre la berge, je vise et décoche et il me semble l'avoir touché mais le ragondin plonge et ne remonte pas. Je reste un moment sur la bordure du canal à observer quand j'aperçois un léger remous sur ma gauche, je m'avance doucement mais ne vois rien quand, tout à coup, le ragondin, qui se cachait sous la berge, plonge et disparaît pour de bon. J'attends un peu puis me dirige vers le moulin. Ma flèche n'est pas remontée, elle doit s'être fichée au fond de l'eau.

L'eau bouge sous le moulin, le ragondin doit s'être réfugié en dessous dans l'ouverture du mur. J'attends un peu mais le remous se calme et je décide d'aller jeter un coup d’œil derrière le moulin. A la sortie du moulin, le canal s'élargit pour former un petit plan d'eau qui se resserre ensuite pour reformer le canal. J'avance doucement et aperçois un ragondin posé au pied du talus du canal juste au niveau du resserrement. Je fais une boucle pour revenir sur lui mais ce dernier se met à l'eau. Je me rapproche doucement du bord alors que le ragondin qui n'avait pas vraiment identifié le danger revenait voir en se rapprochant du bord. En m'apercevant, il part rapidement en surface en direction du moulin. J'arme, vise et décoche mais rate ma cible qui plonge et file droit sur le moulin. Je cours et me positionne à la sortie du moulin. Je réencoche alors que le ragondin arrive. J'arme, le ragondin refait surface juste au ras de l'ouverture et je lui décoche une flèche au coup de bras qui passe au ras de son museau dans un bruit métallique qui n'annonce rien de bon pour ma lame qui a heurté des cailloux. Il fait demi-tour et part se cacher sous des ronces quelques mètres plus loin. Je fais le tour pour tenter de l'apercevoir. Ma première flèche est fichée dans la vase sous l'eau. J'aperçois la queue du ragondin qui dépasse des ronces. Je m'approche doucement, vise au jugé en essayant d'estimer la position du corps et décoche. Le ragondin n'a pas bougé ! Je n'ai plus de flèche, je me rapproche doucement, le ragondin me démarre dans les pieds et rentre sous le moulin. Je récupère mes flèches dont l'une n'a plus de lame, elle a explosé.

Je retourne devant le moulin où l'eau bouge à nouveau, J'attends un peu mais le remous se calme et je décide de changer de secteur, je récupérerai ma flèche plantée dans la vase tout à l'heure. Je pars pour la mare un peu plus loin et me gare au-dessus de la friche. Je me rééquipe en flèches et descends vers la mare. Un cormoran s'envole. Il a dû donner l'alerte sur la mare, je descends rapidement vers le bord de l'eau.

Un bonne journée de chasse, 2 avril 2011

L'eau est très agitée sous les ronces, au pied du talus, sous mes pieds. Je me poste et attends un peu. Un petit ragondin s'avance sur l'eau. J'aligne ma visée sur son cou et décoche. L'impact est bien audible et je vois ma flèche traverser l'animal. Le ragondin fait volte-face et rentre au terrier. Je reste immobile et attends espérant le voir ressortir. L'eau se calme un instant puis s'agite à nouveau et j'entends sans le voir mon ragondin se débattre contre la berge. Je reste immobile et attends quand dans mon dos un bruissement me fait tourner la tête.

Un gros ragondin arrive droit sur moi par une coulée qui passe à mes pieds. Je lui tourne le dos et commence à pivoter quand le ragondin s'arrête net. Il m'a vu et fait demi-tour pour s’arrêter à 8 ou 9 mètres au ras d'un roncier derrière une touffe d'herbe qui me le masque à peine. De 3/4 arrière, il me regarde sans bouger. Je monte doucement mon arc, arme, vise et décoche. L'impact est impressionnant, le ragondin séché sur place n'a même pas bronché.

Je me retourne vers l'eau, le ragondin blessé s'agite toujours puis un sillon s'éloigne en longeant la berge. Je me décale doucement et aperçois le ragondin qui agonise au pied du talus. Il fait des hochements de tête saccadés. Je me positionne doucement au-dessus de lui et lui place une flèche d'achèvement.

Un bonne journée de chasse, 2 avril 2011

Je le récupère et pars chercher mon second ragondin. La flèche entrée derrière les cotes est ressortie par la bouche. C'est une grosse femelle qui semble assez âgée. Je ramasse mes prises et remonte à la voiture.

Un bonne journée de chasse, 2 avril 2011

Je retourne sur le canal du moulin avec ma gaffe télescopique pour aller récupérer ma flèche restée sous l'eau derrière le moulin. En passant, je jette un coup d’œil sous le moulin. Le ragondin blessé est ressorti. Il est immobile contre le muret du canal. Il a une longue plaie sur le dos. Je pose la gaffe, arme mon arc et vise le ragondin qui me fait face. Mon pin's posé sur sa tête, je décoche. Ma flèche le frappe en pleine tête avant de se stopper net en touchant le muret. Le ragondin plonge avec ma flèche plantée de 15 cm, rentrée dans le nez elle s'est arrêtée dans l'épaule opposée à l'entrée. Le ragondin remonte rapidement et se débat un instant avant d'essayer de rentrer sous le moulin mais ma flèche qui racle le mur l'en empêche. Il essaye encore et encore puis revient vers moi alors que je déplie la gaffe pour l'attraper. Je le manque une première fois et il repart vers le trou sous le moulin puis il revient et je parviens à le gaffer et à le ramener pour l'achever.

Je pars récupérer ma flèche avant d'aller jeter un coup d’œil sur une mare sur Castelnau Barbarens. Je me gare au bord de la route et descends vers le plan d'eau. Je longe doucement la berge quand 2 ploufs retentissent et des remous apparaissent devant moi puis longe la berge et se stabilisent. Certainement des ragondins mais je ne les ai pas vus. Je fais le tour et me poste un instant face aux terriers mais rien ne ressort. Je remonte à la voiture et rentre vers Auterrive.

Je bifurque vers Haulies et traverse l'Arratz. Un ragondin se débine en descendant le ruisseau sous le pont. Je pars me garer un peu plus loin et reviens pour longer le ruisseau un moment puis bifurque sur le canal de l'Artigue mais pas de ragondin ce matin. Je rentre alors qu'il fait déjà chaud. 

Un bonne journée de chasse, 2 avril 2011

Mon D-loop montre de sérieux signes de fatigue depuis quelques jours et il est à pas grand-chose de me lâcher. Je décide donc d'aller voir, cet après-midi, Arnaud qui vient de quitter l'Archerie31 pour qu'il me répare ça. Du coup, je vais passer une bonne partie de l'après-midi chez lui et je rentre dans le Gers vers 19 heures.

Je décide d'aller faire un tour sur le canal de Labarthe. Le temps a bien changé, le soleil a fait place à un temps gris orageux. Je me gare près du moulin et remonte doucement le canal quand un remous attire mon attention à l'arrivée d'un fossé. Impossible de voir de quoi il s'agit. Le remous se calme, je poursuis un peu vers un buisson qui pousse sur l'eau et où les ragondins se réfugient souvent. Rien, je dépasse le buisson quand un léger mouvement me fait tourner la tête en arrière. Le ragondin vient de sortir la tête au milieu des branches et j'essaie de me retourner doucement mais il plonge.

Rapidement, le remous réapparaît devant le fossé sous des branchages. Je me décale doucement et aperçois le ragondin qui replonge avant de me laisser le temps de réagir. Je pars vite me reposter en face du buisson mais encore une fois, je n'ai pas le temps d'armer. Je retourne en face du fossé et aperçois le ragondin qui remonte en me tournant le dos. Je vois juste le haut de sa tête. J'arme et vise un peu sous la tête. Ma flèche rentre dans l'eau avec un bruit qui en dit long. L'eau s'agite sous la surface et du sang se répand.

Un bonne journée de chasse, 2 avril 2011

Je traverse un peu plus loin sur un pylône EDF en travers du canal pour aller chercher mon ragondin en bravant les ronces et les épines. Arrivé au fossé, je dois faire un peu d'équilibrisme sur un arbre couché sur le bord du fossé avant de parvenir à récupérer mon ragondin que la flèche, restée en travers, a coincé sous l'eau dans les branches. Je reviens vers la berge dégagé avec ma prise que je laisse dans un peuplier, accroché à une branche.

Je reprends ma progression. Un peu plus loin, un remous attire mon attention à l'arrivée d'un autre fossé. Je me baisse pour voir sous les branches et aperçois furtivement une masse sombre qui s'enfonce dans l'eau. Je me redresse et m'apprête à poursuivre quand un ragondin ressort la tête juste devant moi conte la berge opposée. Je ne suis pas prêt et le temps de réagir, il a replongé. Je me décale rapidement de 5 mètres en remontant le canal et attends. Le ragondin ressort furtivement contre la berge opposée puis replonge sans que je n’aie eu le temps de réagir. Je longe à nouveau sur quelques mètres et même chose. Il va me faire 4 fois le même coup sans que je n'arrive à lui décocher une flèche avant de disparaître.

Ne le voyant plus ressortir, je décide de continuer. Le canal est maintenant très calme. Je bifurque sur le petit ruisseau mais pas de ragondin non plus. Je reviens en arrière puis décide de regarder sur le petit lac au bord du canal. Je remonte par le chemin goudronné qui arrive au petit ponton en longeant sous le talus du champ puis remonte le talus pour arriver au lac quand une tache sombre inhabituelle me saute aux yeux. Un ragondin broute tranquillement sur la bande enherbée qui longe le lac.

Un bonne journée de chasse, 2 avril 2011

Je suis à bon vent, je tente une approche. J'avance doucement vers le ragondin en stoppant à chaque fois que ce dernier relève la tête. Rapidement, je suis à 10 mètres de l'animal. Je décide de gagner encore un peu. Les derniers pas sont délicats et je les calcule un par un pour finir par me positionner à 6 mètres de l'animal. J'arme, le ragondin broute toujours. Je vise plein coffre et décoche. Ma flèche est trop basse. Le ragondin accroché au sol par un peu de peau se débat et le temps de me précipiter sur lui il se détache de la flèche restée plantée au sol et se jette à l'eau.

Je me précipite sur le bord et cherche le ragondin au milieu des remous quand un remous apparaît contre la berge opposée sous des branches mortes. Je me cale et attends un peu. Le ragondin ressort en longeant doucement la rive opposée en direction des terriers. J'arme et vise. Cette fois ma flèche est haute. Le ragondin est touché au dos et du sang jaillit à l'impact. Il plonge et je me décale un peu pensant le voir ressortir mais rien. Le temps passe et pas de ragondin. Je tente alors d'aller en face des terriers, 20 mètres plus loin. Mon ragondin est là juste à l'entrée d'un terrier immergé et il rentre à l'abri avant que je ne puisse réagir. Je me cale face au terrier espérant le voir ressortir. Rapidement l'eau s'agite devant le terrier et le ragondin ressort péniblement en marche arrière. Il se positionne plein travers devant le terrier. J'arme vise et décoche. Cette fois, ma flèche est pile au défaut de l'épaule et le ragondin se contracte, se quille droit au-dessus de l'eau, plonge, remonte aussitôt et se débat un peu avant de s'immobiliser.

Je fais le tour pour le récupérer puis tente de retrouver ma flèche mais elle s'est enfilée dans le terrier au pied d'un talus abrupt et impossible de la récupérer. Ma seconde flèche est aussi au pied d'un talus abrupt sous des arbres infranchissables. 2 flèches en moins. Je retourne vers la voiture avec mon gros ragondin. Ma première flèche basse lui avait bien entaillé de dessous du poitrail mais n'était pas mortelle à court terme.

Un bonne journée de chasse, 2 avril 2011

Je récupère mon premier ragondin au passage. Un peu plus loin un léger remous contre la berge opposée me fait poser les yeux sur le haut de la tête d'un petit ragondin. Je pose mes prises, me rapproche un peu, vise la tête de l'animal et décoche. Du sang gicle à l'impact mais le ragondin plonge et disparaît. J'ai du juste l'entailler dans le cou. Il ne remonte pas, je retourne à la voiture. Je pars vers le petit lac au village mais à mon arrivée une volée de colverts donne l'alerte en décollant. Je tente tout de même une approche du lac mais à mon arrivée un dernier colvert décolle comme pour se moquer de moi. Pas de ragondin, je poursuis jusqu'au petit lac un peu plus loin. Je me gare sur le chemin de terre et descends vers le plan d'eau mais pas de ragondin pour ce soir.

Je pars vers le lac des coteaux de Gascogne. Il est désert ce soir. Je longe la berge côté droit puis remonte le ru d'alimentation quand j'aperçois un petit ragondin affairé à chercher son repas. Il plonge et remonte pour arracher de la végétation sous l'eau. Je me décale doucement puis reviens sur lui. Il est tellement occupé qu'il ne m'a pas vu. J'arme et attends le bon moment pur décocher. Il se présente en surface plein travers et ma flèche vient le clouer au sol. D'autres petits ragondins que je n'avais pas vu rentrent dans un terrier en face de moi et dans un autre contre mon côté de berge à quelques mètres sur ma droite. Mon ragondin se débat un peu puis s'immobilise.

Un bonne journée de chasse, 2 avril 2011

J'attends un peu face au terrier face à moi mais rien ne bouge. Un remous sur l'autre terrier me fait changer de poste mais l'eau se calme et rien ne vient. La luminosité baisse vite. Je récupère ma prise et repars vers le lac pour longer l'autre berge. Rien non plus. Je descends sous la digue vers les terriers sur le fossé du déversoir. Une ligne humide a marqué la terre sèche sur 10 mètres perpendiculairement au fossé, dans le champ travaillé. Un ragondin était là il n'y a pas longtemps. Les terriers sont calmes et la nuit tombe. Je retourne à la voiture.

Un bonne journée de chasse, 2 avril 2011

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

LE CHASSEUR FRANCAIS TV

cliquez sur l'image, code promo LIONEL2021LCF
cliquez sur l'image

 

QUELQUES BLOGS DE CHASSE A L'ARC

 

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

 

 MATERIEL :

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

ARGENTINE
Buffle murrah
Guanaco

 

MAJORQUE
Chèvre sauvage

GUYANE
Pécari à collier
Capibara
Caïman rouge
Caïmans gris

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements

AUTRES PRELEVEMENTS :

Répartition des prélèvements petits gibiers
Ragondin
Rat musqué

 

Lièvre
Lapin de garenne
Martre
Putois
Vison d'Amérique
Faisan commun
Canard colvert
Foulque macroule
Bécasse
Guyane
Iguane vert
Tourterelle rouviolette
Hocco alector

 

Singe hurleur
Aymara
Argentine
Lièvre
Renard gris
Tinamou élégant