Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 07:29

Ce matin, je décide d'aller faire un petit tour au ragondin du côté de Labéjan. Je vais commencer par le lac du "Tuco". Arrivé sur place, je me gare près de la ferme puis descends vers le lac mais à part quelques colverts qui décollent, le lac est désert ce matin. Je me poste un moment au-dessus des terriers, derrière les peupliers et attends un peu alors que la luminosité croit doucement. Toujours pas de mouvement, je constate que les ragondins sont de moins en moins matinaux sur ce lac. Je décide de faire un tour de lac avant de poursuivre vers le lac du "Lion", un peu plus haut.

Rien sur le lac, pas plus sur la mare juste en amont, je longe le petit ruisseau pour rejoindre l'autre lac. Un lapin détale devant moi pour se précipiter vers les terriers de blaireaux où il disparaît.

En passant je jette un coup d’œil sur la petite mare au pied de la digue mais pas le moindre ragondin, l'eau est claire et calme. Je remonte la digue, la coulée qui va de la mare au lac est très fréquentée, le sol est à nu. J'avance doucement vers le milieu de la digue pour tenter de surprendre les canards qui sont souvent au pied d'un petit saule qui pousse au bord de l'eau. Je passe juste la tête par-dessus la digue et bien sûr les canards sont cette fois dans l'angle du lac sur ma gauche, ils sont à 30 mètres pour les plus proches et commencent à s'éloigner du bord. Je monte sur la digue car ils sont vraiment trop loin pour tenter une flèche. Ils décollent. Je m'avance vers le petit saule sans faire attention, un couple de colvert calé contre la digue me décolle dans les pieds ! Bon ça c'est fait.

Au milieu du lac, j'aperçois un ragondin qui traverse de gauche à droite. Je repasse derrière la digue et avance jusqu'à l'angle droit du lac à couvert puis remonte doucement juste assez pour observer sans être vu. Le ragondin amorce un virage pour partir vers le bout du lac et les terriers. Je quitte ma cachette et tente de le rattraper mais il plonge. 2 colverts décollent aux pieds des peupliers qui bordent la rive opposée. Je me précipite vers les terriers et attends un moment. Rien ne vient. Le remous de l'envol des canards a peut-être masqué le remous du ragondin se cachant sous le peuplier mort. Je quitte mon poste et traverse le ruisseau par le passage des sangliers puis reviens vers les peupliers.

L'eau est agitée sous le peuplier mort et quelque chose plonge à mon approche. Un ragondin, un oiseau d'eau ? J'attends un peu au cas où il remonterait puis je pars vers la digue en longeant les ronces quand j'aperçois un ragondin qui vient vers moi. Je me cache derrière les peupliers mais il m'a repéré et fait demi-tour pour revenir vers la rive au niveau de buissons puis plonge et disparaît.

Je tente de l'apercevoir sans succès puis reviens à mon poste du peuplier mort. Un remous important me fait penser qu'un ragondin est caché sous le tronc. Je m'approche tout doucement en me décalant vers l'eau pour tenter de le flécher. Mon décocheur accroché, je suis prêt à armer mais il démarre juste devant moi et je peux le suivre sur 2 mètres sous l'eau par transparence avant qu'il ne disparaisse entre les peupliers. J’attends un peu mais rien ne remonte.

Un autre ragondin arrive par ma droite en longeant la berge. Je me décale doucement vers un buisson et me poste derrière mais le ragondin disparaît contre la berge. Je reviens vers les peupliers où quelque chose plonge contre un tronc sans que je puisse l'identifier. L'eau se calme et je décide de longer la bordure de ronce en allant vers la digue. J'avance très doucement pour tenter de repérer un ragondin ou un remous quand, alors que je viens de passer une boule de ronces, une onde me fait tourner le regard un peu en arrière et poser les yeux sur un gros ragondin qui plonge au même moment. Il remonte un peu plus loin, j'arme, vise et décoche mais je passe au ras en dessous.

Sortie ragondin du 29 janvier 2011

Il plonge et remonte plus loin pour se diriger vers la berge d'en face en biaisant vers la digue. Je longe la berge en direction de la digue et profite d'un moment où le ragondin plonge pour aller me cacher derrière un arbuste à 30 mètres environ.

Sortie ragondin du 29 janvier 2011

A chaque fois qu'il plonge, je pique un sprint puis avance tout doucement quand il remonte pour arriver près de la digue puis basculer derrière pour courir l'attendre au niveau du déversoir. Je l'attends caché derrière la digue mais il s'est immobilisé à 45 mètres environ et regarde vers moi. Je quitte ma veste polaire qui commence à me tenir chaud et la laisse au sol. Il m'a repéré ! Au bout d'un moment, il fait demi-tour puis biaise vers l'endroit d'où il vient.

Sortie ragondin du 29 janvier 2011

Je fais demi-tour en courant derrière la digue puis longe le lac doucement pour tenter de l'intercepter. Il va arriver avant moi, j'accélère et le stoppe dans sa progression. Il regarde un moment vers moi du milieu du lac puis fait demi-tour pour repartir vers le déversoir en plongeant régulièrement. Je repars vers le déversoir mais cette fois il se rapproche de plus en plus de la rive puis plonge et disparaît. Erreur fatale, je connais le lac par cœur et je connais cette ruse qui va lui coûter cher. Je fais tranquillement le tour par la digue puis reviens doucement en longeant la berge vers l'endroit où je pense retrouver le petit malin.

Tout à coup, contre la berge, j'aperçois un léger remous. Mon ragondin vient de se trahir. J'avance très lentement vers l'épicentre des ondes et, dans la végétation, j'aperçois mon ragondin calé contre la berge.

Sortie ragondin du 29 janvier 2011

J'arme et me décale doucement, prends la visée en devinant plus qu'en voyant l'animal. Je décoche, le ragondin touché se débat et plonge pour remonter rapidement. Je réencoche alors qu'il replonge, il remonte rapidement et se tord en tous sens en surface à 5 mètres du bord. J'arme, vise derrière la tête et décoche. Le ragondin est séché net à l'impact. Je pars chercher mon appareil photo laissé dans ma veste polaire. En arrivant à ma veste, je prends mon appareil et regarde vers le ragondin qui à ma grande surprise a ressuscité ! Il se dirige vers la berge.

Je reviens vers lui assez rapidement puis ralentis en arrivant près de lui, j'arme et avance mais ce que je prenais pour mon ragondin est en fait une grosse branche et mon ragondin plonge au ras de mes pieds. Je le vois se débattre sous l'eau puis remonter en surface alors que j'arme. Je vise et décoche alors qu'il se débat en surface et décoche. Ma flèche l'effleure derrière la tête. Je n'ai plus de flèche, j'en récupère une avec mon lancer alors qu'il rejoint le bord. Je m'approche tout prêt, arme, vise et décoche et passe au ras dessous. Le ragondin grogne et me menace gueule ouverte. J'attrape la grosse branche posée au bord pour la lui lancer en pleine tête et le sécher net.

Je l'attrape par la queue et le sort de l'eau. Il se met à grincer des dents, un coup sec supplémentaire et cette fois s'en est fini. Je récupère mes 3 flèches puis reviens vers la quatrième flèche en traversant le ruisseau d'alimentation. Je longe la bordure de ronces puis l'écrase un peu pour arriver au bord de l'eau.

Sortie ragondin du 29 janvier 2011

L'eau s'agite sous les joncs d'où gicle une masse noire qui file sous l'eau vers la berge opposée dans une traînée de bulles.

Sortie ragondin du 29 janvier 2011

Un ragondin ! Je fais demi-tour et cours vers les terriers pour me poster contre les peupliers. Au bout d'un moment, le ragondin refait surface et se cale contre la berge d'en face. Encore un joueur. Je repasse le ruisseau puis avance doucement vers l'endroit où je pense trouver le ragondin. En passant au bord des joncs, quelque chose plonge et par vers la berge opposée, c'est un grèbe castagneux.  A nouveau un léger remous quelques mètres devant moi. J'arme et me rapproche sur la pointe des pieds et aperçois la queue du ragondin qui dépasse dans l'eau. Je vise en prenant 20 cm devant et décoche dans l'herbe. Mon ragondin cloué à la berge se débat, parvient à se dégager et à plonger alors que je réencochais.

Sortie ragondin du 29 janvier 2011

Il remonte juste un peu plus loin. J'arme et décoche au coup de bras alors qu'il s'apprête à replonger. Ma flèche le sèche sur place. 

Sortie ragondin du 29 janvier 2011

Je récupère flèches et ragondin puis retourne vers les ronces au cas où mais cette fois rien ne bouge. Je récupère ma dernière flèche puis insiste sur la bordure de ronces et le peuplier mort sans rien trouver avant de traverser le ruisseau et de revenir par la berge opposée vers mon premier ragondin laissé sur place. Une impression bizarre, je lève les yeux vers l'angle de la digue au pied du bosquet et aperçois 2 chevreuils au gagnage. Je stoppe net mais ils m'ont vu sans vraiment m'identifier. Je me coule derrière un buisson et tente quelques appels de Butollo mais ils ont compris et me regardent un moment sans bouger avant de faire demi-tour. Je sors de ma cachette et aperçois un 3ième puis un 4ième chevreuil. ils se rassemblent puis s'éloignent au trot en passant derrière le bosquet. Je récupère mon ragondin et rentre vers la voiture.

Sortie ragondin du 29 janvier 2011

Je reviens vers le lac du Tuco, mes 2 ragondins à la main quand j'aperçois au loin un gros ragondin au gagnage sur la droite du lac. Je me rapproche doucement mais me rends compte qu'il y a aussi une bande de colverts posée sur le lac. Le ragondin n'a rien remarqué mais les palmipèdes commencent à être inquiets et je suis encore à plus de 50 mètres. Je continue à avancer doucement mais les canards décollent et le ragondin se précipite vers l'eau. Je prends le pas de course, passe sous les clôtures électriques et pose mes ragondins pour arriver au bord du lac. Je ne vois pas le ragondin mais il semble ne pas avoir traversé.

Tout à coup, il refait surface au milieu du lac à 25 ou 30 mètres de moi et commence à biaiser pour revenir vers les terriers aux pieds des peupliers. Je longe doucement la berge pour me rapprocher des terriers ce qui, curieusement, n’inquiète pas mon ragondin qui continue à nager tranquillement en surface. Je me positionne derrière un gros peuplier et arme mon arc. Je suis le ragondin dans mon viseur, il se rapproche sensiblement jusqu'à 12 mètres environ puis part droit au terrier. Mon pin's est calé, je décoche. L'impact ne trompe pas, l'eau se colore en jaune et vert sur la trajectoire de la flèche. Je suis trop en arrière, le ragondin plonge et disparaît au terrier.

Sortie ragondin du 29 janvier 2011

J'attends un peu mais l'eau se calme, il est perdu, je ne peux pas creuser à cet endroit. Je retourne chercher mes ragondins morts et au moment où je me retourne vers le lac, les ragondins à la main, j'aperçois un second ragondin qui longe la berge pour rentrer au terrier près du poste que je viens de laisser.

Je pars faire un tour sur 2 mares du secteur et 2 petits lacs en cascade, entourés de peupliers mais pas de ragondin ce matin. Je décide donc de partir vers d'autres lacs qui sont juste de l'autre côté de la colline par rapport au lac du Lion. Je me gare au bord de la route dans le champ et commence à descendre vers le lac dont la surface est très agitée. Je distingue plusieurs colverts qui décollent à mesure que je me rapproche du lac mais des remous dans le chenal me font vite comprendre que les ragondins sont de sortie. Je presse le pas pour descendre et aperçois vite un ragondin qui longe la bande de terre plantée de peupliers puis un second, puis un troisième qui passe la bande de terre et bascule vers le lac et encore un autre qui longe la berge opposée du lac.

Tous les ragondins s'enfuient sauf un qui me regarde arriver, calé contre la bande de terre plantée de peupliers. Je m'approche doucement jusqu’à 10 mètres de lui, il se décale un peu et s'arrête juste à 30 cm d'un terrier, plaqué contre la berge. J'arme, vise et décoche. Ma flèche se fiche dans la berge au ras au-dessus du ragondin en le bousculant un peu mais ce dernier ne bouge pas, je me rapproche encore un peu, arme vise et décoche. Ma flèche, comme la précédente se plante au ras au-dessus du ragondin qui est un peu chahuté mais ne bouge pas de suite ! Il se moque de moi ma parole ! Il me laisse réarmer mais cette fois il plonge et longe la bande de terre sous l'eau, je le suis et décoche au moment où il prend le virage encore sous l'eau au bout de la bande de terre. Ma flèche remonte, encore manqué. Ce n'est pas mon jour!

Un autre ragondin est immobile en surface près des terriers. Je longe la berge et reviens sur lui en m'approchant doucement du bord. L'eau est au pied d'un talus de 2 à 3 mètres. L'eau bouge dans un amas de branches mortes, je me décale doucement et aperçois le ragondin qui se calle contre la berge ne laissant voir qu’une fine bordure de son flanc. Je descends doucement le talus pour tenter de me rapprocher et d'obtenir un bon angle de tir mais alors que je suis tout proche du but, une poule d'eau surgit de nulle part et se perche sur les branches mortes. Je me fige mais trop tard elle m'aperçois et plonge faisant plonger le ragondin qui disparaît. J'attends un peu mais rien, il reste invisible.

Je fais demi-tour et pars récupérer mes 3 flèches. Je longe sur la bande de terre quand j'aperçois un ragondin au ras de la berge, dans les joncs, au coin droit de la bande de terre. Je serre le bord gauche pour avancer voûté et tenter de me soustraire à sa vue, caché par le talus de la berge mais le ragondin s'éloigne du bord alors que j'arrive à portée de flèche. Je m'avance rapidement vers lui, arme mon arc mais il plonge au même moment. J'attends un peu mais il ne ressort pas. Je récupère mes flèches, les 2 plantées dans la berge sont dures à récupérer, je dois m'accrocher par les pieds à un tronc pour les retirer, tête en bas. Les 2 ont plaqué du poil contre la berge ! C'est vraiment passé très près !

Demi-tour, je quitte la bande de terre puis reviens en longeant la berge vers la digue du lac. L'eau est agitée sous le saule pleureur au coin du lac. Je cherche d'où vient cette agitation quand j'aperçois un ragondin qui longe la berge en direction du bout du lac. Je presse le pas en direction du saule pleureur, plusieurs sillons se dessinent près de la digue du lac en contrebas, encore des ragondins, ce sera pour plus tard. Je passe l'angle du lac, me décale un peu pour dépasser le ragondin que je ne vois pas mais dont je perçois le sillon au pied du talus de la berge. Je dépasse la source du sillon et me prépare à armer mais le ragondin vient de s’arrêter sous les ronces d'où il se trahit par un remous régulier. Je reviens doucement en arrière et l'aperçois au travers des ronces. Je cherche une fenêtre de tir et juste au moment où je me prépare à armer, il plonge et disparaît. J'attends un peu mais rien, il ne ressortira pas. Je longe un peu la berge sans le retrouver.

Je descends donc vers le lac en contrebas. Les sillons ont disparus mais alors que j'arrive au niveau de l'île, qui se trouve juste à quelques mètres du bord, un sillon se dessine. un ragondin arrive de la digue en longeant la berge de mon côté. Je m'avance un peu pour me positionner derrière un buisson quand un ragondin que je n'avais pas vu plonge au bord de l'île et disparaît aussitôt. Le ragondin se rapproche toujours calmement mais en se rapprochant de l'île il commence à biaiser comme pour monter sur l'île. Il est assez petit, curieux qu'il soit seul ! J'arme, il arrive à 10 mètres environ, j'hésite un peu puis décide de le laisser faire. Il stoppe un court instant puis se ravise et revient vers moi en longeant la bordure de l'île et passe sous des branchages. Je pense ne pas le revoir de sitôt mais il ressort rapidement et s'immobilise juste en face de moi à quelques mètres.

Je suis toujours armé et mon viseur est posé entre ses omoplates. Je décoche, ma flèche traverse le ragondin en le plongeant sous l'eau. Il regagne les branchages en se débattant puis se débat de façon saccadé dans les branchages. Le pensant mort je l'abandonne pour lui laisser le temps de mourir calmement et m'éloigne en suivant la berge. 40 mètres plus loin, je me retourne et aperçois un ragondin traversant le chenal étroit entre l'île et la berge. Je me précipite mais en arrivant sur place je constate que le ragondin est au terrier, je ne connaissais pas ce terrier et je viens de me faire rouler. Le lac semble bien calme je décide donc de traverser pour regagner l'île et récupérer mon ragondin mais je ne trouve qu'une grosse tache de sang et comprends que le ragondin que je viens de laisser rentrer au terrier était le même que celui que j'avais tiré.  

Sortie ragondin du 29 janvier 2011

Je récupère ma flèche et reviens vers le terrier pour le sonder mais il est bien trop profond et par droit sous un talus de 3 mètres. Encore un ragondin perdu ! Je décide d'arrêter là pour aujourd'hui car ce n'est vraiment pas mon jour.

 

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

SALON VIRTUEL INTERNATIONAL DE LA CHASSE DE DE LA PECHE

 

QUELQUES BLOGS DE CHASSE A L'ARC

 

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

 

 MATERIEL :

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

ARGENTINE
Buffle murrah
Guanaco

 

MAJORQUE
Chèvre sauvage

GUYANE
Pécari à collier
Capibara
Caïman rouge
Caïmans gris

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements

AUTRES PRELEVEMENTS :

Répartition des prélèvements petits gibiers
Ragondin
Rat musqué

 

Lièvre
Lapin de garenne
Martre
Putois
Vison d'Amérique
Faisan commun
Canard colvert
Foulque macroule
Bécasse
Guyane
Iguane vert
Tourterelle rouviolette
Hocco alector

 

Singe hurleur
Aymara
Argentine
Lièvre
Renard gris
Tinamou élégant