Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 14:33

Ce matin, je suis de retour sur Castelnau Barbarens. Je commence au lever du jour par le dernier lac que j’ai visité vendredi soir. Il y a pas mal de mouvement entre les colverts, les foulques et les poules d’eau mais alors que j’arrive au bord du lac et que les colverts s’envolent je distingue en surface plusieurs ragondins qui se dispersent. Je reste un moment sur les terriers et observe le manège. Habituellement les ragondins se calent, soit sous l’arbre mort dans l’angle droit, soit sous le saule pleureur à droite,

Sortie du 4 avril 2010

soit dans les racines, au pied des petits saules qui poussent les pied dans l’eau,

Sortie du 4 avril 2010

avant de rejoindre les terriers contre la route. La surface se calme. Je pars vers le saule pleureur. Un ragondin plonge de la berge, un ou 2 autres en surface au milieu des branches plongent également. Je reviens en courant sur les terriers et attends un peu mais rien ne vient. Je reviens vers le saule, un gros ragondin plonge au milieu des branches. Je repars aux terriers, toujours rien. Je reviens lentement vers le saule. Le ragondin se décale légèrement et s’immobilise au milieu des branches. J’arme et cherche une trouée au milieu des branches. Je finis par me baisser pour passer sous une branche qui me gêne, prends la visée et décoche. L’impact ne trompe pas, je suis dedans. Je pars en courant aux terriers, le ragondin a plongé, mais le temps passe et rien ne vient. Je retourne vers le saule, ma flèche flotte au milieu des branches, mon lancer est inefficace, le ragondin est introuvable. Je poursuis un peu plus loin vers l’arbre mort sous lequel se dessinent des remous.

Je repars en courant aux terriers. 2 ragondins traversent le lac pour s’arrêter près de la berge à gauche. J’attends un peu et observe. Ils restent immobiles. Je pars à leur rencontre. Au travers des arbustes qui bordent la berge j’aperçois le ragondin qui longe la berge vers le coin du lac. Je dépasse la haie mais l’envol d’une foulque le fait changer de cap, il repart vers le centre du lac et plonge. Je m’apprête à le contourner pour l’intercepter en face mais quelque chose attire mon regard au pied d’un petit saule qui pousse dans l’eau. C’est un ragondin qui joue la carte de l’immobilisme. Je ne vois que la tête. J’arme et vise la tête de l’animal. L’impact cassant ne trompe pas, j’ai touché ma cible. Le ragondin s’immobilise rapidement.

L’autre ragondin est remonté et part droit au terrier, je cours au plus vite pour l’intercepter et lui décoche une flèche à bout de souffle alors qu’il arrive au bord. Je suis dessous, il plonge et fait demi-tour. J’attends un peu mais je ne le vois pas refaire surface. Je récupère ma flèche.

Je finis le tour du lac, encore des remous sous l’arbre mort, je continue vers le saule, là aussi quelque chose a plongé. Je me dépêche d’arriver aux terriers. Au pied du petit saule qui pousse dans l’eau au coin du lac, une masse sombre flotte en surface et le temps de percuter qu’il s’agit d’un ragondin celui-ci a plongé. Je pars me positionner sur les terriers mais rien  ne vient. Je reviens vers le petit saule au cas où mais rien non plus quand tout à coup j’aperçois du coin de l’œil un ragondin qui longe la berge pour aller au terrier. Je me décale pour revenir sur lui sans qu’il ne me voit mais il plonge. L’eau est cristalline et je vois par transparence le ragondin qui revenir au terrier. Je me positionne au-dessus du trou et arme pour le laisser venir. Mon viseur le suit et je le stoppe net au ras de la berge alors qu’il va refaire surface.

Sortie du 4 avril 2010

Je le récupère ainsi que ma flèche puis par récupérer l’autre ragondin et la flèche. Je fais plusieurs fois le tour du lac mais mon premier ragondin est introuvable. Des remous provoqués par de minuscules grèbes castagneux me font parfois croire au départ d’un ragondin mais le lac semble vide de ragondin quand tout à coup j’aperçois à nouveau un ragondin sous le grand saule pleureur. Je vais à nouveau faire des allers retours entre l’arbre et les terriers mais je finis par perdre sa trace.

Je reviendrai chercher ma flèche et mon premier ragondin en fin de matinée, je pars pour les 2 grands lacs de vendredi soir. En descendant vers le lac, un gros lièvre traverse devant la voiture et gravit le talus en 2 bons. De la route, je vois un ragondin sur la berge opposée. Cette fois je me gare sous la digue et remonte doucement vers la bande enherbée.

Sortie du 4 avril 2010

Un beau ragondin broute paisiblement. Je commence l’approche mais dois m’arrêter à chaque pas car il est très méfiant et redresse régulièrement la tête. Petit à petit, je me rapproche. Un mouvement, au bord de l’eau, quelques mètres après mon ragondin. Un autre ragondin sort de l’eau, traverse la bande enherbée et monte dans le blé. J’avance encore un peu, un tout petit ragondin sort de l’eau un peu avant mon ragondin et commence sa toilette. J’avance de plus en plus prudemment, j’ai trois ragondins à surveiller. J’arrive à 7 ou 8 mètres de ma cible qui s’est tourné de ¾ arrière, j’arme et continue à avancer encore un peu. A 6 mètres, je vise et décoche. Ma flèche passe au ras au-dessous. Tout le monde se jette à l’eau. Un des gros remonte à 6 ou 7 mètres du bord pour replonger aussitôt et ne refaire surface que près de la bande de terre pour rejoindre les ronces.

Du mouvement, le petit ragondin a plongé et longe la berge sous l’eau. Je le suis arc armé. Il se rapproche du bord et je tente ma chance à moins de 2 mètres à la verticale. Je le frôle et il fait un tour autour de ma flèche pour se caler sous la berge. Un petit grognement trahit sa présence mais je n’arrive pas à le voir. Je finis par me baisser pour regarder sous la berge et aperçois sa queue. Je me positionne au-dessus de lui, à genoux pour tenter de l’attraper par la queue mais il repart sous l’eau vers des petits buissons qui poussent au-dessus de l’eau. Il refait surface au milieu des branches et j’ai beaucoup de mal à prendre la visée. Ma flèche part. Je pense être dedans, il plonge. Je me décale mais il ne ressort pas des branches. Je fais demi-tour et l’aperçois, il semble fatigué et peine à monter sur une branche. Je n’ai qu’une flèche et il me faut assurer le coup. Je frappe les buissons du pied pour le faire se décaler et pouvoir le tirer mais je n’ai jamais de fenêtre de tir. Il finit par ressortir des branches et plonge avant que je n’ai pas pu décocher. Il remonte en surface et plonge aussitôt mais semble peiner à plonger. Il remonte encore, cette fois je décoche mais trop en arrière, je pense l’avoir touché mais aux pattes arrières. Je n’ai plus de flèche et le temps de récupérer ma flèche il est à l’abri dans les ronces où il rentre avec peine.

Je pars pour l’autre lac, beaucoup de canards décollent de la surface du lac et du colza. Le tour du lac est parsemé d’indices : crottes, zones broutées, coulées mais pas un seul ragondin.

Sortie du 4 avril 2010

Je retourne au premier lac, je fais me frayer un chemin sur la bande de terre avec mes sécateurs. Un mur de ronces m’attend.

Sortie du 4 avril 2010

Je découpe un moment puis parviens à passer et écrase les ronces pour avancer.

Sortie du 4 avril 2010

Je récupère mon arc laissé arrière et avance vers le bout de la bande de terre. Des ragondins plongent sans que je ne puise les voir. Tout à coup un jeune ragondin refait surface dans les branches des arbres morts

Sortie du 4 avril 2010

et avance doucement tantôt sous l’eau, tantôt sur l’eau avant de s’arrêter face à moi sous une grosse branche. J’arme vise et décoche. Je pense l’avoir touché au bruit de l’impact. Il refait une brève apparition sous le saule pleureur au départ des ronces puis disparaît pour de bon.

Je pars pour les mares. En route, je ralentis pour laisser traverser un couple de perdreaux qui finit par décoller en suivant un instant la route. Un peu plus loin le faisan obscur de vendredi. Ce matin, pas de ragondin dehors. Je tente les lacs le l’autre côté de la route dans le parc d’une résidence secondaire peu occupée. Il pleut de plus en plus fort depuis 10 minutes.

Sortie du 4 avril 2010

De nombreuses crottes flottent contre la berge mais pas l’ombre d’un ragondin. Un peu plus loin, pas de ragondin sur la mare où j’ai tué mes 2 vendredi.

Le soleil revient. Je repasse au premier lac, ma flèche a dérivé. Je pars la chercher et trouve par la même occasion mon premier ragondin de la matinée que est aussi le 100ième de la saison.

Sortie du 4 avril 2010

Le fond du lac est tapissé de petits têtards bien noirs. Les arbustes sont tous rongés à la base par les ragondins.

Sortie du 4 avril 2010

En rentrant, je passe à une petite mare derrière une ferme en limite de Pessan et d’Auterrive.

Sortie du 4 avril 2010

De nombreuses crottes mais pas de ragondins.

Sortie du 4 avril 2010

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

P

Bravo pour ce 100ème !!!

Ca s'arrose !!!

A bientôt
Pat


Répondre

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

LE CHASSEUR FRANCAIS TV

cliquez sur l'image, code promo LIONEL2021LCF
cliquez sur l'image

 

QUELQUES BLOGS DE CHASSE A L'ARC

 

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

 

 MATERIEL :

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

ARGENTINE
Buffle murrah
Guanaco

 

MAJORQUE
Chèvre sauvage

GUYANE
Pécari à collier
Capibara
Caïman rouge
Caïmans gris

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements

AUTRES PRELEVEMENTS :

Répartition des prélèvements petits gibiers
Ragondin
Rat musqué

 

Lièvre
Lapin de garenne
Martre
Putois
Vison d'Amérique
Faisan commun
Canard colvert
Foulque macroule
Bécasse
Guyane
Iguane vert
Tourterelle rouviolette
Hocco alector

 

Singe hurleur
Aymara
Argentine
Lièvre
Renard gris
Tinamou élégant