Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 13:21

Ce soir, je commence par le canal de Labarthe. Je me gare et remonte le canal en partant du moulin. Au bout de 150 mètres environ, j’aperçois un ragondin qui broute dans les herbes hautes. Je pose ma gaffe et commence une approche. Rapidement un second ragondin que je n’avais pas vu, sort du blé, traverse la bande enherbée et se met à l’eau. Je reste immobile. Inquiet son collègue le regarde faire et reste un moment le nez en l’air avant de se remettre à manger. Je continue mon approche et arrivé à bonne distance, j’arme mon arc et décoche sur le ragondin qui me tourne le dos. Je lui passe juste dans le poil du dos. Il démarre et se jette à l’eau. Je le vois partir se caler sous une branche, contre la berge opposée. Je m’approche doucement et tente de le repérer. Je vois sa queue qui bouge dans le courant et finis par le distinguer. J’arme et me baisse pour passer sous les feuillages qui me masquent le ragondin. Je prends la visée et décoche. Le ragondin cloué à la berge se débat un moment avant de rendre l’âme.

Un C15 blanc arrive par la bande enherbée et s’arrête à ma portée. C’est le propriétaire, je lui explique que je viens de flécher un ragondin et retourne chercher ma gaffe. Je parviens à le ramener mais ma flèche est restée clouée à la berge. Le propriétaire du canal m’enseigne un passage un peu plus loin pour traverser. Je pars récupérer ma flèche. De retour, j’inspecte mon ragondin, sa dentition est bizarre. Les dents du bas sont anormalement longues, celles du haut sont cassées.

Sortie du 30 avril 2010

« Ce n’est pas possible, c’est mon ragondin de l’autre jour ! ». Effectivement il porte la cicatrice de ma trilame dans la joue.

Sortie du 30 avril 2010

C’est ce fameux ragondin à qui j’avais coupé 2 dents il y a quelques temps (voir récit).

Nous discutons un moment de chasse et je finis par mettre un terme à cette conversation car l’heure tourne et que je veux encore aller chasser sur Saint Arroman.

Ce soir, je me gare au niveau du pont sur la route de Masseube. Je pars avec ma gaffe et mon arc. A peine au bord du Sousson j’aperçois, un peu plus loin, un jeune ragondin qui traverse vers mon côté. Je me rapproche alors qu’un second prend son chemin puis ils font demi-tour pour revenir d’où ils viennent. Un rentre dans le terrier, l’autre plonge et part sous l’eau en remontant le courant pour disparaître. J’attends devant le terrier et rapidement le ragondin ressort. J’arme et lui décoche une flèche qui le clou sur place. La mort arrive rapidement. Je vais voir un peu plus loin mais son collègue a disparu. Je fais le tour par le pont et récupère ma prise que je laisse à la voiture.

Je reprends ma chasse en remontant le Sousson. J’aperçois la tête d’une poule d’eau sortir d’un terrier. Elle plonge et longe la rive opposée en nageant sons l’eau sur une quinzaine de mètres puis rentre dans un autre terrier.

Un peu plus loin 3 carpes nagent sur place à contrecourant.

Plus loin les terriers très fréquentés d’habitude ne montrent pas de signe d’activité.

Je passe le premier passage bétonné puis, 400 mètres plus loin environ, le second sans voir le moindre ragondin. Les terriers au pied des peupliers sont vides comme d’habitude. Un peu plus loin l’eau s’agite. Un ragondin descend le ruisseau dans ma direction. J’arme et le laisse venir mais il se faufile sous la berge opposée. Je ne connais pas de terrier à cet endroit et je décide d’attendre qu’il ressorte. Au bout d’un moment, il pointe le bout de son nez. J’arme, vise et décoche le clouant sur place. Il s’agite un peu puis s’immobilise. Je le récupérerai tout à l’heure, je continue.

20 mètres plus loin dans un virage 3 jeunes ragondins me surprennent. Le premier disparaît sous la berge opposée, le second plonge et remonte le courant alors que le troisième remonte dans ce qui semble être un terrier, sous des branches, dans la berge opposée, juste en face de moi. Il en ressort aussitôt et vient droit sur moi pour rentrer dans un terrier immergé sous mes pieds. Je n’ai rien eu le temps de faire. L’eau bouge devant le terrier, je traverse le ruisseau pour me poster en face mais l’attente ne donne rien, je retraverse le ruisseau et poursuis ma chasse.

Encore un peu plus loin, un ragondin traverse et rentre dans un gros terrier de mon côté et n’en ressortira pas. Encore un peu plus loin un ragondin est assis au milieu du ruisseau sur une gravière peu profonde. Je m’écarte du bord et reviens sur lui. Il part se caler contre la berge d’en face à 3 mètres de moi. J’arme, vise et décoche. Ma flèche le clou sur place mais en se débattant il finit par se dégager et longe la berge opposée alors que je réencoche. Une estafilade rosée de 15 cm orne son dos et il perd beaucoup de sang. Il est toujours en mouvement et part en tous sens, je n’arrive pas à l’aligner et il finit par disparaître. J’attends un peu en vain puis me mets à l’eau pour récupérer ma flèche. Un ragondin, peut être mon blessé, surgit de sous une grosse branche et plonge pour disparaître. Je ne comprends pas comment j’ai pu perdre un ragondin si bien touché !

Je continue à remonter le Sousson quand 30 mètres devant j’aperçois un gros ragondin qui franchit une petite chute d’eau. Je me décale du bord, presse le pas et tente de le devancer mais, au moment où j’arrive au bord, arc armé, 2 canards décollent et me font douter. Pourtant j’avais bien vu un ragondin ! Oui, il est là, il longe la berge opposée sous l’eau. Je cours et le devance, arme mon arc et attends. Au moment où il refait surface je lui décoche une flèche à la base du cou. Il se débat et parvient à se dégager. Il plonge et fait le chemin à l’envers. Je cours et l’attends au niveau de la petite chute d’eau. Il refait surface, je lui décoche instinctivement une flèche alors qu’il passe comme une balle et replonge après la cascade. Je suis passé au ras. J’attends prêt à armer mais il remonte et sans me laisser le temps de réagir replonge aussitôt. J’attends un moment puis sonde sous la berge avec une branche mais rien n’y fait. Encore un ragondin perdu !

Je continue, le Sousson tourne d'abord à 90° sur 50 mètres et dans le second virage j’aperçois un ragondin assis sur une gravière peu profonde, il est à 7 ou 8 mètres. J’arme, vise et lui décoche ma flèche qui est trop basse. La flèche percute violemment les galets et reste posée au milieu des pierres. Le ragondin démarre en trombe et rentre dans le terrier le plus proche. Je récupère ma flèche, la lame présente de la peau, du poil et de la viande… « Et oui, jamais 2 sans 3 ». Cette soirée si bien commencée a un goût amer maintenant. La nuit tombe, je rentre. Aucune race des ragondins blessés sur le retour.

Sortie du 30 avril 2010

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

SALON VIRTUEL INTERNATIONAL DE LA CHASSE DE DE LA PECHE

 

POURVOIRIE DU LAC SUZIE

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

Buffle murrah (Argentine)
Guanaco (Argentine)
Chèvre sauvage (Majorque)
Pécari à collier (Guyane)
Capibara (Guyane)
Caïman rouge (Guyane)
Caïmans gris (Guyane)

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements