Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 04:54

Ce soir, en sortant du boulot, je commence par aller chasser à Labarthe. Un rapide coup d’œil au bord de la D929 ne donnera rien.

 

Sortie du 11 mai 2010

Je poursuis jusqu’au canal. Je me gare au bord de la route, enfile ma tenue camo et pars en chasse avec ma gaffe à la main. Les récentes pluies ont fait monter le niveau du canal, le courant est plus fort que d’habitude et l’eau plus trouble.

Sortie du 11 mai 2010

Je longe tranquillement le canal quand mon attention se focalise sur un remous un peu plus loin contre la berge d’en face. Fausse alerte, il s’agit d’un branche agitée par le courant mais quelques mètres derrière il me semble voir un ragondin en surface contre la berge. Je me rapproche doucement et effectivement c’est bien un ragondin. Je pose ma gaffe. J’arrive à 6 ou 7 mètres de l’animal qui me présente un bon ¾ arrière. J’arme mon arc, prends la visée et décoche. Le ragondin se débat un instant, entravé au milieu des branches par ma flèche restée en travers, puis s’immobilise rapidement. Je déplie ma gaffe mais il est trop loin.

Sortie du 11 mai 2010

Je poursuis jusqu’au passage sur le pylône EDF un peu plus loin et traverse pour le récupérer. Il me faut franchir un gros fossé pour atteindre mon ragondin, je prends mon élan et m’empêtre dans les ronces pour atterrir les 2 pieds dans l’eau. « Bien joué ! ». Je récupère mon ragondin

Sortie du 11 mai 2010

et poursuis jusqu’à la voiture où je le pose avant de repartir en chasse.

Je longe le canal en regardant par-dessus les herbes hautes mais pas de ragondin ce soir.

Sortie du 11 mai 2010

Le blé est bien touché par endroit, signe que la zone est tout de même bien fréquentée.

Sortie du 11 mai 2010

J’arrive au petit ruisseau qui se jette dans le canal et bifurque pour le suivre.

Au bout d’un moment, j’aperçois un remous dans le lis du petit ruisseau, je pose ma gaffe et m’avance doucement. Trop tard, l’eau est encore trouble mais le ragondin a rejoint son terrier.

Sortie du 11 mai 2010

J’attends un peu mais il ne semble pas vouloir ressortir. Je ramasse ma gaffe et poursuis. Je décide un peu plus loin de laisser la gaffe derrière moi pour ne pas être gêné dans ma chasse. J’arrive dans la zone où la haie a été arrachée et le fossé curé. L’eau du ruisseau est de plus en plus trouble, c’est bon signe. Je longe un champ de féverole sur ma gauche.

Sortie du 11 mai 2010

Tout à coup, je distingue la tête d’un ragondin partiellement dissimulé derrière une touffe d’herbe. Il broute paisiblement. L’approche commence. En me rapprochant je m’aperçois qu’il y a en fait 2 ragondins côte à côte. Je parviens à me rapprocher à 6 ou 7 mètres et arme mon arc. Le plus proche me présente un ¾ arrière idéal. Je prends ma visée et décoche. Le second ragondin démarre en trombe et saute dans le ruisseau avant de s’enfiler dans une grosse buse. Le ragondin touché a accusé le coup et met un moment à démarrer, il titube mais finit par partir lui aussi vers le ruisseau. Il peine à avancer et je me précipite pour l’intercepter. Il me fait face avant de se jeter à l’eau, me fait face à nouveau puis file se réfugier dans un terrier juste sur la gauche de la buse.

Le pensant perdu, je pars récupérer ma flèche qui est quelques mètres après l’impact. La piste de sang est bien visible, il perd du contenu intestinal

Sortie du 11 mai 2010

et beaucoup de sang.

Sortie du 11 mai 2010

Un bout d’intestin et une grosse traînée de sang orne le talus du ruisseau. Tout a coup, un bruit dans la buse, le second ragondin avait fait demi-tour pour rejoindre son confrère au terrier mais il s’est ravisé en m’entendant arriver. J’ai déjà les pieds mouillés, je suis plus à ça près, je descends dans le lit du ruisseau où je m’enfonce un peu dans la vase. Je me baisse et aperçois le ragondin en plein milieu de la buse à 6 ou 7 mètres de moi. J’arme mon arc, vise plein coffre et décoche. Le ragondin sursaute à l’impact mais alors que je le voyais déjà mort, il se jette contre la paroi de la buse et disparaît comme par magie. La jointure des buses ciment est en fait cassée et les ragondins ont creusé un terrier à partir de ce point !

Sortie du 11 mai 2010

Ce n’est pas de bol, 2 belles flèches et 2 ragondins perdus. A être dans l’eau, je regarde dans le terrier contre la buse. Un filet de sang coule vers l’entrée du terrier.

Sortie du 11 mai 2010

J’aperçois, en me baissant, un bout d’intestin. Le ragondin est en fait mort à 1 mètre de l’entrée. Je pars chercher la gaffe et parviens à extraire le ragondin de son terrier puis à récupérer ma flèche restée au milieu du passage busé.

Je retourne vers la voiture, le ragondin de tout à l’heure est ressorti de son terrier pour rentrer dans un terrier un peu plus loin, en atteste l’eau boueuse qui s’en échappe. Pas le moindre ragondin en vue sur le chemin du retour.

Je pars pour Saint Michel en passant par Saint Arroman. En passant, je jette un œil à une mare, au bord de la route, en limite de Labarthe et de Clermont Pouyguilles où l’an dernier les ragondins étaient très nombreux. Je n’y ai rien vu cette année mais ce soir la surface est agitée. Je me gare un peu plus loin et reviens à pied vers la mare.

Sortie du 11 mai 2010

Ce sont en fait trois canards qui se débinent. Ils sortent de la mare puis décollent un peu plus loin.

Sortie du 11 mai 2010

Retour à la voiture.

En passant à Saint Arroman, je décide de faire une halte au fossé où j’ai vu 2 ragondins samedi. Je me gare et commence à longer le fossé.

Sortie du 11 mai 2010

Un peu avant les terriers un ragondin démarre des herbes hautes et regagne son terrier sans me laisser le temps de réagir. J’attends un peu mais il ne ressortira pas.

Sortie du 11 mai 2010

Je poursuis jusqu’au Sousson sans succès puis reviens vers la voiture. Une voiture qui passe au moment où j’arrive à la route, pile et fait marche arrière. Je pars à sa rencontre. C’est un chasseur, intéressé par la chasse à l’arc, il veut passer sa JFO cette année. Nous discutons un peu puis arrive un second chasseur, puis un troisième et les discutions chasse vont bon train. 20 h se rapproche et il me faut y aller, je laisse tout ce petit monde et reprends ma route.

En arrivant au centre équestre, le fils du propriétaire vient me voir et me lance : « Il est de sortie ce soir ». Je me prépare et pars vers la mare, il me suit. En arrivant à la mare, nous ne voyons pas tout de suite le ragondin qui est sur un nid de poule d’eau, au milieu des branchages, contre la berge d’en face. Je m’approche du bord de la mare, il me tourne le dos. J’arme, vise et décoche. Le ragondin tombe à l’eau. Il est sonné et perd pas mal de sang. Il finit par se refaire et se glisse sous les ronces faisant démarrer une poule d’eau. Je fais le tour pour tenter de le retrouver et récupérer ma flèche mais il a disparu et ma flèche est inaccessible. Mon acolyte me ramène un besouil pour couper les ronces. Toujours pas de ragondin mais je récupère ma flèche. Je me mets à l’eau et inspecte la berge que je viens de dégager de ses ronces. Un terrier remonte à l’endroit où le ragondin s’est arrêté tout à l’heure. Encore une fois, c’est un ragondin perdu.

Je pars seul chasser le bord du fossé. Arrivé aux premiers terriers, je remarque que l’eau est agitée devant l’un d’eux. J’attends un moment sans succès puis je continue. Un peu plus loin, un bruit dans la haie attire mon attention. A force d’insister je finis par apercevoir une boule de poli sombre. C’est un ragondin, J’arme mon arc, prend ma visée en cherchant une fenêtre de tir dans les branches d’un petit noisetier puis décoche.

Sortie du 11 mai 2010

Le ragondin, cloué au sol se débat, je lui décoche 2 flèches de plus pour l’achever. Je longe le fossé jusqu’à la route puis reviens sur mes pas et ramasse mon ragondin. L’eau ne bouge plus devant le terrier de tout à l’heure. Je retourne à la mare mais le ragondin n’est pas ressorti.

Je pars pour Saint Arroman. Je me gare au pont de la route de Masseube et remonte le Sousson. Rapidement, les hautes herbes s’agitent sur la berge d’en face et un ragondin se coule dans le lit du ruisseau. Je cours pour le devancer. Il remonte tranquillement le courant puis se cale plein travers devant son terrier. Je lui décoche une flèche qui lui frôle le dos et le précipite au terrier. J’attends un peu mais c’est peine perdue.

Je poursuis. Après le premier passage busé, un sillon se dessine dans un virage. Je me décale du bord, arme mon arc et reviens vers le ruisseau. C’est un canard, je désarme, il s’envole. Un peu plus loin j’aperçois un beau chevreuil en tenue rousse qui avance doucement, au-dessus du colza, contre le bois. Il glane ça et là une feuille, une herbe. Il finit par m’apercevoir et reste figé à me regarder passer.

Rien ne bouge jusqu’au second passage busé. Un peu plus en amont, j’aperçois contre la berge opposée, un jeune ragondin, dont la tête est couverte d’une casquette d’écume blanche, qui vient se caler sur le bord.

Je me décale du bord et reviens sur lui un peu plus loin. Il y a en fait 2 ragondins. Ils s’éloignent du bord et reviennent en biaisant vers mon côté. J’arme et vise le plus visible. La luminosité baissant rapidement j’ai du mal à le trouver dans mon viseur. Je décoche et passe au-dessus. Les 2 ragondins plongent et partent en remontant le courant. Je me décale du bord et reviens sur le ruisseau quelques mètres plus loin. Le premier ragondin, qui était calé contre la berge en face de moi, plonge et regagne son terrier plus en aval. Le second ragondin m’observe de l’entrée d’un autre terrier un peu plus en amont. J’arme et le clou à l’entrée du terrier. J’attends un peu, le premier ne ressort pas. Je descends dans le ruisseau pour achever mon ragondin et récupérer mes flèches.

Un peu plus loin, un beau lièvre est assis au ras du fossé à 50 mètres de l’autre côté du Sousson. Plusieurs canards me survolent. Je poursuis sans succès. Sur le chemin du retour, la luminosité ne me permet plus de tirer au fond du ruisseau. Dans un virage, je regarde un ragondin se couler contre la berge et rentrer dans son terrier.

Arrivé au passage busé, je remets ma flèche sur mon carquois et quitte le bord du ruisseau pour passer de l’autre côté du champ de colza et jeter un œil sur le petit lac où j’ai fléché un ragondin samedi. Le chevreuil de tout à l’heure me surprend en démarrant au dernier moment, à quelques mètres de moi. Il n’avait pas bougé depuis tout à l’heure.

J’arrive au lac alors qu’il fait presque nuit noire. J’aperçois à peine un gros ragondin se couler dans l’eau et partir en surface. Je fais le tour du lac mais il fait trop sombre. Je rentre.

Arrivé à la voiture, je pose l’arc et prends ma frontale et ma gaffe pour récupérer ma première flèche.

Une photo souvenir et je rentre.

Sortie du 11 mai 2010

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

SALON VIRTUEL INTERNATIONAL DE LA CHASSE DE DE LA PECHE

 

POURVOIRIE DU LAC SUZIE

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

Buffle murrah (Argentine)
Guanaco (Argentine)
Chèvre sauvage (Majorque)
Pécari à collier (Guyane)
Capibara (Guyane)
Caïman rouge (Guyane)
Caïmans gris (Guyane)

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements