Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 13:18

Ce soir, je retourne sur le canal de Labarthe que j'ai peu chasser depuis quelques temps. Il n'y a pas cette année la concentration habituelle de ragondins et le rat musqué en profite pour se développer mais il est bien plus discret que ces voisins plus encombrants. Il y a quelques jours, lors d'une sortie, je n'ai aperçu qu'un seul ragondin et j'ai réussi à le flécher :

Flash back :

Après avoir passé le ponton qui permet aux engins agricoles de franchir le canal, je longe tranquillement le canal par la rive droite en le remontant quand j'ai juste le temps de voir un ragondin, dérangé dans sa sieste au soleil, se jeter d'un bon dans le canal. Je presse le pas et dépasse de 15 à 20 mètres l'endroit du plongeon et me poste au bord du canal. Rapidement, j'aperçois le ragondin qui refait surface contre la berge opposée et qui tente de se camoufler sous la végétation tombante mais seule la moitié avant est cachée. J'arme doucement mon arc, vise et décoche touchant le ragondin trop en arrière. Cloué à la berge, ce dernier ce débat et tente de se dégager se retrouvant en sens inverse et me présentant maintenant sa zone vitale bien à découvert. Ma seconde flèche bien ajustée entre les omoplates l'achève rapidement.

Retour sur le canal de Labarthe, 4 mai 2012

Il me faut traverser un peu plus loin pour le récupérer ainsi que mes flèches. C'est une petite femelle, la première de l'année car tous les ragondins fléchés sur le secteur cette année étaient des mâles.

Retour sur le canal de Labarthe, 4 mai 2012

Je gare ma voiture près du moulin puis commence à longer le canal. Un premier rat musqué plonge sans que je puisse le voir puis un second un peu plus loin. Encore un peu plus loin, un autre rat musqué arrive dans le courant droit sur moi mais il plonge en m'apercevant. Je n'ai pas eu le temps de réagir. Je me poste un instant quand je le vois refaire surface près de la berge opposée. Il se présente de dos avec un beau 3/4 arrière. J'arme rapidement, prends la visée et décoche mais il plonge et évite ma flèche pour disparaître.

Je rebrousse chemin pour traverser par un pylône EDF couché en travers du canal et récupère ma flèche avant de continuer. Le temps est très orageux ce soir et je note que ce temps semble faire sortir les rats musqués que je vois rarement habituellement et souvent le matin juste à la pointe du jour. Par contre les ragondins ne sont pas de sortie pour le moment. Je passe le ponton sans en voir un seul mais au même endroit que la petite femelle l'autre jour, un très gros ragondin plonge alors qu'un couple de colverts vient juste de décoller. Il devait faire sa sieste calé dans la végétation du talus du canal. Comme l'autre jour, je m'avance rapidement et me poste. Au bout d'un moment, un infime mouvement attire mon attention sous un petit arbuste couché sur l'eau. Je n'arrive pas à identifier ce que je vois et prends tout d'abord cette tache sombre pour l'entrée d'un terrier mais, en forçant mes yeux, il me semble voir du poil quand le ragondin fait l'erreur fatale de bouger à peine mais assez pour me permettre de comprendre qu'il s'agit de lui.

J'arme mon arc, prends la visée au milieu de la masse sans vraiment savoir où se trouve la tête et décoche. Le ragondin cloué à la berge se débat, ma flèche est un peu haute et touche la colonne sur le dessus. Le ragondin ne tient que par la peau qu'il a torsadée sur le tube en faisant demi-tour. Je réencoche rapidement, arme et vise un moment en attendant que le ragondin arrête de bouger puis ma flèche ajustée à l'arrière de la tête le sèche net. 

Retour sur le canal de Labarthe, 4 mai 2012

Je continue un peu pour trouver une passerelle pour traverser quand j'aperçois un autre gros ragondin qui arrive dans le courant droit sur moi à une 30aine de mètres. Il vient se caler contre la berge à 25 mètres environ. Je repère l'endroit puis me décale pour m'éloigner du bord et reviens doucement sur lui mais il sent le danger, s'éloigne du bord juste au moment où j'arrive en haut du talus et plonge rapidement sans me laisser le temps de réagir. Je reste un moment immobile en observation quand j'aperçois mon ragondin qui refait surface contre la berge opposée sur ma gauche sous la végétation tombante. Il est à 6 ou 7 mètres. J'arme doucement mon arc, prends la visée et décoche. Ma flèche plein cœur le cloue sur place, il se débat un peu et essaye de se dégager mais, saignant abondamment, il s'immobilise rapidement sur le dos juste tenu par le bout de ma flèche.  

Retour sur le canal de Labarthe, 4 mai 2012

Craignant que ses dernières contractions ne le dégagent de ma flèche je traverse rapidement sur une petite passerelle toute proche pour aller le chercher puis reviens avec ma prise avant d'aller chercher mon premier ragondin. Je ne verrai pas d'autre ragondin sur le secteur ni sur le reste des coins visités.

Retour sur le canal de Labarthe, 4 mai 2012

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

SALON VIRTUEL INTERNATIONAL DE LA CHASSE DE DE LA PECHE

 

QUELQUES BLOGS DE CHASSE A L'ARC

 

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

 

 MATERIEL :

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

ARGENTINE
Buffle murrah
Guanaco

 

MAJORQUE
Chèvre sauvage

GUYANE
Pécari à collier
Capibara
Caïman rouge
Caïmans gris

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements

AUTRES PRELEVEMENTS :

Répartition des prélèvements petits gibiers
Ragondin
Rat musqué

 

Lièvre
Lapin de garenne
Martre
Putois
Vison d'Amérique
Faisan commun
Canard colvert
Foulque macroule
Bécasse
Guyane
Iguane vert
Tourterelle rouviolette
Hocco alector

 

Singe hurleur
Aymara
Argentine
Lièvre
Renard gris
Tinamou élégant