Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 novembre 2010 1 08 /11 /novembre /2010 08:47

Ce matin, j'ai rendez-vous à 10 heures au Golf d'Embats pour préparer une future chasse au chevreuil de l'ASCA32, je décide donc d'aller faire un petit tour au ragondin avant d'y aller. Je commence par Labéjan pour chasser en me rapprochant petit à petit du lieu de mon rendez-vous.

J'arrive, alors que le jour n'est pas encore tout à fait lever, et me gare sous la digue du lac où j'ai fléché 3 ragondins, il y a 2 semaines. Un brouillard épais enveloppe la campagne d'un manteau cotonneux qui réduit énormément le champ de vision. Je me prépare tranquillement et pars me positionner sur la digue du lac, non loin de la coulée par laquelle les ragondins s'échappent souvent vers les terriers, dans le ru, au pied de la digue. J'attends un peu que la luminosité augmente puis, ne voyant rien venir, je me décale un peu vers ma droite et aperçois un ragondin qui s'éloigne du bord puis s'arrête à 7 ou 8 mètres du bord en grognant. Il est à 20 mètres sur ma droite, j'arme mais je le juge trop loin et désarme. Il m’a repéré. Je reste un moment sans bouger. Il reste également sur place en grognant. Puis, je recule doucement pour passer derrière la digue et je reviens à couvert à l'aplomb du ragondin.

Ragondins dans la brume, 6 novembre 2010

Ce dernier s'est un peu déplacé et je me retrouve à environ 12 mètres de lui mais je ne sens pas ce tir. Je reste caché derrière la digue et observe la ragondin quand j'aperçois un second ragondin qui vient vers la digue un peu plus loin.

Mon ragondin se décide à bouger et part vers son compère. Je le suis à couvert derrière la digue espérant qu'il va aller se réfugier dans les branches de l'arbre mort, mais il finit par bifurquer et s'éloigne en biaisant vers la berge sur ma droite. Le brouillard finit par l'avaler et je le perds de vue.

Je décide de tenter le second ragondin. J'arme et remonte doucement sur la digue, le ragondin ne doit pas être loin. Effectivement, je l'aperçois tranquillement caler contre la digue. Je prends la visée mais la végétation me gêne, je fais un pas de plus mais le ragondin me repère et commence à s'éloigner. Je prends la visée et décoche mais il plonge au même moment et ma flèche passe au ras. Le ragondin remonte un peu plus loin et semble vouloir revenir vers la berge de droite. Je récupère la flèche puis me décale vers les peupliers pour m'y poster, en longeant le maïs dont les premiers sillons ont été moissonnés.

Le ragondin m'a repéré et reste à 30 mètres du bord immobile. L'attente commence, un bruit dans les peupliers me fait lever la tête sur un faucon crécerelle qui vient de prendre son envol. Un sillon longe au milieu du lac et part vers les terriers du bout du plan d'eau. Je décide de tenter de suivre ce ragondin que je peine à voir dans le brouillard, le temps que l'autre ragondin veuille se rapprocher du bord. Je progresse rapidement tout en gardant un œil sur le ragondin que je viens de quitter et m'apercevant que je ne rattraperais pas à temps le ragondin qui s'enfuit, je me retourne vers celui que je viens de laisser et m'aperçois qu'il revient vers le bord.

Je fais demi-tour et, cette fois, je me plaque contre le maïs pour me rapprocher plus discrètement. Le ragondin vient de disparaître derrière le talus du lac. Je commence mon approche puis arrivé à l'aplomb de sa position estimé, je reviens doucement vers le lac, mais le ragondin s'éloigne déjà du bord et disparaît derrière les peupliers. Je m'avance et me décale pour l'apercevoir, mais il a plongé.

Je me cale un moment au bord de l'eau et surveille la surface du lac. Le ragondin ressort bien plus loin et biaise légèrement vers la digue. Je pars vers la digue et passe derrière pour courir vers la coulée et me poster. Sur place, je regarde discrètement par-dessus la digue et constate que le ragondin et reparti vers la berge de gauche. Je pars à sa rencontre. Un martin pécheur me passe devant pour faire une boucle sur le lac et revenir vers la berge, 50 mètres plus loin. Le ragondin est à 25 mètres de la berge environ, je me rapproche doucement en l'observant quand j'aperçois un léger mouvement à 15 mètres devant moi, juste au ras de la berge. Je pense tout d'abord au dos d'une grosse carpe mais c'est un autre ragondin qui refait surface.

Je tente de m'approcher doucement en armant mais le ragondin plonge. Je cours pour me positionner au bord de l'eau et attendre qu'il refasse surface. J'aperçois légèrement, par transparence, mon ragondin qui file sous la surface. J'arme, espérant qu'il va remonter pas trop loin. Il refait surface à 12 mètres environ, je vise et décoche mais ma flèche ricoche sur l'eau et bien qu'il me semble avoir touché le ragondin, il plonge et ne refait plus surface pendant un long moment. Je cours vers la digue car je me doute qu'il va tenter de la franchir. L'autre ragondin immobile en surface n'a pas bougé et je le perds petit à petit de vue dans le brouillard à mesure que je m'éloigne.

Je retrouve mon ragondin, il a refait surface près de la digue. Je passe derrière la digue et cours pour l'intercepter. Arrivé à l'aplomb de sa position estimée, je tente de l'apercevoir en tirant la tête mais pas de ragondin ! Je remonte doucement et l'aperçois contre la berge. J'arme, une branche, en V couché, posée sur la digue, réduit mes possibilités de tir. Il me faut passer ma flèche sous la branche pour toucher le ragondin car, si je bouge davantage, il risque de plonger à nouveau. Je vise et décoche, touchant le ragondin qui grogne et se retourne furieusement vers la flèche puis s'en défait et plonge. L'eau se teinte de rouge et le ragondin refait vite surface pour revenir au bord. Ma seconde flèche l'immobilise très rapidement. Je récupère mon ragondin et mes flèches puis pars récupérer l'autre flèche qui a dérivé hors de portée de mon petit lancer.

Ragondins dans la brume, 6 novembre 2010

Je reviendrais plus tard, le vent est bon et ma flèche va revenir vers la digue. Je pars faire un tour du lac pour tenter de retrouver le second ragondin mais, en arrivant au bout du lac, je constate que l'eau est troublée au départ du ruisseau près des terriers. Le ragondin est renté à l'abri. Je finis le tour du lac mais plus rien ne bouge. Ma flèche est toujours trop loin, je reviendrai plus tard. 

Je pars pour le lac où j'ai fléché aussi un ragondin il y a 2 semaines. Je me gare et descends vers le lac enveloppé dans le brouillard. A mi-pente un bruit me fait tourner la tête, 3 chevreuils détalent à dessus de moi, l'un d'eux a trébuché dans la clôture électrique. Je commence par inspecter la mare qui est déserte mais toute trouble, il y a eu de l'activité ce matin. Je contourne ensuite le gros roncier et aperçois une masse ronde qui se met à l'eau dans les branches du saule mort couché dans l'eau. Je me précipite, saute la clôture et arrive au bord de l'eau pour m'apercevoir qu'il s'agit de la foulque de l'autre jour. Elle s'éloigne tranquillement. Je remonte vers la voiture.

L'heure tourne et je décide de me rapprocher de mon rendez-vous. Je pars pour Saint Jean le Comtal. Je m'arrête sur un petit lac derrière le château restaurant mais je n'y trouve que 6 colverts.

Je poursuis jusqu'au lac de la Castagnères dont le niveau est très bas. Quelques pêcheurs taquinent le carnassier le long de la digue et de la berge opposée. Je pars faire un tour du lac, des vanneaux puis des sarcelles et des colverts prennent leur envol au milieu des hérons. Des grèbes et des foulques sont tranquillement posés en surface du lac. Des traces dans la boue m'indiquent le passage de nombreux ragondins et d'un renard mais rien dehors ce matin. En face un chevreuil traverse un friche d'un bois à un autre, une masse sombre semble bouger au ras du dois de gauche, se sont en fait 2 autres chevreuils qui emboîtent le pas du premier, l'un après l'autre.

Ragondins dans la brume, 6 novembre 2010

Je retourne à la voiture pour me diriger vers mon rendez-vous. Sur la route de Barran, en direction d'Embats, j'aperçois 5 ragondins sur la gauche, au bord d'un ruisseau puis un autre plus gros, quelques mètres plus loin. Je continue un peu puis me gare sur la droite au bord d'un chemin de terre avant de revenir en traversant la route pour longer un fossé qui me mène au bord du ruisseau. Je le descends en direction des ragondins qui ne semblent pas inquiets. Je contrôle le vent, il est bon.

Ragondins dans la brume, 6 novembre 2010

Je progresse lentement et me rapproche assez facilement des petits ragondins. Un premier regagne le ruisseau alors que je suis encore à 45 mètres environ, puis un second alors que je suis à 30 mètres. Le gros a disparu mais les 3 derniers se déplacent tranquillement en broutant. J'avance de plus en plus doucement à mesure que je me rapproche mais alors que je suis à 10 mètres environ, l'arrivée d'un tracteur apeure les ragondins qui commencent à revenir vers le ruisseau. J'arme, ils s'arrêtent une première fois, je prends la visée. Ils repartent puis s'arrêtent à nouveau. Je vise le retardataire et décoche. Ma flèche, basse au niveau de la patte avant, le clou au sol. Il se débat et tente de se dégager, je cours et le rattrape avec le pied posé sur son dos alors qu'il venait d'arracher la flèche du sol et qu'il partait avec. Je l'achève d'un coup sec et tente d'apercevoir ses compères dans le lit du ruisseau.

Ragondins dans la brume, 6 novembre 2010

L'eau bouge, je décide de descendre le ruisseau sur 30 mètres pour traverser la végétation et descendre dans le lit du cours d'eau.

A peine passé les buissons que j'aperçois un petit ragondin en surface. J'arme et tente de le viser mais les branches me gênent. Un second ragondin de même taille arrive et rejoint le premier. Ils dépassent à peine de la rive et je me contorsionne pour trouver une fenêtre de tir. L'un d'eux se dégage au milieu du ruisseau. Je vise et décoche mais je passe au ras au-dessus et tout le monde plonge pour rentrer dans les terriers.

Je suis obligé de me mettre à l'eau pour récupérer ma flèche fichée dans le fond du ruisseau. Je remonte mon pantalon. Je la récupère devant les terriers, l'eau bouge devant chaque entrée et un gros ragondin ronne dans son antre, je l'imite. L'eau bouge de plus en plus mais il ne sort pas. J'imite alors le cri du petit ragondin en détresse mais il répond avec fureur, s'agite de plus en plus sans sortir. Un second ragondin nous répond dans le terrier voisin et l'eau s'agite également de plus en plus. Je me baisse doucement et aperçois le nez du premier ragondin qui fait vite demi-tour. Il est presque l'heure de mon rendez-vous, je rentre à la voiture.

Ragondins dans la brume, 6 novembre 2010

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

SALON VIRTUEL INTERNATIONAL DE LA CHASSE DE DE LA PECHE

 

QUELQUES BLOGS DE CHASSE A L'ARC

 

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

 

 MATERIEL :

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

ARGENTINE
Buffle murrah
Guanaco

 

MAJORQUE
Chèvre sauvage

GUYANE
Pécari à collier
Capibara
Caïman rouge
Caïmans gris

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements

AUTRES PRELEVEMENTS :

Répartition des prélèvements petits gibiers
Ragondin
Rat musqué

 

Lièvre
Lapin de garenne
Martre
Putois
Vison d'Amérique
Faisan commun
Canard colvert
Foulque macroule
Bécasse
Guyane
Iguane vert
Tourterelle rouviolette
Hocco alector

 

Singe hurleur
Aymara
Argentine
Lièvre
Renard gris
Tinamou élégant