Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 19:33

Ce matin, rendez-vous est pris avec Manu et Christophe pour chasser le grand lac de la Castagnères. Son niveau est très bas mais nous n'y avons pas chassé depuis plusieurs mois et espérons y voir quelques ragondins. Nous arrivons sur place juste avant le lever du jour. Christophe a pris son canoë, il va avancer au milieu du lac alors que Manu longera la berge côté route et moi la berge opposée. Aux premières lueurs du jour nous dispersons. Je longe la digue et traverse le déversoir à sec pour emprunter le chemin de terre qui longe la berge. A part quelques canards et foulques, rien ne bouge et les indices de présence de ragondin sont minces.

Comprenant que j'ai peu de chance de rencontrer des ragondins, je presse le pas pour rejoindre le bout du lac où se trouve une zone de terriers. Toujours pas de ragondin quand, au loin, j'aperçois 2 boules noires au bord du ruisseau qui alimente le lac. Ça bouge, ce sont des ragondins. J'avance rapidement jusqu'à arriver à 50 mètres des animaux quand un autre ragondin plus gros sort du ruisseau et se met à brouter à 10 mètres des 2 autres. Je tente une approche en longeant la végétation qui marque la limite des eaux du lac quand il est plein mais les ragondins à découvert me laisse à peine faire 20 mètres et rentre dans le ruisseau encaissé. Je les perds de vue et avance rapidement vers les terriers.

Le plus gros des ragondins marque, en m'apercevant, un temps d'arrêt contre la berge opposée. J'arme rapidement et lui décoche une flèche de tête qui lui entaille juste le menton. Il plonge. Les 2 plus petits plongent également. Je surveille l'entrée des terriers mais les ragondins ressortent plus loin. Ils se dirigent vers le lac. Je m'avance vers eux. Ils replongent, j'avance rapidement pour me positionner un peu plus loin et attendre qu'ils refassent surface. Le gros ragondin refait surface devant moi. Ma flèche l'atteint mortellement, il plonge et remonte pour mourir contre la berge opposée. Je récupère ma flèche. Un des petits remonte dans mon dos et replonge. L'autre remonte devant moi contre mon côté de berge. J'arme vise et décoche alors qu'il s'éloigne vers la berge opposée mais ma flèche le touche un peu en arrière. Il plonge puis refait surface contre la berge opposée et s'immobilise contre la berge. Je réencoche, arme vise la tête et décoche. Ma flèche le frôle et se fiche dans la berge juste en arrière de la tête. Il a à peine bougé. Je réencoche, vise à nouveau et décoche pour cette fois le toucher au cou et le clouer à la berge mais mon atteinte n'est pas mortelle et je n'ai plus de flèche.

Je pars vite voir vers les terriers et aperçois le 3ième ragondin qui se précipite dans un terrier au ras de l'eau. Christophe et Manu arrivent. Ils n'ont rien vu. Manu achève mon ragondin et me renvoie mes flèches. Je lui dis de se poster devant le terrier au cas où. C'est un terrier qui est normalement sous l'eau et il ne doit pas être bien profond. Le ragondin va certainement ressortir pour rentrer dans son terrier attitré. Je reste un moment en retrait avec Christophe. Manu arme son arc un moment puis désarme et nous fait signe qu'il s'agit d'une poule d'eau. Christophe accoste et rejoint Manu. Ils partent en longeant le ruisseau. Ce dernier ragondin ne va pas s'en tirer comme ça. Je pars à la recherche d'une longue branche et revient au terrier. La poule d'eau inquiète émet des petits piaillements caractéristiques du fond du terrier. J'enfonce la branche jusqu'au fond du terrier et commence des mouvements de va et viens énergiques jusqu'à toucher quelque chose de mou.

Le ragondin surgit du terrier, me passe sur le bras et plonge alors que Manu et Christophe sont en train de revenir. "Manu, le ragondin..."Je me redresse d'un bon et reprends mon arc. Manu longe la berge opposée et surveille l'eau, j'avance pour me positionner face à lui quand j'aperçois le ragondin qui fuse sous l'eau de mon côté. "Manu, le ragondin, là, là..." mais il biaise et se rapproche de mon côté. J'arme, vise et lui décoche une flèche alors qu'il refait surface. Il est séché net et reste à la surface au milieu d'une eau qui se colore en rouge. Je récupère ma flèche et mon ragondin.

Christophe reprend son canoë et les ragondins et je reste avec Manu, nous rentrons en longeant la rive côté route. Une entrée de buse habituellement sous l'eau attire mon attention. Je ne l'avais jamais remarquée, un passage très fréquenté de ragondin la rejoint et l'eau boueuse bouge à l'entrée, je suis la direction estimé de la canalisation et aboutis au fossé de la route qui semble très fréquenté par les ragondins à voir les empreintes et les crottes. Je rejoins Manu et nous rentrons alors que Christophe est déjà loin. Nous nous retrouvons aux voitures.

Manu n'est pas trop confiant, il a fait refaire son cordage et n'a pas pu vraiment recibler son arc depuis. Nous décidons de faire un tour en voiture pour tenter de repérer des ragondins près des fossés et des ruisseaux. Nous partons vers Ordan Larroque. La première mare est calme mais des ragondins batifolent autour de la seconde. Nous nous garons un peu plus loin. Je laisse passer Manu et Christophe devant. Je n'ai pas pris mon arc et leur explique où se trouve les terriers. Je les suis à distance. Les ragondins sont retournés à l'eau mais un gros remous vient du coin de la mare côté route, le long de la berge de gauche. Manu et Christophe attaquent leur approche par ce côté de la mare. Personnellement, j'aurais attaqué par en face. La traversé du fossé sera fatale, au moment où Manu enjambe le fossé un peu bruyamment. Le remous stoppe net. Les ragondins sont rentrés quand ils arrivent au bord de l'eau. Je passe en face pour observer un peu et tenter un cri de ragondin mais le secteur reste calme et nous retournons aux voitures.

Nous faisons demi-tour et longeons le lac de la Castagnères en direction de Saint Jean le Comtal quand je repère sur la droite, le long d'un petit ruisseau, un ragondin au gagnage. Nous nous garons un peu plus loin. Manu peu confiant sur son arc décide de me laisser faire l'approche avec Christophe qui n'a jamais approché de ragondin à découvert dans ces conditions. Je vais le guider en restant juste derrière lui, je lui explique un peu la technique puis nous revenons par la route et rattrapons le ruisseau que nous commençons à longer tout doucement. Le ragondin est à plus de 100 mètres. "A chaque fois que je te dis stop tu t'arrêtes." "Dès que le ragondin stoppe son repas, il faut s'arrêter." Nous progressons très lentement puis Christophe croyant le ragondin de dos commence à s'avancer rapidement. Je le freine. "Il est de face, il est de face". Nous reprenons doucement. Je stoppe plusieurs fois Christophe puis, petit à petit, il finit par se débrouiller tout seul à mesure que nous nous rapprochons et alors que nous arrivons presque à portée de tir, le ragondin nous tourne le dos. Nous arrivons entre lui et le ruisseau. Je reste contre le ruisseau, Christophe finit son approche, je lui dis d'armer son arc maintenant, tant que le ragondin a le dos tourné. Il finit son rapproche, arc armé, puis s'arrête à distance de tir. J'arme mon arc au cas où alors qu'il prend la visée. Le ragondin touché dans un 3/4 arrière très fermé tombe net. La flèche rentre dans l'épaule et ressort dans la joue opposée. Je désarme. Je félicite Christophe pour ce joli tir. Manu nous rejoint et félicite aussi Christophe. Nous poursuivons jusqu'au lac un peu plus haut où nous faisons décoller des cormorans et des canards. Pas de ragondin en vue. Nous revenons vers la voiture. Manu est toujours inquiet pour les réglages de son arc et veut nous quitter. Nous l'en dissuadons et prenons un peu de temps pour cibler son arc. Après quelques flèches, le résultat est là, nous pouvons repartir en chasse. Nous passons Saint Jean le Comtal et traversons la N21 pour prendre la direction de Saint Arroman. Je surveille le pré où je me suis fait avoir l'autre jour. Un ragondin est au gagnage. Nous nous garons un peu plus loin sur un chemin de terre qui traverse le Sousson un peu plus loin. Cette fois c'est Manu qui va faire l'approche. Nous longeons une haie qui pousse au sommet d'un talus qui longe le chemin pour rejoindre le bord du Sousson et tenter de prendre position entre le terrier le ragondin mais le vent n'est pas bon. Il souffle dans notre dos en longeant le ruisseau. Christophe reste en arrière, je passe le talus et la haie avec Manu et le suis. Nous avançons prudemment quand le ragondin nous tourne le dos. Nous pressons le pas mais arrivé à 30 mètres environ du ragondin ce dernier relève la tête et la tourne vers nous. Il nous a senti et a déguerpi vers le ruisseau. "Cours Manu, cours..." Manu reste figé, trop tard, le ragondin est à l'eau. J'avance rapidement et dépasse la coulée puis escalade la digue de protection du champ. Manu se positionne sur la coulée et Christophe en retrait. Un ragondin arrive par ma gauche. J'arme mais décide finalement de le laisser à Manu qui a armé lui aussi. Je désarme, quand une sensation bizarre touche mon bras d'arc. Ma corde est sortie des poulies et chose que je remarquerais bien plus tard, mon viseur s'est cassé. Je n'ai rien compris mais le bruit produit a précipité le ragondin au terrier. Manu visait en fait un autre ragondin qui pointait son nez devant le terrier. Je rejoins, dépité, mes collègues quand un ragondin démarre dans le ruisseau et plonge pour rentrer au terrier. Je suis bon pour retourner chez Arnaud refaire non cordage.

Je vais tout de même accompagner Manu et Christophe. Nous faisons un tour de repérage jusqu'à Saint Arromans mais les ragondins ne sont pas de sortie et nous décidons vue l'heure avancée d'en rester là. Je ramène Christophe à Auterrive où il a sa voiture et Manu repart pour Mirande. Sur la route du retour Christophe aperçois un gros ragondin au gagnage près d'un fossé couvert de ronces à côté de l'église d'Orbessan. Je ne savais pas qu'il y avait des ragondins dans le secteur. Je me gare devant l'église et nous partons pour la dernière approche de la matinée. Je laisse Christophe passer devant et le suis. Cette fois, il se débrouille très bien tout seul et je le laisse faire mais rapidement l'approche tourne à notre avantage. Le ragondin nous tourne le dos, le vent est bon. Christophe en profite pour avancer rapidement mais arrivé à distance de tir le ragondin se tourne face à nous et nous nous figeons. Christophe reste un moment immobile puis arme doucement son arc, prend la visée et décoche. Le ragondin prend la flèche et fait demi-tour en couinant. Il emporte la flèche sous les ronces. Nous l'entendons un peu en suivant les craquements mais il semble peiner à se déplacer puis le bruit cesse. Nous partons chercher la machette de Christophe à la voiture. Je me fraye un chemin au milieu des ronces et descends dans le lit du ruisseau où je progresse péniblement à coup de machette. Mes bras sont tous griffés mais je finis par voir le ragondin, il est mort sur la gauche contre la berge à 10 mètres devant moi. Christophe se fraye un chemin et parvient à attraper le ragondin en venant en sens inverse. Nous prenons un moment pour chercher sa flèche que nous retrouvons à 2 mètres dans les ronces sur la coulée. Nous la récupérons avant de rentrer pour une petite photo souvenir.

Petite sortie avec Manu et Christophe, 3 mars 2012

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

SALON VIRTUEL INTERNATIONAL DE LA CHASSE DE DE LA PECHE

 

QUELQUES BLOGS DE CHASSE A L'ARC

 

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

 

 MATERIEL :

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

ARGENTINE
Buffle murrah
Guanaco

 

MAJORQUE
Chèvre sauvage

GUYANE
Pécari à collier
Capibara
Caïman rouge
Caïmans gris

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements

AUTRES PRELEVEMENTS :

Répartition des prélèvements petits gibiers
Ragondin
Rat musqué

 

Lièvre
Lapin de garenne
Martre
Putois
Vison d'Amérique
Faisan commun
Canard colvert
Foulque macroule
Bécasse
Guyane
Iguane vert
Tourterelle rouviolette
Hocco alector

 

Singe hurleur
Aymara
Argentine
Lièvre
Renard gris
Tinamou élégant