Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 06:34

Ce matin, j'ai laissé ma copine à l'aéroport de Blagnac à 5 heures du matin, ce qui fait 4 heures de l'ancienne heure, elle part pour un weekend parisien jusqu'à mardi soir, je vais donc passer le weekend seul. Après une journée passé à glandouiller et à récupérer de cette courte nuit, je décide d'aller faire un tour au ragondin vers 18 heures. Je pars par Lasseube Propre, Durban, Loubersan sans voir de ragondin. Je fais une halte sur le petit lac avant Clermont Pouyguilles où nous avons fléché 2 ragondins avec Jean Pascal. Je me gare un peu après au bord de la route et gravit le talus du fossé pour m'approcher du lac. Une buse décolle du bord du lac puis plusieurs canards. Je me précipite au bord du plan d'eau et observe un gros remous qui est certainement dû à un ragondin qui vient de plonger. Je me poste rapidement entre le déversoir et les terriers mais un buisson me gêne sur ma droite si le ragondin ne refait pas surface avant de rentrer au terrier du déversoir et bien sûr, j'aperçois un sillon boueux qui fonce vers ce terrier. Le temps de me précipiter, le ragondin est rentré au terrier d'où sort un remous boueux. J'attends un peu et tente des cris de petits ragondins mais rien ne bouge.

Je repars à ma voiture. Je passe Clermont Pouyguilles et passe devant la mare aux ânes où j'aperçois un gros ragondin qui broute sur le talus qui remonte vers l'usine de textile au-dessus mais aussi un colvert posé sur la mare qui risque de compromettre une approche. Je fais demi-tour un peu plus loin puis reviens me garer à 400 mètres de la mare, au bord de la route. Je longe la route dans le semé de blé au bord de la route en direction de la mare. De loin, j'aperçois un second gros ragondin qui sort de la mare et rejoint le premier. Les ânes sont à l'autre bout du pré et ne risquent pas de me casser la chasse. Je me sers des arbres qui poussent le long de la berge opposée pour avancer sans être vu en alignant les ragondins derrière les troncs. Je parviens ainsi à arriver au bord du ruisseau mais le colvert décolle. Les 2 ragondins relèvent la tête. Je reste figé et attends un moment. Ils se remettent à manger. Je parviens à descendre lentement le talus du ruisseau. Un ragondin relève la tête, je me fige, il se remet à manger. Le premier ragondin broute de dos, le second est plein travers. Je franchis le ruisseau d'un bon et me fige. Les ragondins n'ont rien vu.

Je remonte doucement le talus et parviens à me positionner au bord de la mare sans alertés les ragondins qui sont à 10 mètres environ. Ils sont masqués par les branchages des arbres, je me décale doucement pour trouver une fenêtre de tir. Le ragondin de cul est partiellement masqué par un arbuste mais avance doucement. J'arme mon arc et lui décoche une flèche au moment où il se dégage. Sérieusement touché, il peine à se dégager de ma flèche restée fichée au sol. Le second revient vers la mare et s'arrête au ras de l'eau. J'ai le temps d'encocher une flèche. Il se met à l'eau et traverse tranquillement, j'arme vise et décoche. Ma flèche le touche en plein coffre, il plonge et disparaît un moment. J'ai peur qu'il soit rentré dans un terrier. L'autre ragondin se traîne et s'arrête au bord de l'eau derrière un arbre. J'encoche une flèche et me décale doucement en armant, je vise et décoche mais lui effleure la tête. Il réagit à peine d'un hochement de tête. Je réencoche rapidement et cette fois ma flèche pleine épaule sèche le ragondin sur place.

Pendant ce temps l'autre ragondin refait surface et tente de reprendre son souffle en levant la tête au ciel puis replonge et coule pour s'immobiliser sur le tapis d'algues à 50 cm sous la surface. Je fais le tour et le récupère avec mon lancer puis récupère le second ragondin et mes flèches. Je retourne à la voiture avec mes prises, une grosse femelle pleine et un beau mâle. Je pars maintenant vers la mare aux fraises de Loubersan. Je me gare au bord de la route et commence à descendre vers la mare. D'en haut, j'aperçois un gros ragondin qui se promène sur la mare au milieu des quelques colverts. Je me colle à la haie qui borde la droite du champ et rejoins la bordure du bosquet qui précède la mare. Je longe doucement le bosquet et aperçois un second ragondin au gagnage sur la berge à 30 mètres devant moi. Je me décale un peu vers le champ pour tenter une approche caché par le talus du plan d'eau mais il se met à l'eau.

Je me fige, il rejoint le ragondin qui tourne sur la mare et ils commencent à se chamailler en se tournant autour l'un de l'autre, l'un d'eux plonge par moment et l'autre le rejoint à chaque fois qu'il remonte et recommence à le taquiner. Occupés, ils me laissent descendre le talus jusqu'au bord de l'eau puis m'approcher au bout du pylône EDF qui sert de passerelle pour aller sur l'île au milieu de la mare. Un des ragondins vient vers moi en contournant un arbuste couché sur l'eau qui pousse sur l'île alors que l'autre disparaît derrière l'île. J'arme l'arc, le ragondin se présente plein travers à 8 mètres environ. Je vise son épaule et décoche. Il plonge et disparaît. Alors que j'attends, un autre ragondin se met à l'eau au coin de la digue à 30 mètres sur ma gauche. J'arme et le laisse venir mais il plonge trop loin. Je désarme. Une impression bizarre me saisit, je baisse les yeux et aperçois la tête d'un ragondin qui m'observe sous le pylône à l'entrée d'un terrier contre l'île. J'arme doucement et prends la visée, ma flèche se plante dans le ragondin qui plonge et emporte ma flèche, je le suis grâce à la traînée de bulles qu'il laisse derrière lui. Il surgit de l'eau et se traîne au milieu de l'île où il se couche. J'attends un peu puis traverse sur le pylône pour m'apercevoir que le ragondin est toujours vivant et tourné face à moi. Je l'achève d'une flèche de tête.

Je jette un coup d'œil sur des terriers qui remontent sur l'île à ma gauche et aperçois l'autre ragondin fléché que j'achève également d'une flèche de cou. Je récupère mes flèches et mes prises et remonte vers la voiture. Je pose mes ragondins dans le coffre de ma voiture et descends vers le lac de l'autre côté de la route. Je ne vois pas de ragondin sur le lac par contre plusieurs canards sont à la surface du plan d'eau dont quelques souchets qu'il est rare de voir dans le département. Au moment où les canards décollent un plouf retentit. Je cherche d'où vient ce bruit et aperçois un remous contre la berge opposée, le ragondin refait surface et la longe. Un autre ragondin s'est mis à l'eau au niveau de la digue et vient vers moi. Je me décale pour me camoufler derrière un arbuste mais le ragondin m'a vu et refuse de venir. Il plonge. J'attends un peu mais ne le voyant pas ressortir, je décide de faire le tour par la digue pour tenter de retrouver le ragondin d'en face mais le second ragondin qui s'était calé au coin de la digue plonge.

Je repars vers l'arbuste mais le ragondin ne ressort pas, les terriers étant sous l'eau, il est difficile de voir rentrer les ragondins. Je repars vers le ragondin d'en face mais alors que je suis au milieu de la digue, je le vois traverser le lac en biaisant vers les terriers du départ du lac. Je pars en courant pour l'intercepter mais il plonge à mon arrivée et disparaît. La nuit tombe doucement, je fais un tour du lac au cas où mais pas le moindre ragondin, je remonte à la voiture.

 

Le lendemain matin au lever du jour, je pars à Labéjan pour le lac du Lion. Le temps est à la pluie. Je me gare près des habitations et descends vers le lac mais pas le moindre ragondin près des terriers. Je traverse le ru au travers des ronces et commence à longe le lac. Au niveau des derniers peupliers, 2 gros ragondins se mettent à l'eau. Je fais vite demi-tour pour me poster en face des terriers. Le temps passe et rien ne vient. Je repars où les ragondins ont plongé et les cherche en longeant les ronces. Au bout de la bande de ronces un remous me fait penser qu'un ragondin s'était caché et a plongé mais au bout d'un moment rien n'a bougé. Je fais le tour du lac, en passant sur la digue, je lève 6 chevreuils en contrebas. Ils filent vers le haut du coteau en s'arrêtant régulièrement pour m'observer. Je poursuis ma route, en arrivant à 50 mètres des terriers, j'aperçois un sillon résiduel qui rejoint les ronces au pied des peupliers, je finis d'arriver au départ du lac. Une eau boueuse sort d'un des terriers. Un ragondin est rentré à couvert. Je traverse le ru et pars là où je pense trouver un ragondin. Le sillon résiduel longe maintenant la bordure de ronces. J'arrive au bout des ronces et à nouveau le même remous que tout à l'heure.

Je reste un moment en observation sans rien voir, j'insiste dans les ronces et aperçois un colvert qui s'avance doucement sur l'eau et plonge pour disparaître. Il se met à pleuvoir, au bout d'un moment je décide de longer les ronces sans succès puis je renonce et pars pour faire un dernier tour du lac. Arrivé en face de l'endroit où a plongé le ragondin, je l'aperçois calé contre la berge, immobile à juste 10 mètres devant moi, plein travers. J'arme, vise et décoche. Touché derrière l'épaule le ragondin met un moment à réagir puis il se dégage et longe doucement la berge, je lui décoche rapidement une seconde flèche en pleine tête qui le laisse sur place. Je récupère mes flèches et mon ragondin. Ma première flèche n'a traversé que l'épaule sans traverser le coffre. Le reste de la matinée sera calme, je ne verrai pas d'autre ragondin.

Les ragondins de Pâques, 31 mars et 1 avril 2013

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

SALON VIRTUEL INTERNATIONAL DE LA CHASSE DE DE LA PECHE

 

POURVOIRIE DU LAC SUZIE

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

Buffle murrah (Argentine)
Guanaco (Argentine)
Chèvre sauvage (Majorque)
Pécari à collier (Guyane)
Capibara (Guyane)
Caïman rouge (Guyane)
Caïmans gris (Guyane)

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements