Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 11:51

En sortant du boulot, je pars faire un tour au ragondin, Hémo, mon teckel que je dresse pour la recherche au sang m'accompagne mais restera dans la voiture. Je commence par m'arrêter près du lac de Lasseube Propre, je remonte vers le lac et avance doucement sur la droite du lac derrière la berge surélevée qui abrite la plupart des terriers. Un remous attire mon attention contre la berge. J'arme mon arc et m'approche doucement. Un gros ragondin se détache doucement sur le lac. Je prends la visée et lui décoche une flèche. Il me semble le traverser mais il rentre en un éclair dans un terrier, seulement trahit par un sillon de bulles. J'attends un bon moment puis pars chercher une longue branche pour sonder le terrier. En introduisant la branche dans le terrier, je touche le ragondin à moins de 2 mètres de l'entrée, ce dernier ronne et s'enfonce dans le terrier. Je ne peux pas creuser à cet endroit sans abîmer la berge.

Je retourne à la voiture et continue vers Durban en surveillant la bordure du Cédon où j'ai repéré 2 jeunes ragondins en chassant avec Manu le weekend dernier. J'aperçois l'un d'eux au gagnage en bordure du ruisseau. Je me gare près d'une ferme et attends un peu que le ragondin, qui vient de relever la tête, se calme et se remette à manger. J'attrape mon arc et quitte la voiture pour m'approcher doucement du ragondin mais le second ragondin, que je n'avais pas vu sur le talus du ruisseau, démarre et rentre dans un terrier à 1 mètres au-dessus de l'eau, son confrère démarre au même moment et le suit. Je m'approche doucement du terrier et me poste un moment en face mais ils ne ressortent pas et je retourne à la voiture.

Je poursuis vers la mare où j'ai fléché un gros ragondin l'autre jour. Je me gare au départ du chemin d'accès à l'habitation et commence à descendre vers la mare. Une mère ragondin et ses 4 petits sortent des terriers du coin opposé gauche de la mare. Je tente de m'approcher doucement mais la mère me repère et fait demi-tour pour rentrer au terrier en ronnant. Ses petits n'ont pas compris ce qui se passait et sont restés sur la berge à 5 mètres des terriers. J'en profite pour me positionner rapidement sur les terriers. J'arme mon arc et vise la boule de petits ragondins mais ma flèche en effleure un sans le blesser. Ils plongent tous à l'eau. Je réencoche, un des petit remonte à la surface et vient droit sur moi, je lui décoche une flèche en pleine tête qui le clou sur place. Un autre petit rentre aux terriers sans refaire surface. Je réencoche et manque un autre petit qui me plonge la flèche.

J'ai repéré un autre petit qui s'est caché sous des joncs au ras de l'eau. Je m'approche doucement en réencochant mais il plonge et remonte 2 mètres plus loin contre un arbuste qui pousse au ras de l'eau. J'arme mon arc mais il me faut tirer au travers de branchages et ma flèche déviée manque de peu le petit ragondin qui plonge et part vers les terriers. C'était ma dernière flèche. Je me précipite pour la récupérer mais je perds un peu de temps pour passer au travers des ronces. Je réencoche et me précipite vers les terriers. Le petit ragondin ressort juste devant moi mais ne me laisse pas le temps de réagir et plonge pour filer droit au terrier sans remonter. J'attends un peu mais il ne ressortira pas. Je récupère mes flèche et ma prise puis retourne à la voiture.

Hémo est comme un fou de me voir revenir avec cette petite prise. Je reprends ma route. Un peu plus loin, un brocard et une chevrette; habitués des lieux, sont au gagnage au bord d'un bosquet sur la droite de la route. Ils me regardent passer tranquillement. Un peu plus loin, j'aperçois une silhouette inhabituelle dans un champ au bord d'un bois. C'est un jeune cerf que je juge 6 cors. Cette rencontre est très rare dans le Gers où le cerf est une espèce quasi inexistante. La fédération des chasseurs ayant décidé que cette espèce n'avait pas sa place dans nos campagnes, ils sont exterminés par les gardes de l'ONCFS au même titre que les daims échappés d'élevages pour finir à l'équarrissage, une véritable honte. Je poursuis ma route pour ne pas le déranger puis pars sur Labéjan vers le lac du Lion que je n'ai pas encore chassé cette saison.

Je me gare près de 2 habitations puis descends vers le lac. Je rattrape la bordure d'un ru d'environ 200 mètres qui démarre au milieu du champ et alimente le lac. Le ru est bordé d'une bande boisée que je longe en direction du lac. En arrivant près du lac, j'aperçois un gros ragondin au gagnage dans le regrat à 5 mètres sur la droite du lac à 40 mètres devant moi, je commence une approche lente en m'arrêtant à chaque fois qu'il relève la tête. Un second ragondin sort de l'eau et s'avance dans la végétation. Je reprends ma progression mais, alors que je ne suis plus qu'à 15 mètres des ragondins, mon téléphone sonne. C'est ma copine qui m'appelle. Je reste immobile. Les ragondins, debout sur leurs pattes arrière cherche d'où vient le bruit. La sonnerie cesse, les ragondins restent un moment immobiles puis se précipitent vers le lac.

Je m'avance rapidement pour me positionner devant les terriers situés au pied d'une ligne d'arbres et de ronces contre la berge opposée. Les ragondins sont rentrés aux terriers, les remous boueux sortant des terriers en attestent. Un tout petit ragondin se met à l'eau et rentre à couvert sans me laisser le temps de réagir. J'attends un peu puis tente des cris de petits ragondins. Tout à coup, un gros ragondin se met à l'eau à 50 mètres environ sur ma gauche, au pied de quelques peupliers qui poussent sur la rive opposée. Je poursuis mes appels, le ragondin biaise doucement pour rejoindre la berge, de mon côté, à 20 mètres environ sur ma gauche. Il est un peu loin et décide de tenter de le faire venir un peu plus. Il reste un moment immobile avant de faire demi-tour et de retraverser le lac en biaisant vers les terriers puis s'arrête à environ 15 mètres. Méfiant, il fait demi-tour pour repartir vers les peupliers. J'arme rapidement, vise et décoche. Touché, le ragondin plonge et emporte la flèche. Je ne le vois pas remonter.

L'eau bouge à l'entrée des terriers, je réencoche et attends un moment, le nez d'un ragondin pointe à l'entrée d'un des terriers. J'arme, prends la visée et décoche mais je manque le ragondin qui fait marche arrière rapidement. Je traverse le ru au travers des ronces et des branchages d'un peuplier tombé par le vent puis remonte le talus pour passer au-dessus de la ligne d'arbres en directions des quelques peupliers. Le ragondin blessé s'est calé entre 2 troncs couchés au bord du lac au pied des peupliers. Il ne bouge pas et me laisse arriver à environ 8 mètres. Une flèche ajustée au niveau de la nuque le sèche net. Ma première flèche était plantée dans l'abdomen et n'avait même pas traversé. Je pose mon ragondin sur la berge et récupère mes flèches. Je m'avance en longeant la bande de ronces qui borde cette berge du lac puis m'arrête pour rappeler ma copine.

Alors que je suis en train de parler, un gros ragondin en profite pour sortir des ronces, se coule dans l'eau et disparaît. Quelques minutes plus tard, ma conversation terminée, je reprends ma progression et longe la berge du lac en direction de la digue. un gros ragondin, qui vient de refaire surface, se dirige vers la berge. En m'apercevant, il plonge. Je prends le pas de course pour l'intercepter au niveau de la digue mais il remonte à mi-chemin. Je me fige et repars en courant alors qu'il vient de replonger. Un second ragondin est près de la digue et plonge en me voyant. Je passe derrière la digue et longe derrière pour intercepter le ragondin qui vient se caler contre la rive. J'arme mon arc et m'approche doucement mais impossible d'y poser les yeux dessus. Je le vois trop tard, il plonge.

Il fait presque nuit et il est de plus en plus difficile de voir les ragondins sur le lac. Je longe la digue sans voir le ragondin et commence à rentrer en longeant la rive côté gauche quand j'aperçois un gros ragondin immobile contre la berge à 10 mètres environ. J'arme, vise un moment car il est difficile de prendre la visée à cause de la faible luminosité puis décoche. Le ragondin touché et cloué au sol se débat et finit par se dégager de ma flèche. Il plonge mais remonte très vite et longe la berge. Je réencoche et le suit, il s'arrête au pied d'un arbuste, je lui décoche une seconde flèche et le touche, le ragondin ronne furieusement et monte sur la berge. Je réencoche et fais une boucle pour revenir sur lui à quelques mètres. Je lui décoche une flèche de face qui le sèche net. Je récupère mes flèches et mes prises et retourne à ma voiture où je retrouve mon chien en train de manger mon premier ragondin. Il est passé dans le coffre en sautant par-dessus la banquette arrière et a mangé la tête et une épaule du ragondin qui sera du coup moins présentable sur la photo.

Les ragondins du Lion et le Cerf, 21 mars 2013

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

C
Nice blog , merci :)
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

LE CHASSEUR FRANCAIS TV

cliquez sur l'image, code promo LIONEL2021LCF
cliquez sur l'image

 

QUELQUES BLOGS DE CHASSE A L'ARC

 

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

 

 MATERIEL :

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

ARGENTINE
Buffle murrah
Guanaco

 

MAJORQUE
Chèvre sauvage

GUYANE
Pécari à collier
Capibara
Caïman rouge
Caïmans gris

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements

AUTRES PRELEVEMENTS :

Répartition des prélèvements petits gibiers
Ragondin
Rat musqué

 

Lièvre
Lapin de garenne
Martre
Putois
Vison d'Amérique
Faisan commun
Canard colvert
Foulque macroule
Bécasse
Guyane
Iguane vert
Tourterelle rouviolette
Hocco alector

 

Singe hurleur
Aymara
Argentine
Lièvre
Renard gris
Tinamou élégant