Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 06:49

Ce soir, je décide d'aller refaire un tour du côté du Gers à Labarthe mais comme l'autre jour tous les ragondins sont intirables, ils me regardent de la berge opposée où je ne peux les atteindre sans y laisser mes flèches. Je change donc de secteur, je reprends la voiture et rejoint la D929  en direction du village de Labarthe. En dépassant la station d'eau potable, j'aperçois un ragondin au gagnage près du fossé qui borde la lagune. Je me gare un peu plus loin, au bord de la route, et reviens doucement vers le fossé en longeant la route. Le ragondin n'est plus là. A croire qu'il connaisse ma voiture maintenant. Je longe doucement le fossé vers un terrier dégagé où j'espère le voir. J'arrive au-dessus du terrier mais le secteur semble calme quand un petit ragondin, que je n'avais pas vu, démarre juste sous moi pour rentrer dans le terrier sans que je n’aie le temps de réagir.

Je me poste face au terrier un petit moment et attends. Un petit museau finit par pointer à l'entrée du terrier. J'arme, vise et décoche. Ma flèche basse à l'arrière de la tête cloue le ragondin sur place. Il se contracte puis s'immobilise, c'est terminé pour lui. Je récupère ma prise et ma flèche puis pars pour Saint Arromans. De la route, j'inspecte la mare aux ânes et ses alentours mais pas de ragondin ce soir.

Arrivé au pont de la route de Masseube, je me gare et pars à l'approche le long du Sousson. Des remous attirent rapidement mon attention, je m'approche doucement mais il s'agit de carpes qui fouillent le fond du ruisseau.

Le triplé de Labarthe, 7 avril 2011

Je continue mais le Sousson est bien calme ce soir, même les gamins ne sont pas là. Je longe un moment sans rien voir et je décide de traverser le ruisseau pour revenir par l'autre rive vers le fossé où se trouvaient les 3 gros ragondins l'autre jour. Je m'approche doucement en directions des terriers et arrive au bord du fossé mais pas le moindre ragondin ce soir. L'eau est même claire. Je longe en direction du Sousson et aperçois un autre terrier dont l'entrée boueuse est agitée d'un remous. Je me poste en face et attends. Le remous s'intensifie puis se calme. Des bruits d'eau arrivent du terrier. Une grosse vague d'eau boueuse est projetée hors du terrier et je m'attends à voir sortir l'animal. Je suis prêt mais toujours rien. Au bout d'un petit moment, un museau pointe à l'entrée du terrier. J'arme doucement alors que le ragondin vient de sortir sa tête du terrier. Je vise et décoche. Ma flèche frémit à l'impact et je pense avoir touché mon ragondin mais il retourne dans le terrier dans un grand remous.

Le triplé de Labarthe, 7 avril 2011

J'attends un peu, encore quelques remous puis c'est le retour au calme. Je récupère ma flèche qui est couverte de boue et de poil, j'ai certainement entaillé la joue du ragondin.

Le triplé de Labarthe, 7 avril 2011

Je quitte mon poste et reviens vers la voiture. A nouveau des remous mais c'est encore des carpes. J'arrive au pont de Masseube sans rien voir de plus.

Le triplé de Labarthe, 7 avril 2011

Je reprends la voiture, en passant près de la mare aux ânes, je détecte une activité sur la mare sans l'identifier. Je me gare et reviens à travers le blé. Un colvert décolle de la mare. En arrivant près du ru, j'aperçois un gros ragondin calé dans le coin droit de la mare. Je traverse le ru et tente une approche mais le ragondin plonge et je presse le pas pour me poster près du terrier au pied de l'arbre tordu. J'arme mon arc mais le ragondin rentre dans son terrier, dans un gros remous, sans refaire surface.

Je retourne à la voiture et pars pour le canal de Labarthe. La luminosité décline. Je me gare près du moulin et pars à l'approchez en suivant le canal. Tout semble calme et mon attention baisse un peu quand, arrivé au niveau du coin du petit lac qui se trouve au-dessus de canal sur la berge d'en face, j'aperçois furtivement un petit ragondin qui rentre au terrier. Je me poste en face du terrier et attends, il me semble voir le petit ragondin derrière une racine, juste à l'entrée du terrier mais l'identification n'est pas certaine. Un remous et un grondement me parviennent d'un autre terrier plus sur ma droite. A l'intérieur, il me semble distinguer une tête mais le temps de réagir le ragondin se recule dans le terrier. Il continue à grogner de plus belle.

Un léger mouvement au niveau du terrier du petit ragondin affine ma perception. La petite masse est bien le petit ragondin resté à l'entrée du terrier. J'arme vise et décoche. Le ragondin, cloué sur place est mort sur le coup. J'attends encore un peu. Le grondement du second terrier se fait plus présent et un remous m'annonce du mouvement. Le ragondin s'avance et je vois à nouveau sa tête dans le terrier. J'arme et aligne ma visée avant de décocher.

Le ragondin touché se débat et grogne furieusement. Ne sachant pas où est ma flèche, je cours vers le petit ponton pour revenir vers le terrier en contournant le petit lac. Un gros ragondin qui était en surface devant son terrier rentre à couvert. Arrivé au niveau du terrier, je me fraye un passage dans les orties et tente de voir dans le terrier en me penchant mais impossible de voir quoi que ce soit. Du sang mélangé à de l'eau boueuse s’échappe du terrier. Je dois me mettre à l'eau pour essayer de voir dans le terrier. Je descends doucement sur la bordure de canal et lutte pour ne pas finir au fond de l'eau car la bordure est très glissante. La luminosité qui baisse vite ne me permet plus de voir au font du terrier et je tente de m'éclairer à la lueur de mon portable mais rien à faire, je ne vois ni ragondin ni flèche. Je récupère le petit et ma flèche puis pars à la voiture chercher la lampe de poche alors que la nuit tombe.

Je pose mon arc et reviens avec ma lampe et la gaffe. Arrivé sur place, je me remets à l'eau alors qu'un remous agite l'eau à l'entrée du terrier. Un rapide coup de lampe me fait apercevoir mon ragondin qui vient juste de mourir avec ma flèche en travers. Je récupère l'animal à l'aide de ma gaffe et ma flèche. Le ragondin était touché au coup un peu bas.

Le triplé de Labarthe, 7 avril 2011

Je retourne à la voiture dans la fraîcheur de la nuit noire.

Le triplé de Labarthe, 7 avril 2011

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

LE CHASSEUR FRANCAIS TV

cliquez sur l'image, code promo LIONEL2021LCF
cliquez sur l'image

 

QUELQUES BLOGS DE CHASSE A L'ARC

 

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

 

 MATERIEL :

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

ARGENTINE
Buffle murrah
Guanaco

 

MAJORQUE
Chèvre sauvage

GUYANE
Pécari à collier
Capibara
Caïman rouge
Caïmans gris

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements

AUTRES PRELEVEMENTS :

Répartition des prélèvements petits gibiers
Ragondin
Rat musqué

 

Lièvre
Lapin de garenne
Martre
Putois
Vison d'Amérique
Faisan commun
Canard colvert
Foulque macroule
Bécasse
Guyane
Iguane vert
Tourterelle rouviolette
Hocco alector

 

Singe hurleur
Aymara
Argentine
Lièvre
Renard gris
Tinamou élégant