Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 17:47

Ce matin, je pars chasser sur Clermont Pouyguilles, sur le lac où j'ai vu le sanglier l'autre soir. En route, un renard traverse dans mes phares comme un éclair. Je me gare près de la maison abandonnée et descends vers le lac. Un ragondin arrive vers la berge. Je le laisse arriver et disparaitre derrière le talus de la berge pour commencer mon approche. J'avance tout doucement vers l'endroit où j'ai vu arriver le ragondin quand, alors que je suis presque au sommet du talus de la berge, j'aperçois un ragondin qui arrive par ma droite en longeant la berge du lac.

J'arme et le laisse venir, le ragondin vient s'arrêter en surface, devant moi, de 3/4 face. Je prends la visée entre ses épaules et décoche. Touché le ragondin plonge et fait une boucle bulleuse pour revenir rapidement vers le bord. Il monte sur la berge et se met à grogner. J'ai réencoché et arme mon arc. Ma seconde flèche ajustée devant l'épaule fait sursauter le ragondin qui retombe raide mort dans l'eau, cloué au sol.

Le ragondin du 1ier mai

Je ne comprends rien, le ragondin que j'ai vu arriver au bord a disparu, celui que je viens de tirer arrivait de trop loin pour qu'il s'agisse du premier ragondin vu. Je récupère ma prise et ma flèche et laisse le ragondin dans un petit peuplier pour le récupérer tout à l'heure. Je regarde un peu dans le secteur mais rien, je décide de continuer en longeant la berge en direction du bout du lac quand j'aperçois un gros ragondin qui se débine en rasant la berge. Je me décale du bord et cours pour le dépasser avant de revenir doucement vers la berge derrière un bourrelet de ronces. Ne subsiste que le remous, le ragondin a disparu. Je tente de piétiner les ronces mais il ne ressortira pas.

La héronnière se réveille dans le bois et les oiseaux poussent des cris avant que certains ne prennent leur envol. Je poursuis vers le second lac. En avançant dans les hautes herbes, je pense voir un renard ou un chevreuil mais rien, le secteur est très calme ce matin. Un peu plus loin, en arrivant au coin d'un champ de blé, j'aperçois un beau renard qui traverse le semé de maïs pour rejoindre le blé. Je remonte la digue du second lac pour arriver au déversoir. Un gros ragondin démarre du milieu de la digue pour rejoindre les terriers contre le bois. 2 canetons le suivent, c'est la deuxième fois que ses canetons sont à proximité du ragondin et je n'ai jamais vu de cane pour l'instant, on pourrait croire qu’ils se sont fait adopter !

Le ragondin du 1ier mai

Je cours derrière la digue et remonte à l'angle opposé pour, ensuite, longer la berge pour tenter d'intercepter le fuyard mais il biaise pour s'éloigner du bord et rejoindre la berge bien après les terriers. 

Le ragondin du 1ier mai

Je presse le pas et rejoins le chemin forestier qui longe le lac, je cours vers l'angle du bosquet qui borde le lac.

Le ragondin du 1ier mai

Un gros remous apparait au bord de l'eau. J'ai dérangé quelque chose, peut être un ragondin ou une carpe. Je continue à courir et arrive au coin du bois mais l'agitation de l'eau me fait comprendre que le ragondin a longé la berge, je tente de le suivre mais le sillon s'arrête sous des genets où se trouve certainement un terrier. Il m'a eu, je fais demi-tour et aperçois les petits canetons qui tentent de se dissimuler dans la végétation au coin du bosquet.

Je retourne vers le premier lac qui semble bien calme.

Le ragondin du 1ier mai

Je longe la berge en direction de mon ragondin laissé sur place quand j'aperçois 2 gros ragondins qui viennent droit sur moi en provenance de la berge opposée. Je me cale derrière un saule et les laisse venir. Ils sont méfiants et s'arrête souvent pour observer puis finissent par faire demi-tour pour repartir vers la berge opposée bordée par un bosquet. Je suis à bon vent et ne comprends pas trop comment ils m’ont repéré.

Le ragondin du 1ier mai

Je tente de faire le tour pour les intercepter. Je pars vers la digue, un autre ragondin part de la digue pour rejoindre également la berge opposée. Il se fait discret et sort à peine de l'eau. Il plonge souvent puis disparait. Arriver au coin du bosquet, je tente de longer la berge mais son inclinaison et la boue la rende très glissante et je lutte pour ne pas finir à l'eau. Le bord du lac est marqué d'empreintes de sangliers. Je finis par remonter dans le bosquet et me fraye tant bien que mal un chemin au travers de l'épaisse végétation et des ronces. Les passages des sangliers m'aident parfois un peu. Je rejoints un peu plus loin la berge du lac un peu moins pentue et finis de longer le bosquet. Pas un terrier ! Les ragondins doivent avoir les terriers dans le bois. Je fais un tour de lac puis récupère mon ragondin avant de retourner à la voiture.

Je pars pour Loubersan. Je me gare au bord de la route et descends vers la mare en longeant la haie.

Le ragondin du 1ier mai

Arrivé au coin du bosquet d'épines qui précède la mare, j'aperçois un remous sur ma droite, contre le bosquet. Je me prépare et me décale doucement quand j'aperçois un ragondin qui rentre rapidement au terrier sans me laisser le temps de réagir. Je jette un coup d'œil sur la mare et sur l'île mais rien ne bouge. Je remonte à la voiture et pars pour un grand lac un peu plus loin.

Je descends le chemin de terre et me gare près du ru avant de revenir vers le lac par la droite de la digue. Comme d'habitude, de nombreux grèbes et foulques sont en surface du lac. Quelques canards s'envolent. Je longe doucement la berge quand j'aperçois au loin un ragondin de belle taille qui traverse du bosquet vers la bande de genets pour rejoindre les terriers. Je continue sans me presser car je sais qu'il est déjà à l'abri. Je rejoins le bosquet sans voir d'autres ragondins. Je longe dans le bois en levant une famille de foulques. Je ressors du bosquet, longe le colza puis reviens doucement vers le ruisseau d'alimentation en tentant d'apercevoir un ragondin.

Le ragondin du 1ier mai

Rien, à part les foulques qui longent la berge d'en face en donnant l'alerte.

Je longe le ruisseau puis le traverse et remonte dans le bois pour revenir vers le champ travaillé. Je longe les genets quand un remous attire mon attention. 2 plongeons retentissent et je me prépare mais ce sont encore les foulques.

Le ragondin du 1ier mai

Je retourne à la voiture sans voir d'autre ragondin, je décide de rentrer.

Le ragondin du 1ier mai

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

SALON VIRTUEL INTERNATIONAL DE LA CHASSE DE DE LA PECHE

 

POURVOIRIE DU LAC SUZIE

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

Buffle murrah (Argentine)
Guanaco (Argentine)
Chèvre sauvage (Majorque)
Pécari à collier (Guyane)
Capibara (Guyane)
Caïman rouge (Guyane)
Caïmans gris (Guyane)

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements