Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 05:20

Ce soir, il fait un temps idéal pour l'approche, un vent fort et constant souffle. Le temps est orageux, je décide d'aller chasser sur le territoire de "la Grangette", près de chez moi. Ayant remarqué que les chevreuils ne sortaient que rarement avant 20 heures ces jours si, j'arrive sur place vers 20 h 15 et me gare après les dernières habitations du chemin de "la Salière". Je suis venu la veille et j'ai pu repérer quelques brocards sans pouvoir les approcher à portée de flèche. Ce soir, je décide d'attaquer ma chasse par les blés de l'autre côté du territoire.

Je traverse le pré fauché, rejoints la bordure du bois et la longe vers la droite pour rejoindre le chemin forestier qui descend sur un grand semé de tournesol à peine levé. Le vent fort souffle par ma gauche. J'avance doucement sur le chemin quand un chevreuil surgit de la végétation sur ma droite à moins de 15 mètres devant moi, traverse le chemin en un éclair et disparaît dans le bois sur ma gauche. Il s'arrête rapidement alors que je viens de me figer. Au moment où je reprends ma progression, il détale en aboyant.

Je rejoints le semé de tournesol un peu plus bas mais reste un moment au bout du chemin pour observer les alentours. Un chevreuil est couché à 300 mètres sur ma gauche près d'un îlot boisé au milieu du champ. Certainement le brocard vu la veille sur le même secteur mais en plein découvert l'approche à portée de tir n'est pas possible.

Le petit brocard à la tache blanche, 07 juin 2012

Je décide de le laisser pour le moment et de voir un peu plus tard sur le retour. Je m'avance à découvert et biaise sur la droite pour rattraper le penchant en friche qui précède le bois. Quelques lapins détalent et rentrent à couvert en sous-bois. Je remonte au-dessus de la friche puis traverse la parcelle de tournesol en diagonale pour rejoindre un bout de haie qui rejoint la bordure du bois. Je longe ensuite doucement la haie en direction d'un passage au bout d'une longue haie qui sépare le semé de tournesol d'une parcelle de blé où j'ai hier aussi raté une approche sur un beau brocard.

La haie remonte perpendiculairement à la bordure du bois. J'avance doucement quand un mouvement, à quelques mètres devant moi, me fait stopper net. Une chevrette vient d’apparaître, elle longeait derrière la haie et se dirige vers la bordure du bois.

Je l'observe un moment incrédule et en profite pour prendre quelques photos. Elle est juste à 6 mètres devant moi et je suis à mauvais vent mais elle ne s'occupe pas du tout de moi ! Elle avance en broutant puis rejoint la bordure du bois pour faire une longue pause casse-croûte. Elle broute paisiblement en me tournant le dos puis finit par relever la tête pour regarder vers moi.

Le petit brocard à la tache blanche, 07 juin 2012

Je pense la voir détaler mais non, elle se remet à brouter puis s'avance doucement en broutant pour renter quelques mètres plus loin dans le bois. Je reste un moment immobile puis m'avance pour passer la haie. Je viens de passer la haie de quelques mètres quand les appels de la chevrette retentissent sur ma droite dans le bois. Je me fige et scrute l'intérieur du bois. Je finis par apercevoir la chevrette, elle est plein travers à 8 mètres de moi environ et semble appeler son petit. Je l'observe un moment puis elle s'avance un peu, partiellement masquée par la végétation. Je reprends mon appareil photo pour la filmer cette fois mais mon mouvement a été repéré, elle m'observe sans bouger et cesse ses appels puis se met à balancer la tête en tous sens pour essayer de m'identifier.

Au bout d'un moment, elle finit par devenir plus inquiète et fait demi-tour pour  disparaître dans le bois. Je reprends ma progression en direction du blé quand un galop retentit. La chevrette ressort sur la bande enherbée entre le bois et le blé et se fige pour m'observer un moment à environ 20 mètres.

Le petit brocard à la tache blanche, 07 juin 2012

Je reste immobile en plein découvert et elle finit par sauter dans le blé, faire quelques bons puis s'arrêter à nouveau pour m'observer alors que je ne bouge toujours pas. Elle repart en longeant le haut du champ, s'arrête à nouveau pour m'observer mais cette fois je bouge pour longer le blé et la fais détaler. Elle rentre au bois à environ 40 mètres plus loin.

Je longe tranquillement sur la bande enherbée en direction d'une autre haie qui descends perpendiculairement au bois et sépare le blé d'une grande prairie partiellement fauchée. Tout à coup, le pas de la chevrette se fait entendre, elle longe à l'intérieur du bois et me suit un moment avant de s'enfoncer en sous-bois.

Je rejoints la haie puis la suis pour rejoindre un grand fossé au fond de la combe. Je traverse ce dernier puis remonte à travers le penchant de blé opposé pour rejoindre un bosquet à mi pente. du coin du bosquet j'observe la parcelle de blé du dessus.

Le petit brocard à la tache blanche, 07 juin 2012

Tout à coup, mes yeux se posent sur une tache rousse à la limite des herbes hautes de l'autre côté des céréales. Il s'agit certainement du petit brocard vu la veille juste un peu plus à gauche sur la même bordure du champ.

Je vais tenter l'approche. Le vent fort souffle toujours sur ma gauche, je vais donc contourner le blé pour l'approcher. Je fais donc une grande boucle en suivant le bord du blé tout en surveillant le chevreuil. J'avance voûté et stoppe pour me plaquer sous le niveau du blé à chaque fois qu'il relève la tête. Au bout d'un moment, le relief du champ me masque le chevreuil, j'en profite pour avancer très rapidement et arriver sur la bordure où se trouve l'animal. Je me décale dans les hautes herbes sur la droite, l'angle du bois masque ma progression. J'avance donc rapidement jusqu'à l'angle du bois d'où je tente d'apercevoir le chevreuil. Il est juste à 35 mètres devant moi.

Le petit brocard à la tache blanche, 07 juin 2012

Que faire ? Attendre qu'il vienne vers moi ou tenter l'approche ? bien que cette dernière ne soit pas facile je décide de tenter le coup. Je me mets à genoux et commence à avancer voûté dans cette position en collant la bordure du blé. Je ne peux compter que sur les herbes hautes pour masquer ma progression. J'avance très lentement et fais des pauses pour observer le brocard ou attendre qu'il rebaisse la tête. Le vent fort, face à moi, est un allier de choix car il estompe le bruit de ma progression. Genou à genou, je me rapproche.

Le petit brocard à la tache blanche, 07 juin 2012

Le brocard est de plus en plus proche, tantôt plein travers, tantôt face à moi, il se déplace peu mais change régulièrement d'orientation et relève souvent la tête. Je dois calculer tous mes mouvements car la moindre erreur se payera cher. Je sors les 2 autres flèches de mon carquois et les laisse derrière moi pour éviter qu’elles ne me gênent et accrochent la végétation. Petit à petit, je finis par me trouver à 10 mètres de mon brocard. J'hésite un peu et reste à l'observer mais alors qu'il se tourne pour brouter face au blé, je décide d'avancer encore un peu et gagne lentement 2 mètres. Je me cale, baissé au maximum, lui laisse relever la tête puis la rebaisser, me redresse sur mes genoux, arme mon arc, prends la visée et décoche. L'impact sourd retentit.

Le brocard bondit dans le blé et décrit une boucle en bondissant par-dessus les céréales pour revenir vers moi. Sa respiration sifflante par le trou d'entrée et la vision de l'atteinte me rassure rapidement. Le brocard n'a pas fait 20 mètres quand il s'effondre à 5 mètres de moi. Je me redresse et par contrôler ma flèche couverte de sang qui est fichée au sol, la récupère puis récupérer mes flèches laissées derrière moi.

Le petit brocard à la tache blanche, 07 juin 2012

Je tente alors de trouver du sang mais impossible, je suis la draille laissée par le chevreuil dans le blé et le retrouve très rapidement mort mais il n'a pas perdu de sang avant de chuter ! La flèche rentre haute derrière l'épaule et ressort derrière la pense, un bouchon d'intestin colmate le trou de sortie et explique cette absence de sang. Le petit brocard était en fait certainement plus tourné vers un 3/4 face que ce que je le pensais. Je le voyais plein travers où alors il a bougé au dernier moment.

Le petit brocard à la tache blanche, 07 juin 2012

Ce petit brocard bien qu'ayant un petit trophée a une particularité remarquable, il possède une tache blanche à une patte arrière.

Le petit brocard à la tache blanche, 07 juin 2012

Il ne reste plus qu'à rentrer alors que quelques gouttes commencent à tomber. Sur le retour, alors que je porte mon brocard sur l'épaule, une chevrette démarre juste devant moi à l'angle d'un bois et rentre rapidement dans le bois suivant. Le chevreuil vu couché au début de la chasse broute maintenant contre l'îlot boisé.

 

Alex

 

Trophée :

Le petit brocard à la tache blanche, 07 juin 2012

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

LE CHASSEUR FRANCAIS TV

cliquez sur l'image, code promo LIONEL2021LCF
cliquez sur l'image

 

QUELQUES BLOGS DE CHASSE A L'ARC

 

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

 

 MATERIEL :

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

ARGENTINE
Buffle murrah
Guanaco

 

MAJORQUE
Chèvre sauvage

GUYANE
Pécari à collier
Capibara
Caïman rouge
Caïmans gris

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements

AUTRES PRELEVEMENTS :

Répartition des prélèvements petits gibiers
Ragondin
Rat musqué

 

Lièvre
Lapin de garenne
Martre
Putois
Vison d'Amérique
Faisan commun
Canard colvert
Foulque macroule
Bécasse
Guyane
Iguane vert
Tourterelle rouviolette
Hocco alector

 

Singe hurleur
Aymara
Argentine
Lièvre
Renard gris
Tinamou élégant