Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 16:58

Ce matin, après une bonne nuit (ou plutôt matinée) réparatrice dans un bon lit nous nous levons pour rejoindre Xavier et Christophe. Il nous faut finir de ranger nos affaires et préparer nos prises. Après un petit déjeuner très décalé car la matinée est déjà bien entamée, nous descendons pour nous occuper du gibier.

Nous commençons par les caïmans, les 2 plus petits doivent être pelés et découpés en morceaux pour être préparés en fricassée. Christophe s'occupe du plus petit et je prends la femelle. J'ai vu sur Youtube, avant de partir, une vidéo qui explique comment peler un alligator

et décide de tester ça sur mon caïman. Je détache donc les 4 pattes puis commence à peler le corps mais sans détacher la peau très dure du dos. Cette opération facilite grandement le dépeçage.

Pendant que nous dépeçons, Xavier part avec nos affaires salles au lavomatique pour faire une bonne lessive que nous pourrons ainsi faire sécher avant de partir. Les 2 petits caïmans dépecés, nous nous attaquons aux gros qui eux doivent être ébouillantés et raclés. Pendant ce temps Olivier par mettre les peaux de caïman sur la clôture de Xavier où elles vont rejoindre d'autres peaux qui décorent déjà le tour de la propriété.

Chronique guyanaise, un courte journée mais bien remplie, 6 avril 2014

Christophe ira même rajouter celle de la biche à la demande de Xavier. Ces peaux ne tardent pas à attirer les urubus qui volent très bas au-dessus du terrain. Pendant que nous raclons les caïmans, Xavier revient de Kourou et Daniel arrive également.

Chronique guyanaise, un courte journée mais bien remplie, 6 avril 2014

Il nous a ramené du capibara préparé en blanquette et confit en papillote pour le repas de midi (ou plutôt de l'après-midi). Nous ébouillantons nos caïmans, partie par partie en les arrosant d'eau bouillante, au-dessus de la bassine mise à chauffer au-dessus du feu près de la cabane utilisée par Xavier pour préparer le gibier, où nous avons déjà dépecé le capibara et la biche. Une fois la partie ébouillantée raclée nous transportons le caïman vers la bassine

Chronique guyanaise, un courte journée mais bien remplie, 6 avril 2014

puis l'arrosons avec une casserole ou le trempons suivant la partie à racler puis retournons au raclage.

Chronique guyanaise, un courte journée mais bien remplie, 6 avril 2014

Une fois ébouillantées les écailles s'enlèvent très bien en grattant avec un couteau et pour les finitions nous utilisons une brosse à poils très durs.

Chronique guyanaise, un courte journée mais bien remplie, 6 avril 2014

Une fois complètement raclé les caïmans deviennent presque blancs.

Chronique guyanaise, un courte journée mais bien remplie, 6 avril 2014

Xavier s'occupe ensuite de les couper en 2 puis en 4

Chronique guyanaise, un courte journée mais bien remplie, 6 avril 2014

avant de conditionner les parts en sacs, les différents lots de féfés, comme ils appellent les caïmans ici, seront ensuite distribués à des amis. La meilleure viande se trouvant dans la queue Xavier tente de répartir les morceaux de façon équitable dans les sacs.

Je pars ensuite étendre la lessive alors que Xavier et Olivier s'occupent des oiseaux, les hoccos doivent être plumés et vidés alors que les agamis réservés par un ami indien de Xavier sont juste vidés. Les moitiés de pécaris sont également débitées. Une fois tout ce gibier conditionné et au frais  nous partons manger. Xavier nous a ramené une surprise de Kourou, il a acheté un sabre pour Olivier et un pour moi et nous les a dédicacé, c'est vraiment super sympa, je suis touché par ce geste.

Daniel, de son côté, m'a dédicacé sa blanquette, je vais garder précieusement ce couvercle de barquette.

Chronique guyanaise, un courte journée mais bien remplie, 6 avril 2014

Nous commençons par ce plat qui est vraiment délicieux, on croirait du bon veau. La fibre de la viande est exactement la même. Nous n'en laisserons pas une miette puis nous nous attaquons au confit en papillote qui est lui aussi excellent. Daniel et non seulement un très bon chasseur de capibara mais il est également très fort pour préparer cette viande et la cuisiner. Il est aussi un très bon dessinateur. Il a orné une belle pagaie en bois dans le salon de Xavier.

Chronique guyanaise, un courte journée mais bien remplie, 6 avril 2014

Le repas terminé, Daniel va nous quitter. Christophe va tenter de joindre, mais sans succès, le propriétaire de la ferme au capibara pour tenter d'en faire tirer un à Olivier ce soir ou demain matin.

Nous descendons donc pour ranger nos affaires et nettoyer la barque et les glacières. C'est Olivier qui se colle au nettoyage avec le karcher. Je sais que je ne rechasserai pas avant de partir, je boucle donc mes bagages à peu de chose près et ne garde que des affaires qui me servirons pour aujourd'hui et demain et les affaires qui sèchent encore puis je vais m'occuper de mes crânes. Je termine de nettoyer le crâne de caïman et finis de nettoyer celui du capibara qui a été attaqué par les asticots pendant notre séjour en forêt. Ils ont terminé de manger les dernières traces de viande. Je le rince donc bien à l'eau puis le met à sécher avant de recoller les dents qui sont toutes tombées.

Olivier a bien bossé, la barque

Chronique guyanaise, un courte journée mais bien remplie, 6 avril 2014

et les glacières sont nickels

Chronique guyanaise, un courte journée mais bien remplie, 6 avril 2014

et il attaque lui aussi de ranger ses affaires car la sortie capibara de demain est compromise. Tous ces bagages pliés nous rapprochent déjà du départ.

Chronique guyanaise, un courte journée mais bien remplie, 6 avril 2014

Le reste de l'après-midi sera consacré à la détente. Olivier en profitera pour faire un bon nombre de photos dans le jardin de Xavier. Je vais réussir à photographier un beau colibri vert métallisé, posé sur le massif fleuri

Chronique guyanaise, un courte journée mais bien remplie, 6 avril 2014

et à faire 2 petits films où on le voit posé tiré sa longue langue qui lui sert à puiser le nectar au fond des fleurs

et une autre où on le voit se nourrir en vol.

Après le repas du soir nous en profitons pour visionner nos photos et vidéos sur la télé de Xavier. Je vais ainsi me rendre compte que ma vidéo de la chasse au capibara ne donne pas grand-chose. Je suis vraiment déçu.

 

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

LE CHASSEUR FRANCAIS TV

cliquez sur l'image, code promo LIONEL2021LCF
cliquez sur l'image

 

QUELQUES BLOGS DE CHASSE A L'ARC

 

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

 

 MATERIEL :

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

ARGENTINE
Buffle murrah
Guanaco

 

MAJORQUE
Chèvre sauvage

GUYANE
Pécari à collier
Capibara
Caïman rouge
Caïmans gris

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements

AUTRES PRELEVEMENTS :

Répartition des prélèvements petits gibiers
Ragondin
Rat musqué

 

Lièvre
Lapin de garenne
Martre
Putois
Vison d'Amérique
Faisan commun
Canard colvert
Foulque macroule
Bécasse
Guyane
Iguane vert
Tourterelle rouviolette
Hocco alector

 

Singe hurleur
Aymara
Argentine
Lièvre
Renard gris
Tinamou élégant