Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 05:42

Aujourd'hui ce sera journée de chasse non-stop, je ne rentrerai pas manger à midi. Le réveil sonne vers 5 heures, après un bon petit déjeuner, je pars à la chasse alors qu'il fait encore nuit noire. J'arrive au petit parking vers 6h30. 2 grosses chevrettes sortent du bois de pins près de la piste et traversent la route dans mes phares pour remonter vers les sommets. Je me gare, attrape mon arc et pars au clair de lune en longeant la piste, je bifurque vers le plateau puis traverse la pinède et remonte comme jeudi matin vers la crête du dôme rocheux. La pleine lune éclaire bien et je n'ai même pas besoin de ma lampe pour progresser au travers de la végétation pleine de rosée et je retrouve le petit sentier pierreux qui remonte vers la crête. Je suis déjà trempé. Je progresse doucement en marquant des pauses pour écouter mais à part les merles et les grives rien ne bouge.

Le paysage se dégage, les chênes font place à la zone d´herbe et de petits buissons. Le sol est tout givré. Le soleil se lève sur un grand lac de brume d'où dépasse quelques îlots.

Chronique alpine, une journée un peu décevante, 11 novembre 2011

J'arrive à la zone où se trouvaient les mouflons jeudi matin mais ce matin l'endroit est désert. Je marque une pause un peu plus longue, un peu plus loin. Au bout d'un moment 2 merles et 2 geais surgissent de la végétation et criant et me passent tout près. L'un des merles vient se cacher sous un buis à juste 2 mètres de mon pied avant de s'apercevoir de ma présence et de changer de secteur. Je pense voir sortir un animal mais le temps passe et rien ne bouge. Un troglodyte viens se poser près de moi et commence à piailler son mécontentement en sautillant dans un buis. Je me déposte et continue ma marche lente ponctuée de petites pauses.

Le paysage de referme de plus en plus au milieu des buis et des chênes.

Chronique alpine, une journée un peu décevante, 11 novembre 2011

Le sol est jonché de crottes fraîches de mouflons.

Chronique alpine, une journée un peu décevante, 11 novembre 2011

J'aperçois au travers de la végétation une crête rocheuse et m'avance doucement quand un sifflement me fige sur place. Un mouflon tout proche vient de me repérer et se débine dans les broussailles sans que je puisse le distinguer. Je reste un moment sans bouger. L'animal s'est immobilisé un peu plus bas. Je m'avance sur la crête, le mouflon redescend un peu plus puis le bruit s'arrête.

Chronique alpine, une journée un peu décevante, 11 novembre 2011

Impossible de le voir dans cette végétation épaisse.

Chronique alpine, une journée un peu décevante, 11 novembre 2011

Je fais demi-tour et longe la crête en essayant de trouver un passage qui redescendrait vers les falaises qui dominent le village.

Chronique alpine, une journée un peu décevante, 11 novembre 2011

Je m'avance vers un aplomb rocheux d'où j'ai une belle vue sur le village de Briançonnet au loin.

Chronique alpine, une journée un peu décevante, 11 novembre 2011

Puis je redescends en progressant péniblement au travers d'une végétation parfois inextricable et de gros blocs rocheux chaotiques pour finir par retomber sur un sentier pierreux que je longe un moment

Chronique alpine, une journée un peu décevante, 11 novembre 2011

avant de le perdre dans la végétation. Je progresse lentement en espérant voir des mouflons mais le secteur est désespérément calme.

Chronique alpine, une journée un peu décevante, 11 novembre 2011

De gros rochers très glissants ponctuent le paysage et je les franchis avec beaucoup de précautions mais, tout à coup, mon pied glisse et c'est la chute. J'ai juste le réflexe de tendre mon bras pour ne pas taper mon arc et de pivoter légèrement pour ne pas taper sur le coccyx. L'impact est violent et la douleur très vive me donne des nausées. Je me redresse péniblement avec une forte douleur à la hanche, la peau a sauté et je suis bon pour un gros bleu.

Je rattrape le haut de la falaise qui domine le village et la longe doucement mais toujours rien.

Chronique alpine, une journée un peu décevante, 11 novembre 2011

Je rattrape le sentier qui longe sous la pinède et repars vers ma voiture. Juste au-dessus du village une zone d'herbe est visiblement très fréquentée aux vues du nombre de crottes mais rien de bien frais.

En arrivant à la route, je tombe sur le président de la chasse qui prend des nouvelles de ma chasse. J'en profite pour lui demander s'il pense chasser le secteur que j'ai prospecté jeudi soir et il m'affirme que non. Je décide donc d'y chasser ce soir et l'en informe. Des chercheurs de champignons venus de Marseille sont garés à côté de ma voiture et nous discutons un peu avant que je remonte vers ma zone de chasse de l'après-midi.

Je remonte par un petit chemin de terre que je ne connaissais pas et qui retombe pile au virage où je remonte vers la crête. Je remonte doucement, la zone d'herbe en sous-bois a été bien fréquentée. Des traces et des crottes fraîches ponctuent le sol. Je me poste un moment où se trouvaient les mouflons hier soir mais le secteur est bien calme.

Chronique alpine, une journée un peu décevante, 11 novembre 2011

J'en profite pour faire une petite sieste puis, vers 15 heures, je pars en longeant la crête tout doucement, m'arrêtant souvent pour observer et écouter.

Chronique alpine, une journée un peu décevante, 11 novembre 2011

Je me poste un moment sur la crête en limite du territoire puis fais demi-tour. Un chien donne de la voie sur ma droite dans les feuillus, il va certainement déranger le secteur. Je continue tout de même ma marche silencieuse. Au bout d'un petit moment, le chien passe la crête à 100 mètres environ dans mon dos. J'avance toujours doucement quand j'aperçois un chasseur posté en contrebas sur ma gauche. Le président m'avait pourtant dit qu'il ne chassait pas là cet après-midi. Un peu plus loin, je tombe sur un autre chasseur posté sur la crête.

-"Bonjour"

-"Bonjour"

-"Vous êtes en battue ?"

-"Oui"

-"Vous faites partie de la société de chasse de Gars ?"

-"Oui"

-"J'ai vu un posté un peu plus bas"

-" Oui, c'est le président..."

J'essaie de ne rien laisser transparaître mais je suis dégoûté, c'était bien la peine que je lui demande s'il devait chasser dans le secteur. Le chasseur me tape un brin de discussion puis il redescend en appelant les chiens qu'il a perdu à grand cris et je rentre dépité. Vu l´heure je n'aurais pas le temps de changer de secteur. Je descends doucement à travers bois quand un grelot retentit. C'est un des chiens de la battue. Il saute à la route et je lui emboîte le pas. Une dame de la commune s'est arrêtée et tente de joindre les chasseurs sans succès. Je lui propose de descendre le chien jusqu'au petit parking alors qu’elle rentre au village avertir les chasseurs.

Arrivé à ma voiture j'attends un peu avec le chien puis son maître arrive pour le récupérer alors qu'il fait déjà nuit noire. Je rentre quelque peu amer d'avoir perdu mon après-midi de chasse.

 

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

LE CHASSEUR FRANCAIS TV

cliquez sur l'image, code promo LIONEL2021LCF
cliquez sur l'image

 

QUELQUES BLOGS DE CHASSE A L'ARC

 

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

 

 MATERIEL :

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

ARGENTINE
Buffle murrah
Guanaco

 

MAJORQUE
Chèvre sauvage

GUYANE
Pécari à collier
Capibara
Caïman rouge
Caïmans gris

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements

AUTRES PRELEVEMENTS :

Répartition des prélèvements petits gibiers
Ragondin
Rat musqué

 

Lièvre
Lapin de garenne
Martre
Putois
Vison d'Amérique
Faisan commun
Canard colvert
Foulque macroule
Bécasse
Guyane
Iguane vert
Tourterelle rouviolette
Hocco alector

 

Singe hurleur
Aymara
Argentine
Lièvre
Renard gris
Tinamou élégant