Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 13:55

Mardi matin, le réveil sonne vers 3 heures, je pars ce matin pour les Alpes Maritimes pour une chasse au mouflon de quelques jours. Je retrouve, au rond-point à la sortie d'Auch, sur la N124, un chasseur originaire du Gers qui a fait sa vie professionnelle dans le 06 et grâce à qui j'ai pu obtenir un bracelet mouflon sur le territoire de Gars. La nuit a été courte et le réveil difficile, une longue route nous attend. Je suis sa voiture. Vers Bézier, ce sont des trombes d'eau qui nous attendent et nous allons rouler sous cette pluie battante pratiquement jusqu'à notre arrivée. Je vais même réussir à me faire une belle frayeur lors d'un aquaplaning en traversant la Camargue.

Nous arrivons vers 11h30 à Vallauries oú nous passerons la journée. Quelques rayons de soleil en début d'après-midi laissent leur place à un fort vent et de la pluie dans l'après-midi et toute la nuit. Nous partirons sur le territoire de chasse mercredi matin, un gîte est réservé pour moi à Briançonnet juste avant Gars mais en plus du temps exécrable une mauvaise nouvelle m'attend : Le président de la chasse de Gars a oublié le bracelet à Gars et n'y retourne que jeudi soir, je ne pourrai donc pas chasser demain et jeudi (jour de non chasse dans le 06).

Le mercredi matin, nous partons, pour Gars, sous une pluie battante,  où on me montre rapidement le territoire, alors que la pluie s'est un peu calmée, avant que je rejoigne mon gîte pour m'installer. La bonne surprise est que mon gîte est vraiment sympa (http://www.sauvaire-vernoux.com/index.htm). De la fenêtre du salon, j'ai une belle vue sur la montagne

Chronique alpine, un séjour qui s'annonce mal, 8 et 9 novembre 2011

et sur un château en ruine qui surplombe Briançonnet.

Chronique alpine, un séjour qui s'annonce mal, 8 et 9 novembre 2011

J'y passe l'après-midi à flâner avant de partir faire un peu de repérage vers 15h30.

Je décide de tenter une première approche du terrain en longeant le bas d'un dôme rocheux au pied de la falaise. La pluie ne semblant pas vouloir cesser, je me suis bien couvert car j'ai réussi a attraper un bon rhume avant de venir. Je descends la route de Gars

Chronique alpine, un séjour qui s'annonce mal, 8 et 9 novembre 2011

puis me gare au bord de la route sur un petit parking d'où débute une piste qui longe sous la pinède qui borde les pierriers sous la falaise d'après ce que l'on m'a expliqué. Un petit ruisseau, aux eaux cristallines, gonflé par les pluies de ces derniers jours descend de la montagne, longe un moment la piste et emplit l'air d'un champ mélodieux.

Chronique alpine, un séjour qui s'annonce mal, 8 et 9 novembre 2011

Il pleut un peu moins et je commence à descendre la piste qui borde des pins clairsemés sur la gauche et une zone plus fourrée à droite au-dessus du ruisseau.

Chronique alpine, un séjour qui s'annonce mal, 8 et 9 novembre 2011

Les pluies ont effacé toutes les traces du chemin qui ruisselle de toute part. Je débouche un peu plus loin sur une placette d'où j'ai une belle vue sur le dôme rocheux sous lequel je vais aller me balader.

Chronique alpine, un séjour qui s'annonce mal, 8 et 9 novembre 2011

La piste se divise en 2, l'une descend sur la gauche pour longer sous les pins sous la falaise alors que l'autre remonte et part vers le village de Gars d'après un petit panneau en bois. Je prends vers le village.

Chronique alpine, un séjour qui s'annonce mal, 8 et 9 novembre 2011

Un peu plus loin je débouche sur un plateau enherbé, ponctué d'arbustes et de genets, que je pense propice à une rencontre matinale avec des mouflons descendus au gagnage.

Chronique alpine, un séjour qui s'annonce mal, 8 et 9 novembre 2011

Ce sera ma zone de prospection demain matin au lever du jour.

Je longe un moment le plateau puis rejoints une piste rocheuse qui descend au pied de la pinède. Une grosse coulée descend du bois et je décide de la remonter pour traverser les pins et rejoindre le bas de la falaise.

Chronique alpine, un séjour qui s'annonce mal, 8 et 9 novembre 2011

La pente est de plus en plus raide et la pluie a cessé, je commence à avoir chaud et je quitte ma veste et ma polaire que je noue autour de ma taille. Je débouche sur une zone d'arbustes, de buis, de thym et de lavande sauvage avec des zones de pierriers. Je me retourne pour jeter un œil d'ensemble sur le plateau dont je n'ai vu qu'une partie, le soleil pointe le bout de son nez.

Chronique alpine, un séjour qui s'annonce mal, 8 et 9 novembre 2011

Le plateau se termine par un éperon rocheux.

Chronique alpine, un séjour qui s'annonce mal, 8 et 9 novembre 2011

Je poursuis mon chemin au travers d'une végétation plus ou moins dense, ma progression est un peu bruyante à cause des pierres qui crissent sous mes pas et de la végétation qui frotte sur mes vêtements.

Chronique alpine, un séjour qui s'annonce mal, 8 et 9 novembre 2011

Je tombe sur un premier indice de la présence des mouflons mais ces laissés ont plusieurs jours.

Chronique alpine, un séjour qui s'annonce mal, 8 et 9 novembre 2011

J'avance lentement en espérant voir des animaux. Le soleil décline petit à petit dans mon dos.

Chronique alpine, un séjour qui s'annonce mal, 8 et 9 novembre 2011

Un peu plus loin je trouve à nouveau des crottes de mouflons qui semblent plus fraîches mais toujours pas d'animaux à part de nombreux merles et grives qui s’envolent à mon approche.

Chronique alpine, un séjour qui s'annonce mal, 8 et 9 novembre 2011

Les pierriers sont de plus en plus dominants dans le paysage et sont marqués de belles coulées.

Chronique alpine, un séjour qui s'annonce mal, 8 et 9 novembre 2011

Mon œil est attiré, au pied d'un buisson, par un bois de chevreuil blanchi par le temps.

Chronique alpine, un séjour qui s'annonce mal, 8 et 9 novembre 2011

Un peu plus loin, je débouche sur une zone dégagée qui me permet de voir un peu plus loin mais toujours pas le moindre mouflon.

Chronique alpine, un séjour qui s'annonce mal, 8 et 9 novembre 2011

Je continue un peu mais la nuit tombe doucement, il est temps de rentrer.

Chronique alpine, un séjour qui s'annonce mal, 8 et 9 novembre 2011

Je bifurque vers la pinède et la traverse pour rejoindre la piste du bas qui me ramènera à ma voiture. 

 

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

LE CHASSEUR FRANCAIS TV

cliquez sur l'image, code promo LIONEL2021LCF
cliquez sur l'image

 

QUELQUES BLOGS DE CHASSE A L'ARC

 

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

 

 MATERIEL :

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

ARGENTINE
Buffle murrah
Guanaco

 

MAJORQUE
Chèvre sauvage

GUYANE
Pécari à collier
Capibara
Caïman rouge
Caïmans gris

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements

AUTRES PRELEVEMENTS :

Répartition des prélèvements petits gibiers
Ragondin
Rat musqué

 

Lièvre
Lapin de garenne
Martre
Putois
Vison d'Amérique
Faisan commun
Canard colvert
Foulque macroule
Bécasse
Guyane
Iguane vert
Tourterelle rouviolette
Hocco alector

 

Singe hurleur
Aymara
Argentine
Lièvre
Renard gris
Tinamou élégant