Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 18:09

Ce soir, je pars faire un petit tour au ragondin, je fais une première halte sur un lac de Durban. Je me gare au bord de la route puis descends tranquillement vers le ruisseau d'alimentation. Un remous attire mon attention au départ du lac au bord d’une zone marécageuse couverte de joncs sans pouvoir distinguer l'animal qui cause cette agitation. Quelques canards sortent des joncs un peu plus loin puis s'envolent. J'ai repéré un petit ragondin quelques jours plus tôt et je pense qu'il s'agit de lui. Je rejoins le bord du ruisseau et le longe doucement pour rejoindre le passage bétonné qui traverse le cours d'eau. Un mouvement sur la berge opposée, c'est un petit ragondin qui remonte sur le berge et se met à brouter. Il est à moins de 10 mètres, il me semble également apercevoir un autre petit ragondin contre la berge et j'hésite sur la future cible de ma flèche. Le petit ragondin qui broute devient inquiet et revient à l'eau passant sur ce que je croyais être un congénère mais qui n'est qu'un bout de bois. J'arme doucement, vise le petit ragondin qui s'est immobilisé au bord de l'eau contre un vieux tronc coupé à un mètre au-dessus de l'eau. Je décoche et cloue le ragondin sur place, le bruit d'impact de ma flèche me fait penser à un choc avec du bois mais je suis passé à côté du tronc. Mon ragondin se débat furieusement et saigne beaucoup mais le temps de faire le tour pour l'achever, il est mort. Ma flèche est plein cœur et, vu sa taille, je suis surpris qu'il se soit agité aussi longtemps.

Je comprends vite l'origine du bruit, le vieux tronc bifurque à 90° sous l'eau et revient contre la berge et le petit ragondin était en fait posé dessus. Ma lame est fichée dans le tronc et je dois la dévisser pour récupérer ma flèche. Je la récupère ainsi que ma petite prise puis pars voir les joncs où l'eau s'agitait tout à l'heure mais je n'y vois pas de ragondin. Le lac est calme, je décide de remonter à la voiture pour changer de secteur. Je cherche une lame dans ma voiture et trouve une lame bon marché de chez HAVA ARCHERIE et remplace ma lame laissée dans le tronc. Je sais que ces lames sont très fragiles et je ne m'en servirais que si je dois achever un ragondin. La route le long du Cédon est déserte, pas le moindre ragondin, une petite halte sur une mare un peu plus loin puis sur le lac du Fourcès ne donneront rien. En partant vers le grand lac autour duquel je chasse régulièrement le chevreuil sur Labéjan, j'aperçois un gros ragondin au gagnage au bord d'une mare entourée de végétation arbustive et d'arbres près d'un lac. Je me gare au bord de la route, me prépare et descends pour tenter d'approcher le ragondin.

Je suis à découvert en haut du coteau et doit descendre sur 150 mètres environ pour rejoindre la mare. Je tente de rejoindre le troupeau de vaches qui broutent un peu plus loin en crête pour me fondre dans la masse avant de descendre mais le ragondin rentre à couvert alors que je suis à mi-pente. Je continue à descendre, un autre ragondin de petite taille sort de la mare et se met à brouter. Je tente de m'approcher doucement en essayant de cacher ma silhouette en alignant quelques petits arbustes qui poussent le long d'une clôture électrique à 30 mètres de la mare mais encore une fois, le ragondin disparaît brusquement dans la végétation qui borde la mare. Un gros terrier que je connais bien remonte dans la prairie sur une zone broutée à ras par les ragondins. J'arme mon arc et m'approche doucement de la gueule du terrier prêt à décocher. Dans la pénombre du terrier, j'aperçois trop tard un gros ragondin qui s'éclipse avant que je puisse aligner ma visée. A 1 mètre de l'entrée, le terrier se divise en 2 galeries, le ragondin a pris celle de gauche. Je tente de le faire revenir avec des cris de petits ragondins mais rien n'y fait.

 

Je me rapproche doucement du bord de la mare mais le plan d'eau est très encombré, la bordure est barrée par une haie épaisse et buissonneuse et un arbre mort est tombée dans la mare, un tir n'est pas évident et récupérer une flèche ou un ragondin est quasiment mission impossible. J'aperçois quelques petits ragondins près de la berge de mon côté mais je dois les laisser rentrer à couvert sans pouvoir décocher. Je me décale sur la droite vers une zone ouverte où la mare avance dans le pré. Un petit ragondin laisse juste dépasser son museau de sous la berge, le tir est trop compliqué, je tente de me décaler sur sa gauche au-dessus de quelques terriers et tente quelques cris de petit ragondin mais l'effet n'est pas celui espéré. Des petits ragondins surgissent de la berge opposée et reviennent vers moi pour rentrer dans les terriers à mes pieds sans que je puisse tenter un tir au travers des branchages.

Je laisse tomber la mare et me dirige vers le lac. La végétation qui entoure la mare rejoint la bordure du lac au niveau de quelques saules dont 2 sont tombés sur le lac. C'est la zone où se trouvent les terriers sur ce lac. Je suis en train de repérer les terriers quand j'aperçois un gros ragondin qui vient droit sur moi puis un second le suit, je n'ai pas vu d'où ils arrivaient. Je les laisse venir mais ils biaisent vers le déversoir du lac sur ma droite. Je tente de me décaler un peu pour me poster plus vers le déversoir derrière un gros saule. Les ragondins ont repéré le mouvement et plongent l'un après l'autre, je reviens vers les terriers mais ne les vois pas venir. J'attends un peu et aperçois 2 autres gros ragondins qui reviennent vers moi. Méfiants, ils s'arrêtent souvent pour observer, je tente d'appeler avec des cris de petit ragondin mais ils plongent et disparaissent eux aussi. Encore 2 autres ragondins, l'un part vers le déversoir, l'autre vient vers les terriers, ils plongent mais cette fois je pense bien voir sortir l'un d'eux vers les terriers et me tiens prêt. Le temps passe, tout à coup, quelques bulles remontent à la surface à quelques mètres du bord et le mouvement des algues sous l'eau semble biaiser vers la gauche. J'arme mon arc, la tête du ragondin remonte dans les joncs immergés sur ma gauche. Je prends la visée rapidement au travers des branches des saules et décoche. Touché, le ragondin se débat avec ma flèche en travers. Le temps de me sortir des ronces pour aller achever mon ragondin, ce dernier plonge encore une fois en se débattant mais cette fois, il remonte juste à mes pieds.

J'ai encoché la flèche avec la lame d'HAVA ARCHERIE, j'arme doucement, le ragondin n'a pas bougé, je vise la tête et décoche. Le ragondin séché sur place flotte en surface. Je le récupère ainsi que mes flèches, la lame d'achèvement a perdu une lame en traversant le crâne du ragondin. Je fais demi-tour pour ressortir des ronces. Mon téléphone sonne, c'est ma copine qui m'appelle, je décroche et commence à discuter. Alors que je lui annonce que j'ai fait 2 ragondins, elle me dit que ça suffit pour ce soir en rigolant, c'est alors que je remarque un léger remous contre la berge, sous un tronc couché sur l'eau. Notre discussion terminée, je m'approche doucement du remous mais n'aperçois pas le ragondin assez tôt, il plonge. Je passe un moment à le chercher sans le voir remonter à la surface puis longe la bordure vers le déversoir pour voir comment les ragondins ont pu m'échapper. Je ne vois pas de terrier mais comprends vite que les ragondins ont dû fuir par le déversoir.

Je fais un tour du lac sans voir d'autre ragondin puis un tour de la mare où j'aperçois quelques petits ragondins perchés sur l'arbre mort couché sur l'eau. Le tir n'est pas évident, et je n'ai pas envie de perdre une flèche. Je remonte à la voiture. Je poursuis vers le lac où je pensais aller chasser avant de m'arrêter et me gare sous la digue. La luminosité décroit rapidement. A cette heure, les ragondins doivent être au gagnage sur la rive de droite. Je la longe donc tranquillement en direction d'un grand champ de colza qui borde le dernier 1/4 du lac. Des canards s'envolent régulièrement et avec eux mes espoirs de voir un ragondin. Au bout d'un moment, j'aperçois un sillon qui longe la berge en direction du colza, j'observe un peu puis, alors que le sillon se stoppe contre la berge, je reprends ma progression tranquillement. En arrivant au coin de la culture, j'aperçois un ragondin qui remonte sur la berge et commence à brouter sur la bande enherbée qui sépare le lac du colza. Un passage de tracteur longe à 5 mètres de la bordure du colza et va me permettre d'approcher sans bruit. Je réussis à le rejoindre sans être vu puis ayant à peu près repéré l'emplacement du ragondin, je progresse doucement en aveugle car la hauteur de la culture me masque le ragondin.

Arrivé à l'aplomb estimé du ragondin, je tente de m'en rapprocher en m'avançant doucement au travers de la culture mais j'entends le ragondin plonger juste devant moi. Je me précipite au bord du lac et me prépare à armer. Le ragondin ressort à environ 8 mètres. J'arme et prends rapidement la visée pour lui décocher une flèche à environ 10 mètres. Le ragondin de cul plonge au même moment et je donne un léger coup de bras vers le bas pour tenter de le toucher tout de même et y parvient. Le ragondin emporte ma flèche mais remonte rapidement pour revenir rapidement vers la berge et se plaignant. Je le pense mort dans les joncs quand un autre gros ragondin curieux vient vers moi par ma droite comme pour rejoindre le ragondin fléché qui est calé contre la bordure à 30 mètres sur ma gauche. Je m'agenouille et le laisse venir mais il s'arrête rapidement à environ 25 mètres, je lance des petits cris de ragondins, le ragondin repars et vient vers moi mais il biaise brutalement pour longer à 12 mètres environ de la berge, j'arme mon arc et prends la visée mais à la décoche, il plonge et évite ma flèche pour remonter un peu plus loin et partir en direction des terriers sur la berge opposée.

Je vais alors chercher mon ragondin que je pense mort mais alors que je l'aperçois à 5 mètres de moi dans les joncs, il repart en longeant la berge. La faible luminosité complique la visée et je décide de le laisser se recaler un peu plus loin mais, au moment où je m'approche pour en finir, il repart. Ce manège va se répéter encore 2 ou 3 fois puis le ragondin viens se caler au pied d'un peuplier. Cette fois, il me laisse avancer vers lui mais si je tire, je vais encore laisser une lame dans l'arbre. Je me décide tout de même à tirer tant que j'y vois encore un peu mais c'est à ce moment que le ragondin repars pour contourner le tronc. Au moment où il passe sur la droite du tronc, je lui décoche une flèche qui le cloue à une grosse branche du peuplier ressortant de l'eau. Le ragondin gémit et se débat et je me dépêche de le dégager en le prenant par la queue et en évitant ses dents pour l'achever d'un coup sec après avoir dégagé ma première flèche. Je dois encore laisser une lame dans l'arbre pour récupérer ma flèche. En me redressant, je suis surpris de voir que le ragondin que je pensais au terrier revient droit vers moi, certainement attiré par les plaintes du ragondin que je viens d'achever. Je n'ai plus assez de luminosité pour le tirer et malgré mes tentatives d'approches, je dois le laisser. La nuit tombe, il est temps de rentrer.

3 ragondins pour le 3 avril 2013

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Brittfly 04/08/2013 16:32

Bravo Alex !

Beau récit, merci de nous le faire partager. Pour ma part j'y retourne ce soir (tes posts font envie !) après avoir flécher mon 1er il y a une semaine. Il y a du boulot à ce niveau là sur les lots
de mon AAPPMA (je suis également pêcheur à la mouche), l'état des berges est catastrophique !
J'ai lu un de tes commentaires sur le nombre de ragondins que tu avais fléché (150 en une saison je crois) et tu disais que les populations continuaient d'augmenter ! Ca n'inquiète personne par
chez toi une telle prolifération et les dégâts qui en découlent ???!!!

Alex.bowhunter 06/08/2013 07:08



Salut. Non ça n'inquiète pas grand monde, peu de personne s'en occupe, bonnes flèche à toi, à plus, Alex



garnier 04/06/2013 16:48

genial ton blog alex et bravo pour tous sa,

j'espere venir faire de l'aproche un jour au broc avec toi

fafa

Millie 02/05/2013 23:54

yeah comme dans Walking dead ! il faut être drolement habile quand même ça doit demander plusieurs années d'entrainement non ?

Alex.bowhunter 03/05/2013 07:45



Juste un peu d'entrainement...



Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

SALON VIRTUEL INTERNATIONAL DE LA CHASSE DE DE LA PECHE

 

POURVOIRIE DU LAC SUZIE

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

Buffle murrah (Argentine)
Guanaco (Argentine)
Chèvre sauvage (Majorque)
Pécari à collier (Guyane)
Capibara (Guyane)
Caïman rouge (Guyane)
Caïmans gris (Guyane)

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements