Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 12:04

Ce soir, je retourne à Saint Michel et recommence mon parcours habituel. Je commence par le fossé du centre équestre. Etant arrivé plus tôt ce soir, je décide de faire un peu d'affût pour tuer le temps. Je commence par me poster face aux premiers terriers très fréquentés mais une longue attente ne donne rien. Le vent est tournant et j'ai dû me faire repérer. Je tente ensuite un affût devant le terrier où est rentré le ragondin moyen blessé à un antérieur, la veille. Toujours rien, au bout d'un moment, je quitte mon poste et finis de longer le fossé puis je jette un dernier coup d’œil en longeant en sens inverse. Toujours pas de ragondin.

Je décide alors, comme il est encore tôt, d'aller chasser au bord de la Baïse. Ce soir, je ne vois pas de ragondin en traversant le pont. Je me gare près de la salle des fêtes et pars me poster près du haut fond graveleux que les ragondins affectionnent. Au bout d'un moment un remous se déplace lentement sous la berge à ma gauche et arrive sur moi. Je me prépare. Tout doucement, l'animal se rapproche. Une grosse branche morte, calée contre la berge à 90° de la rive, forme un obstacle pour l'animal qui hésite un moment avant de passer par-dessus et de se montrer ainsi au grand jour. Fausse alerte c'est une poule d'eau ! Elle me repère et fait demi-tour pour disparaître.

J'attends encore un peu puis décide d'aller attendre les ragondins un peu plus en aval. Je me décale donc pour me reposter derrière un sureau. Du mouvement au loin, 2 ragondins surgissent de sous la berge opposée à 40 mètres sur ma gauche puis arrivent doucement en longeant la rive opposée. Ils s'arrêtent plusieurs fois et cherchent le contact de leur binôme. Ils se frôlent et s'attendent pour finir par arriver en face de moi. Je suis parfaitement immobile mais ils font brusquement demi-tour et vont se caler 5 mètres plus loin dans les branches mortes et des racines. Je les perds de vu un moment.

Au loin, l'eau s'agite de toute part. Des ragondins surgissent de partout et je perds vite le compte. Aussi loin que je puisse voir, avant le virage de la Baïse, il y a des ragondins. Certains remontent sur la berge dans le virage, d'autres se mettent à l'eau, d'autres sortent de sous la berge. Tout à coup, une poule d'eau surgit des racines à 40 mètres environ et un ragondin s'élance à ses trousses puis s'arrête au milieu du cours d'eau, un second le rejoint puis ils reviennent vers le terrier. 2 autres ragondins se rapprochent un peu et remonte sur la grosse racine où est plantée ma flèche de la veille. Le plus gros des deux semble épouiller le second et passe ses dents dans le pelage de son congénère. Je reste là à admirer le spectacle, c'est impressionnant de voir autant de ragondins à la fois, cela ne m'était pas arrivé depuis longtemps.

Les 2 ragondins venus face à moi ressortent de leur cachette, l'un d'eux repart en arrière et est rejoint par un très gros ragondin puis ils s'éloignent tous les 2. Le second remonte sur des racines et commence sa toilette. Je reste encore un peu posté mais constate rapidement que tous les ragondins sont en face. Je m'éclipse donc doucement pour faire le tour par le pont et revenir en longeant la rive opposée. La rive est bordée d'arbres qui gênent la visibilité et rendent difficile l'accès à la berge. De nombreux remous agitent le bord de la rivière et j'avance tout doucement pour essayer d'apercevoir un imprudent. La prairie naturelle qui borde la Baïse est bien broutée et de nombreuses coulées très marquées serpentent dans les herbes hautes. J'ai remarqué d'en face une petite plage où la rive est dégagée dans le virage de la rivière. Je m'y dirige doucement quand je repère de loin une herbe qui remue anormalement au sommet du talus de la Baïse, au pied d'un peuplier. Je me rapproche doucement, l'herbe se remet à bouger. Je me fige et observe, je ne suis plus qu'à 10 mètre de l'agitation. J'en suis sûr c'est un ragondin, même si je ne le vois pas encore.

J'approche sur la pointe des pieds et le plus voûté possible et aperçois bientôt une tête de ragondin qui broute debout sur ses pattes arrière. Je me fige et observe, il est calme et n'a rien vu venir. Je m'avance encore un peu et arme mon arc. A 3 mètres du gourmand, je me redresse lentement et prends la visée sur la tête que je vois nettement. Je décoche, ma flèche atterrit dans l'eau alors que le ragondin vient de disparaître dans les herbes hautes. Je réencoche et m'avance rapidement pour constater que le ragondin atteint au cou n'a pas fait un pli. Il est tombé 1 mètre plus bas sur un replat et se secoue à peine.

Je m'avance pour le récupérer quand un petit ragondin s'avance sur l'eau un peu plus sur ma droite. Il me voit et retourne sous la berge avant que je puisse réagir mais, curieux, il s'avance à nouveau et cette fois j'ai le temps d'armer, il fait demi-tour mais ma flèche le frappe derrière la tête et le sèche sur place à 50 cm de la berge. Je récupère mon petit ragondin et mes flèches à l'aide de mon lancer puis me poste un peu en observation au pied du gros peuplier.

Un ragondin revient vers moi par la gauche en longeant la berge mais il m'aperçois et bifurque pour rentrer à couvert. Le coin est calme maintenant. Je décide d'aller chercher ma flèche fichée dans la racine. Je descends le long du talus de la berge et dans une position délicate, seulement maintenu par un petit arbuste, les pieds sur la grosse racine, je tente de récupérer ma flèche de la main qu'il me reste mais ma lame est bien enfoncée et je dois la dévisser pour récupérer la flèche. En me redressant, j'aperçois un gros ragondin calé sous la berge au pied du gros peuplier. Je remonte sur la berge et tente une approche mais impossible de le revoir, l'avancée de la berge me le cache, je tente de passer au travers de la végétation dense pour tenter une approche par l'autre côté mais le ragondin a disparu. Je retourne me poster au pied du peuplier.

Au bout d'un moment un ragondin se débine sous les branches basses un peu plus loin sur ma droite. Impossible de tirer. J'espère le voir ressortir à couvert quand un autre ragondin sort de sous la berge à 4 mètres sur ma droite et s'avance sur l'eau rapidement. J'arme et vise la tête mais je fais trop devant ma flèche semble lui toucher le museau. Il plonge et retourne vers la berge. J'attends un peu, rien ne ressort. Ma flèche est restée fichée au fond. Je retourne dans la végétation épaisse et aperçois ma flèche que je parviens à récupérer mais le ragondin est introuvable.

Je retourne à mon poste, les canetons de l'autre jour et la cane sortent des branches basses à 40 mètres environ et s'éloignent sur l'eau.

La luminosité baisse, je pars vers le lac où ce soir je n'aurais pas de réussite, pas moyen de décocher une seule fois. Je rentre alors que la nuit tombe.

2 petits ragondins à Saint Michel, 15 avril 2011

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

SALON VIRTUEL INTERNATIONAL DE LA CHASSE DE DE LA PECHE

 

QUELQUES BLOGS DE CHASSE A L'ARC

 

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

 

 MATERIEL :

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

ARGENTINE
Buffle murrah
Guanaco

 

MAJORQUE
Chèvre sauvage

GUYANE
Pécari à collier
Capibara
Caïman rouge
Caïmans gris

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements

AUTRES PRELEVEMENTS :

Répartition des prélèvements petits gibiers
Ragondin
Rat musqué

 

Lièvre
Lapin de garenne
Martre
Putois
Vison d'Amérique
Faisan commun
Canard colvert
Foulque macroule
Bécasse
Guyane
Iguane vert
Tourterelle rouviolette
Hocco alector

 

Singe hurleur
Aymara
Argentine
Lièvre
Renard gris
Tinamou élégant