Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 avril 2023 7 23 /04 /avril /2023 08:28

Ce matin, je pars faire un tour sur le canal de Labarthe au lever du jour. Je me gare près du moulin, je pars en longeant doucement le canal et fais démarrer un couple de colverts. J'avance doucement mais le secteur est très calme. Un remous agite l'eau sous le pylône électrique, couché en travers du canal, qui sert de passerelle au départ de la haie qui borde la berge opposée mais impossible de voir de quoi il s'agit et le calme revient. Un peu plus loin, j'aperçois un remous à l'arrivée d'un fossé mais l'animal semble remonter dans le fossé et la végétation très dense de la haie ne me permet pas de le voir, je décide de continuer. Alors que la haie, qui longeait la berge opposée, s'interrompt pour laisser place au petit plan d'eau, j'aperçois, à environ 60 mètres en amont, un gros ragondin qui remonte le courant contre la berge opposée. Je descends en bas du merlon qui contient le canal et cours, caché par ce dernier pour doubler le ragondin et l'intercepter. Alors que je pense l'avoir doublé, je remonte doucement sur le merlon pour tenter de l'apercevoir mais, alors qu'il s'était calé contre la berge opposée, juste en face de moi, il plonge et longe la berge sous l'eau pour rentrer sous une touffe de végétation qui pend dans l'eau quelques mètres plus en amont. Je ne sais pas s'il y a un terrier dessous. Je reste donc posté un moment à attendre en espérant le voir ressortir mais le temps passe, l'eau semble s'agiter mais avec le courant fort, difficile à dire s'il s'agit du ragondin. Quelque-chose me dit d'attendre encore mais je ne suis pas toujours très patient et je descends du merlon pour ramasser une motte de terre. Je remonte au sommet et jete la motte sur la touffe de végétation d'où surgit l'énorme ragondin qui longe la berge opposée sous l'eau. Je le suis par le haut du merlon en espérant le voir remonter en surface mais il bifurque et disparaît sous la berge opposée dans un gros nuage d'eau boueuse. Je reste posté un moment mais il ne ressort pas, les nuages d'eau boueuse s'espacent peu à peu pour disparaître. 

Je reprends ma route, rien jusqu'au départ du ru que je commence à longer tranquillement. Les ragondins ne semblent pas de sortie, la cage trappe a été armée depuis mon dernier passage et est toujours ouverte, l'eau est claire dans le ru les ragondins ne sont par sortis d'un moment. Un peu plus en amont, je remarque que l'eau est très boueuse, je redouble d'attention et ralentis fortement mon allure quand j'aperçois un ragondin de taille moyenne qui arrive vers moi en longeant la berge opposée. Je le laisse venir arc armé. Il stoppe à moins de 10 mètres de 3/4 face. Je cale la visée mais rate complètement ma décoche. Je n'ai pas assez appuyé sur ma gâchette et ai relâché la tension de l'arc qui a ramener mon bras en avant, par réflexe, je retire en arrière et déclenche la décoche. Ma flèche se plante 20 centimètres au-dessus du ragondin qui fonce au terrier. Je suis fou de rage, je fais n'importe quoi ce matin, j'espère ne pas faire une telle erreur Québec. Je récupère ma flèche et continue à remonter le ru quand j'aperçois 2 chevreuils qui m'observent à environ 100 mètres, dans la prairie, au bord de la berge opposée. Ils démarrent et c'est alors que j'aperçois un faon qui s'élance à son tour, à environ 70 mètres pour rejoindre les adultes qui sont déjà dans le colza. Les faons sont très en avance cette année. Je traverse le semé pour rejoindre la bordure du canal alors que le soleil se lève sur les coteaux gersois, dans la légère brume qui s'élève au-dessus du canal.

Sortie matinale, 21 avril 2023

Je continue ma chasse en redescendant le long du canal mais les ragondins ne sont pas de sortie. Je quitte le canal pour longer la gauche du petit plan d'eau le long duquel les ragondins ont tondu le blé sur 2 à 3 mètres de large. Ils ne sont pas dehors ce matin. Je continue de ce côté du canal jusqu'au fossé au départ duquel j'avais remarqué le remous mais c'est un couple de colverts qui me décolle dans les pieds. C'est certainement eux qui agitaient l'eau tout à l'heure. Je fais demi-tour et traverse le canal par le ponton pour rentrer par l'autre berge. Je remarque alors une poule d'eau morte, elle semble avoir avalé un hameçon relié à un bouchon de pêche par un bas de ligne qui s'est emmêlé à une branche qui pend dans l'eau et a certainement causé sa mort. Plus loin une autre poule d'eau remonte sur la berge opposée et se débiner dans la haie épaisse. Aucun ragondin en vue avant d'arriver à la voiture.

Je pars pour Aujan-Mournède. Je me gare comme à mon habitude et rejoins le fossé par la route puis après un coup d'œil rapide sur la droite, je pars pour longer le fossé à gauche par la rive de droite. Les ragondins ne semblent pas de sortie ce matin. L'eau est tout de même un peu boueuse devant les zones de terriers mais pas le moindre myocastor dehors. Alors que j'arrive dans le virage qui rejoins le ruisseau, j'aperçois un ragondin au gagnage dans je blé à environ 20 mètres, juste après le coin de la culture. J'ai le soleil dans les yeux, la visée ne sera pas aisée à prendre. Je m'approche tout doucement en stoppant à chaque fois que le ragondin lève la tête. J'arrive facilement à 10 mètres de ce dernier et arme doucement. J'aligne ma visée pleine épaule et décoche. Le ragondin s'effondre sur place et se débat à peine. Je m'approche de lui, il grince rageusement des dents quelques secondes avant de rendre son dernier souffle. Les empennages de ma flèche, stoppée par le sol, sont restés à l'intérieur de l'animal. C'est une grosse femelle pleine, je trouverai 7 petits en cours de formation, à l'intérieur, au dépeçage.

Sortie matinale, 21 avril 2023

Je dégage ma flèche et récupère mon ragondin pour continuer à longer le fossé pour rejoindre le bord du ruisseau. Rien, jusqu'au passage, je traverse le ruisseau et longe le fossé jusqu'au passage puis le traverse pour longer le fossé du bord de route vers la zone de terriers. J'aperçois vite un gros ragondin au gagnage dans la zone de blé brouté, en face des terriers. Je tente une approche lente mais le ragondin démarre brusquement et stoppe au bord du fossé en dérangeant un petit ragondin que je n'avais pas vu. Les deux animaux disparaissent dans le fossé. Je continue mon approche lente au cas où quand j'aperçois un museau qui dépasse du plus gros terrier et un remous devant le suivant. J'avance encore un peu très lentement pour apercevoir la tête et le cou du ragondin qui se présente de 3/4 face à 8 mètres. J'arme doucement, vise et décoche. À l'impact, le ragondin se tourne de face, en travers du terrier. Complétement sonné, il ne bouge pas mais alors que je m'approche des terriers, il commence à bouger un peu comme pour se dégager de ma flèche. Je pose mon arc et m'avance pour le saisir par la queue avant qu'il ne s'échappe mais il est déjà mort. L'eau est rouge de sang. C'est encore une grosse femelle, ma flèche rentre dans le mâchoire inférieure et ressort derrière l'épaule. Je récupère ma prise et ma flèche et retourne au bord du ruisseau pour le longer mais les ragondins n'y sont pas de sortie. Je laisse mes ragondins, qui pèsent lourd, au bord de la route avant d'aller chasser au bord des mares.

Sortie matinale, 21 avril 2023

Je pars maintenant vers les mares en longeant la route. En arrivant près de la première mare, je repère un ragondin en surface, je m'approche doucement du petit plan d'eau, focalisé sur le ragondin et aperçois trop tard un plus gros ragondin qui était sur la berge dans le coin droit du petit plan d'eau. Il se met à l'eau. J'aperçois également 2 tous petits ragondin assis au soleil, sur une grosse racine devant un gros terrier. Les 2 gros ragondins tournent au milieu de la mare, j'espère qu'ils vont se rapprocher d'une berge pour que ma flèche s'y plante et ne coule pas. Le gros ragondin finit par démarrer tranquillement mais part vers la berge de gauche sans me donner de possibilité de tir et disparaît contre la berge. L'autre se rapproche doucement d'un terrier de la berge opposée, j'arme, le suis dans mon viseur et décoche juste avant qu'il n'entre au terrier. Touché, il se débat, l'autre gros ragondin a plongé et fonce au terrier sans refaire surface, laissant derrière lui une traînée de bulles. Les petits ragondins ont plongé également et rentrent dans plusieurs terriers. Je reencoche mais mon ragondin se dégage de la flèche et disparaît sous la berge où il se débat un instant avant de se débiner juste à droite, dans un gros terrier qui s'enfonce en parallèle de la berge. Les petits ragondins rentrent et sortent des terriers, ils sont 3 ou 4, toujours en mouvement impossible de les viser. Un gros remous agite le terrier où voulais rentrer mon ragondin au départ. J'appelle mais le remous s'intensifie avant le retour au calme. J'attends un peu mais plus rien ne bouge, je pars chercher ma flèche puis tente de sonder le terrier où est rentré le ragondin fléché mais impossible d'atteindre le ragondin, il est perdu.

Je continue sur le chemin pour rejoindre l'autre mare dans le bosquet. Un petit remous attire mon attention près de mon côté de la mare à environ 40 mètres alors que je rentre dans le bosquet. Je m'avance doucement quand j'aperçois un gros ragondin qui longe tranquillement la berge opposée en nageant en surface, je m'avance doucement mais une poule d'eau démarre dans des branches mortes partiellement immergées près de mon côté de berge où l'eau s'agitait précédemment. Le ragondin accélère, je presse le pas pour m'approcher au maximum de l'eau et arme mon arc alors que le ragondin sort de l'eau pour rentrer dans un gros terrier à environ 25 mètres. J'aligne rapidement ma visée et lui jette une flèche avant qu'il ne disparaisse dans le terrier. Ma flèche vole droit mais le ragondin accélère et rentre au terrier en évitant ma flèche. Je fais le tour pour aller chercher ma flèche puis retourne chercher mes ragondins avant de longer la route pour revenir à ma voiture pour rentrer. Les Pyrénées sont magnifiques aujourd'hui.

Sortie matinale, 21 avril 2023

Sur le retour, je m'arrête sur une mare à Durban où je n'ai pas mis les pieds depuis des années. Alors que je descends vers le coin de plan d'eau, je repère un remous sous un gros saule qui pousse contre la berge, dans l'angle de la mare. Je m'approche doucement et me cale à moins de 2 mètres du bord en attendant que l'animal se dégage mais j'entends vite des cancanements puis j'aperçois furtivement le croupion d'un mâle colvert. Je reste immobile et surveille la mare mais il finit par m'apercevoir et s'envole en donnant de la voix. J'espère que ce remue-ménage fera sortir un ragondin mais rien, je retourne à ma voiture pour continuer en longeant le Sousson en direction de Pavie. 

un peu plus loin, je repère 2 gros ragondins au gagnage dans une prairie fauchée, à environ 30 mètres du ruisseau. Je me gare un peu plus loin, les ragondins broutent toujours tranquillement.

Sortie matinale, 21 avril 2023

Je descends le talus de la route, longe une petite haie qui délimite la prairie et rejoins ainsi le bord du ruisseau assez encaissé et souvent couvert de végétation. Je commence mon approche en le longeant tranquillement, les ragondins sont à plus de 100 mètres. Un ragondin ronne dans le ruisseau sur ma droite mais impossible de le voir à travers la végétation. Rapidement, une buse décolle en poussant un cri d'alerte. Les ragondins redressent la tête et démarrent, l'un d'eux s'arrête vite, tête haute, mais l'autre stoppe près du ruisseau. La buse continue à pousser ses cris et le ragondin le plus proche du ruisseau disparaît dans les ronces qui le bordent. L'autre reste un moment à l'écoute puis se remet à manger. Je reprends mon approche mais, inquiet, il ne cesse de relever la tête et je dois stopper à chaque pas. Au bout d'un moment, il se tranquillise un peu et je peux avancer un peu plus avant qu'il ne relève la tête. Il me tourne le dos, j'en profite pour vite gagner 15 mètres. Le ragondin se retourne plein travers et redresse la tête. Je stoppe un instant, il reprend son repas mais se rapproche doucement du ruisseau tout en mangeant. Il est encore à 40 mètres. Je gagne peu à peu du terrain mais il se rapproche dangereusement du ruisseau. Je tente d'accélérer un peu mais il me repère et se précipite vers la végétation qui borde le cours d'eau et où je le perds de vue. Je m'approche doucement, l'eau est agitée mais la végétation m'empêche de voir le ou les ragondins. Je fais demi-tour en m'attardant sur les zones où la végétation est moins dense pour tenter d'apercevoir un ragondin dans le ruisseau. Repérant une zone agitée sous mes pieds, je me poste et appelle. Focalisé sur le remous, j'aperçois, trop tard, un gros ragondin venu se caler contre la berge opposée à quelques mètres sur ma droite, intrigué par mes appels. Quand je l'aperçois, il plonge et disparaît sous l'eau rapidement. Cette fois, je retourne à ma voiture et rentre préparer mes 2 ragondins pour mes chiens.

 

Alex 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand. Je chasse léger (pas de jumelles, rarement le télémètre)... souvent juste mon arc, mon couteau et mon appareil photo, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

LA RECHERCHE AU SANG

Cliquez sur la photo

 

QUELQUES BLOGS DE CHASSE A L'ARC

 

 

BONNES ADRESSES CHASSE

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches
Cliquez sur l'image
Cliquez sur l'image

 

FOURNISSEURS

Cliquez sur l'image

 

Cliquez sur l'image
Cliquez sur l'image
Cliquez sur l'image
Cliquez sur l'image
Cliquez sur l'image

 

 MATERIEL :

 

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

ARGENTINE

 

Buffle murrah
Guanaco
ESPAGNE
Bouquetin espagnol de Beceite
Chèvre de Majorque hybridée
Chèvre sauvage
Mouflon à manchette

GUYANE

 

Pécari à collier
Capibara
Caïman rouge
Caïmans gris

 

Québec
Dindon sauvage
Ours noir
Cerf de Virginie

 

Ile Maurice

 

Cerf rusa
Cochon marron

 

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe
Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard

 

Répartition des prélèvements grands gibiers

AUTRES PRELEVEMENTS :

Répartition des prélèvements petits gibiers
Ragondin albinos
Ragondin
Rat musqué

Lièvre
Lapin de garenne
Martre
Putois
Vison d'Amérique
Faisan commun
Canard colvert
Foulque macroule
Bécasse

 

Guyane

 

Iguane vert
Tourterelle rouviolette
Hocco alector

 

Singe hurleur
Aymara

 

Argentine

 

Lièvre
Renard gris
Tinamou élégant

 

Québec
Marmotte américaine
Tétras du Canada
Gélinotte huppée
Bernache du Canada