Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 décembre 2022 1 05 /12 /décembre /2022 06:53

Cette semaine j'ai été contacté par un propriétaire d'Aujan-Mournéde qui a été très satisfait de ma régularisation des ragondins autour de chez lui. Il m'informe que ces gros rongeurs sont revenus et que mon intervention serait la bienvenue, sachant que Renaud doit venir chasser ce weekend, je lui dis que nous viendrons chasser samedi et dimanche pour tenter de tirer quelques ragondins. 

Renaud arrive chez moi vendredi en fin de matinée. Ce soir, j'ai invité Lionel, Christophe et sa copine à manger. Je pars avec Renaud pour un affût au sanglier à Traversères mais pas un sangliers ne viendra nous voir au poste. Je me ferai juste une petite frayeur en voyant tomber un arbre mort à environ 10 mètres de moi ce qui fera beaucoup rire mon invité. Nous tomberons tout de même sur les sangliers en rentrant de nuit à la voiture puis je devrai m'arrêter en chemin pour laisser traverser une laie très certainement pleine. Après le repas nous proposons à Lionel et Christophe de venir chasser avec nous le lendemain matin et nous nous donnons rendez vous chez moi vers 7 heures. 

Nous partons donc pour Aujan-Mournède. En chemin nous croisons un nombre impressionnant de chevreuils sur le bord de la route à partir de la sortie de Samaran. Nous nous garons à l'entré d'une prairie et nous nous préparons tranquillement en attendant qu'il fasse suffisamment jour pour chasser. En essayant l'armement de son arc Christophe s'échappe une flèche dans un chaume de blé de l'autre côté de la route. Nous la cherchons sans succès et décidons de reprendre les recherches plus tard pour ne pas effrayer les ragondins du fossé tout proche. Son décocheur semble avoir un problème, heureusement Renaud a pris ses clefs hexagonales. Christophe peut ainsi intervenir sur son décocheur et résoudre son problème. Il est temps de partir en chasse. Je pars avec Renaud par la route pour rejoindre le ruisseau un peu plus loin alors que Lionel et Christophe vont longer le fossé qui rejoint le ruisseau plus en aval. Nous quittons la route pour longer le grillage du propriétaire qui m'a demandé de venir jusqu'à rejoindre le bord du cours d'eau. Le secteur semble calme quand 2 gros ragondins remontent dans les ronces qui bordent je ruisseau et s'avancent à découvert dans la prairie. Je laisse l'approche à mon invité. Il s'avance doucement en stoppant à chaque fois que les ragondins relèvent la tête et tire l'un d'eux. Le bruit de l'impact ne trompe pas, il l'a touché son ragondin mais les 2 animaux démarrent et rentrent à couvert dans la végétation. Je traverse le petit ruisseau pour tenter de l'apercevoir par la berge opposée plus dégagée. Je m'avance doucement mais il y a trop de végétation, je cherche un moment mais rien. Renaud a récupéré sa flèche qui a traversé trop en arrière. Elle est couverte de contenu stomacal et intestinal.

3 autres ragondins sont sortis de mon côté du ruisseau à environ 150 mètres et broutent dans le semé de blé. 4 autres sont en train de brouter encore plus loin, le long du fossé qui borde la route parallèle au ruisseau sur ma droite. Je dis à Renaud de me rejoindre et lui montre les ragondins. Il part tenter sa chance sur les ragondins les plus éloignés. Il fait une boucle pour rejoindre le fossé de la route sans effrayer les 3 autres ragondins et commence son approche lente alors que je commence la mienne. J'avance tout doucement en longeant le cours d'eau mais 1 des ragondins devient inquiet alors qu'un merle décolle et il  retourne tranquillement au ruisseau. Je reste un moment immobile, les autres ragondin broutent toujours, j'avance tout doucement jusqu'à me positionner entre eux et le ruisseau. Les 2 ragondins sont à environ 15 mètres, ils se collent l'un à l'autre plein travers et je vois l'occasion de flécher les 2 d'un coup. J'arme mon arc mais ils se séparent, j'attends un moment espérant les voir se recoller mais ils restent éloigner l'un de l'autre. Je décide de tirer, je prends le plus à droite qui est de cul et décoche. Traversé par ma flèche, il accuse le coup et n'arrive pas à démarrer. L'autre fonce vers le ruisseau et stoppe plein travers à quelques mètres de moi avant le cours d'eau. J'attrape tout doucement une flèche puis de l'encoche mais le ragondin démarre et disparaît. Mon ragondin reste sur place sans pouvoir avancer. Je regarde dans le fossé en espérant voir les autres ragondins mais ils ronnent dans 2 terriers espacés d'environ 3 mètres. Renaud, de son côté, s'est fait repéré et tente une flèche de loin mais manque son ragondin qui rentre au terrier avec les autres. Je pars achever mon ragondin. Alors que Renaud arrive, je lui dis de continuer à longer le ruisseau pendant que je vais essayer de retrouver son ragondin mais nos amis arrivent en sens opposé. Impossible de trouver le ragondin de mon ami, nous trouvons du sang et des bouts de tripes qu'il a laissé à l'endroit du tir mais il est introuvable. Nous retournons aux voitures avec mon ragondin, Lionel et Christophe n'ont rien vu de leur côté. Christophe retrouve rapidement sa flèche en arrivant près des voitures.

Nous partons pour le canal de Labarthe. Nous nous garons près du moulin puis partons en longeant tranquillement le canal. Au bout d'un moment, j'aperçois un remous sous les branches basses de la berge opposée. Nous nous approchons mais rien en vue et le remous a cessé. Un peu plus loin un autre remous, nous nous dispersons le long de la berge quand j'aperçois un gros ragondin calé contre la berge opposée sous des branches basses. Il se pense camouflé et reste immobile. Il est à environ 10 mètres. J'arme, vise pleine épaule et décoche. Touché, le ragondin se débat en perdant beaucoup de sang puis se dégage rapidement de la flèche et plonge pour disparaître alors qu'un autre ragondin surgit près de mes collègues et plonge lui aussi. Rien ne remonte, mon ragondin a dû rentrer au terrier et son compère également. Je reviendrai chercher ma flèche tout à l'heure. 

Nous continuons à longer le canal. Arrivé au ponton, je reste sur la droite avec Christophe. Lionel et Renaud traversent pour longer la berge opposée. Un peu plus loin nous contournons, avec Christophe, une barrière par la bordure du canal quand 2 gros ragondins se mettent à l'eau contre la berge opposée, juste devant nos amis. Je les leur signale. Renaud arme son arc mais les ragondins sont cachés par la berge, je lui dis d'avancer pour pouvoir les voir mais les 2 animaux rentrent sous la berge au niveau d'une zone d'herbes qui pendent dans l'eau. Christophe tente de jeter des pierres pour les déloger mais ils doivent être rentrés dans un terriers et ne ressortent pas. Nous continuons à longer le canal quand Renaud repére un gros ragondin caché dans la végétation, sur mon côté de berge, un peu en amont de ma position. Il nous stoppe, arme et décoche. Le ragondin a plongé. Je me précipite et l'aperçois sous l'eau par transparence, il remonte le courant et ne semble pas blessé. J'arme mon arc, il est à quelques mètres devant moi et commence à remonter vers la surface en bifurquant vers mon côté de berge. Craignant de le perdre au terrier, je le tire sous l'eau. Ma flèche rentre dans les épaules et ressort dans la gorge. Le ragondin mort sur le coup, remonte en surface en se vidant de son sang et dérive dans le courant. Je pars chercher une branche pour aller l'intercepter plus en aval alors que Christophe tente de l'attraper avec sa canne à pêche. Voyant qu'il dérive plus vers l'autre rive, je traverse sur un ancien pylône EDF recyclé en passerelle et réussi à le rapprocher du bord et le saisir. Je récupère ma flèche et constate un troisième trou près de l'entrée de ma flèche. Renaud arrive en me disant qu'il l'a effectivement traversé de 3/4 face. Je trouve alors sa sortie devant le cuissot opposé. C'est incroyable qu'avec une telle atteinte il ne perdait pas de sang en nageant sous l'eau. J'ai tout de même bien fait de le doubler car nous risquions de le perdre. Nous le laissons sur place et récupérons la flèche de Renaud et la lui renvoyons.

Nous reprenons notre progression quand j'aperçois un gros ragondin qui longe la berge opposée à environ 100 mètres en amont. Je le signale à Renaud et Lionel. Renaud s'avance rapidement pour l'intercepter mais le ragondin plonge. Il continue et l'aperçoit au moment où il remonte mais il rentre sous la berge de notre côté. Je dis à Renaud qui revient vers nous et Lionel de longer le ru qui rejoint le canal de leur côté et je continue avec Christophe quand un remous se dessine contre la berge devant nous. C'est certainement le gros ragondin qui est ressorti. Je le signale à Christophe qui tente de le devancer pour le recouper mais il disparaît à nouveau sous la berge. Nous tentons de le déloger à grand coups de talon dans la berge mais rien, il ne ressortira pas. Plus loin nous faisons plonger un autre ragondin sans je voir. Alors qu'il rentre sous la berge un gros bruit de succession se fait entendre un moment comme s'il avait du mal à rentrer dans un terrier trop petit. Voyant un gros filet d'eau boueuse sortir de sous la berge je tente à nouveau de le déloger en frappant la berge à coups de talon mais rien. Nos amis semblent avoir tirés au bord du ru. Nous avançons jusqu'à la prise d'eau au bord du Gers sans voir d'autre ragondin. Nos amis nous rejoignent à travers le chaume de maïs qui nous séparent puis nous faisons demi-tour, 2 de chaque côté du canal. Brusquement, Renaud repére un ragondin et le flèche contre mon côté de berge. C'est un jeune animal, il est mort sur le coup. Je le récupère et récupère sa flèche. Je lui renvoie cette dernière et continue avec son ragondin. 

un peu plus loin, j'aperçois un gros ragondin qui slalome d'une berge à l'autre en revenant vers nous. Je le signale à mes amis. Renaud et Christophe tentent l'approche. C'est finalement Renaud qui le flèche contre mon côté de berge. Christophe hésite à le doubler alors qu'il se débat mais il s'immobilise rapidement. C'est Lionel qui intercepte le ragondin en train de dériver plus en aval. Je récupère, non sans mal, la flèche de Renaud et la lui renvoie puis nous récupérons nos trois ragondins pour retourner vers les voitures. Lionel part jeter un coup d'œil autour du petit plan d'eau sur la gauche du canal mais ne voit rien à part des poules d'eau. Je pars chercher ma flèche en rentrant quand la bande boisée très épaisse qui borde le canal. Heureusement, mes amis me guident de la berge opposée. La flèche est plantée dans une racine, je dois dévisser la lame pour la récupérer. Je continue à revenir vers la voiture de l'autre côté de la bande boisée. Un peu plus loin, je dérange des ragondins dans un fossé. Ils rentrent aux terriers, l'eau boueuse s'agite, je me poste pour voir l'entrée des 3 terriers devant lesquels l'eau bouge mais les ragondins ne veulent pas sortir. Je tente d'appeler sans succès puis pars rejoindre mes amis qui sont déjà arrivés aux voitures. La matinée est bien avancée, nous rentrons.

Une sortie au ragondin entre amis, 03 décembre 2022

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

LA RECHERCHE AU SANG

Cliquez sur la photo

 

QUELQUES BLOGS DE CHASSE A L'ARC

 

 

BONNES ADRESSES CHASSE

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches
Cliquez sur l'image
Cliquez sur l'image

 

FOURNISSEURS

Cliquez sur l'image

 

Cliquez sur l'image
Cliquez sur l'image
Cliquez sur l'image
Cliquez sur l'image
Cliquez sur l'image

 

 MATERIEL :

 

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

ARGENTINE

 

Buffle murrah
Guanaco
ESPAGNE
Bouquetin espagnol de Beceite
Chèvre de Majorque hybridée
Chèvre sauvage
Mouflon à manchette

GUYANE

 

Pécari à collier
Capibara
Caïman rouge
Caïmans gris

 

Québec

 

Ours noir

 

Ile Maurice

 

Cerf rusa
Cochon marron

 

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe
Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard

 

Répartition des prélèvements grands gibiers

AUTRES PRELEVEMENTS :

Répartition des prélèvements petits gibiers
Ragondin albinos
Ragondin
Rat musqué

Lièvre
Lapin de garenne
Martre
Putois
Vison d'Amérique
Faisan commun
Canard colvert
Foulque macroule
Bécasse

 

Guyane

 

Iguane vert
Tourterelle rouviolette
Hocco alector

 

Singe hurleur
Aymara

 

Argentine

 

Lièvre
Renard gris
Tinamou élégant

 

Québec

 

Tétras du Canada
Gélinotte huppée
Bernache du Canada