Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mars 2022 2 29 /03 /mars /2022 06:05

Cette après-midi, je me décide, vers 16 heures, à retourner faire une sortie au ragondin. Je pars pour Aujan-Mournède, en passant le fossé qui traverse la route, je remarque que l'eau est bien moins boueuse que la veille. Pas un ragondin en vue, je me gare, comme la veille, à l'entrée de la prairie, près de l'habitation du propriétaire. Au moins 5 ragondins sont au gagnage le long du ruisseau dans la prairie. Je me prépare tranquillement en les surveillant, 3 rentrent tranquillement à couvert.  Je rejoins le ruisseau en longeant la limite entre la pelouse et la prairie puis commence mon approche le long du ruisseau. Le ragondin le plus éloigné retourne tranquillement au ruisseau. J'avance doucement vers le dernier ragondin en vue qui broute à environ 10 mètres du cours d'eau. Je stoppe un moment alors qu'il redresse brusquement la tête et hume l'air. Je suis à bon vent, il finit par reprendre son repas et je reprends mon approche mais il est inquiet et relève la tête à chacun de mes pas. Je gagne peu à peu du terrain. Alors que je suis à environ 20 mètres de lui, il le tourne le dos, j'en profite pour armer et continuer mon approche mais, alors que je suis à 15 mètres, le vent instable me trahit et le ragondin relève la tête puis revient d'un pas décidé vers le cours d'eau. Je le suis dans mon viseur et décoche alors qu'il arrive à environ 5 mètres des ronces qui bordent le ruisseau. Ma flèche trop en arrière lui a cassé les 2 fémurs et le bassin, le ragondin se traîne péniblement et rentre dans les ronces où je le perds de vue. Il me semble l'entendre tomber dans l'eau. Je m'approche doucement, le ragondin a perdu plus d'un mètre de tripe resté accroché dans la végétation, avant les ronces. Je décide de le laisser tranquille en espérant qu'il n'ira pas loin et m'éclipse doucement pour continuer à longer le ruisseau que me cache une petite avancée de la haie qui borde maintenant le ruisseau.

L'avancée passée, j'aperçois une grosse femelle qui broute tranquillement à environ 50 mètres avec ses petits que je n'arrive pas à dénombrer. Je tente l'approche en longeant doucement la haie qui borde le ruisseau mais la femelle finit par me repérer à environ 30 mètres et revient, avec ses 4 ou 5 petits, vers son terrier. Je m'approche doucement de là où je les perds de vue mais ils sont déjà à couvert. Je longe un peu plus le ruisseau sans rien voir et le traverse par un passage busé pour revenir par l'autre côté tout en cherchant mon ragondin. Impossible de le trouver. Je retraverse et retourne là où est rentré le ragondin. Je l'aperçois alors en regardant par-dessus les ronces. Il est mort sur le flanc presque à l'endroit où il s'est mis à l'eau. Je descends le récupérer avant de retourner à la voiture.

Encore beaucoup  de ragondins, 26 mars 2022

Je reprends ma voiture et me gare comme la veille sur passage d'accès à une prairie, à environ 100 mètres du fossé qui traverse sous la route. Alors que j'attrape mon arc, j'aperçois, côté gauche de la route, plusieurs ragondins au gagnage près du fossé, sur la berge opposée. Je descends par la route et rejoins le fossé, je commence par jeter un coup d'œil sur la droite mais pas le moindre ragondin en vue. Je le longe doucement et alors que j'arrive au bout de la zone où étaient les ragondins la veille, une masse sombre rentre sous un tas de végétation qui recouvre quelques ronces qui pendent dans l'eau. Je me poste devant la zone en espérant voir arriver un ragondin mais le remous cesse vite. Je reste un moment en poste mais rien. Je jette des mottes de terre sur la végétation, l'eau s'agite un peu puis plus rien. Je traverse et piétine la végétation mais rien ne sort. Je retourne à la route, la traverse puis longe le fossé par la gauche. Un arbre planté au bord du fossé, près des ragondins me les cache et me permet de progresser à couvert. En arrivant près de ce dernier, j'aperçois 5 ragondins qui broutent sur la berge opposée à environ 10 mètres. Je tente d'approcher un peu plus mais le vent tournant me trahit. 4 rentrent au terrier par une entrée hors d'eau, cachée au sommet du talus du fossé par une touffe d'herbe. Le 5ieme saute à l'eau et court contre la berge pour rentrer un peu plus loin dans un autre terrier partiellement immergé. Un coup d'œil rapide plus en amont, pas de ragondin en vue. Je retourne à la voiture et pars pour Saint Arroman.

En arrivant, je constate que des pêcheurs sont présents le long du Sousson. Je décide donc de poursuivre mon chemin mais j'aperçois 3 ragondins en plein repas, sur la gauche de la route, le long d'un fossé qui descend vers le Sousson. Je passe sans ralentir et fais demi-tour un peu plus loin. Je repasse devant les ragondins qui sont toujours occupés à leur repas. Je me gare un peu plus loin au bord de la route. 2 gros ragondins broutent à quelques mètres de la route et l'autre à environ 40 mètres, plus en amont. Le vent n'est pas bon, il souffle vers les animaux mais je décide tout de même de tenter une approche par la route. Alors que je ne suis plus qu'à 30 mètres du fossé, un 4x4 ralentit dans mon dos. Je me retourne et reconnaît Jean Paul qui chasse également à l'arc. Il stoppe et nous nous saluons, je lui explique que j'ai vu des ragondins tous proches et lui qu'il va chasser sur une mare un peu plus loin. Il repart, je ne vois pas encore les ragondins cachés par le talus du fossé plus élevé du côté gauche. J'approche doucement mais constate vite que les 2 ragondins les plus proches de la route ne sont plus là. Le plus éloigné broute toujours, c'est une femelle. 3 petits l'ont rejoint. Je passe doucement le fossé de la route et commence mon approche en longeant l'autre fossé. Le vent est vraiment mauvais, j'avance de quelques mètres quand les ronces épaisses qui couvrent la berge opposée se mettent à craquer. Je pense qu'il s'agit d'un des ragondins de tout à l'heure mais le bruit cesse vite et impossible de voir quoi que ce soit au travers de cette végétation dense. Je reprends mon approche mais rapidement la femelle devient inquiète. Elle hume l'air puis se précipite vers le fossé, ses petits la suivent mais elle stoppe au ras du fossé, hume l'air à nouveau et se tranquillise puis fait demi-tour et repart brouter avec ses petits. Elle fait quelques mètres puis se dresse sur ses pattes arrière, hume l'air avec insistance puis fonce vers le fossé et disparaît avec sa progéniture. Je m'avance doucement jusqu'à l'endroit où les ragondins ont disparu. L'eau est agitée et boueuse à l'entrée d'un terrier contre la berge opposée. Je tente d'appeler, immédiatement l'eau s'agite devant ce terrier mais également sous mes pieds et à un mètre sur ma gauche. J'appelle un moment mais bien que l'eau s'agite rien ne sort. Le talus abrupt du fossé me cache les terriers de mon côté. Je m'avance tout doucement et aperçois un museau juste sous moi. Je me recule à couvert, arme mon arc, me réavance doucement, aligne ma visée et décoche. Le petit ragondin est cloué sur place et s'immobilise vite. Je continue à appeler un moment mais les autres ragondins ne veulent pas sortir. Je récupère mon ragondin et ma flèche dont la lame a explosée dans les cailloux et retourne vers la route. En passant à l'endroit où les ronces ont craqué, le bruit recommence. Je me fige et observe quand j'aperçois un léger mouvement sous les ronces qui avancent sur le fossé. J'aperçois alors la queue d'un gros ragondin qui pend juste sous les ronces. J'arme doucement mon arc et vise en remontant au-dessus de la queue. Je ne vois pas le corps mais décoche au juger. Cloué à la berge le ragondin tente de se dégager en redescendant accroché par une cuisse, la tête en bas. Il se débat furieusement sans pouvoir se dégager. Je réencoche rapidement et arme. J'attends une occasion pour décocher et place ma flèche au défaut de l'épaule. Le ragondin se débat toujours furieusement. J'encoche ma flèche avec la lame cassée et vise pleine tête puis décoche. Sonné, le ragondin s'immobilise mais n'est pas mort, je descends dans le fossé et le saisis par la queue, dégage mes flèches puis l'achève. Cette fois, je retourne à la voiture.

Encore beaucoup  de ragondins, 26 mars 2022

Je pars pour le canal de Labarthe. Je me gare près du moulin et remonte doucement le canal qui semble très calme. Je jette un coup d’œil sur le petit lac, rien non plus. je continue a remonter le long du canal. Le courant devient de plus en plus fort en me rapprochant de la prise d'eau. Brusquement un ragondin plonge de la berge opposée et rentre immédiatement au terrier. J'attends un peu mais il ne ressort pas. Je continue tranquillement quand je remarque un filet d'eau boueuse qui sort de sous la berge opposée. Je comprends vite qu'un ragondin bouge dans son terrier. Je reste posté en face et rapidement un ragondin moyen surgit de sous la berge et commence à la longer doucement en remontant le courant. J'arme doucement mon arc et le suis dans mon viseur mais il est régulièrement caché par la végétation qui tombe d'ans l'eau. J'attends une bonne occasion de tir mais, après environ 3 mètres, il fait brusquement demi-tour pour retourner vers son terrier. Il me faut agir vite. Je le suis dans mon viseur, il se dégage entre 2 touffes d'herbes tombantes. Je décoche. Le ragondin est accroché à la berge mais il se débat et se dégage puis rentre au terrier en un éclair. Beaucoup de sang sort de sous la berge par intermittence. J’espère le voir ressortir mais le temps passe et rien ne vient.

Je remarque alors au loin, un gros ragondin au gagnage sur la digue de protection des cultures qui longe le Gers. Je remonte le long du canal jusqu'à l'écluse et traverse sur la passerelle qui la surmonte. Le ragondin broute toujours. Je m'avance doucement pour passer derrière la digue mais le ragondin relève la tête. Je me fige un instant, il reprend son repas. Je passe derrière la digue qui ne me cache que partiellement pour le moment. Je stoppe dès que le ragondin relève la tête et gagne peu à peu du terrain. Dans le virage du Gers, la digue me cache maintenant totalement, je presse le pas, le vent soutenu est bon. Je m'avance jusqu'à un arbuste que j'avais repéré de loin. Le ragondin doit être de l'autre cote de la digue. Je Remonte doucement sur la digue couverte de ronces broyées que craquent un peu sous mes pieds. Je redouble de précautions pour ne pas être repéré. Arrivé au sommet de la digue, je l'aperçois. Il broute à environ 10 mètres, plein travers. J'arme, vise et décoche. Touché il fait un bon de côté et disparaît aussitôt. Je m’avance pour récupérer ma flèche et constate qu'il était juste devant un terrier. Quelques gouttes de sang sont visibles à l'entrée. Le ragondin gronde furieusement dans le terrier, j'éclaire l’intérieur avec ma lampe mais le terrier se divise en 3 branches qui bifurquent rapidement et ne me permettent pas de vois à plus de 2 mètres. Le secteur est percé de nombreux terriers de ragondins et de blaireaux. Je pars chercher une longue branche et reviens sonder le terrier mais il est trop profond et très tortueux. Mon ragondin est perdu.

Je retourne à l'écluse, passe le canal et traverse le champ pour rejoindre le ru qui se jette plus en aval dans le canal. Alors que je longe doucement le petit cours d'eau, je remarque une forte agitation à l'entrée d'un terrier de la berge opposée. De l'eau boueuse en sort, je m'avance tout doucement et aperçois un beau ragondin de cul à environ 40 cm dans le terrier. J'arme, vise et décoche. Le ragondin se débat furieusement pour se dégager mais ma flèche l'entrave. Je lui décoche une seconde flèche, en se débattant, il se retourne face à moi et continue à se débattre puis tente de rerentrer. C'est ma 3ième flèche qui l'immobilise définitivement. Je descends dans le ru et récupère mes flèches et mon ragondin avant de continuer. La luminosité baisse rapidement. Pas d'autre ragondin en vue pour ce soir, je rentre.

Encore beaucoup  de ragondins, 26 mars 2022

En arrivant à la voiture, je fais une petite photo souvenir.

Encore beaucoup  de ragondins, 26 mars 2022

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

LA RECHERCHE AU SANG

Cliquez sur la photo

 

QUELQUES BLOGS DE CHASSE A L'ARC

 

 

BONNES ADRESSES CHASSE

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches
Cliquez sur l'image
Cliquez sur l'image

 

FOURNISSEURS

 

 

 

 MATERIEL :

 

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

ARGENTINE

 

Buffle murrah
Guanaco

 

ESPAGNE

 

Chèvre de Majorque hybridée
Chèvre sauvage
Mouflon à manchette

GUYANE

 

Pécari à collier
Capibara
Caïman rouge
Caïmans gris

 

Québec

 

Ours noir

 

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe
Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard

 

Répartition des prélèvements grands gibiers

AUTRES PRELEVEMENTS :

Répartition des prélèvements petits gibiers
Ragondin albinos
Ragondin
Rat musqué

Lièvre
Lapin de garenne
Martre
Putois
Vison d'Amérique
Faisan commun
Canard colvert
Foulque macroule
Bécasse

 

Guyane

 

Iguane vert
Tourterelle rouviolette
Hocco alector

 

Singe hurleur
Aymara

 

Argentine

 

Lièvre
Renard gris
Tinamou élégant

 

Québec

 

Tétras du Canada
Gélinotte huppée
Bernache du Canada