Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 septembre 2021 5 24 /09 /septembre /2021 15:06

Ce matin, je retourne chasser sur Beyrède-Jumet pour tenter de fermer mon bracelet de CEMC1. En route, au départ de la déviation de Labarthe de Neste, un jeune cerf portant 6 cors traverse la route devant ma voiture avant de se raviser et de revenir d'où il venait. Avant d'arriver à Sarrancolin, au niveau des travaux, un blaireau pris dans mes phares se cale contre un muret sur la gauche de la route alors que je freine , craignant de le voir traverser. En montant les lacers de la route au-dessus de Beyrède c'est un renard qui zigzague un court instant devant ma voiture avant de se jeter dans le penchant en-dessous de la route. Je remonte la piste forestière au-dessus de la carrière pour aller me garer tout en haut avant qu'elle ne redescende vers Jumet. Il ne fait pas encore jour et je me prépare tranquillement, plusieurs cerfs brament autour de moi. Alors que la luminosité croit doucement, je décide de commencer par descendre le long de la piste vers les granges en contrebas. Plusieurs cerfs brament en contrebas, j'avance tout doucement en surveillant en-dessus et en-dessous de la piste. Un peu plus bas, je me fais surprendre par un animal qui démarre en-dessous de la piste caché par les fougères.

Je décide de remonter pour chasser le secteur où j'ai vu beaucoup d'animaux l'autre jour et laisser ce secteur tranquille pour Arnaud qui va venir chasser ce weekend. Je fais demi-tour alors que plusieurs cerfs brament en remontant dans la montagne et je remonte pour prendre le petit sentier sous la crête rocheuse. Le sentier rejoint, je le longe tranquillement en faisant très régulièrement des pauses observatoire. Je descends ainsi vers une petite clairière herbeuse parsemée de fougères où les sangliers ont retourné le sol à la recherche de vers. Une souille fraîche trone au milieu des coup de nez. Je descends vers la piste en contrebas où une des souilles a été fréquentée de la nuit. Le vent n'est pas bon, il souffle dans mon dos, je décide donc de suivre tranquillement la piste avec le vent de dos avant de remonter sur la droite pour faire une boucle et revenir vers la voiture en chassant à bon vent.

Une belle flèche pour mon 300ieme grand gibier à l'arc, 24 septembre 2021

un peu plus loin, un chevreuil, qui m'a repéré avant que je ne le vois, surgit sur ma gauche à une cinquantaine de mètres et traverse la piste d'un bon pour disparaitre en remontant dans les sous-bois de hêtre.

Arrivé au bout de la piste, je remonte tranquillement vers la crête au travers d'une zone de buis. Cette dernière atteinte, je la longe dans les buis

Une belle flèche pour mon 300ieme grand gibier à l'arc, 24 septembre 2021

tout en surveillant le secteur quand j'aperçois un cerf à une centaine de mètres dans la hêtraie en contrebas.

Une belle flèche pour mon 300ieme grand gibier à l'arc, 24 septembre 2021

Il s'éloigne tranquillement, je m'avance dans les buis pour tenter gagner un peu de terrain à couvert. Je le perds un instant de vue et l'aperçois à nouveau après environ 40 mètres de progression. Il regarde vers moi, il a dû m'entendre. Je reste un moment immobile mais il redémarre et s'éloigne au petit trot. Je reprends ma progression dans les buis pour m'arrêter un peu plus loin où j'ai une belle vue sur le sous bois en-dessous de moi. Le cerf, une biche, une bichette et un faon avancent tranquillement vers une grande dépression bordée d'une crête rocheuse et dans laquelle se trouve un souille très fréquentée. Alors que je les perds de vue, je m'avance encore un peu et me cale derrière un gros hêtre. Les animaux ont fait demi-tour. Le cerf s'avance tranquillement à plus de 100 mètres en contrebas. Je le perds de vue derrière un buis et décide de me décaler un peu en revenant sur mes pas quand j'aperçois la biche, la bichette et le faon, éparpillés en contrebas, il fouillent le tapis de feuilles mortes à la recherche de quelques nourritures.

Une belle flèche pour mon 300ieme grand gibier à l'arc, 24 septembre 2021
Une belle flèche pour mon 300ieme grand gibier à l'arc, 24 septembre 2021
Une belle flèche pour mon 300ieme grand gibier à l'arc, 24 septembre 2021

Je reste immobile à les observer, pensant voir arriver le cerf mais le temps passe et il ne se montre pas. Je décide de tenter une approche. Tout en surveillant les trois animaux en vue et en regardant autour de moi au cas où j'apercevais le cerf, je descends avec une infinie lenteur d'un hêtre à un autre. Le vent à tourner et descend maintenant vers la piste en contrebas mais biaise légèrement à droite, pour le moment les animaux ne me sentent pas. Ils sont à environ 60 mètres en contrebas. Je les observe un instant et cherche le cerf du regard mais un changement brusque de direction du vent me trahit et je vois s'enfuir la biche et le faon, la bichette a disparu. J'observe un moment sans bouger, un cri d'alerte retentit plus haut dans la montagne. Je remonte ensuite doucement vers le sommet de la montagne en m'arrêtant souvent pour écouter et observer. Rien, je traverse une bande de buis au milieu d'un chaos granitique qui délimite la crête qui redescend vers la piste.

Une belle flèche pour mon 300ieme grand gibier à l'arc, 24 septembre 2021

Je débouche sur une grande clairière couverte de feuilles mortes sous une zone de grands hêtres clairsemés. Je la traverse doucement pour rejoindre le petit sentier que j'ai pris matin. J'avance doucement en observant le secteur. Rien, je ressors sur la piste près de ma voiture. La chaleur monte doucement avec le soleil qui monte, les animaux doivent être passé sur les versants nord. Je descends la piste côté Jumet jusqu'à la première grange sur la droite de la piste. Je la quitte alors pour un sentier qui remonte vers le sommet de la montagne. Le sentier porte des empreintes fraîches et des crottes fraîches, les animaux étaient là ce matin. Je remonte tout doucement en observant au-dessus et en-dessous du sentier mais rien en vue.

Arrivé au sommet de la montagne, juste en-dessous d'un pic rocheux qui me domine sur ma droite, je m'avance doucement vers le penchant nord de la montagne qui est couvert de grands sapins.

Une belle flèche pour mon 300ieme grand gibier à l'arc, 24 septembre 2021

Alors que je m'arrête, quelques mètres après la crête pour observer, mes yeux se posent sur un grand cervidé à moitié caché par un gros sapin. Seule la moitié arrière de l'animal est visible mais, vu sa corpulence, je suis sûr qu'il s'agit d'un cerf. Je m'avance tout doucement jusqu'à un gros sapin situé à une vingtaine de mètres de l'animal sans qu'il ne réagisse. Je me poste là en espérant qu'il s'avance un peu pour dégager son coffre. 

Un bruit de bois cassé et de pas se fait entendre sur ma droite. Plusieurs animaux arrivent par l'arrière du pic rocheux et descendent pour venir vers moi. L'animal devant moi tourne alors la tête vers le bruit et j'aperçois ses bois, c'est un 4 pointes. Une biche vient stopper à environ 30 mètres et se met à manger tête au sol. Bichette et faon sont un peu plus en arrière. Le cerf regarde régulièrement vers la biche, parfois en se léchant le flanc. Mon décocheur est accroché, je suis prêt à armer. Je surveille alternativement les animaux et me rends compte que d'autres animaux sont arrivés, notamment un petit 6 cors qui mange en retrait, partiellement caché par des branchages. Le 4 cors finit par se retourner, sa zone vitale est cachée par le tronc d'un gros sapin, seul son museau et son arrière train dépassent de derrière le tronc. Après quelques secondes à regarder ses congénères qui mangent toujours éparpillées, il s'avance tranquillement de quelques pas. Il boite légèrement d'un antérieur, j'arme mon arc et attends qu'il s'arrête en espérant qu'il stoppe avant le sapin suivant. Ce qu'il fait, il est plein travers à une vingtaine de mètres, mon viseur se cale derrière son épaule. Je décoche. Je vois ma flèche rentrer où je la voulais avec le bruit caractéristique d'une atteinte de coffre. L'animal traversé démarre en trombe et provoque la fuite de ses congénères dans la pente. Il fonce vers le pic rocheux puis prend à gauche pour descendre dans la forte pente où je le perds de vue au milieu de ses congénères. Un autre petit cerf retardataire surgit de derrière le pic rocheux et fonce à son tour dans la pente. Le calme revenu, je m'avance à la recherche de ma flèche que je retrouve posée au sol un peu plus bas.

Une belle flèche pour mon 300ieme grand gibier à l'arc, 24 septembre 2021

Elle est couverte de sang, confiant sur sa létalité, je commence à chercher les premières gouttes de sang. Les traces de fuites des divers animaux se mélangent et je peine un peu à trouver celles de mon cerf. Des cris d'alerte retentissement en contrebas, les animaux ont dû stopper et l'observent mais je ne les vois pas. En coupant et recoupant la direction de fuite, je finis par trouver le premier sang dans la pente après environ 40 mètres de fuite.

Une belle flèche pour mon 300ieme grand gibier à l'arc, 24 septembre 2021

Le sang est peu abondant mais les traces du cerf sont bien visibles sur le sol. En les suivant, je trouve de temps en temps une petite goutte de sang.

Une belle flèche pour mon 300ieme grand gibier à l'arc, 24 septembre 2021

Un peu plus bas, je tombe sur de belles projections sur le tronc d'un sapin.

Une belle flèche pour mon 300ieme grand gibier à l'arc, 24 septembre 2021

La piste devient un peu plus abondante mais elle n'est pas facile à suivre. Un peu plus bas, une belle tâche sur un bout de de bois mort au sol.

Une belle flèche pour mon 300ieme grand gibier à l'arc, 24 septembre 2021

Le cerf semble être descendu droit en suivant la combe.

Une belle flèche pour mon 300ieme grand gibier à l'arc, 24 septembre 2021
Une belle flèche pour mon 300ieme grand gibier à l'arc, 24 septembre 2021
Une belle flèche pour mon 300ieme grand gibier à l'arc, 24 septembre 2021

Mais brusquement le sang s'interrompt alors que 2 drailles fraîche se croisent. L'une descend droit dans la combe et l'autre prend la courbe de niveau à gauche. De petites goutes projetées sur sur un petit hêtre me remettent sur la piste, mon cerf a pris à gauche.

Une belle flèche pour mon 300ieme grand gibier à l'arc, 24 septembre 2021

Je m'avance de quelques pas en suivant le sang quand je m'aperçois, il est tombé au pied d'un gros sapin à environ 50 mètres devant moi. Un cerf pousse un brame en contrebas.

Une belle flèche pour mon 300ieme grand gibier à l'arc, 24 septembre 2021

Je le rejoins, une mousse rosée sort du trou d'entrée de ma flèche.

Une belle flèche pour mon 300ieme grand gibier à l'arc, 24 septembre 2021

J'appose mon bracelet et lui rends les honneurs avant de l'examiner. Ma flèche est entrée plein poumon où je pensais l'avoir vu et est ressortie juste au dessus du coude opposé. Elle est passée dans les gros vaisseaux au dessus du cœur mais malgré cela mon cerf a fait environ 150 mètres de fuite et la piste au sang était peu abondante. Je le dégage pour le trainer un peu plus loin et faire quelques photos souvenir.

Une belle flèche pour mon 300ieme grand gibier à l'arc, 24 septembre 2021

La piste est à quelques centaines de mètres en contrebas, la pente est raide, je traîne mon cerf qui m'échappe de temps en temps et roule pour aller se caler contre un arbre ou un rocher. Alors que j'arrive à la piste, je me rends compte que je suis au-dessus d'un à-pic d'environ 20 mètres. Si je jette mon cerf sur la piste, il va se fracasser. Je décide de le laisser là, pris dans les branches d'un gros sapin tombé au sol et cherche un passage pour descendre sur la piste. Je n'ai pas de réseau, je suis donc un moment la piste avant de pouvoir appeler le président de la chasse. Il ne peut pas venir avant une heure pour m'aider. Je remonte donc à ma voiture et redescends me garer au départ de la piste au dessus de laquelle j'ai laissé mon cerf.

Après un peu plus d'une heure, il arrive avec 2 chasseurs de la commune et la remorque. Nous partons nous garer en-dessous de mon cerf. Il a amené une longue corde, je monte avec un autre chasseur en tirant la corde et nous rejoignons mon cerf que nous attachons par la tête. Le président et l'autre chasseur nous suivent quand le président glisse au dessus de l'à-pic heureusement qu'il arrive à se rattraper à une branche avant de tomber. Il se redresse. A 4, nous dégageons mon cerf du salon mort puis  le président redescend en tirant l'autre côté de la corde après l'avoir passée au-dessus d'un gros arbre. Une fois le président sur la piste, nous envoyons mon cerf dans le vide et le président de la chasse le redescend doucement. Nous redescendons pour l'aider mais le cerfs s'est accroché par les bois un peu au-dessus de la piste. Je dois remonter pour le dégager. Une fois sur la piste nous le chargeons sur la remorque et descendons à la salle de découpe.

Une belle flèche pour mon 300ieme grand gibier à l'arc, 24 septembre 2021

Après avoir vidé et dépecé mon cerf, je le laisse à la chambre froide, je reviendrai demain le découper en accompagnant mon ami Arnaud à la chasse.

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

LE CHASSEUR FRANCAIS TV

cliquez sur l'image, code promo LIONEL2021LCF
cliquez sur l'image

 

QUELQUES BLOGS DE CHASSE A L'ARC

 

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

 

 MATERIEL :

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

ARGENTINE
Buffle murrah
Guanaco

 

MAJORQUE
Chèvre sauvage

GUYANE
Pécari à collier
Capibara
Caïman rouge
Caïmans gris

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements

AUTRES PRELEVEMENTS :

Répartition des prélèvements petits gibiers
Ragondin
Rat musqué

 

Lièvre
Lapin de garenne
Martre
Putois
Vison d'Amérique
Faisan commun
Canard colvert
Foulque macroule
Bécasse
Guyane
Iguane vert
Tourterelle rouviolette
Hocco alector

 

Singe hurleur
Aymara
Argentine
Lièvre
Renard gris
Tinamou élégant