Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 13:10

Ce soir, je retourne faire un petit tour à la chasse mais décide de me poster sur un secteur où j'ai manqué un renard il y a 2 semaines. Je me poste donc dans un penchant boisée sur un carrefour de coulées et attends jusqu'à 17 heures environ, mais la pluie et le vent froid ont raison de moi. Je décide de terminer la soirée en faisant un peu d'approche. Je fais une grande boucle à travers champ sans rien voir puis rattrape un chemin de terre qui revient vers ma voiture à travers bois. J'avance tranquillement sur le chemin quand une silhouette s'élance en sous-bois, je me fige mais trop tard. Un  chevreuil vient de démarrer à 20 mètres devant moi et de disparaître en un éclair dans le bois.

Le jour commence à tomber, une pluie fine tombe en permanence et l'humidité commence à passer mes couches de vêtements. Je reviens vers ma voiture mais avant de partir, je décide d'aller voir un peu plus loin dans un petit pré bordé d'une haie de chênes car j'y ai souvent vu un chevreuil à cette heure-ci. Mais, alors que je remonte vers ce petit pré, je jette un coup d’œil derrière moi et aperçois une tache sombre dans un petit semé de blé en contrebas à 300 mètres environ, je décide donc de faire demi-tour pour descendre en direction de cet animal non identifié pour le moment.

Je descends à travers une friche pour rattraper la bordure du bois qui couvre la moitié de la pente jusqu'au ruisseau qui coule au fond de la combe puis le bois remonte sur le penchant suivant. Je longe assez rapidement le bois car le jour tombe rapidement mais alors que j'arrive au bout du bois, 2 chevreuils démarrent juste à 20 mètres en dessous de moi et semblent rentrer au bois. Je me fige un instant et observe mais je les ai perdu de vue. Tout à coup, les piaulements d'un jeune chevreuil qui appelle sa mère se font entendre un peu plus bas au milieu des ronds d'épines et de ronces qui parsèment la friche.

Je tente de me rapprocher doucement mais aperçois un chevreuil qui se débine et rentre au bois sur le penchant opposé à environ 30 mètres. Il semble biaiser vers la bordure du bois sur ma gauche et continue à piauler. Je me décale doucement pour tenter d'aller me positionner sur la bordure du bois en suivant le chevreuil à l'oreille. Je rattrape un chemin de terre enherbé qui longe le bois et commence à le suivre quand une impression bizarre m'envahit. Je me fige et tourne doucement la tête. Un chevreuil m'observe dans des herbes hautes, sur la gauche un petit îlot d'arbres situé en haut du talus du chemin. Il est plein travers à 30 mètres environ. Je suis à découvert en plein milieu du chemin et ne peux plus bouger. Je reste immobile.

Le chevreuil, m'observe un moment puis se met à brouter un court instant, relève la tête et m'observe à nouveau un moment, broute à nouveau puis s'ébroue, projetant un nuage de gouttes d'eau autour de lui avant de se tourner face à moi. Le chevreuil, tout en m'observant de face, baisse son arrière train et se met à uriner pendant plusieurs secondes puis, son besoin assouvit, il se redresse et commence à descendre vers moi. Il avance de quelques pas, s'arrête pour m'observer, s'avance encore, s'arrête, il avance ainsi tout doucement. Je profite d'un moment d'inattention du chevreuil pour armer mon arc alors qu'il avance encore en biaisant doucement pour arriver plein travers à 10 mètres environ s'il continue dans cette direction. Mon tir sera alors plus fichant car pour le moment le chevreuil plus haut que moi se détache bien sur le gris du ciel.

Il est maintenant à 12 mètres environ, presque plein travers. Des piaulements retentissent, un autre chevreuil arrive de derrière la bute et se dirige vers le chevreuil qui vient vers moi. Mon chevreuil tourne la tête et regarde vers son confrère. La tension de l'arc qui s'éternise commence à devenir moins confortable. J'hésite à décocher, j'espère le voir se rapprocher un peu plus et se présenter plus plein travers. Rapidement le chevreuil que j'ai dans mon viseur, s'avance un peu et se plante plein travers à environ 10 mètres. Il prend la pause, je cale tranquillement ma visée alors qu'il regarde à nouveau vers son confrère qui s'est mis à brouter à 15 mètres de lui.

Je décoche, ma flèche rentre bien au défaut de l'épaule avec un bruit sourd. Le chevreuil fait volte-face et part en trombe pour disparaître dans les herbes hautes où il broutait tout à l'heure. Dans sa fuite, j'ai aperçu des plis d'intestin qui sortaient du trou de sortie en arrière des côtes. Son confrère a filé. J'attends un peu puis remonte pour chercher ma flèche que je retrouve au sol peu marquée par le sang mais avec du contenu stomacal.

Je me dirige ensuite vers les herbes hautes et les contourne quand 2 chevreuils démarrent de l'autre côté de la butte. Je me fige, l'un des chevreuils s'arrête à environ 50 mètres de 3/4 arrière et m'observe. Je reste immobile. A ma grande surprise encore une fois le chevreuil revient vers moi, il remonte de 10 mètres de 3/4 face puis bifurque comme pour venir se positionner plein travers. Il avance doucement et s'arrête régulièrement. Il biaise doucement pour se rapprocher tranquillement. J'arme doucement mon arc alors qu'il est à 20 mètres environ ce qui ne l'inquiète même pas. Il finit par se planter en contrebas à 12 mètres environ plein travers. J'aligne ma visée et décoche. Le chevreuil fait un bon comme pour éviter ma flèche qui l'a certainement juste frôlé sous le poitrail. Il part en trombe, remonte un talus abrupt et disparaît dans des genets et des épines. Il s'arrête un peu plus loin et se met à aboyer furieusement avant de se taire et de repartir au galop, je ne peux plus le voir mais je l'entends un moment.

Je pars vérifier mon tir mais ne retrouve ni flèche ni sang. La nuit s'installe, il est temps d'aller chercher l'autre chevreuil, je m'avance dans les hautes herbes à la recherche de sang. Une odeur très caractéristique de contenu stomacal envahit mes narines, je finis par tomber sur mon chevreuil couché contre un petit genet en cherchant du sang. Il a fait à peine 20 mètres et est tombé là où je le perds de vue. C'est un chevrillard femelle, je le pensais plus gros en le fléchant. Effectivement ma flèche rentre au défaut de l'épaule mais sort en arrière de la panse dans les intestins.

Un chevrillard inconscient, 18 novembre 2013

Je reviendrai le lendemain après ma matinée de boulot mais je ne trouverai pas plus d'indices qui pourraient me faire penser que j'ai touché l'autre chevreuil. Pas de flèche non plus, elle est perdue. 

 

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

LE CHASSEUR FRANCAIS TV

cliquez sur l'image, code promo LIONEL2021LCF
cliquez sur l'image

 

QUELQUES BLOGS DE CHASSE A L'ARC

 

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

 

 MATERIEL :

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

ARGENTINE
Buffle murrah
Guanaco

 

MAJORQUE
Chèvre sauvage

GUYANE
Pécari à collier
Capibara
Caïman rouge
Caïmans gris

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements

AUTRES PRELEVEMENTS :

Répartition des prélèvements petits gibiers
Ragondin
Rat musqué

 

Lièvre
Lapin de garenne
Martre
Putois
Vison d'Amérique
Faisan commun
Canard colvert
Foulque macroule
Bécasse
Guyane
Iguane vert
Tourterelle rouviolette
Hocco alector

 

Singe hurleur
Aymara
Argentine
Lièvre
Renard gris
Tinamou élégant