Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /
Le raton crabier (Procyon cancrivorus)

Systématique :

  • Ordre : Carnivores
  • Famille : Procyonidés
  • Genre : Procyon

Biométrie :

  • Taille : 54 et 65 cm de long, queue comprise
  • Poids : 3 à 7 kg
  • Longévité : 13 à 16 ans

Répartition :

Le raton crabier (Procyon cancrivorus)

Description : 

Le dimorphisme sexuel de l'espèce est présent, les mâles étant plus grands que les femelles. Il est plus petit que le raton laveur commun, ce qui permet de différencier les deux espèces.

Cet animal semble plus mince que le raton laveur commun en raison de l'absence de duvet, une adaptation à des climats plus chauds qu'il occupe. Le masque noir du raton crabier s'efface derrière les yeux, contrairement à l'espèce du Nord, qui a un masque qui s'étend presque jusqu'aux oreilles. Son pelage est de couleur uniforme et généralement brune. Les jambes et les pieds du raton crabier sont bruns foncés et minces en apparence par rapport aux pattes blanches du raton laveur commun. La queue représente environ 60 % de la longueur du corps du raton laveur commun, et seulement 50 % du raton crabier.

Habitat :

Le raton crabier réside au Costa Rica, à l'Ouest et à l'Est du Paraguay, en Uruguay ainsi qu'au nord de l'Argentine. Son aire de répartition chevauche celle du raton laveur commun au nord du Costa Rica et au Panama.

Le raton crabier et le raton laveur commun sont très similaires et étroitement liés. Les deux espèces vivent dans une grande variété d'habitats comme les forêts primaires et secondaires. Tant qu'il y a de l'eau, de la nourriture et des endroits pour se cacher, cet animal s'adapte.

Cependant, le raton crabier semble un peu plus restreint que le raton laveur commun dans ses préférences d'habitat. Il occupe généralement les zones autour des plans d'eau, tels que les marécages, les lacs, les lagunes et de plages. Lorsque les deux espèces se chevauchent, le raton crabier occupe principalement les terres environnantes des cours d'eau, tandis que le raton laveur commun occupe les marais et les plages.

Alimentation :

Le raton crabier est un animal omnivore, bien qu'il peut également être frugivore. Il consomme une grande variété d'aliments, y compris les invertébrés, les crustacés, les reptiles, les insectes, les noix, les légumes, les poissons, les grenouilles et les tortues de petite taille. L'olfaction, la vision et son sens du toucher sont utilisés pour identifier et capturer la nourriture. Le régime alimentaire peut changer selon les saisons et la disponibilité de la nourriture.

Reproduction :

Chez le raton crabier, les mâles sont polygames et s'accouplent successivement avec plusieurs femelles. Les deux sexes atteignent leur maturité sexuelle après l'âge de 1 an. Le raton crabier se reproduit une fois par an entre juillet et septembre. Après une période de gestation comprise entre 60 et 73 jours, la femelle met au monde une portée de 2 à 7 petits, bien que 3 ou 4 petits par portée soient plus typiques. Les femelles donnent naissance à leurs petits dans des tanières situées dans des crevasses rocheuses, des arbres creux ou dans des terriers abandonnés par d'autres animaux.

Les petits ratons crabiers naissent sans dents et aveugles. Après 3 semaines de vie, ils ouvrent les yeux et le masque caractéristique sur leur visage commence à se former. Les jeunes sont sevrés entre 7 semaines et 4 mois, et sont indépendants à environ 8 mois. La mère réduit son activité et les mouvements durant la semaine de l'accouchement et devient intolérante avec ses congénères. Les jeunes commencent à sortir du nid avec leur mère avant le sevrage. Ils dépendent de la femelle pendant 8 mois, mais il y a une certaine variation. Les mâles ne sont pas activement impliqués dans les soins pour les jeunes.

Partager cette page

Repost0
Alex Alex.bowhunter

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

SALON VIRTUEL INTERNATIONAL DE LA CHASSE DE DE LA PECHE

 

QUELQUES BLOGS DE CHASSE A L'ARC

 

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

 

 MATERIEL :

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

ARGENTINE
Buffle murrah
Guanaco

 

MAJORQUE
Chèvre sauvage

GUYANE
Pécari à collier
Capibara
Caïman rouge
Caïmans gris

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements

AUTRES PRELEVEMENTS :

Répartition des prélèvements petits gibiers
Ragondin
Rat musqué

 

Lièvre
Lapin de garenne
Martre
Putois
Vison d'Amérique
Faisan commun
Canard colvert
Foulque macroule
Bécasse
Guyane
Iguane vert
Tourterelle rouviolette
Hocco alector

 

Singe hurleur
Aymara
Argentine
Lièvre
Renard gris
Tinamou élégant