Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /
L'agami trompette (Psophia crepitans)

Systématique :

  • Ordre : Gruiformes
  • Famille : Psophiidés
  • Genre : Psophia
  • Espèce : crepitans

Biométrie :

  • Taille : 52 cm
  • Poids : 1000 à 1300 g

Répartition :

L'agami trompette (Psophia crepitans)

Description :

L'agami trompette à la taille d'un poulet domestique ou d'un faisan. Son plumage est noir sauf le bas du dos qui est gris cendre. Une bande diffuse de couleur brun-roux sépare au centre du dos le noir de sa partie supérieure du gris de sa partie inférieure. Les ailes sont fortement bombées et toujours maintenues à l'écart du corps. La queue est recouverte par les plumes pelucheuses du dos, qui s'étalent sur le croupion et qui confère à l'oiseau son aspect arrondi et voûté. Le cou est assez long et noir et les courtes plumes du cou offrent des reflets métalliques verts et violets. Son bec court et puissant, qui ressemble à celui d'un gallinacé, ainsi que ses pattes relativement longues, sont verdâtres.

L'agami trompette émet, la plupart du temps, un son très nasal. Une sorte de gloussement que l'on peut exprimer phonétiquement par une série de "whu whu" rapprochés, allant crescendo et finissant étouffés avant de se répéter à l'identique. Un autre de ses cris est comparable à cette sorte de cisaillement que produisent les pintades.

Habitat :

L'agami trompette vit surtout dans les forêts tropicales humides du nord de l'Amérique du Sud. On le trouve quelques fois sur les bordures de criques aux sols frais et dans les pinotières de Guyane. Mais d'une manière générale il évite les zones cultivées et reste dans les forêts.

Comportement :

L'agami trompette est un oiseau terrestre vivant en groupe de six à vingt individus. Ils picorent ensemble le sol de la forêt.

Chaque membre du groupe concours à la sécurité de tous. S'il est habile à la course en revanche il ne vole pas très bien. S'il se sent menacer il peut utiliser le vol pour traverser une rivière mais il terminera sa traversée à la nage. Il se perche en bande à une faible hauteur pour échapper aux prédateurs. Cet animal grégaire est surtout actif la nuit et par temps de pluie. Les troupes d'agami trompette suivent souvent les groupes d'animaux arboricoles pour profiter des fruits et noix qu'ils laissent tomber. Cet oiseau peu farouche est souvent domestiqué et on l'utilise comme "chien de berger" pour garder la volaille ou même d'autres animaux.

L'agami trompette ne vole pas très bien et uniquement sur des courtes distances. Il n'utilise le vol que pour échapper à un prédateur ou pour se percher avec son groupe sur un arbre où il se trouve en sécurité pour s'y reposer.

Alimentation :

L'agami trompette picore les graines aux sols. Il consomme aussi des petits reptiles (lézards, serpents), des insectes et des fruits que font tomber au sol certains animaux arboricoles comme les coatis, singes hurleurs, perroquets ou toucans.

Reproduction :

Avant de s'accoupler, le mâle et la femelle exécutent une parade. Cette dernière consiste en des danses bruyantes accompagnées de sauts et de diverses acrobaties.

Le mâle émet son cri, semblable à celui d'une trompette, pour séduire la femelle. A d'autres moments ils s'appellent doucement en se lissant les plumes de la tête et du cou. Les parades nuptiales sont souvent exécutées en groupe.

La saison de reproduction est mal connue dans la nature. Seules quelques femelles du groupe (voire une seule) pondent des œufs. La femelle pondeuse pratique la polyandrie. L'agami trompette niche au sol dans les forêts profondes ou dans un trou d'arbre. La femelle peut pondre jusqu'à dix œufs verts ou blanc-crème. Le mâle dominant aidé des autres membres du groupe alimente la femelle durant la couvée qui dure environ un mois.

Partager cette page

Repost0
Alex Alex.bowhunter

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

SALON VIRTUEL INTERNATIONAL DE LA CHASSE DE DE LA PECHE

 

POURVOIRIE DU LAC SUZIE

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

Buffle murrah (Argentine)
Guanaco (Argentine)
Chèvre sauvage (Majorque)
Pécari à collier (Guyane)
Capibara (Guyane)
Caïman rouge (Guyane)
Caïmans gris (Guyane)

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements