Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /
Caracara à gorge rouge (Ibycter americanus)

Systématique :

  • Ordre : Falconiformes
  • Famille : Falconidés
  • Genre : Ibycter
  • Espèce : americanus

Biométrie :

  • Taille : 61 cm
  • Envergure : 96 à 124 cm.
  • Poids : 510 à 770 g

Répartition :

Caracara à gorge rouge (Ibycter americanus)

Description :

Le caracara à gorge rouge se trouve dans la forêt dense. C’est le plus grand des trois caracaras Amazoniens.

L'adulte a le plumage noir brillant sur les parties supérieures, y compris sur les ailes et la queue.

Sur les parties inférieures, l’abdomen, les cuisses et les couvertures sous-caudales sont blancs.

Sur la tête, le front, la calotte et la nuque sont noir brillant contrastant avec la peau nue et rouge de la face et de la gorge. Le bec est jaunâtre clair avec la cire bleu-gris. Les yeux sont rouge sombre à brun. Les pattes et les doigts sont rouges.

Les deux sexes sont semblables.

L’immature a la peau nue de la face et de la gorge plutôt jaunâtre que rouge.

 

Le caracara à gorge rouge est souvent très bruyant. Il émet des cris étranges et rauques qui portent loin « cowh-cah-cowh » ou « ah-ah-ah-aou ». On peut aussi entendre une longue série de « cow-cow-cow-cacow ». En vol, il lance des « rrrah » gutturaux.

A distance, ces sons  peuvent faire penser à un groupe d’aras bruyants.

Les cris sont accompagnés de mouvements de la tête et de battements alternés des ailes. Les vocalises sonores entretiennent la cohésion au sein du groupe.

Habitat :

Le caracara à gorge rouge fréquente les forêts pluviales toujours vertes et leurs lisières, et les clairières avec des arbres clairsemés, jusqu’à 500 à 700 mètres d’altitude.

Alimentation :

Le caracara à gorge rouge se nourrit principalement de larves et d’œufs de guêpes et d’abeilles, et attaque en général les nids les plus petits. Il se nourrit aussi de fruits durs, d’œufs de tortue et de divers invertébrés.

Comportement :

Le caracara à gorge rouge est grégaire et souvent vu volant en petits groupes bruyants à travers la canopée. Il peut aussi voler bas et peut même être vu sur le sol.

Il se pose à la cime des arbres le long des lisières des forêts ou le long des cours d’eau. Quand il se pose dans la forêt, c’est en général plus bas ou au sol.

Le caracara à gorge rouge se nourrit principalement de larves et d’œufs de guêpes et d’abeilles. Il consomme aussi les fruits durs des palmiers et divers invertébrés, ainsi que des œufs de tortue.

La plupart des oiseaux se nourrit dans le sous-bois, attaquant les plus petits nids de guêpes et d’abeilles tandis que deux caracaras restent dans la canopée, probablement pour surveiller les alentours.

 

La peau nue de la face et de la gorge leur permet de prendre leurs proies au cœur de la colonie d’insectes. Habituellement, les guêpes n’attaquent jamais les oiseaux et restent à environ un mètre d’eux. Ceci suggère que les caracaras à gorge rouge pourraient produire ou utiliser une sorte de répulsif qui les protège.

D’autres espèces d’oiseaux profitent des avantages offerts par le groupe de rapaces au niveau de la sécurité, et ils suivent les groupes pendant de longs moments. 

Le caracara à gorge rouge ne plane pas, mais il vole avec des battements lents et profonds. Mais son vol est laborieux et il effectue de nombreux battements.

Reproduction :

Le caracara à gorge rouge a une structure sociale assez complexe à l’intérieur du groupe et qui n’est pas si commune chez les Falconidés car il y a une hiérarchie. Souvent deux oiseaux sont requis en tant que sentinelles et gardent le site du nid de manière agressive. Habituellement, les autres membres du groupe les nourrissent.

Ces rapaces sont très territoriaux et restent longtemps (environ 5 ans) sur le même site. Ils sont sédentaires et défendent la place toute l’année. Ces parades agressives sont accompagnées de cris sonores.

Les sentinelles prennent des tours près du nid. Quand un membre du groupe apporte un nid de guêpes, l’une des sentinelles abandonne le site pour aller se nourrir tandis que le dernier arrivé prend sa place. Quatre oiseaux peuvent être observés en train d’apporter de la nourriture au nid.

La saison de reproduction varie selon l’endroit, la latitude, l’altitude et les ressources de nourriture. Le nid du caracara à gorge rouge est fait de rameaux de bois, et situé dans un arbre, caché dans la végétation.

La femelle dépose deux à trois œufs blancs ou chamoisés avec des taches brunes.

La nidification est peu connue chez cette espèce, mais ces oiseaux nidifient en communauté et partagent la garde du nid et les tâches liées à la reproduction, ce qui est peu commun chez les oiseaux de proie.

Habituellement, les liens du couple durent toute l’année chez cette espèce sédentaire.

Partager cette page

Repost0
Alex Alex.bowhunter

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

SALON VIRTUEL INTERNATIONAL DE LA CHASSE DE DE LA PECHE

 

QUELQUES BLOGS DE CHASSE A L'ARC

 

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

 

 MATERIEL :

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

ARGENTINE
Buffle murrah
Guanaco

 

MAJORQUE
Chèvre sauvage

GUYANE
Pécari à collier
Capibara
Caïman rouge
Caïmans gris

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements

AUTRES PRELEVEMENTS :

Répartition des prélèvements petits gibiers
Ragondin
Rat musqué

 

Lièvre
Lapin de garenne
Martre
Putois
Vison d'Amérique
Faisan commun
Canard colvert
Foulque macroule
Bécasse
Guyane
Iguane vert
Tourterelle rouviolette
Hocco alector

 

Singe hurleur
Aymara
Argentine
Lièvre
Renard gris
Tinamou élégant