Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /
LE GRAND TINAMOU (Tinamus major)

Systématique :

  • Ordre : Tinamiformes
  • Famille : Tinamidés
  • Genre : Tinamus
  • Espèce : major

Biométrie :

  • Taille : 46 cm
  • Poids : 700 à 1240 g

Répartition :

LE GRAND TINAMOU (Tinamus major)

Description :

Cet oiseau lourd, pesant souvent plus d'un kilogramme, présente un ensemble qui varie du brun-olive foncé au brun clair. Chez les adultes, le capuchon et la courte crête positionnée à l'arrière sont brun-roux foncé. La gorge est blanche, les côtés de la face et le devant du cou sont roux-cannelle avec des petites taches chamoisées, ce qui procure à la tête une évidente teinte claire. Le reste de la tête et du cou affiche une couleur unie. Les parties supérieures sont brunes avec plus ou moins de barres selon les individus. La poitrine est brun grisâtre, le reste du dessous est chamois plus ou moins clair.

Sur les flancs et sur les cuisses, on remarque un apport plus ou moins important de barres sombres. Les sous-caudales sont roux-cannelle avec des mouchetures sombres. Les yeux, d'assez grande dimension, sont brun sombre. Les pattes varient du gris foncé au gris brunâtre sombre.

Les oiseaux de la race zuliensis ont des joues et un cou roux éclatant. Les autres races se distinguent par leur coloration ainsi que par la présence ou l'absence de crête occipitale.

Les juvéniles ont une livrée plus sombre. Les immatures ressemblent à leurs parents mais leur dessus ne porte pas de motifs ornementaux et leur dessous est marqué par quelques taches chamois.

 

Le chant est variable mais toujours puissant, riche et résonnant. Il est composé généralement de 2 sifflements tremblotants dont l'un monte légèrement avant de redescendre. La phrase est répétée de 1 à 6 reprises : "wuu, wuu, wooouuuuuuuoo, wuu, wuuuuuuoooouu". La phrase initiale est toujours moins forte que les suivantes. Plus le chant se poursuit, plus il est puissant et plus il est tremblant. Les Grands tinamous délivrent leurs vocalises plutôt à la tombée de la nuit.

Leurs cris figurent parmi les plus remarquables de la forêt pluviale de plaine. Les Petits tinamous ou Tinamous soui ont tendance à imiter leurs congénères, ce qui entraîne parfois quelques confusions. Néanmoins, les cris de ces derniers sont plus faibles, moins contrastés et portent à moins longue distance.

Habitat :

Les Grands tinamous fréquentent les forêts pluviales primaires et secondaires pourvu qu'elles aient une importante densité.

On les trouve indifféremment dans les boisements inondables ou dans ceux qui ne sont jamais envahis par les eaux. Ces oiseaux résident dans les zones tropicales ou subtropicales jusqu'à 1 500 mètres d'altitude. Ils préfèrent habituellement les parcelles inviolées de grands arbres. Un sous-bois clairsemé dans lequel on peut facilement se déplacer est généralement requis. Toutefois, dans les parties les plus humides de leur habitat forestier, ces tinamous tolèrent un plancher plus encombré ou un sous-bois plus épais.

Comportement :

Cet oiseau extrêmement timide adopte un mode de vie terrestre. Le Grand tinamou est un solitaire qu'on ne rencontre vraiment que très occasionnellement.

Il évite qu'on le repère en marchant silencieusement et en s'éloignant un peu à la manière d'un individu qui s'éclipse sur la pointe des pieds. Toutefois, s'il est dérangé, il peut s'envoler en poussant un sifflement ou un grondement ainsi qu'en battant nerveusement des ailes pour s'enfuir. Le Grand tinamou parcourt alors de très brèves distances et atterrit bruyamment dans la végétation à un endroit guère éloigné de son point de départ. Cet oiseau est très prudent dans les régions où il est chassé. Il est par contre extrêmement familier dans les lieux où la cohabitation avec les humains n'est pas conflictuelle. Le Grand tinamou se repose sur une branche ou une plante grimpante située à une hauteur assez modeste au-dessus du sol.

Alimentation :

Les Grands tinamous sont majoritairement végétariens. Ils consomment des baies, des fruits et des graines qui proviennent d'arbres de la famille des sapotacées, des myrtacées, des annonacées et des lauracées. Ils ingurgitent également des noix et des petits animaux terrestres tels que les vers de terre, les insectes, les araignées mais aussi les petits lézards et les grenouilles. Les Grands tinamous se nourrissent en déambulant sur le plancher des forêts.

Reproduction :

Le Grand tinamou niche la plupart du temps en janvier et juillet. Au Surinam, on peut trouver des nids en septembre et la reproduction peut même se dérouler à tous les mois de l'année.

Le nid est un grattage au sol, formant une dépression peu profonde entre les racines maîtresses d'un grand arbre. La ponte comprend entre 2 et 12 œufs (plus habituellement 3 à 6). Ils sont brillants, bleu verdâtre intense, turquoise ou violet, ayant l'aspect de la porcelaine. La durée d'incubation et le soin parental ne sont pas connus.

Partager cette page

Repost0
Alex Alex.bowhunter

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

SALON VIRTUEL INTERNATIONAL DE LA CHASSE DE DE LA PECHE

 

POURVOIRIE DU LAC SUZIE

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

Buffle murrah (Argentine)
Guanaco (Argentine)
Chèvre sauvage (Majorque)
Pécari à collier (Guyane)
Capibara (Guyane)
Caïman rouge (Guyane)
Caïmans gris (Guyane)

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements