Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /
LA LOUTRE GÉANTE (Pteronura brasiliensis)

Systématique :

  • Ordre : Carnivores
  • Famille : Mustélidés
  • Genre : Pteronura

Biométrie :

  • Taille : 1,5 à 1,8 m de long
  • Poids : 22 à 32 kg
  • Longévité : 10 ans

Répartition :

LA LOUTRE GÉANTE (Pteronura brasiliensis)

Description :

Il est difficile de faire la distinction entre mâles et la femelle parce qu'il n'y a pas de différence fondamentale dans leur aspect et leur taille. La loutre géante forme avec le jaguar, l'anaconda, le caïman, le puma et l'aigle féroce, le groupe des grands prédateurs d'Amérique du Sud.

Cette loutre est parée d'une fourrure couleur fauve à brun rougeâtre semblable à du velours étant composée principalement de poils courts imperméables avec très peu de duvet. La gorge et la poitrine sont habituellement marquées avec des taches irrégulières de couleur crème. Le museau, les lèvres et le menton sont souvent tachetés de blanc.

La loutre géante a les jambes courtes avec de grosses pattes palmées qui, avec la queue en forme d'aile, lui permettent de se déplacer rapidement dans l'eau. Le mouvement de la proie est détecté par ses yeux sensibles et ses grandes moustaches.

Habitat :

Historiquement, la loutre géante vivait dans toute l'Amérique du Sud hormis au Chili. Actuellement, des populations résiduelles existent en Bolivie, au Brésil, en Colombie, en Éuateur, en Guyane française, au Guyana, au Paraguay, au Pérou, au Suriname et au Venezuela, mais sont considérées comme éteintes en Argentine et en Uruguay. Les derniers grands bastions de loutres géantes se trouvent en Guyane, au Suriname et en Guyane française bien qu'il n'y ait presque pas de données pour ce dernier pays.

La loutre géante fréquente les rivières, les ruisseaux, les lacs et les marais des forêts tropicales. Elle préfère les zones avec des proies en abondance dans les eaux relativement peu profondes, avec un accès facile vers les ruisseaux des forêts ou des marécages. Elle n'habite que les terres basses qui ne dépassent pas le niveau des 1 000 m, dans les bassins hydrographiques des fleuves Amazone, Orénoque et Paraná.

Alimentation :

La loutre géante est un mammifère piscivore se nourrissant principalement de poissons tels que les piranhas. Elle chasse pendant la journée, habituellement le long des berges des rivières et des lacs. La chasse se fait essentiellement par la vision, mais l'ouïe, l'odorat et le toucher sont également bien adaptés pour l'eau trouble. Lorsque l'abondance des poissons est faible, la loutre géante se nourrit alors de petits serpents et de caïmans de petite taille. Pour survivre, elle mange entre 6 et 9 kg de nourriture par jour.

Reproduction :

Les principales informations sur la reproduction de la loutre géante émanent d'observations effectuées en captivité. La saison de reproduction commence en fin de printemps et au début de l'été, bien que certaines reproductions aient lieu toute l'année. Les femelles sont réceptives pendant 3 à 10 jours sur un cycle œstral de 21 jours. L'accouplement a lieu dans l'eau. Après la fécondation, la période de gestation dure entre 65 et 70 jours. Les naissances ont généralement lieu de la fin août à début du mois d'octobre.

En cas de mortalité des juvéniles, la conception d'une seconde portée peut alors survenir de décembre à avril. Une portée compte entre 1 à 5 petits avec une moyenne de 2 à 3 pesants chacun environ 170 à 230 g qui resteront à l'abri d'une tanière les 2 à 3 premières semaines de leur vie. Les petits n'ouvrent les yeux que vers l'âge de 1 mois et sont sevrés au bout de 3 mois. Ils deviennent des chasseurs indépendants vers l'âge de 9 à 10 mois. Les jeunes atteignent leur maturité sexuelle vers l'âge de 2 ans. 

Comportement :

La loutre géante est un animal diurne et social vivant en groupes familiaux comportant jusqu'à 8 individus. Les groupes sont composés d'un couple avec sa progéniture, jusqu'à 3 générations. Lorsqu'une loutre atteint l'âge de former son propre clan, elle est vulnérable et peut être la proie des anacondas, des jaguars ou des caïmans. Les loutres se montrent très curieuses lorsqu'elles sont en groupe, et nullement craintives, sauf dans des lieux où elles sont chassées. Bien que cela se produise peu fréquemment, on sait que les loutres géantes s'associent parfois avec des dauphins d'Amazonie pour réaliser des pêches communes.

 

 

 

 

La loutre géante est un mammifère piscivore se nourrissant principalement de poissons tels que les piranhas. Elle chasse pendant la journée, habituellement le long des berges des rivières et des lacs. La chasse se fait essentiellement par la vision, mais l'ouïe, l'odorat et le toucher sont également bien adaptés pour l'eau trouble. Lorsque l'abondance des poissons est faible, la loutre géante se nourrit alors de petits serpents et de caïmans de petite taille. Pour survivre, elle mange entre 6 et 9 kg de nourriture par jour.

 
Loutre géante 02
La loutre géante est un mammifère carnivore

REPRODUCTION

Les principales informations sur la reproduction de la loutre géante émanent d'observations effectuées en captivité. La saison de reproduction commence en fin de printemps et au début de l'été, bien que certaines reproductions aient lieu toute l'année. Les femelles sont réceptives pendant 3 à 10 jours sur un cycle oestral de 21 jours. L'accouplement a lieu dans l'eau. Après la fécondation, la période de gestation dure entre 65 et 70 jours. Les naissances ont généralement lieu de la fin août à début du mois d'octobre.

En cas de mortalité des juvéniles, la conception d'une seconde portée peut alors survenir de décembre à avril. Une portée compte entre 1 à 5 petits avec une moyenne de 2 à 3 pesants chacun environ 170 à 230 g qui resteront à l'abri d'une tanière les 2 à 3 premières semaines de leur vie. Les petits n'ouvrent les yeux que vers l'âge de 1 mois et sont sevrés au bout de 3 mois. Ils deviennent des chasseurs indépendants vers l'âge de 9 à 10 mois. Les jeunes atteignent leur maturité sexuelle vers l'âge de 2 ans. L'espérance de vie de la loutre géante est estimée à environ 10 ans.

 
Loutre géante 01
Loutre géante juvénile© Seapics

COMPORTEMENT

La loutre géante est un animal diurne et social vivant en groupes familiaux comportant jusqu'à 8 individus. Les groupes sont composés d'un couple avec sa progéniture, jusqu'à 3 générations. Lorsqu'une loutre atteint l'âge de former son propre clan, elle est vulnérable et peut être la proie des anacondas, des jaguars ou des caïmans. Les loutres se montrent très curieuses lorsqu'elles sont en groupe, et nullement craintives, sauf dans des lieux où elles sont chassées. Bien que cela se produise peu fréquemment, on sait que les loutres géantes s'associent parfois avec des dauphins d'Amazonie pour réaliser des pêches communes.

 
Loutre géante 03
La loutre géante est un animal diurne et très social

MENACES

La loutre géante est une des espèces de loutres les plus menacées d'Amérique du Sud. Jusqu'à la fin des années 1970 la loutre géante a été chassée pour sa précieuse fourrure précieuse. Avec son caractère naturellement curieux, elle faisait une cible particulièrement facile. Le commerce des fourrures est une menace moindre aujourd'hui, grâce à une législation protectrice, mais l'abattage illégal se produit encore, souvent en raison de conflits perçus par les pêcheurs.

Certains petits sont prélevés dans la nature pour être gardés comme animaux domestiques, et meurent généralement dans les mains des gardiens inexpérimentés. La perte et la fragmentation de son habitat et la pollution sont actuellement les principales menaces à la survie de la loutre géante, les domaines dans lesquels elle vit sont détruits et dégradés par l'exploitation minière, l'exploitation forestière, et les barrages.

 
Loutre géante 06
Gros plan de la loutre géante

STATUT ET CONSERVATION

La loutre géante est inscrite en Annexe I de la CITES ainsi que dans la catégorie en danger (EN) sur la Liste rouge des espèces menacées de l'IUCN. La population totale de cette espèce à l'état sauvage est estimée de 1 000 à 5 000 individus.

En 1990, l'IUCN a élaboré un plan d'action pour la conservation des espèces de loutres. Il a recommandé un certain nombre de mesures de conservation de la loutre géante :

- Poursuivre l'évaluation des relations prédateurs-proies, y compris les conflits avec les pêcheurs

- Évaluer les effets positifs et négatifs du tourisme dans les différents habitats et la mise en œuvre des directives de gestion afin d'en maximiser les avantages

- Encourager le développement d'une recherche à long terme et la conservation dans les Llanos du Venezuela ou en Colombie

- Entreprendre des collaborations entre les chercheurs sur le terrain, les zoos et les laboratoires génétiques pour évaluer l'utilisation potentielle des outils d'analyse génétique dans la recherche de la loutre géante

- Des campagnes d'éducation sont également nécessaires pour mieux faire connaître le sort de cette espèce fascinante

 
Loutre géante 04
Couple de loutres géantes© Eric Gaba

SOUS-ESPÈCES

Selon la classification actuelle de l'ITIS, l'espèce Pteronura brasiliensis compte deux sous-espèces distinctes :

- Pteronura brasiliensis brasiliensis

- Pteronura brasiliensis paraguensis

 
Giant otter
En anglais, la loutre géante est appelée Giant otter

CLASSIFICATION

 
Fiche d'identité
Nom commun Loutre géante
Autres noms Loutre géante du Brésil
Loutre géante sud-américaine
English name Giant otter
Español nombre Nutria gigante
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embranchement Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Infra-classe Eutheria
Ordre Carnivora
Sous-ordre Caniformia
Famille Mustelidae
Genre Pteronura
Nom binominal Pteronura brasiliensis
Décrit par Johann Friedrich Gmelin
Date 1788


 

Satut IUCN

En danger (EN)

Partager cette page

Repost0
Alex Alex.bowhunter

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

SALON VIRTUEL INTERNATIONAL DE LA CHASSE DE DE LA PECHE

 

QUELQUES BLOGS DE CHASSE A L'ARC

 

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

 

 MATERIEL :

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

ARGENTINE
Buffle murrah
Guanaco

 

MAJORQUE
Chèvre sauvage

GUYANE
Pécari à collier
Capibara
Caïman rouge
Caïmans gris

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements

AUTRES PRELEVEMENTS :

Répartition des prélèvements petits gibiers
Ragondin
Rat musqué

 

Lièvre
Lapin de garenne
Martre
Putois
Vison d'Amérique
Faisan commun
Canard colvert
Foulque macroule
Bécasse
Guyane
Iguane vert
Tourterelle rouviolette
Hocco alector

 

Singe hurleur
Aymara
Argentine
Lièvre
Renard gris
Tinamou élégant