Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /
L'ANHINGA D'AMERIQUE (Anhinga anhinga)

Systématique :

  • Ordre : Suliformes
  • Famille : Anhingidés
  • Genre : Anhinga
  • Espèce : anhinga

Biométrie :

  • Taille : 91 cm
  • Envergure : 109 cm.
  • Poids :
  • Longévité : 12 ans

Répartition :

L'ANHINGA D'AMERIQUE (Anhinga anhinga)

Description :

L'Anhinga d'Amérique se distingue de ses congénères africain ou asiatique par la teinte gris argenté nettement plus développée sur les scapulaires et les couvertures alaires. Le dimorphisme sexuel est important. Le mâle adulte nuptial est noir avec le tour de l'œil bleu-vert et une huppe érectile noirâtre sur la tête. La femelle nuptiale a tout l'avant du corps (tête, cou et poitrine) d'un fauve roussâtre plus ou moins intense et le reste brun noirâtre. Ils ont en commun le long bec jaune-orange et l'iris rouge sombre. La longue queue est terminée de beige roussâtre.

Le juvénile est assez semblable à la femelle, plus brun dans l'ensemble et avec la teinte argentée du dessus discrète ou presque absente.

La sous-espèce leucogaster qui réside aux États-Unis et en Amérique Centrale a une taille plus petite et la bande terminale des rectrices est moins large.

Même s'ils émettent occasionnellement quelques cris en vol ou à partir de leurs perchoirs, les Anhingas d'Amérique sont plutôt silencieux loin du nid. Leur répertoire comprend un grand nombre de notes discordantes. On note de longues séries de notes descendantes et crépitantes. "krr..krr..krr..krr". Au nid, les jeunes sollicitent de la nourriture en lançant des "ka-yeh" bisyllabiques.

Habitat :

Les Anhingas d'Amérique fréquentent exactement le même type d'habitat que les anhingas africains. On les trouve principalement sur les eaux douces intérieures, plans d'eau calmes, rivières à faible débit, marais et réservoirs artificiels.

Dans une moindre mesure, ils se trouvent aussi dans les embouchures, les bras de mer et les lagunes occupés par la mangrove. Quelque soit l'habitat, ils ont toujours besoin de perchoirs arboricoles, arbres émergents, lisères boisées et petites îles couvertes de végétation ligneuse dense.

Comportement :

L'Anhinga d'Amérique est un nageur extrêmement véloce sur et sous l'eau. Il plonge avec facilité lorsqu'il est en pêche.

Contrairement à la majorité des oiseaux d'eau et à l'instar des cormorans, les anhingas sont dépourvus de glande uropygienne. En conséquence, leur plumage non imperméabilisé par un sébum est mouillable et, après les séances de pêche, il doit être séché. Pour ce faire, et comme le font les cormorans, les anhingas gagnent des perchoirs exposés et écartent les ailes pour se sécher avec l'aide du vent et du soleil avant de pouvoir voler efficacement.

Alimentation :

L'Anhinga d'Amérique se nourrit principalement de poissons. Aux États-Unis, son menu est composé surtout de centrarchidés, des poissons proches des perches.

Il consomme aussi des cyprinodontiformes, groupe bien connu des aquariophiles, tels que les guppies et les porte-épées. Dans son régime alimentaire, il y a aussi des amphibiens (grenouilles, salamandres, tritons et leurs larves), des reptiles (serpents, tortues d'eau douce et petits alligators), des crustacés (crevettes, calmars) ainsi que d'autres sortes d'invertébrés aquatiques comme les insectes et leurs larves. Les proies sont habituellement harponnées avec le bec, après une poursuite généralement brève.

Reproduction :

Dans certaines régions, ces grands palmipèdes se reproduisent de façon saisonnière. Toutefois, la plupart du temps, ils nidifient tous les mois de l'année.

Cuba, la majorité des nids sont trouvés du mois d'avril au mois d'août ; ils forment habituellement des colonies en compagnie de cormorans ou de ciconiiformes.

Le nid est une plate-forme constituée de branchages mêlés à du feuillage. Il est placé entre 1 et 4 mètres au-dessus de la surface de l'eau. La ponte contient 3 à 5 œufs qui sont couvés de 25 à 28 jours. Les petits naissent nus. Pendant leur croissance, ils acquièrent un duvet chamois-fauve et ils ne sont totalement emplumés qu'à l'âge de 6 semaines. Le soin parental se poursuit 2 semaines après l'envol.

La maturité sexuelle n'est pas atteinte avant au moins l'âge de 2 ans. 

Partager cette page

Repost0
Alex Alex.bowhunter

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

SALON VIRTUEL INTERNATIONAL DE LA CHASSE DE DE LA PECHE

 

POURVOIRIE DU LAC SUZIE

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

Buffle murrah (Argentine)
Guanaco (Argentine)
Chèvre sauvage (Majorque)
Pécari à collier (Guyane)
Capibara (Guyane)
Caïman rouge (Guyane)
Caïmans gris (Guyane)

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements