Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 novembre 2018 4 29 /11 /novembre /2018 21:31

Les jours ont bien raccourcis et il ne me reste plus beaucoup de temps pour chasser en sortant du boulot. Ce soir, je décide d'aller tout de même faire un rapide affût au sanglier à Traversères. Samedi 17 novembre, j'ai posté Thierry près d'une souille très fréquentée que je laissais tranquille depuis des mois et j'ai alors remarqué un récent passage de sangliers, Thierry n'avait rien vu ce jour-là mais je croyais en ce poste, un brocard m'y est passé à quelques mètres lors d'un affût plus tôt dans la saison.

Les jours ont bien raccourcis et il ne me reste plus beaucoup de temps pour chasser en sortant du boulot. Ce soir, je décide d'aller tout de même faire un rapide affût au sanglier à Traversères. Samedi 17 novembre, j'ai posté Thierry près d'une souille très fréquentée que je laissais tranquille depuis des mois et j'ai alors remarqué un récent passage de sangliers, Thierry n'avait rien vu ce jour-là mais je croyais en ce poste, un brocard m'y est passé à quelques mètres lors d'un affût plus tôt dans la saison. Je m'avance en voiture au-dessus du lac pour gagner un peu de temps, me change rapidement et me prépare puis pars d'un pas rapide pour aller me poster prés de cette mare asséchée située au bord d'un chemin forestier. Les feuilles sèches du chemin sont très bruyantes mais je n'ai pas le temps de faire attention au bruit. Arrivé à la mare, je la longe et quitte le chemin au bout de cette dernière pour rejoindre mon poste, au pied d'un chêne, au coin de la mare côté bois. Une des souilles contient de l'eau boueuse et je crains que les sangliers soient passés avant mon arrivée. Le vent est face à moi mais je sais que mon poste n'est pas idéal. Je suis reculé de 2 mètres environ du coin de la mare et de la grosse coulée qui rentre dans le coin de cette dernière, sur une grosse coulée qui longe la mare, à 2 ou 3 mètres d'un massif d'épines noires bordé par une grosse coulée à ma droite qui revient vers le coin de la mare. Je n'ai pas d'autre possibilité pour me poster sachant que le chemin, qui longe l'autre côté de la mare, marque la limite du territoire. Dans mon dos la végétation est très dense et ne permet pas de voir à plus de quelques mètres. Il n'y a plus qu'à espérer arrive devant moi et se tourne plein travers. Toutes les coulées sont maculées de boue et les arbres frottés. Je me place rapidement et le calme s'installe.

Rapidement, après seulement quelques minutes d'attente, j'entends tousser un sanglier dans les épines sur ma droite un peu plus en avant. J'espère qu'il va sortir à découvert avant la nuit qui arrive à grand pas. Il est presque 6 heures et je vais vite plus rien voir quand des craquements se font entendre devant moi. J'accroche mon décocheur et me prépare à armer tout en essayant d'apercevoir l'animal. Rapidement une masse sombre sort des épines à environ 15 mètres et bifurque pour venir droit sur moi. J'arme mon arc et laisse venir ce beau ragot. Il s'approche d'un pas nonchalant et j'espère le voir bifurquer pour que j'ai un angle de tir mais il vient se planter de face à 2 mètres de mes pieds. Je n'hésite pas longtemps car c'est maintenant ou jamais, il tourne la tête vers les épines puis la repositionne face à moi. Je vise entre l'épaule et la colonne vertébrale et décoche. L'impact sourd retentit et le sanglier fonce à une vitesse incroyable pour prendre la coulée qui rentre dans la mare à même pas 2 mètres de moi. Il s'écrase dans le lit boueux du point d'eau asséché et encaissé d'environ 1,5 mètre puis tente de remonter la berge abrupte opposée sans y parvenir, il se débat un peu dans la végétation dense du bord de la mare puis revient dans le lit boueux où je le perds de vue mais l'entends tomber dans mon dos et rendre son dernier souffle. Il n'a fait que 6 mètres depuis l'endroit du tir.

J'attends le retour du calme puis reviens vers le chemin alors qu'il fait maintenant nuit noire puis le longe sur quelques mètres pour rejoindre une grosse coulée qui descend dans la mare au travers des épines. J'allume la lumière de mon portable et aperçois mon sanglier mort sur le flanc. L'entrée de flèche est bien où je visais.

Une flèche incroyable, 29 novembre 2018

J'examine mon sanglier et constate que la flèche n'est pas ressortie mais elle n'est plus sur le sanglier. Je reviendrai la chercher un autre jour, il est temps de rentrer. Je fais quelques photos souvenir

Une flèche incroyable, 29 novembre 2018

Puis tente de sortir le sanglier de la mare en le tirant par les pattes arrière. Il est couvert de boue et glisse beaucoup, de plus il me faut passer le talus abrupt de la mare d'un mètre de haut. Impossible, je pars donc poser mon arc à la voiture et la rapproche à environ 300 mètres du sanglier puis repars avec une corde que j’attache au groin de l'animal et parviens ainsi à le sortir de la mare et à le traîner jusqu'à ma voiture. Il fait pas loin de 90 kilos et le hisser seul dans le coffre de ma voiture ne sera pas chose aisée. Au dépeçage, je constate que les derniers 15 centimètres de flèche sont restés à l’intérieur de l'animal. Ma lame s'est arrêtée dans les gros vaisseaux au-dessus du cœur. Toute la cage thoracique est occupée par du sang caillé, l'hémorragie est restée totalement à l'intérieur j'ai eu 2 fois de la chance, celle que le sanglier ne fonce pas tout droit et me fauche sur son passage et celle qu'il n'aille pas loin car la recherche au sang aurait été compliquée.

 

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

SALON VIRTUEL INTERNATIONAL DE LA CHASSE DE DE LA PECHE

 

POURVOIRIE DU LAC SUZIE

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

Buffle murrah (Argentine)
Guanaco (Argentine)
Chèvre sauvage (Majorque)
Pécari à collier (Guyane)
Capibara (Guyane)
Caïman rouge (Guyane)
Caïmans gris (Guyane)

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements