Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 octobre 2018 3 17 /10 /octobre /2018 06:02

Très affecté par ma mésaventure d'hier, je décide tout de même d'aller faire un tour à la chasse au sanglier ce soir à Traversères. J'ai un rendez-vous pour le boulot avec le propriétaire des lieux à 17 heures, une fois le boulot terminé vers 17h40, je pars pour aller me poster en bordure d'un bois, près d'une mouillère alimentée par une source et très fréquentée par les sangliers qui viennent s'y souiller. En arrivant à la combe que je vais suivre pour aller me poster, je repère un lièvre au gagnage, au bord du penchant boisé de gauche à environ 300 mètres. Je décide de tenter une approche pour m'amuser. Je descends jusqu'à la haie qui borde l'autre côté de la combe jusqu'au bois et observe le lièvre qui n'a rien vu venir. Je tente des cris de souris pour voir s'il y réagit car par 2 fois j'ai fait ainsi venir des lièvres en voulant appeler des renards mais il ne réagit pas. Il est dans un creux du terrain et ne peut plus me voir, j'en profite pour traverser la combe et rejoindre la bordure du bois opposé. Je la longe doucement mais ne vois plus le lièvre. A environ 80 mètres de l'endroit où il se trouvait, je retente des cris de souris mais rien ne bouge. Je continue à longer doucement le bois et finis par l'apercevoir, il est juste à 5 mètres du pré dans les buissons. Je l'observe immobile, il reste un court instant figé puis démarre et remonte de quelques mètres dans le bois. Je tente de l'appeler mais il redémarre sur quelques mètres, s'arrête un instant puis repars et s'enfonce dans le bois.

Je pars vers mon poste, en chemin je trouve des coups de nez assez frai dans la prairie, c'est bon signe. J'arrive à mon poste vers 18h30, les sangliers se sont souillés ces derniers jours, j'espère les voir arriver ce soir. Le vent descend le coteau, je me poste donc au bord du pré pour ne pas être repéré. Vers 19 heures, les geais se mettent à crier sur ma droite à environ 100 mètres. Un animal doit être en mouvement. Je suis prêt mais au bout d'un moment, j'aperçois, au travers des branchages, 3 chevreuils qui traversent le pré et rejoignent un passage, entre une haie épaisse et une bande boisée, le reliant à la prairie suivante. Je les perds vite de vue derrière la haie et me reconcentre mais le secteur reste calme. A la tombée de la nuit, je décide de quitter mon poste et de revenir tranquillement vers la voiture. Je traverse le pré, passe par le même passage que les chevreuils, prends à gauche dans la prairie, passe une autre haie puis longe le penchant boisé à ma droite. J'avance tranquillement, faisant des pauses tous les 15 à 20 mètres pour écouter. Rapidement un grand bruit attire mon attention au bord du penchant boisé opposé. J'en suis sûr, ce sont les sangliers. Je vais tenter de les devancer, J'écoute un peu et ils semblent aller dans le même sens que moi. J'avance en suivant le bois tout en écoutant régulièrement. Les animaux se déplace lentement en fouillant le sol, j'entends régulièrement de petits craquements à environ 200 mètres le bois d'en face avance sur le pré créant un resserrement de la prairie. Je rejoints ce resserrement puis traverse le pré pour rejoindre doucement le bord du bois d'en face et écoute presque à chaque pas. Les bruits se rapprochent par ma gauche, les glands craquent sous les dents. Arrivé au bord du bois, un premier sanglier d'environ 30 kilos passe au-dessus de moi à environ 30 mètres dans le fragon. Je tente de m'avancer un peu, un second un peu plus gros passe dans le fragon encore un peu plus haut. J'avance en calculant chaque pas et en faisant une pause entre chacun d'eux. Le dernier sanglier passé repasse en sens inverse et disparait dans la végétation.

Un souffle puissant retentir à environ 50 mètres sur ma gauche, je me cale contre un arbre à environ 20 mètres dans le bois. Une querelle entre 2 gros sangliers éclate plus haut sur ma gauche et l'un d'eux hurle puis démarre et semble, au bruit, descendre sur moi avant de se calmer. Je ne le vois pas tout de suite mais il finit par apparaître sur ma gauche à environ 15 mètres plein travers. La faible luminosité me permet encore de tirer. Je l'estime à 50 kilos environ, j'allume le pin's de mon viseur pour plus de confort de visée, arme mon arc, aligne ma visée sur le défaut de l'épaule sur le sanglier qui mange tête baissée dans le fragon et décoche. Le sanglier couine et démarre en trombe pour descendre doucement vers ma droite. Je le suis au bruit un instant puis le bruit s'intensifie et fait du sur place, le sanglier se débat au sol en couinant. Je décide d'aller vers le bruit mais ce dernier stoppe vite. Je tente de recouper la direction de fuite pour trouver du sang à la lueur de mon portable car la luminosité ne me permet pas de voir les gouttes de sang. Je trouve vite de petites gouttes de sang et les suis péniblement car le sanglier ne suis pas toujours les coulée et l'hémorragie semble faible. La piste descend légèrement vers le pré sur environ 70 mètres puis bifurque brutalement à 90° pour remonter au plus raide de la pente sur 5 mètres puis à nouveau à 90° à gauche sur quelques mètres avant que je retrouve mon sanglier. Sa taille me surprend car je le voyais plus petit, il fait près de 75 kg. Ma flèche est plein poumons mais ne ressort par côté opposé, il l'a perdu dans sa course, je reviendrais la chercher de jour lors de ma prochaine sortie sur le secteur. Il me faut maintenant le ramener à la voiture et je ne suis pas arrivé...

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas... 16 octobre 2018

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

SALON VIRTUEL INTERNATIONAL DE LA CHASSE DE DE LA PECHE

 

QUELQUES BLOGS DE CHASSE A L'ARC

 

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

 

 MATERIEL :

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

ARGENTINE
Buffle murrah
Guanaco

 

MAJORQUE
Chèvre sauvage

GUYANE
Pécari à collier
Capibara
Caïman rouge
Caïmans gris

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements

AUTRES PRELEVEMENTS :

Répartition des prélèvements petits gibiers
Ragondin
Rat musqué

 

Lièvre
Lapin de garenne
Martre
Putois
Vison d'Amérique
Faisan commun
Canard colvert
Foulque macroule
Bécasse
Guyane
Iguane vert
Tourterelle rouviolette
Hocco alector

 

Singe hurleur
Aymara
Argentine
Lièvre
Renard gris
Tinamou élégant