Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 mai 2018 1 07 /05 /mai /2018 12:07

Ce matin, petite sortie ragondin avec Jacques. Nous partons pour le lac de Seissan à la pointe du jour. Je laisse Jacques partir sur la gauche et passe la digue pour attaquer par la berge opposée. J'avance tranquillement et observe Jacques par moment, les ragondins ne semblent pas de sortie. Alors que j'arrive près de l'enrochement du bout du lac, un ragondin refait surface à quelques mètres sur ma gauche dans des branches semi-immergées d'un arbre bas qui pousse près de l'eau. Il a certainement été dérangé par Jacques et replonge immédiatement pour disparaître définitivement et sans me laisser le temps de réagir. Nous passons le second lac qui, comme d'habitude, est désert. Nous attaquons le 3ième lac toujours chacun de notre côté. J'avance tranquillement quand je repère un beau ragondin contre la berge opposée à 50 mètres devant Jacques. Je siffle pour attirer l'attention de mon ami et lui fait signe pour tenter de lui montrer le ragondin qu'il finit par apercevoir. Je reste un moment immobile en attendant qu'il fasse son approche. Le ragondin se met à l'eau et Jacques le flèche, je lui annonce alors un autre ragondin un peu plus loin et reprends ma progression le long de la berge bordée d'arbustes. Sous l'un d'eux l'eau s'agite, je tente d'apercevoir l'origine de ces agitations. Je finis par apercevoir un petit ragondin qui vient se caler contre une branche immergée. Je me décale doucement et parvient à le flécher. Il plonge et remonte rapidement en peinant à se déplacer. Il longe la berge et se cale quelques mètres plus loin contre la berge. Je réencoche et m'approche doucement pour lui décocher une flèche d'achèvement. Je récupère le petit ragondin et ma flèche puis me remets en marche quand j'aperçois un autre petit ragondin tournant péniblement en rond sur le flanc au bord du lac à l'endroit où j'ai décoché ma première flèche. Je le ramène au bord avec une flèche et l'achève. J'ai en fait fléché 2 ragondins d'une même flèche sans m'en rendre compte.

L'eau s'agite à nouveau, un troisième petit ragondin joue à cache-cache puis disparaît. Je continue pour aller rejoindre Jacques. Il vient de tirer sur un petit ragondin sortant d'un terrier à ses pieds et me montre un ragondin qui part vers où j'ai fléché les miens. Je fais demi-tour au pas de course en réencochant. En arrivant près de la zone, j'aperçois le petit ragondin près de la berge. Il plonge, j'arme mon arc et lui jette une flèche alors qu'il se fraye un chemin sous l'eau au travers d'une touffe de joncs. Il est séché net. Je le récupère et retourne voir Jacques qui a perdu son premier ragondin. Le pensant mourant, il ne l'a pas doublé et ce dernier en a profité pour s'enfuir. Je jette un coup d'œil dans une mise à l'air d'un gros terrier et aperçois de l'agitation à l'intérieur. Le ragondin de Jacques, mortellement blessé, bouge encore un peu et agite l'eau. Je me baisse et l'attrape vite par la queue avant de l'achever. Jacques qui tire des flèches très fines qui ne flottent pas a perdu 2 de ses flèches. Nous retournons à la voiture et partons pour le canal de Labarthe. Je me gare près du moulin et nous partons en longeant la gauche du canal. Un peu plus loin, j'aperçois un gros ragondin qui se débine à environ 60 mètres. Je pars en courant en me décalant sur la gauche pour avancer rapidement hors de sa vue et le dépasser pour tenter de le flécher mais alors que je reviens doucement au bord de l'eau, je constate qu'il a disparu. Jacques arrive tranquillement, le ragondin ne refaisant pas surface, nous continuons. Nous passons le ponton puis je traverse sur les pylônes pour progresser sur la berge opposée à celle que suit Jacques. J'aperçois un gros ragondin venant vers nous, je le signale à Jacques et descends derrière le talus de la berge pour tenter une approche mais jaques tente l'approche au sommet du talus de la berge et ne tarde pas à être repéré. Le ragondin rentre au terrier.

Je laisse Jacques chasser le ru et je poursuis le long du canal sans voir de ragondin. Jacques décoche rapidement. Je reviens donc vers le ru à la rencontre de Jacques qui m'annonce qu'il a fléché un beau ragondin au départ du ru. Je décide d'aller voir plus en amont sur le ru le long d'une portion couverte de végétation arbustive. Je traverse le ru et reviens vers cette zone par une friche. Les coulée et indices de présence sont nombreux, j'aperçois parfois du remous au travers de la végétation mais sans pouvoir voir les ragondins à cause de l'encombrement. Arrivé au passage busé, je traverse et retourne voir Jacques que j'ai laissé posté devant des terriers. Nous partons chercher son ragondin et, en arrivant, l'eau s'agite contre le gros ragondin. Un ragondin sort du terrier, fonce sous l'eau et rentre, un mètre plus à droite, dans un autre terrier. Je me poste en face et attends. L'eau s'agite, un museau s'avance, j'arme mon arc, vise et décoche mais ma flèche touche une racine que je n'avais pas vue dans l'herbe et dévie trop en avant. Le ragondin repart dans le terrier d'où il est sorti tour à l'heure. Je réencoche, récupère le gros ragondin de Jacques et sa flèche que je pose derrière moi sur la berge, l'attente reprends, j'appelle par moment, l'eau s'agite plusieurs fois et se calme, j'arme à chaque fois mon arc que je tiens en tension un moment avant désarmer. Après 30 minutes d'attente environ, l'eau s'agite à nouveau, j'arme et le ragondin s'avance. Je décoche et le touche. Ma flèche s'agite. Je m'avance quand le ragondin surgit du terrier, je l'attrape au vol par la queue et l'achève. Ma flèche lui a arraché toute les dents de devant et la mâchoire du bas. Nous retournons à la voiture sans voir d'autres ragondins.

Je décide d'aller faire un tour sur un lac de Lasseube Propre avant de rentrer. Je me gare dans la zone d'activité de Val de Gers puis nous remontons vers le lac. J'envoie Jacques sur la droite, vers la berge truffée de terriers et je pars par la gauche mais aucun ragondin en vue ce matin. La berge opposée à la zone d'activité est bordée par un blé. Les ragondins ont brouté une bande d'environ 5 mètres tout le long du lac. Je rejoins Jacques et me poste à environ 20 mètres à sa droite puis commence à appeler. Rapidement, un remous agite l'eau, à environ 30 mètres, à l'entrée d'un terrier sur ma droite, le long de la berge bordant le blé. Je signale le mouvement à Jacques et poursuis mes appels. Un museau apparaît, une bosse de terre descendant du plafond du terrier cache en partie le ragondin qui s'avance. J'arme mon arc et prends la visée en arrière de la bosse, sur son épaule et décoche. Touché et accroché au sol par ma flèche, le ragondin se débat furieusement en couinant. Je pars à sa rencontre pour l'achever. Alors que j'arrive sur le terrier, j'aperçois plusieurs ragondins sortant des terriers près de Jacques. Ce dernier qui regarde vers moi ne les a pas vu et je l'averti. Il y en a tellement qu'il hésite mais finit pas en tirer un qu'il manque puis un autre de face qu'il laisse sur place. Je tire un gros ragondin à environ 40 mètres mais le manque. Des petits ragondins rentrent et sortent sur la gauche de Jacques, il finit par en tirer un mais le manque. 3 petits ragondins surgissent du terrier à mes pieds à quelques minutes d'intervalle alors que le gros ragondin fléché ne donne plus signe de vie. Ils partent sous l'eau et ne remontent pas. Le lac se calme, je descends dans l'eau peu profonde du bord du lac pour regarder dans le terrier et constate que mon ragondin a disparu avec ma flèche. Je suis dégoûté.

Je pars aider Jaques à récupérer ses flèches et son ragondin. Nous devons lutter un moment avec les bancs d'algues épaisses qui cassent nos dispositifs pour récupérer les flèches. Je finis la récupération avec un caillou attaché au bout du fil de mon lancer. Avant de partir, je retourne voir dans le terrier et aperçois mon ragondin mourant en environ 3 à 4 mètres dans le terrier. Jacques à une gaffe télescopique de plusieurs mètres chez lui nous partons la chercher et revenons au lac pour récupérer mon ragondin avant de rentrer pour une belle photo souvenir.

Une belle sortie matinale avec Jacques, 7 mai 2018

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

SALON VIRTUEL INTERNATIONAL DE LA CHASSE DE DE LA PECHE

 

POURVOIRIE DU LAC SUZIE

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

Buffle murrah (Argentine)
Guanaco (Argentine)
Chèvre sauvage (Majorque)
Pécari à collier (Guyane)
Capibara (Guyane)
Caïman rouge (Guyane)
Caïmans gris (Guyane)

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements