Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 octobre 2016 6 29 /10 /octobre /2016 10:46

Ce matin, Christophe m'a proposé une sortie au ragondin mais ça fait un bon moment que je ne les ai pas chassés et décider de l'endroit où aller n'est pas simple. Nous avons décidé de chasser au lever du jour le lac des Coteaux de Gascogne, au carrefour de Noilhan. Je me gare au coin de la digue et nous nous préparons, le lac est très bas comme la plupart des lacs d'irrigation du secteur. Christophe part en longeant la droite du plan d'eau alors que je passe par la digue pour longer l'autre rive. Nous nous retrouvons vite au bout du lac en constatant que les ragondins ne sont pas de sortie ce matin. Les sangliers semblent venir souvent retourner la vase et se bauger sur le bout du lac. Je décide de vite changer de secteur et d'aller chasser sur le canal de Labarthe. Nous reprenons la voiture et je me gare au niveau du moulin puis nous partons en longeant la gauche du canal dont la première partie est longée par une haie épaisse sur l'autre rive. Nous traversons le parc des moutons et longeons tranquillement une parcelle de maïs bien sec quand j'aperçois, trop tard, un gros ragondin à environ 30 mètres devant nous, posé sur une branche partiellement immergée. Il nous a repéré et se coule dans l'eau le temps que j'avertisse Christophe. Nous nous répartissons vite de part et d'autre du point d'entrée dans l'eau, 10 mètres en amont pour moi et un peu plus en aval pour Christophe. Nous attendons un moment sans le voir remonter et décidons de reprendre notre progression.

Rapidement, Christophe m'annonce qu'il a entendu quelque chose dans notre dos, je n'ai rien entendu mais fais demi-tour pour contrôler quand j'aperçois un gros remous se dissipant dans le courant. Nous nous répartissons vite comme tout à l'heure. Au bout d'un moment, alors que j'observe la berge opposée, j'aperçois au travers des feuillages tombants dans l'eau, une partie de la tête du ragondin et de son cou. J'arme, vise l'emplacement de l'épaule et décoche. Cloué à la berge, le ragondin se débat un peu en perdant pas mal de sang puis s'immobilise vite. Il me semble qu'il fait 4 ou 5 kg, j'irai le chercher tout à l'heure par l'autre berge. Nous repartons en chasse mais le canal semble très calme ce matin. Au niveau du pont, nous passons sur la rive opposée puis je retraverse le canal un peu plus loin sur une passerelle formée de 3 pylônes EDF. Nous avançons maintenant de part et d'autre du canal jusqu'à rejoindre l'arrivée du ru du côté de Christophe, l'eau est boueuse dans ce petit cours d'eau et je lui conseille de le longer. Je m'avance de quelques mètres le long du canal quand je remarque un gros remous sous la berge devant moi, j'interpelle Christophe et tente de lui faire comprendre, par gestes, la présence d'un ragondin à l'entrée d'un terrier mais il ne comprend pas ce que je veux lui montrer. Je tente de me rapprocher un peu du terrier pour le lui montrer mais nous ne nous comprenons pas et le remous a cessé, le ragondin est à l'abri.

J'explique donc à Christophe ce que je voulais lui faire comprendre par signe puis nous nous séparons. Un faisan chante au bout du canal dans le maïs. Je longe le canal jusqu'au Gers puis traverse sur l'écluse et reviens vers le départ du ruisseau pour attendre le retour de Christophe en face du terrier ou est rentré le ragondin pour m'y poster un moment.

Une sortie matinale avec Christohe, 29 octobre 2016

A retour de Christophe, rien n'a bougé et nous repartons vers la voiture, au niveau du ponton, Christophe traverse pour longer de l'autre côté du canal pour chasser pendant que je passe par l'autre côté pour aller chercher mon ragondin. Je longe un petit lac agité par les carpes mais pas de ragondin. Une haie sépare le lac du canal et je reprends le contact visuel avec Christophe alors que j'arrive au bout du lac, que la haie s'interrompt sur 15 mètres et franchis un fossé se jetant dans le canal pour passer derrière la grosse haie qui le longe un bon moment. Alors que je viens de perdre à nouveau mon ami de vue, je l'entends décocher et reviens en arrière. Je le vois courir et réencocher alors qu'il passe derrière la haie. Il a fléché un gros ragondin qui tente de fuir. Une seconde décoche retentit et il m'annonce qu'il a cloué le ragondin sur la berge. Je me propose d'aller le chercher mais il préfère tenter une autre flèche avant, je me décale donc pour ne pas être en face et laisse tirer Christophe qui achève son ragondin puis laisse mon arc et pars chercher sa prise. Me frayant un chemin au travers des épines, des ronces et de la végétation épaisse, je rejoins le ragondin qui me semble énorme. A la pesée, il affichera 7,1 kg.

Une sortie matinale avec Christohe, 29 octobre 2016

Je dis à Christophe qu'il a mis la barre très haute ce matin. Je dégage ses flèches et les lui renvoie par-dessus le canal puis ressors de la haie avec son ragondin que je garde pour le laisser chasser car de mon côté, je ne pense pas voir de ragondin mais risque de lui en envoyer. Je longe tranquillement la haie jusqu'à arriver au bord d'un fossé qui rejoint le canal. Alors que je m'apprête à le traverser, je me rends compte que l'eau boueuse est agitée. Le remous vient de la zone qui traverse la haie. Je me rapproche doucement des remous et constate qu'ils viennent de plusieurs terriers contre la berge opposée. Je pose le ragondin et me poste en face des terriers et attends un moment puis tente des cris de petit ragondin. Un ragondin sort et rerentre dans son terrier à ma gauche derrière la végétation sans que je puisse le voir puis l'eau s'agite devant les terriers mais rien ne veut sortir. Je reste un moment au poste et tente par moment des appels mais le secteur finit pas se calmer et je décide de reprendre ma progression. Je récupère le ragondin mort, passe le fossé et longe la haie quand Christophe m'appelle, je lui réponds et pars dans sa direction. Il a fléché un autre ragondin mais ce dernier a plongé et disparu. Je pose à nouveau le ragondin et vais récupérer sa flèche qui ne porte pas de trace de sang mais des poils sont coincés dans la lame que je dégage de la terre. Le ragondin a certainement été juste entaillé. Je revoie la flèche à Christophe qui me guide ensuite vers mon ragondin. Alors que je le dégage en dévissant la lame de ma flèche prise dans les racines de la berge, je comprends qu'il ne fait pas 4 ou 5 kg. En le sortant de l'eau, il me semble très lourd. Il accusera en fait 9.5 kg à la pesée.

Je ressors de la haie et récupère le second ragondin, les 2 ensemble pèsent très lourd. Alors que j'arrive au bout de la haie, des craquements se font entendre, un animal se débine devant moi et je pense à un sanglier. Je presse le pas jusqu'au bout de la haie délimitée par un large fossé en eau mais ne vois rien sortir. Je demande à Christophe s'il a vu un animal et il m'annonce qu'il a entendu un gros plouf. Je passe le fossé et constate que l'eau est encore très agitée dans le fossé au ras du canal mais aucun animal en vue. Je pars vite poser les ragondins à la voiture et laisse Christophe en poste au bout de la haie puis le rejoins, le dépasse et traverse le canal par un pylône EDF et une grosse conduite le traversant pour rentrer dans la haie et tenter de déloger l'animal. Le sol boueux est jonché de traces de sangliers et les arbres couverts de boue. Je cherche un moment sans trouver ni ragondin ni sanglier et retraverse le canal. Christophe n'a rien vu sortir. Nous retournons à la voiture pour aller faire le tour de quelques autres secteurs mais ils ne donneront rien et nous décidons d'arrêter là notre matinée de chasse. Nous avons fait 2 belles femelles ragondins.

Une sortie matinale avec Christohe, 29 octobre 2016

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

chris 10/11/2016 17:56

sur la photo ils semblent pas aussi gros que sur la balance par contre joli mimétisme des chasseurs: même sourire que leurs proies
chris (le rag aux manches zébrées)

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

LE CHASSEUR FRANCAIS TV

cliquez sur l'image, code promo LIONEL2021LCF
cliquez sur l'image

 

QUELQUES BLOGS DE CHASSE A L'ARC

 

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

 

 MATERIEL :

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

ARGENTINE
Buffle murrah
Guanaco

 

MAJORQUE
Chèvre sauvage

GUYANE
Pécari à collier
Capibara
Caïman rouge
Caïmans gris

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements

AUTRES PRELEVEMENTS :

Répartition des prélèvements petits gibiers
Ragondin
Rat musqué

 

Lièvre
Lapin de garenne
Martre
Putois
Vison d'Amérique
Faisan commun
Canard colvert
Foulque macroule
Bécasse
Guyane
Iguane vert
Tourterelle rouviolette
Hocco alector

 

Singe hurleur
Aymara
Argentine
Lièvre
Renard gris
Tinamou élégant