Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 août 2016 1 22 /08 /août /2016 07:08

Ce matin, nous avons décidé d'aller faire un tour au ragondin avec Lionel, Christophe et Manu. N'ayant rien pu flécher sur le premier lac nous changeons de secteur et partons pour 2 lacs en escalier séparés par une digue. Nous nous garons au bord de la route et partons en 2 groupes de 2 en direction du lac. Arrivés sous la digue du lac, je remonte à gauche doucement avec Christophe pour essayer de surprendre un ragondin quand j'aperçois au travers de la végétation un mâle colvert posé à environ 12 mètres de la berge. J'arme doucement mon arc, prends la visée et décoche. Touché, le canard s'envole vers le second lac en laissant pas mal de plumes, d'autres colverts posés sur le lac s'envolent également. Nous longeons les berges du lac et apercevons 2 ragondins contre la berge du côté de Manu et Lionel et les avertissons.

Manu qui connaît le secteur se place vite au-dessus des terriers situés au milieu de la berge derrière un arbre mort tombé dans le lac. Un ragondins s'avance sur le lac comme pour le traverser, Manu le flèche et semble le sécher net. Un second ragondin surgit et s'avance sur le lac, nous le signalons à non collègues. Manu décoche, traversé, le rongeur plonge et disparaît. Le premier ragondin se débat un moment eu surface puis se débine discrètement et rentre au terrier alors que Manu attrapait son lancer pour récupérer sa prise et ses flèches. Je récupère ma flèche puis nous partons avec Christophe sur le second lac mais les ragondins à l'autre bout du lac partent directement vers les terriers et nous ne pouvons pas les intercepter. J'ai repéré un colvert contre la berge opposé sous quelques ronces et décide d'aller voir s'il s'agit du mien que j'ai fléché tout à l'heure. Christophe se poste près d'une zone de terriers dans le coin du lac. Arrivé au-dessus du colvert, je me rends compte qu'il s'agit bien du mien, il n'a pas l'air très en forme et je m'approche sans penser le voir s'enfuir mais, alors que je suis tout près, il plonge et remonte vite un peu plus loin pour se caler contre la berge. Je m'approche à nouveau doucement. Cette fois, je lui décoche une flèche au travers de la végétation mais, déviée par les ronces, elle le touche mal, Une seconde flèche entre les ailes aura raison de lui. Je le récupère et reviens vers les terriers. Lionel nous a rejoint et parvient à flécher un ragondin ressorti devant les terriers mais il plonge et disparaît. Je tente de dégager les entrées des terriers à la machette pour tenter de le retrouver mais il est rentré trop profondément et ne sera pas retrouvé. Nous quittons le secteur un peu dépité d'avoir perdu 3 ragondins.

Nous tentons d'autres lacs sans succès puis finissons par un dernier lac entouré par les bois, Manu et Lionel partent à travers bois sur la gauche pour faire le tour du lac et se poster près de la zone de terriers alors que je descends avec Christophe vers le lac. Alors que nous sommes encore à environ 40 mètres du plan d'eau, un remous se dessine au bord de l'eau derrière le bois qui borde le lac et nous pensons à un ragondin, nous pressons le pas mais c'est un canard qui surgit et vient vers la berge, nous sommes encore à environ 35 mètres mais je décide de tenter une flèche. J'arme, vise et décoche mais mon tir trop court frappe la berge du lac. La flèche ricoche et frappe le canard avec un bruit mat avant de toucher l'eau. Ce dernier tente sans succès de s'envoler et part en surface vers la berge opposée. En descendant vers le lac nous apercevons 2 border colleys chassant en longeant la berge opposée et c'est alors que nous nous rendons compte qu'ils traquent un gros ragondin qui s'est immobilisé en surface du lac à quelques mètres de la berge. Christophe part par la digue du lac à sa rencontre, les chiens en nous apercevant prennent la fuite et le ragondin en profite pour passer à couvert sous les branches basses. Je reste à surveiller du bord de l'eau un moment, tout en récupérant ma flèche avec mon lancer mais rien ne sort, je pars donc rejoindre Christophe et alors que longe la berge boisée, le colvert blessé revient vers moi en longeant la berge. Je me poste et attends mais il me voit et part vers la rive opposée. Je le laisse rejoindre la berge boisée d'en face puis pars à sa rencontre. J'approche doucement en sous-bois mais il repart vers la berge opposée puis mes collègues le renvoient, posté, je le laisse venir et lui décoche une flèche à 7 ou 8 mètres au travers des branches basses et le touche. Il plonge et disparaît un moment jusqu'à ce que Christophe le repère de la berge opposée, il est calé et fait le mort. Christophe guide donc mon approche et me permet d'achever mon canard d'une flèche qui le clou à la berge en le tuant sur le coup. Le ragondin restant introuvable, nous décidons d'arrêter là pour ce matin et de rentrer.

Ouverture de la chasse au canard, 21 août 2016

Ce soir, ayant repéré quelques canards sur le chemin du retour du matin, je décide d'aller faire un tour sur un petit lac près de chez moi. Je me gare puis pars à travers champ vers le lac dont les berges surélevées me permettent une approche à couvert. En remontant sur la berge, j'aperçois 6 canards qui se reposaient sur un petit îlot, au milieu du lac, dégagé par la baisse du niveau de l'eau. Les 6 canards partent tranquillement vers la berge de mon côté du lac pour se réfugier dans la végétation de l'angle du plan d'eau à environ 70 mètres sur ma gauche. Je les laisse se caler dans la végétation puis m'approche doucement. Un premier canard démarre dans mes pieds et s'envole, un second s'envole mais se repose un peu plus loin puis part vers la berge opposée en surface du lac. Un autre canard surgit de la végétation et pédale à la surface de l'eau puis se calme à environ 10 mètres du bord. J'arme, vise alors qu'il s'éloigne doucement de cul et décoche. Touché, le canard continue comme si de rien n'était puis commence rapidement à convulser et écarte les ailes et tombe la tête dans l'eau. Je sors mon lancer et récupère ma flèche et mon canard puis recommence à fouiller la végétation de la berge. Le canard parti en face a disparu.

Un autre canard finit par surgir de la végétation et fuir vers le milieu du lac avant de revenir doucement vers la berge à 35 mètres sur ma droite. Une fois perdu de vue dans la végétation, je l'approche doucement puis piétine les joncs du bord de l'eau et le fait fuir vers le lac. Il retourne tranquillement vers la berge d'où je l'ai délogé au départ, j'avance rapidement tout en me préparant à armer pour lui couper la route. Arrivé à portée de tir, juste avant qu'il rentre dans la végétation, je lui décoche une flèche qui fait bruyamment voler quelques plumes. Il plonge et refait surface au bout d'un moment pour revenir d'où il vient en avançant plaqué sur l'eau cou tendu. Je repars donc tenter de le déloger et l'entends se débiner dans les ronces et les joncs, il avance par à coup de quelques mètres avant de foncer dans le lac. J’arme, vise et décoche alors qu'il s'arrête à environ 12 mètres du bord. Touché, il semble ne pas réagir puis se met à tourner puis s'agite et s'immobilise. Je récupère ma flèche et mon canard puis repars fouiller la végétation de tout le tour du lac sans arriver à déloger un autre canard. Je récupère mes prises et mes affaires puis pars vers Auterrive pour me garer près du Gers et tenter une petite sortie au ragondin.

Ouverture de la chasse au canard, 21 août 2016

En arrivant, je tombe sur un setter qui fonce sur moi en aboyant de façon menaçante et alors que je tente de l'intimider, son propriétaire arrive. C'est un chasseur d'Auterrive, nous discutons un peu mais la luminosité commence déjà à baisser, je pars donc pour la chasse en saluant le chasseur. Je presse le pas, j'aperçois, comme d'habitude, les premiers ragondins après le muret qui dévie l'eau vers le moulin du village. Ils sont contre la berge d'en face et préfère ne pas tirer pour ne pas perdre mes flèches. Un peu plus loin, je dérange toute une famille de ces rongeurs attablée sur un saule tombé dans l'eau en bordure du Gers. Ils mangent l'écorce depuis plusieurs jours et ont mis une bonne partie du tronc et des branches à nu. Ils se mettent à l'eau un à un mais je n'arrive pas à trouver de fenêtre de tir et ils finissent par rejoindre les terriers. Je continue quand, un peu plus loin, j'aperçois un gros ragondin se débinant, en remontant le courant, au milieu de la rivière. Je me décale rapidement plus en amont et me cale au niveau d'une belle fenêtre de tir qui me permet de bien voir la rivière. La luminosité commence à être limite sous les arbres du bord du Gers. Le remous s'intensifie à ma droite, j'arme mon arc, le ragondin s'avance à découvert en ronnant. Ma visée se cale sur son épaule alors qu'il est à environ 8 mètres et je décoche. Un gros crac retentit et le ragondin fait le dos rond en s'immobilisant sur place. Il commence à dériver avec ma flèche. J'attrape vite mon lancer et me précipite plus en aval pour trouver une troué dans la végétation. Ma flèche finit par arriver et je la récupère mais le ragondin ne vient pas. Je remonte doucement le Gers pour tenter de l'apercevoir et aperçois une masse sombre dans les ronces contre la berge. Je prends ma machette pour me frayer un passage mais, une fois au bord de l'eau, je comprends qu'il s'agit d'une souche et que mon ragondin a certainement coulé. La nuit s'installe, il est temps de rentrer.

 

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

SALON VIRTUEL INTERNATIONAL DE LA CHASSE DE DE LA PECHE

 

QUELQUES BLOGS DE CHASSE A L'ARC

 

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

 

 MATERIEL :

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

ARGENTINE
Buffle murrah
Guanaco

 

MAJORQUE
Chèvre sauvage

GUYANE
Pécari à collier
Capibara
Caïman rouge
Caïmans gris

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements

AUTRES PRELEVEMENTS :

Répartition des prélèvements petits gibiers
Ragondin
Rat musqué

 

Lièvre
Lapin de garenne
Martre
Putois
Vison d'Amérique
Faisan commun
Canard colvert
Foulque macroule
Bécasse
Guyane
Iguane vert
Tourterelle rouviolette
Hocco alector

 

Singe hurleur
Aymara
Argentine
Lièvre
Renard gris
Tinamou élégant