Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juillet 2016 5 22 /07 /juillet /2016 22:24

Ce soir, je décide d'aller chasser à l'appeau en longeant l'Osse. Je me gare donc près de la rivière au niveau du pont de Justian puis pars en longeant le cours d'eau au bord d'un chaume de blé. Un peu plus de 100 mètres plus loin, je passe un fossé perpendiculaire à la rivière pour rejoindre une zone de peupliers entourée de haies épaisses. Je surveille les espaces entre les rangées d'arbres mais pas de chevreuil. La peupleraie précède des parcelles de blé d'épeautre plus ou moins grandes et entourées de haie. Les céréales très hautes sont couchées dans certaines zones mais la visibilité est très mauvaise et voir un chevreuil sera compliqué. Je me poste par moment pour appeler mais rien ne vient. Je finis par ressortir de ce secteur en traversant une grosse haie englobant un fossé profond. Les champs de tournesol se succèdent maintenant en suivant la rivière. Je longe doucement la bande enherbée en suivant le bord des grosses fleurs jaunes. Plusieurs pieds ont été frottés par un ou plusieurs brocards. Le vent est un peu capricieux et je suis parfois à mauvais vent. En arrivant, dans un virage de la culture, près d'une haie qui sépare cette parcelle de la suivante, je me fais surprendre par un jeune brocard daguet campé sur le talus de la rivière à moins de 10 mètres de moi. Je ne l'avais pas vu et nous nous surprenons mutuellement. Il démarre en trombe vers la haie située 30 mètres plus loin puis rentre dans la culture et disparaît.

J'avance doucement en surveillant le tournesol et rejoins la haie que je passe pour suivre la parcelle suivante. De plus en plus de tournesol sont broutés ou frottés et j'espère bien voir le ou les responsables. J'arrive ensuite au bord d'un grand fossé qui rejoint l'Osse et borde un bosquet parcouru de très nombreuses coulées. Je passe doucement le fossé et me poste au bord de la rivière pour appeler à l'appeau un moment. Rien ne venant, je traverse doucement le bosquet et passe le fossé qui borde l'autre côté du massif pour rejoindre une bande de peupliers d'environ 30 mètres de large qui longe la rivière. La bande entre les arbres et la rivière a été retournée mécaniquement et je progresse sur des mottes de terre friables, le vent face à moi est soutenu. J'ai fait à peine 40 mètres en surveillant les alentours quand mes yeux se posent sur un brocard à moins de 15 mètres dans les peupliers. Je me fige derrière quelques repousses de colza asséchées qui ne doivent pas me masquer beaucoup. Le brocard regarde vers moi et je pense qu'il m'a vu mais, au bout d'un moment, il s'avance et biaise vers moi. Je profite d'un peuplier qui masque son regard alors qu'il passe derrière pour armer mon arc. Il s'arrête un moment à couvert de cet arbre de 3/4 face à 10 mètres environ puis repars et s'avance à pas lent, plein travers à environ 8 mètres de moi. Mon viseur se cale, je décoche. Touché trop en arrière, il démarre en trombe et fonce sur environ 30 mètres, s'arrête derrière un peuplier puis commence à partir en marche arrière sur quelques mètres et tombe.

Je l'ai perdu de vue.

Un grand brocard à l'approche, 22 juillet 2016

Le pensant mort, je pars chercher ma flèche sans prêter attention au brocard et trouve une tache de sang à l'endroit du tir.

Un grand brocard à l'approche, 22 juillet 2016

Cette tache m'oriente et je trouve rapidement ma flèche couverte de sang et fichée au sol sous la végétation.

Un grand brocard à l'approche, 22 juillet 2016

La piste de sang semble faible et ne trouvant que peu d'indices, je décide de partir droit vers l'endroit où je pense trouver mon brocard mais impossible de le trouver. Je passe donc les lignes de peupliers une à une alors que l'orage menace, le tonnerre gronde au loin. J'espère qu'il ne va pas se mettre à pleuvoir avant que je ne le retrouve, je tourne et retourne sans succès et retourne plusieurs fois à l'endroit du tir pour me remémorer la fuite mais impossible de trouver le chevreuil. Je reprends donc au début de la piste et la suis tout doucement, la perdant souvent à cause des maigres indices mais, petit à petit, je progresse quand j'aperçois, 10 mètres après les derniers peupliers, une touffe de végétation qui s'agite et part droit vers cet endroit où je retrouve mon brocard mort, il venait de donner ses derniers coups de patte. Ma flèche est très en arrière et traverse le foie.

Un grand brocard à l'approche, 22 juillet 2016

En me retournant, je m'aperçois que la piste de sang est un peu plus marquée juste avant mon brocard.

Un grand brocard à l'approche, 22 juillet 2016

Je ne comprends pas trop ce qui s'est passé, soit il s'est relevé pour mourir juste quelques mètres plus loin soit j'ai mal vu l'endroit de sa chute. J'appose mon bracelet et fais quelques photos avant de le charger sur mon épaule pour revenir à ma voiture avant que l'orage ne s'abatte sur moi.

Un grand brocard à l'approche, 22 juillet 2016

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

LE CHASSEUR FRANCAIS TV

cliquez sur l'image, code promo LIONEL2021LCF
cliquez sur l'image

 

QUELQUES BLOGS DE CHASSE A L'ARC

 

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

 

 MATERIEL :

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

ARGENTINE
Buffle murrah
Guanaco

 

MAJORQUE
Chèvre sauvage

GUYANE
Pécari à collier
Capibara
Caïman rouge
Caïmans gris

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements

AUTRES PRELEVEMENTS :

Répartition des prélèvements petits gibiers
Ragondin
Rat musqué

 

Lièvre
Lapin de garenne
Martre
Putois
Vison d'Amérique
Faisan commun
Canard colvert
Foulque macroule
Bécasse
Guyane
Iguane vert
Tourterelle rouviolette
Hocco alector

 

Singe hurleur
Aymara
Argentine
Lièvre
Renard gris
Tinamou élégant