Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mai 2016 6 28 /05 /mai /2016 11:19

Ce matin, je décide d'aller chasser quelques petits coins à ragondin. J'arrive au canal de Labarthe juste avant le lever du jour puis me prépare avant d'attaquer de longer le canal. Très rapidement, un gros plouf retentit, je m'immobilise. Un gros ragondin refait surface au milieu du canal devant moi. Il ronne en surface, un petit cerisier m'empêche de tirer. J'arme et attend que le ragondin se décale à droite mais il fait demi-tour et se décale sur ma gauche. Je vise son épaule et décoche. Touché, il est séché net et flotte en surface mais ma flèche a disparue. Je m'apprête à me décaler quand j'aperçois un second gros ragondin plus à ma gauche, contre la berge opposée. Le temps de réencocher, il plonge. Je me décale rapidement à gauche mais il ne refera pas surface. Je pars donc récupérer mon ragondin qui dérive vite vers le moulin. Les arbustes ne me permettant plus de l'attraper avec mon lancer, je fais le tour par la route et le récupère alors qu'il vient se caler dans des débris végétaux contre une barre destinée à stopper les objets flottant avant la grille du moulin. Ma flèche est introuvable. Je pose mon ragondin à la voiture puis repars en chasse le long du canal.

Arrivé au petit pont, je traverse et attaque de longer par l'autre rive quand un gros plouf retentit. Un ragondin vient de sauter à l'eau près de moi, je tente de me décaler rapidement vers le terrier le plus proche et me poste un instant mais il ne refera pas surface. Un peu plus loin, je rattrape le départ du petit ru qui rejoint le canal et décide de le longer. Je bifurque donc et suis le petit cours d'eau mais les ragondins ne sont pas de sortie ce matin et je reviens vers le canal pour le longer en sens inverse. J'aperçois vite un ragondin nageant à contre-courant contre la berge opposée. Il vient vers moi. Je me poste et me prépare à armer en le laissant venir. Il est à 15 mètres, j'arme et le suis dans mon viseur mais alors qu'il n'est plus qu'à 10 mètres, il rentre brusquement dans un terrier dont l'entrée est cachée par la végétation et dont je ne connaissais pas l'existence. J'ai été un peu trop gourmand, j'aurais eu 10 fois la possibilité de le flécher. Je désarme et reste un instant sans bouger au cas où il déciderait de ressortir mais le temps passe et à part un filet d'eau boueuse, rien ne sort. Je m'avance doucement en face du terrier quand un remous suivi d'une bonne sortie d'eau boueuse me font comprendre que le ragondin était juste à l'entrée. Je reprends ma progression. Un peu plus loin, j'aperçois un autre ragondin à 30 mètres devant moi qui tourne sur le canal. Je me décale dans le champ pour approcher rapidement sans être vu puis reviens vers le canal mais le ragondin a disparu. Je le cherche un peu sans succès puis décide de laisser tomber et de revenir vers la voiture.

Pas d'autre ragondin jusqu'à mon véhicule, ma flèche n'est toujours par réapparue. J'hésite sur le coin suivant puis décide d'aller faire un tour sur le canal de Tachoires. Je me gare près du dépôt de poubelles, au bord de la route, me prépare et traverse la route pour rejoindre un petit lac au bord du canal. Un gros ragondin démarre à 50 mètres entre le lac et le canal et plonge dans le canal. Je m'avance rapidement vers ce dernier puis ralentis en arrivant près de l'eau. Un remous agite la surface sur ma droite, à l'entrée d'un terrier de la berge opposée, à 7 ou 8 mètres. Je m'immobilise et me prépare à armer. Rapidement un museau pointe à l'entrée, j'arme mon arc et prends la visée sur la tête du ragondin qui est bien dégagée. Je décoche, un gros crac retentit, la tête a disparu mais ma flèche frémit et l'eau se teinte de rouge. Je décide d'aller voir sur ma gauche et de revenir le chercher tout à l'heure. Je n'ai pas fait 10 mètres qu'un remous important agite l'eau à environ 50 mètres. Un ragondin se présente plein travers au milieu du canal dans le remous. Je descends sous la digue du canal qui surplombe une parcelle de maïs puis avance rapidement vers le ragondin. Arrivé à peu près à son niveau, je remonte doucement la digue mais il a disparu. Je recommence à longer le sommet de la digue quand un autre remous attire mon attention à environ 50 mètres. Je m'avance mais aperçois vite un colvert. J'avance doucement quand plusieurs ragondins partent de la berge d'en face à environ 30 mètres et rentrent dans un terrier contre mon côté de berge alors que le colvert décolle. Je me décale dans le champ de maïs et presse le pas pour rejoindre la route qui enjambe le canal pour recommencer à le longer par la berge opposée.

J'avance doucement vers les terriers où sont rentrés les ragondins. Un remous agite l'eau à l'entrée. J'attends un peu, légèrement à droite du terrier pour ne pas être vu, mais ne voyant rien venir, je tente des cris de petit ragondin. Immédiatement le remous s'intensifie et un museau pointe à l'entrée du terrier. J'arme mon arc mais le ragondin ne veut pas avancer, seul son museau dépasse. Je décide de tenter une flèche au travers de la fine épaisseur de terre. J'estime, la position du cou du ragondin et décoche. Ma flèche rentre dans la terre et touche le ragondin derrière qui fait bouger ma flèche en bougeant et reculant dans le terrier. J'attends un moment mais rien ne venant, je m'avance dans l'eau peu profonde et récupère ma flèche qui ne porte pas de trace de sang ou de poil. Ça a dû passer très près. Je remonte sur la berge et continue à longer le canal en direction du terrier où j'ai fléché le gros ragondin. Alors que j'arrive près du terrier, j'aperçois un gros ragondin mort contre la berge opposée et en récupérant ma flèche dont l'empennage est couvert de sang, je réalise que j'ai eu de la chance. Le ragondin que je croyais mort a eu la force de se dégager et de faire quelques mètres pour mourir. Il n'est pas rentré au terrier pour mourir. Je continue doucement en direction du moulin quand un remous attire mon attention. Je m'avance doucement quand un petit ragondin remonte sur la berge à 5 mètres devant moi. J'arme mais il se débine dans l'herbe haute et je peine à le voir. Il réussit à rentrer dans un petit fossé couvert de ronces qui longe à 10 mètres du canal. Je désarme et le cherche un peu sans succès avant d'aller voir le trou d'eau derrière le moulin. Pas de ragondin, je fais demi-tour. Traverse le canal en face des terriers puis reviens chercher mon ragondin mort calé contre la berge avant de remonter vers ma voiture.

Je pars maintenant pour Traversères mais un peu plus loin, une mare au milieu des champs me tente. Je me gare au bord de la route, attrape mon arc et pars vers le petit plan d'eau. Plusieurs colverts mâles qui me regardent un instant approcher à découvert, dans le champ, sur la gauche de la mare, finissent par s'envoler. Un héron démarre juste devant moi quand j'arrive au bord de l'eau, la hauteur du talus de la mare ne lui avait pas permis de me voir avant. Le plan d'eau semble très calme malgré plusieurs terriers bien visibles. Je tente des cris de petit ragondin. Immédiatement, l'eau s'agite sous la berge à 6 mètres sur ma droite puis un ragondin s'avance tranquillement sur l'eau, j'arme vise rapidement et décoche, séchant net le ragondin atteint au défaut de l'épaule, avec une sortie de flèche dans le museau. Un second ragondin surgit et plonge. Je réencoche rapidement et scrute la surface de la mare mais aperçois trop tard le ragondin qui refait surface à 12 mètres contre la berge opposée devant un terrier où il disparaît vite. J'attends un moment sans le voir ressortir. Je repars donc à ma voiture cherche mon lancer que j'ai oublié puis reviens chercher ma flèche et ma prise et retourne à la voiture. Je reprends la route en direction de Traversères.

En remontant le chemin qui monte à la ferme, je surprends un jeune brocard près du chemin, au gagnage, au milieu des hautes herbes, dans la légère brume matinale. Il détale vite vers le bois en contrebas. Je me gare à la ferme puis descends à travers une parcelle de blé vers le lac en contrebas dans le bois. Je rattrape un chemin forestier qui me conduit au bord du lac puis commence à le longer par la droite mais pas de ragondin ce matin. Arrivé au ruisseau d'alimentation, je le suis un peu pour trouver un passage pour le traverser quand un chevreuil se met à aboyer dans le bois à environ 40 mètres. Je lui réponds pour m'amuser et nous discutons un instant avant que je passe le ruisseau pour retomber dans une autre parcelle de blé. Le chevreuil remonte en aboyant dans le bois. Je passe une grosse haie par un passage à ma gauche puis reviens vers le lac au travers d'une petite prairie gagnée par les ronces. Pas de ragondin non plus de ce côté, je pars donc vers ma voiture pour changer de secteur.

Je pars vers Moncassin. En route, je fais une halte sur un petit lac au milieu d'une pelouse d'une résidence secondaire, à l'entrée de Clermont Pouyguilles. Pas de ragondin, juste une poule d'eau qui se précipite dans un terrier proche du déversoir. Je tente sans succès des cris de petit ragondin. L'eau est trouble et les crottes nombreuses, ils devaient être de sortie cette nuit ou ce matin. Je continue ma route et me gare à l'entrée de Moncassin pour aller jeter un coup d'œil sur une mare séparée de la route par une étroite bande d'herbe longeant le fossé et une haie épaisse. Je m'avance sur la gauche du petit plan d'eau en long, côté pelouse de l'habitation situé à 100 mètres environ. L'eau est agitée, un arbuste touffu me cache la vue mais, en le passant, j'aperçois furtivement un ragondin qui part se réfugier sous des branches de la haie, contre la berge opposée. Il est immobile de 3/4 face, j'arme, vise et décoche. Je suis sûr de l'avoir touché mais il a plongé et disparu. Je longe un peu la mare à sa recherche sans succès puis pars chercher ma flèche que je peine à récupérer à cause de la haie.

Je pars jeter un coup d'œil sur un fossé un peu plus loin mais les ragondins ne sont pas de sortie. Je décide de rentrer. Sur le retour, je décide de rejeter un coup d'œil à la mare où j'ai perdu mon ragondin et descends au bord de l'eau par une coulée, au milieu d'arbustes, au départ du plan d'eau. Le bord de l'eau est bien dégagé sous ces arbustes et je tombe sur mon ragondin mort contre la berge. Ma flèche était un peu en arrière. Je le récupère et retourne à ma voiture. Un peu plus loin, je décide de tenter de m'arrêter sans y croire sur une autre mare. Je me gare au bord de la route et descends un chemin de terre qui rejoint le plan d'eau. Arrivé au bord dans l'angle droit de la mare, je constate qu'à part quelques carpes qui agitent la surface, rien ne bouge. Je me dirige tranquillement vers l'autre angle. 2 ragondins plongent à quelques mètres de l'angle, je cours me poster peu après l'angle pour pouvoir surveiller 2 ou 3 terriers situés près de l'angle, contre la berge que je longeais. Un ragondin ressort contre la berge à environ 25 mètres et se dirige vers d'autres terriers. Je lui jette une flèche qui, légèrement trop courte, le manque de peu. Il plonge et rentre au terrier alors que son compère rentre aussi au terrier près de moi sans ressortir à la surface. Je réencoche et attends un instant devant le terrier. Un remous agite l'entrée du terrier, je me prépare. Une tête s'avance, j'arme, vise et décoche. Ma flèche en pleine tête le laisse sur place. Je pars le récupérer avec ma flèche puis retourne à la voiture.

Je tente d'aller chercher ma flèche perdue ce matin à Labarthe mais ne la trouvant pas, je refais un tour sur le canal sans rien voir. A mon retour, le propriétaire vient me voir et nous discutons un moment quand ma flèche réapparaît comme par magie où s'était calé mon ragondin. Le propriétaire me la récupère avec une perche. Nous discutons encore un peu avant que je reprenne la route. Sur le retour, je fais un détour par la mare de Durban où je retrouve mes 2 flèches perdues l'autre soir, je les récupère avant de finir de rentrer.

6 flèches pour 5 ragondins, 28 mai 2016

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

SALON VIRTUEL INTERNATIONAL DE LA CHASSE DE DE LA PECHE

 

POURVOIRIE DU LAC SUZIE

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

Buffle murrah (Argentine)
Guanaco (Argentine)
Chèvre sauvage (Majorque)
Pécari à collier (Guyane)
Capibara (Guyane)
Caïman rouge (Guyane)
Caïmans gris (Guyane)

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements