Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 septembre 2015 3 16 /09 /septembre /2015 22:01

Ce soir, je décide d'aller faire un tour sur une commune où j'ai hérité d'un bracelet de tir d'été non réalisé, j'y ai chassé quelques fois durant le mois d'août mais mes sorties n'ont rien donné. Je ne connais pas ce territoire et chasse en me repérant sur une vue aérienne que j'ai imprimée et faite validée par le président de la société de chasse. Le territoire est peu boisé et les champs de tournesol et de maïs arrosés au pivot alternent avec des champs travaillés et des chaumes, c'est à dire que soit les chevreuils sont invisibles, soit ils me voient arriver de loin. De plus, je n'ai pas vu beaucoup de brocard durant cette période. Ce soir, je décide de chasser autour d'une zone entourant une bande de bois serpentant en crête. Je me gare près de la route, au coin d'un champ de tournesol et me prépare, le vent est dans mon dos, je vais marcher un moment jusqu'à un grand bois à 2 ou 3 km puis reviendrai en chassant par-dessus la ligne de bois qui serpente en crête pour chasser à bon vent. Je pars donc en longeant la bande enherbée entre le tournesol et un petit ruisseau.

Tir sanitaire d'une chevrette à 3 pattes

J'avance tranquillement en surveillant les alentours sans voir d'animaux jusqu'à arriver à une route goudronnée. Je continue donc en suivant la route. Au loin, le grand bois est bordé par une grande parcelle de tournesol. Tout à coup, j'aperçois 2 chevreuils à 400 mètres environ, dans l'ombre de bois qui longe la crête, dans un chaume de blé reverdit par les repousses. Je ne peux pas les approcher directement et décide de continuer un peu pour faire une boucle en suivant des haies qui se trouvent un peu plus loin et revenir ainsi vers eux à couvert. Je continue donc à suivre la route un moment pour passer derrière une grosse haie qui part de la route et suit la bordure d'une parcelle de tournesol. De l'autre côté de cette haie, les parcelles sont des chaumes entrecoupés de haies ou de bandes de ronces. En jetant un coup de d'œil sur ce secteur, j'aperçois au loin, à environ 600 mètres, une tâche rousse au milieu d'un chaume couvrant un penchant situé sous un bois de crête. Je décide de me rapprocher, je commence à longer la haie un moment quand du bruit dans cette dernière me fait stopper net, je regarde à ma droite et aperçois plusieurs gros rats se débinant dans la haie, l'un d'eux se plante plein travers près de moi mais je ne suis pas là pour lui et je reprends ma progression. La haie qui borde le bas du grand chaume me cache maintenant la tâche rousse et je décide de couper à travers chaume, à découvert pour rejoindre cette haie qui se termine en bourrelet de ronce de 1,5 m de haut environ. J'avance tranquillement en essayant de ne pas trop faire craquer la végétation sous mes pas et rejoins ainsi la haie.

Je me décale doucement à droite, jusqu'à ce que la hauteur de la haie me permette de voir le grand chaume derrière puis me poste pour observer un moment. La tâche rousse a disparue, j'insiste et cherche encore au cas où un chevreuil serait couché au milieu de ce grand chaume quand j'aperçois une toute petite tache rousse qui dépasse à peine du chaume. Peut-être des oreilles mais cette tâche est à 300 mètres environ et, sans jumelle, je ne suis pas sûr de mon interprétation. J'ai pris mon Buttolo à la poche et décide de tenter quelques appels. Dès les premiers couinements, un chevreuil se lève dans le chaume à environ 300 mètres mais plus à gauche que la tâche rousse. Il regarde vers moi sans me voir et je n'arrive pas à dire si c’est une chevrette ou un jeune brocard. Je tente encore des appels, le chevreuil fait péniblement un pas vers moi. Quelque chose ne va pas, il semble déséquilibré du train arrière. Je continue à appeler mais après 2 ou 3 pas pénibles dans ma direction, le chevreuil fait demi-tour et commence à remonter vers le bois en broutant. Je le regarde un instant s'éloigner puis décide de tenter le tout pour le tout, je change l'intonation de mes appels qui deviennent brefs et puissants. Le chevreuil se retourne et commence à venir vers moi en boitant sévèrement. Je continue mes appels, le chevreuil arrive quelques pas par quelques pas, en marquants des pauses pour regarder vers moi. Je garde son attention en continuant mes appels et petit à petit, il arrive sur moi. Je finis par identifier une chevrette. Le vent souffle dans mon dos et j'espère qu'elle ne va pas couper la direction du vent en descendant.

Elle vient s'arrêter à environ 50 mètres, presque dans la direction du vent et je crains de la voir partir mais alors que j'appelle encore elle reprend sa marche vers moi. Elle arrive de plus en plus décidée mais toujours en boitant sévèrement et je finis par me rendre compte qu'une de ses pattes arrière est amputée au niveau de l'articulation. Ses pauses s'espacent et elle se rapproche de plus en plus rapidement malgré le vent qui ne m'est pas favorable. Je décide de la filmer un peu mais la voyant arriver rapidement, je coupe rapidement mon appareil photo pour reprendre mon arc.

La chevrette qui marquait jusqu'à présent des arrêts fréquents vient maintenant droit sur moi sans arrêter mais en boitant sévèrement et je crains de ne pas pouvoir tirer sil elle s'arrête derrière les ronces. J'arme doucement mon arc alors qu'elle est à moins de 5 mètres derrière les ronces et elle finit par s'arrêter à moins de 4 mètres de 3/4 face. Je la distingue au travers des ronces mais ma fenêtre de tir est minuscule. J'aligne ma visée sur son épaule et décoche. Sans voir mon atteinte, j'ai bien entendu l'impact et la chevrette file derrière la haie sur ma gauche. 20 mètres sur ma gauche, la haie fait un angle droit et bifurque à droite. La chevrette qui a suivi la haie réapparaît à environ 40 mètres, elle titube et tend la tête vers le ciel, pousse quelques sortes d'aboiement éraillés puis s'effondre. Un brocard surgit alors du bois en crête et traverse le chaume pour rentrer à environ 80 mètres dans la haie en aboyant. Il aboie un moment derrière la haie. La chevrette se débat un peu au sol puis s'immobilise. Je quitte mon poste et pars à sa rencontre. Je récupère au passage ma flèche fichée au sol. Un morceau de poumon sort par la plaie d'entrée de ma flèche. Le brocard aboie encore un moment avant de s'éloigner.

Tir sanitaire d'une chevrette à 3 pattes

L'état sanitaire de l'animal ne semble pas très bon, elle pèse à peine le poids d'un gros chevrillard de fin d'année, ses côtes sont dessinées sous son pelage. Je me rends alors compte que j'ai oublié le bracelet à ma voiture, je repars donc la chercher après une petite séance de photos souvenir en laissant la chevrette sur place.

Tir sanitaire d'une chevrette à 3 pattes

Je reviens, un moment après, pour apposer le bracelet alors que la nuit tombe et en profite pour examiner un peu plus son moignon. La patte est coupée 10 centimètres sous l'articulation

Tir sanitaire d'une chevrette à 3 pattes

la blessure est ancienne, certainement due à une balle ou des plombs. Le moignon est bien cicatrisé et la chevrette s'appuyait dessus pour marcher.

Tir sanitaire d'une chevrette à 3 pattes

Au dépeçage, je constate que la patte arrière amputée est atrophiée au niveau de la cuisse et que les poumons de l'animal sont infestés de long vers blanc d'environ 10 cm et très fins. Je suis très content d'avoir fléché cette chevrette plutôt qu'un brocard en pleine santé.

 

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

LE CHASSEUR FRANCAIS TV

cliquez sur l'image, code promo LIONEL2021LCF
cliquez sur l'image

 

QUELQUES BLOGS DE CHASSE A L'ARC

 

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

 

 MATERIEL :

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

ARGENTINE
Buffle murrah
Guanaco

 

MAJORQUE
Chèvre sauvage

GUYANE
Pécari à collier
Capibara
Caïman rouge
Caïmans gris

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements

AUTRES PRELEVEMENTS :

Répartition des prélèvements petits gibiers
Ragondin
Rat musqué

 

Lièvre
Lapin de garenne
Martre
Putois
Vison d'Amérique
Faisan commun
Canard colvert
Foulque macroule
Bécasse
Guyane
Iguane vert
Tourterelle rouviolette
Hocco alector

 

Singe hurleur
Aymara
Argentine
Lièvre
Renard gris
Tinamou élégant