Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mai 2015 2 12 /05 /mai /2015 05:57

Ce matin, je me réveille comme en forêt avec le lever du jour, j'ai du boulot qui m'attend, je décide de me lever pour commencer alors que mes collègues dorment encore. Je descends et récupère les crânes que j'avais commencé à décharner et mis en hauteur sur les cuves de récupération d'eau de pluie, à l'abri des chiens, pour finir de les nettoyer. Les insectes ont déjà bien travaillé et des asticots grouillent sur les crânes. Je les rince bien à l'eau puis finit de les gratter autant que je peux avant de les mettre à sécher au soleil, je finirais le boulot chez moi. Ils sentent très fort et comme l'an dernier, ils risquent de bien parfumer les valises. Xavier gardera le crâne du gros caïman pour sa collection, "Scarabée" prendra le crâne de son plus gros capibara et moi les 2 autres, je garderai le mien et donnerai l'autre à un ami qui m'a demandé de lui ramener des dents de ce gros rongeur. Le soleil s'est bien levé, je décide d'aller photographier mes caïmans de la veille que je n'ai pas encore pris en photo.

Chroniques Guyanaises, le jour du départ, 23 mars 2015

J'attaque ensuite de les vider. Alors que je termine le dernier, mes collègues se lèvent. Je remets donc les reptiles au frais puis nous partons déjeuner. Le déjeuner pris nous redescendons pour dépecer et débiter les caïmans et mettre de l'eau à bouillir dans une grande bassine en métal posée au-dessus d'un feu de bois. Une fois les caïmans préparés, je décide d'attaquer de préparer mon singe que j'ai vidé hier soir et mis au frais. L'eau bout et je trempe la queue et une patte arrière du singe puis commence à le gratter. Je répète ainsi la manœuvre, partie par partie pour réussir à enlever tout le poil de l'animal et les zones de peau noire épaisse du bout de la queue préhensile, des mains et des pieds et de la tête. Cette opération va me prendre près de 1h30. Le singe est prêt et je le remets au frais, Daniel n'aura malheureusement pas le temps de nous le cuisiner avant notre départ, Xavier l'offrira donc à un ami à lui, un papi amérindien avec qui il a appris à chasser. Le gibier préparé, il est maintenant tant de faire la valise. Je récupère mes affaires mises à sécher hier, rassemble tout mon matériel et mes crânes et boucle mes valises. Cette fois ça sent le départ.

Il va être l'heure de manger et Xavier rallume le feu pour nous faire cuire l'aïmara de "Scarabée". Il l'ouvre sur le dos et le met à cuire. Pendant ce temps nous examinons le moulinet AMS pro que j'ai ramené à Xavier et discutons un peu. Le poisson est cuit, il est temps de passer à table.

Chroniques Guyanaises, le jour du départ, 23 mars 2015

Nous nous servons des morceaux de poisson avec de la semoule de manioc.

Chroniques Guyanaises, le jour du départ, 23 mars 2015

C'est très bon, comme d'habitude et nous nous resservons plusieurs fois et il ne reste vite plus que la peau, les arrêtes et la tête qui semble assez charnue, je décide donc de m'y attaquer.

Chroniques Guyanaises, le jour du départ, 23 mars 2015

Le repas terminé, nous débarrassons la table et j'en profite pour jeter un dernier coup d’œil sur ce paysage de savane guyanaise.

Chroniques Guyanaises, le jour du départ, 23 mars 2015

Nous décidons ensuite de nous organiser une projection de nos photos prises pendant le séjour sur la télé de Xavier avant d'aller finir de ranger nos dernières affaires et de faire une petite sieste. Vers 17 heures, Xavier nous conduit à l'aéroport. Arrivé sur place, nous saluons Xavier et le remercions vivement puis partons enregistrer nos bagages avant de partir nous installer devant notre porte d'embarquement mais alors que nous discutons au bar en buvant un coup, nous sommes accostés par un chasseur qui nous avait remarqué à l'aller avec nos arcs et qui nous demande comment s'est passé notre séjours. Nous discutons un peu puis ses amis le rejoignent et nous échangeons un moment sur nos séjours. Eux sont remontés au-dessus du barrage de petit Saut sur le haut Sinnamary pour chasser au fusil. Ils ne semblent pas avoir fait bien plus de gibier que nous à l'arc.

Alors que la discussion s'essouffle un peu ce sont 2 jeunes qui nous accostent, eux aussi nous avaient remarqués à l'arrivée. Eux sont venus en Guyane pour faire de la photo animalière avec un guide et nous échangeons un moment sur les animaux que nous avons vu. Le temps passe ainsi assez vite et il est déjà 20 heures, l'heure de l'embarquement. La nuit est tombé, nous embarquons, l'avion est peu occupé et nous réussissons à avoir 3 sièges chacun ce qui va me permettre de m'allonger et de dormir. La fatigue accumulée fait que je ne réveillerai que 1 heures avant le départ. Arrivé à Paris, nous partons attendre nos bagages au tapis roulant mais ma valise n'arrive pas et je dois aller déclarer sa perte au guichet spécialisé.

"Scarabée" qui doit prendre un train pour rentrer chez lui part de son côté alors que j'attends mon avion pour Toulouse. Ma valise sera retrouvée le lendemain et me sera livrée chez moi permettant aux 2 crânes de macérer encore un peu. Ainsi se termine mon deuxième périple guyanais.

Un grand merci à Xavier et Daniel pour leur accueil et le mal qu'ils se sont donnés pour nous faire prélever du gibier, organiser le séjours et préparer tous ces excellents repas qui nous ont tant régalés.

 

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

SALON VIRTUEL INTERNATIONAL DE LA CHASSE DE DE LA PECHE

 

QUELQUES BLOGS DE CHASSE A L'ARC

 

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

 

 MATERIEL :

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

ARGENTINE
Buffle murrah
Guanaco

 

MAJORQUE
Chèvre sauvage

GUYANE
Pécari à collier
Capibara
Caïman rouge
Caïmans gris

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements

AUTRES PRELEVEMENTS :

Répartition des prélèvements petits gibiers
Ragondin
Rat musqué

 

Lièvre
Lapin de garenne
Martre
Putois
Vison d'Amérique
Faisan commun
Canard colvert
Foulque macroule
Bécasse
Guyane
Iguane vert
Tourterelle rouviolette
Hocco alector

 

Singe hurleur
Aymara
Argentine
Lièvre
Renard gris
Tinamou élégant