Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 janvier 2015 4 29 /01 /janvier /2015 18:13

Ce matin, je pars faire un tour au chevreuil sur Labéjan, autour du lac où je chasse souvent. Je me gare sous la digue du lac, me prépare et pars en longeant la droite du plan d'eau. J'avance doucement faisant décoller les canards et les hérons. Quelques foulques se déplacent tranquillement à la surface du lac. Pas de ragondin sur le lac encore bas pour la saison. Arrivé au bout du lac, je continue en longeant tranquillement le ruisseau bordé par la haie qui termine le bosquet qui borde le bout du lac. La haie s'interrompt au niveau d'un passage busé, je jette un coup d'œil de l'autre côté du ruisseau sur les champs mais pas d'animaux en vue. Je continue à longer le ruisseau à nouveau bordé d'une bande boisée qui rejoint le bas d'un grand bois qui remonte vers le sommet de la colline. Alors que je longe le bois, je regarde alternativement le sous-bois et les coteaux devant moi. Tout à coup, j'aperçois un animal sur la colline en face de moi. C'est chevreuil, il broute tranquillement dans un semé de blé, au ras une petite haie claire-semée qui sépare le blé d'une bande étroite de prairie coincée entre cette petite haie et une bande de 20 mètres de large de buissons noirs épais. Je me serre doucement contre la bordure boisée du ruisseau quand l'eau du ruisseau s'agite en contrebas dans un trou d'eau alimenté par une petite chute d'eau. Une traînée boueuse se dessine sous la surface et disparaît 3 mètres plus en aval sous la berge opposée. Le chevreuil est pour le moment inapprochable car trop à découvert, je décide donc de m'occuper de ce que je pense être un gros ragondin. C'est la première fois que je vois un ragondin aussi loin du lac en amont de ce dernier. Je ne pense pas qu'il ait un terrier et doit certainement être en apnée sous la berge.

Je cherche donc une fenêtre de tir au travers des branchages pour pouvoir tirer le ragondin s'il ressort.

Un autre ragondin faute de chevreuil, 26 janvier 2015

Une grosse branche tombée dans le ruisseau flotte, calée à 30 cm de la berge opposée. L'attente commence, je suis prêt. Tout à coup, l'eau s'agite et le ragondin ressort la tête entre la berge et la branche. J'arme mon arc, vise et décoche. Le ragondin est cloué sur place et se débat pour se dégager. Craignant de toucher la branche, j'ai tiré trop en arrière. Le ragondin devient furieux et je pose mon arc pour descendre rapidement l'achever. J'arrive au bord du ruisseau mais le ragondin a disparu sous l'eau. Je franchis le ruisseau d'un bon et m'approche de ma flèche. J'aperçois le ragondin par transparence sous l'eau. Il est immobile. Ma flèche est très en arrière et je ne pense pas qu’elle soit si rapidement mortelle, je tente de remonter mon ragondin à la surface avec une branche pour vérifier s'il est vivant et constate qu'il est bien mort. Je dégage ma flèche et sors mon ragondin de l'eau puis remonte vers mon arc.

Un autre ragondin faute de chevreuil, 26 janvier 2015

Je laisse mon ragondin au bord du ruisseau. Le chevreuil a disparu, je décide de tenter de me rapprocher du dernier endroit où je l'ai vu. Je longe le ruisseau assez rapidement jusqu'à une grosse haie couvrant un ru et qui remonte vers un bosquet allongé à une centaine de mètres sur ma droite ou le ru prend sa source. Je passe la haie en longeant la bande boisé propre qui borde le ruisseau, je traverse le ru puis ressors dans le pré longe à nouveau la bande boisée pour rejoindre une nouvelle haie claire-semée, parallèle sur environ 100 mètres à celle que je viens de passer puis qui bifurque à 90 ° vers le sommet de la colline. C'est au bord de cette haie que j'ai vu le chevreuil tout à l'heure. Je longe la haie puis la traverse quand elle bifurque et recommence à la longer mais maintenant j'avance tout doucement pensant trouver mon chevreuil couché contre un amas d'arbustes. Je suis à bon vent, je progresse ainsi très lentement jusqu'au sommet de la colline sans voir le chevreuil. Je redescends tout doucement à 90° de la haie en direction d'un petit lac entouré d'une bande boisée à 80 mètres en contrebas. J'arrive ainsi au bout de la bande large de buissons noirs. Je jette un coup d’œil en dessous de cette dernière dans la prairie mais rien en vue. J'hésite un peu, je suis maintenant à mauvais vent et crains de faire démarrer le chevreuil s'il est dans les buissons noirs. Je décide de tenter tout de même ma chance car le vent est bien parallèle à la haie de buissons. Je passe une clôture puis commence à longer tout doucement cette haie très épaisse.

Tout à coup, à 40 mètres environ devant moi, un bruit dans les buissons me fait stopper net. Un brocard et 2 chevrettes surgissent des buissons. Ils filent au galop, traversent une autre haie parallèle aux buissons qui enveloppent le ru du déversoir du petit lac puis remontent vers le bosquet en crête de la colline. Ils disparaissent à couvert. Je reprends ma progression en longeant les buissons quand du mouvement sur ma gauche attire mon regard. 2 chevrillards descendent au galop vers la haie qui couvre le ru. Je me fige, ils biaisent vers le lac et vont passer trop loin de moi. Alors qu'ils arrivent derrière la haie, j'en profite pour revenir sur mes pas. Le premier chevrillard surgit de la haie à environ 20 mètres. Je me fige, arme mon arc et vise. Il reste immobile, je décoche mais le manque. Il démarre en trombe et rejoint les buissons noirs. Le second chevrillard est toujours dans la haie et va certainement suivre son compère. Je réencoche et m'avance encore pour être plus près pour mon second tir mais le second chevrillard sort plus loin que le premier et stoppe lui aussi à 20 mètres. J'arme, vise et décoche mais c'est encore manqué. Il se précipite vers les buissons. J’attends un peu puis pars chercher mes flèches mais n'en retrouve qu'une. Je cherche tout me même d'éventuels indices mais rien, c'est bien manqué. Je repars donc vers le grand bois.

Je fais tranquillement le tour du bois sans voir de chevreuil puis remonte vers le chemin de crête que je suis un peu avant de partir faire le tour des bosquets de la vallée suivante mais je ne réussis qu'à lever une grosse chevrette en bordure du bosquet. Elle me passe à 40 mètres au galop, marque un temps d'arrêt en crête puis disparaît derrière. Le reste de la matinée ne donnant rien, je décide de rentrer et redescends vers le lac pour le longer et aller chercher mon ragondin. Celui-ci récupéré, je fais demi-tour et reviens vers la voiture avec ma prise. Au moment où j'arrive au niveau du passage busé, je suis surpris par 3 chevreuils qui surgissent dans mon dos, de derrière la bande boisée que je longeais et disparaissent au trot dans le bosquet qui borde la berge opposée du bout du lac. Je tente de les rattraper en arrivant au bout du lac, je commence à longer doucement la berge en surveillant l'autre rive mais les chevreuils ont disparu. Cette fois je rentre.

 

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Bonne visite, Alex

Réponses à mes détracteurs :

https://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

SALON VIRTUEL INTERNATIONAL DE LA CHASSE DE DE LA PECHE

 

QUELQUES BLOGS DE CHASSE A L'ARC

 

 

PYRENEES CHASSES D'APPROCHES

https://www.facebook.com/pyreneeschassesapproches

 

FOURNISSEURS

 

 

 MATERIEL :

 

GRANDS GIBIERS HORS FRANCE METROPOLITAINE

ARGENTINE
Buffle murrah
Guanaco

 

MAJORQUE
Chèvre sauvage

GUYANE
Pécari à collier
Capibara
Caïman rouge
Caïmans gris

 

Forums Specialises

GRAND CHELEM FRANCAIS

Cerf élaphe

 

Chevreuil
Mouflon
Chamois
Isard
Sanglier
Blaireau
Renard
Répartition des prélèvements

AUTRES PRELEVEMENTS :

Répartition des prélèvements petits gibiers
Ragondin
Rat musqué

 

Lièvre
Lapin de garenne
Martre
Putois
Vison d'Amérique
Faisan commun
Canard colvert
Foulque macroule
Bécasse
Guyane
Iguane vert
Tourterelle rouviolette
Hocco alector

 

Singe hurleur
Aymara
Argentine
Lièvre
Renard gris
Tinamou élégant