Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 17:53

Jean Pascal a dormi à la maison et ce matin avant de partir au boulot, nous décidons d'aller faire un petit tour à la chasse. Nous partons pour le lac des coteaux de Gascogne, au carrefour de Noilhan. En route, j'aperçois une voiture qui monte le chemin de terre qui conduit à la digue. Ce doit être un pêcheur, que faire ? Il va certainement nous gâcher la chasse. Je décide de tenter tout de même le coup en essayant d'arriver avant lui. Je me gare près de la route, en amont du lac puis nous descendons tranquillement vers le lac en suivant le ru d'alimentation. Jean Pascal va passer à droite et moi en face. Je lui explique en chemin l'emplacement des terriers puis nous nous séparons en arrivant au bord du lac. Rapidement, j'aperçois 4 ragondins qui se débinent en suivant la berge en direction des terriers.

Je pars en courant pour les intercepter. Les ragondins plongent et je me positionne près des terriers, 3 ragondins remontent sur le lac, un peu loin pour tenter un tir alors que le 4ième surgit au ras de la berge, sur ma gauche et, le temps d'armer, il bondit sur la berge et remonte dans un terrier maintenant hors de l'eau à cause de la baisse du lac. Il m'a bien eu.

Les 3 autres ragondins partent vers Jean Pascal en plongeant régulièrement et se dispersent sur le lac. Je me rends compte que j'ai dit à Jean Pascal que les terriers étaient près d'un arbuste mais j'ai oublié qu'il y en avait 2. Je lui fais des signes et lui cri que les terriers sont plus loin. Jean Pascal se cale sur un des ragondins et le suit alors qu'il se rapproche du bord. Un second ragondin se débine à 40 mètres sur sa gauche et rentre au terrier. Le ragondin qu'il suit finit par lui fausser compagnie alors que j'aperçois le 4ième qui revient vers la berge de mon côté. Il file vers le dernier des terriers, près du bosquet. Je pars en courant pour l'empêcher d'y entrer. Le ragondin qui s'était arrêté à la surface replonge puis remonte pour filer vers la rive opposée alors que le pêcheur installe ses cannes au coin de la digue.

Je siffle et le montre à Jean Pascal qui l'aperçois et le prend en chasse. Jean Pascal se cale derrière le gros arbuste au milieu de la berge et laisse venir le ragondin puis arme et lui décoche une première flèche sans l'atteindre. Il réencoche, pendant ce temps, je pars me poster sur les terriers au milieu de mon côté de berge. Le ragondin refait surface un peu loin du bord et Jean Pascal lui décoche une seconde flèche sans succès à nouveau. Le ragondin vient maintenant droit sur moi qui suis en plein découvert.

Je m'agenouille et le laisse venir. Alors qu'il arrive à 15 mètres environ, je tente d'armer doucement mon arc mais le ragondin fait volte-face et repars en biaisant vers la berge opposée puis se cale au milieu du lac et s'immobilise. J'attraper un caillou et le lui jette. Il redémarre et part vers le ru d'alimentation. Nous le suivons doucement, chacun de notre côté. Le ragondin se sentant pris s'arrête à nouveau et je lui jette une autre pierre. Il redémarre mais biaise cette fois vers les terriers du milieu de la rive opposée. Il plonge. Jean Pascal s'est posté derrière un arbuste. Le ragondin refait surface sur la gauche de Jean Pascal qui ne peut le voir derrière son arbuste. Je lui signale sa présence. Il se décale et parvient à lui décocher une flèche mais c'est encore manqué. Le ragondin plonge et part se caler sous un arbre mort au ras de la berge. Jean Pascal qui l'a aperçu sous l'eau lui décoche sa dernière flèche et le manque à nouveau.

Il me fait signe et m'appelle, il n'a plus de flèche. Je presse le pas pour le rejoindre. Le ragondin est remonté sur le lac

et file vers les terriers, J'avance rapidement en longeant la berge alors qu'il se rapproche doucement du bord. Arrivé à sa portée, j'arme mon arc. Il hésite, oblique un peu puis revient droit sur la berge. Je le laisse venir un peu puis prends la visée alors qu'il se ravise et tente de s'éloigner me présentant un joli 3/4 arrière. Mon pin's se pose derrière son épaule et je décoche. Un jet de sang colore l'eau, le ragondin plonge. Il remonte un peu plus loin, se débat un peu puis s'immobilise.

Je récupère les flèches de Jean Pascal à l'aide de mon lancer sauf une qui a trop dérivé puis je m'attaque à la mienne et au ragondin qui ne sera pas facile à ramener. Nous retournons à Seissan pour nous séparer, il est l'heure d'aller travailler.

Une sortie matinale rapide, 04 mai 2011

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Il n'est pas nécessaire que j'essaie de me justifier à propos de ma passion car mes arguments, quels qu'ils soient, ne convaincront jamais un anti-chasse acharné. Je ne souhaite d'ailleurs convaincre personne, juste partager ma passion et regrette profondément l’attitude de certaines personnes qui, derrière leur anonymat, se permettent de m'insulter ou de souhaiter ma mort. Ces messages ne sont d'ailleurs pas publiés sur mon blog, par contre je publie les messages non injurieux même s'il sont en désaccord avec ce que je fais.

Pour les messages injurieux et autres, j'ai créé, à la demande des pauvres auteurs brimés, une rubrique à laquelle vous pouvez accéder en cliquant sur le lien suivant :

http://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

Bonne visite, Alex

LA CHASSE A L'ARC

HISTOIRE DE LA CHASSE A L'ARC :

LA CHASSE A L'ARC DANS LE MONDE :

ANATOMIE DU GIBIER :

LE TIR DU SANGLIER A LA COURSE :

LES INDICES APRES LE TIR :

 

LA RECHERCHE AU SANG

La chasse à l'arc est une chasse qui tue par hémorragie ce qui inclut que les animaux tombent rarement sur place, suivant l'atteinte et la corpulence de l'animal sa fuite pourra être plus ou moins longue. Après un temps d'attente plus ou moins long suivant l'atteinte, une recherche au sang s'impose. Si la quantité de sang le permet, l'archer pourra retrouver lui même son gibier mais si les indices sont moins importants, il ne faut pas hésiter à faire appel à un conducteur de chien de sang. Un bénévole qui se fera un plaisir de venir chercher votre gibier. Tout gibier mérite une mort la plus rapide possible et de se donner les moyens de le retrouver.

GERS 32

ORIO ADRIEN :

06 86 70 89 28

LASBATS CHISTINE : 

06 45 35 50 42

 

FORUMS SPECIALISES :

 

 

SITES UTILES

 


 

Albums

CHARC Magazine

Chevreuil, ses points forts et ses points faibles
Réaction du chevreuil après le tir
Recherche au sang sans chien
La chasse du ragondin à l'arc
L'appel du gibier
Après la chasse, le souvenir...
Emotions canadiennes

 

FOURNISSEURS