Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 14:04

Ce soir, ne sachant pas trop quoi faire, je décide tardivement d'aller faire un tour au ragondin sur un lac de Durban. Je me gare au bord de la route et descends vers le lac dont le niveau a beaucoup baissé. En arrivant près de l'arrivée du ruisseau d'alimentation complètement à sec, j'aperçois un ragondin d'environ 1.5 kg qui se débine vers un roncier qui surplombe le lit du cours d'eau asséché. Je me fige mais trop tard, il m'a déjà repéré et attend un mouvement de ma part pour rentrer à couvert. Il reste un instant immobile puis se coule dans les ronces. Je fais rapidement le tour mais la menthe qui a poussé à la place du ruisseau m'empêche de voir quoi que ce soit.

J'aperçois tout de même, plus en amont, un ragondin au gagnage vers le passage cimenté qui permet aux chevaux de traverser le ruisseau. Je rejoins la rive opposée puis remonte doucement le long du ruisseau pour tenter une approche. Il y a en fait 2 ragondins, une grosse mère et un jeune de 1 kg environ. Ils broutent paisiblement en se déplaçant sur le talus d'en face. Je me cale doucement à 6 ou 7 mètres d'eux et arme mon arc. La mère est plus à découvert, je prends la visée et décoche par-dessus la clôture des chevaux. Le ragondin touché en plein coffre démarre en trombe et vient rentrer avec le jeune sous mes pieds dans un terrier.

Une petite soirée ragondin à Durban

Je pars discrètement chercher ma flèche et la ramasse. Elle est peu marquée par le sang de l'animal et je ne trouve pas de sang autour de la zone de tir. Les chevaux curieux arrivent et traversent le ruisseau pour m'observer du haut du talus. Le martèlement de leurs sabots fait sortir un  petit ragondin de je ne sais où, il me passe juste devant et s'enfile dans le terrier. Je vérifie l'entrée du terrier et constate qu'il y a des marques de sang. Vu l'atteinte et le bruit que fait le cheval, aucune chance de voir mon gros ragondin ressortir.

Une petite soirée ragondin à Durban

En me tournant vers le lac, il me semble apercevoir une masse sous les ronces de la rive droite. On dirait un ragondin à l'entrée de son terrier.

Une petite soirée ragondin à Durban

Je m'approche un peu mais sans trop de précautions car je n'y crois pas vraiment mais plus je me rapproche et plus cette masse me fait penser à un ragondin. Je suis à 6 mètres environ et ça ne bouge toujours pas. J'arme mon arc et vise en plein dans la masse. J'hésite un peu puis décoche, je n'ai rien à perdre, ma flèche sera facilement récupérable. A l'impact, un couinement retentit. Le ragondin se débat à peine et essaye de mordre la flèche avant de s'effondrer sur place. Je le récupère en le tirant hors de son terrier au bout de ma flèche, c'est certainement le premier ragondin que j'ai vu car sa taille correspond et il était juste au-dessus de ce terrier.

Une petite soirée ragondin à Durban

Je pose le ragondin dans la zone de joncs et je poursuis en suivant la berge du lac alors que la luminosité commence à décroître.

Une petite soirée ragondin à Durban

En me rapprochant du bosquet qui borde une partie du lac, j'aperçois 2 ragondins assis sur la berge caillouteuse. Je décide de tenter de me rapprocher malgré le terrain découvert.

Une petite soirée ragondin à Durban

Je m'approche très lentement en suivant la berge mais rapidement le premier ragondin se met à l'eau et s'éloigne vers le milieu du lac pour rejoindre le pylône EDF noyé avant de plonger. Je continue sur le second qui semble ne pas vraiment se préoccuper de moi. J'avance vers lui en essayant de ne pas rouler sur les pierres calcaires découvertes par le retrait des eaux du lac.  Le ragondin me laisse approcher à 40 mètres environ puis s'avance vers l'eau. Je me fige et attends un moment. Il finit par se raviser et remonte sur la berge. Je réussi à me rapprocher encore de 10 ou 15 mètres avant qu’ils ne se mettent à l'eau. Je tente une approche rapide mais il plonge pour rejoindre son collègue contre le pylône EDF noyé.

Je tente de faire le tour du lac pour leur couper la route aux terriers du ruisseau mais ils plongent et disparaissent un long moment. Je les cherche en tournant autour du lac sans succès quand je finis par apercevoir l'un d'eux contre la berge opposée au bosquet. Je me fige et l'observe un peu, il semble vouloir longer vers la digue du lac. Je fais doucement le tour du lac alors que la luminosité commence à décroître très vite. Je traverse le ruisseau à sec puis avance voûté derrière les touffes de joncs qui bordent le haut du talus du plan d'eau. Alors que je le rattrape doucement le ragondin se ravise et revient vers moi, je me fige voûté et le laisse venir. Il s'arrête à un peu plus de 10 mètres de face et m'observe. Il a compris, je n'aurais pas mieux comme occasion. J'arme mon arc, prends la visée et décoche. Ma flèche est un peu basse mais elle touche le ragondin qui se débat et plonge. Je tente de récupérer ma flèche mais j'aperçois le fuyard qui vient de remonter contre la berge, sous la passerelle composée de 2 pylônes EDF.

Je laisse tout en plan et tente de l'approcher mais il plonge régulièrement et se dirige vers la digue. La luminosité est de plus en plus faible mais je veux l'achever et je persiste. Je le perds régulièrement de vue et fais des allers-retours le long de la digue quand il plonge près de moi. Il part maintenant vers le bosquet et je l'aperçois toujours trop tard au moment où il refait surface. Je décide de tenter ma dernière carte en me postant à l'angle du lac près d'une plaque d'algues. J'attends un petit moment quand, tout à coup, une tête sort à 3 mètres devant moi. J'arme doucement et prends péniblement la visée puis décoche mais je rate ma cible et perds ma flèche sous les algues. Je la cherche un moment sans succès puis il me semble apercevoir un sillon qui longe la berge du bosquet. Je presse le pas sur les cailloux roulants et rattrape le ragondin au moment où il tente de remonter sur la berge mais il plonge et disparaît pour de bon. La nuit s'est déjà bien installée alors que je rentre à la voiture.

 

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Il n'est pas nécessaire que j'essaie de me justifier à propos de ma passion car mes arguments, quels qu'ils soient, ne convaincront jamais un anti-chasse acharné. Je ne souhaite d'ailleurs convaincre personne, juste partager ma passion et regrette profondément l’attitude de certaines personnes qui, derrière leur anonymat, se permettent de m'insulter ou de souhaiter ma mort. Ces messages ne sont d'ailleurs pas publiés sur mon blog, par contre je publie les messages non injurieux même s'il sont en désaccord avec ce que je fais.

Pour les messages injurieux et autres, j'ai créé, à la demande des pauvres auteurs brimés, une rubrique à laquelle vous pouvez accéder en cliquant sur le lien suivant :

http://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

Bonne visite, Alex

LA CHASSE A L'ARC

HISTOIRE DE LA CHASSE A L'ARC :

LA CHASSE A L'ARC DANS LE MONDE :

ANATOMIE DU GIBIER :

LE TIR DU SANGLIER A LA COURSE :

LES INDICES APRES LE TIR :

 

LA RECHERCHE AU SANG

La chasse à l'arc est une chasse qui tue par hémorragie ce qui inclut que les animaux tombent rarement sur place, suivant l'atteinte et la corpulence de l'animal sa fuite pourra être plus ou moins longue. Après un temps d'attente plus ou moins long suivant l'atteinte, une recherche au sang s'impose. Si la quantité de sang le permet, l'archer pourra retrouver lui même son gibier mais si les indices sont moins importants, il ne faut pas hésiter à faire appel à un conducteur de chien de sang. Un bénévole qui se fera un plaisir de venir chercher votre gibier. Tout gibier mérite une mort la plus rapide possible et de se donner les moyens de le retrouver.

UNUCR :

http://www.unucr.fr/conducteurs.html

Conducteurs proches (ARGGB 31) :

ORIO ADRIEN :

06 86 70 89 28

FORUMS SPECIALISES :

 

 

SITES UTILES

 


 

Albums

CHARC Magazine

Chevreuil, ses points forts et ses points faibles
Réaction du chevreuil après le tir
Recherche au sang sans chien
La chasse du ragondin à l'arc
L'appel du gibier
Après la chasse, le souvenir...
Emotions canadiennes

 

FOURNISSEURS