Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 septembre 2006 7 03 /09 /septembre /2006 07:42

Ce soir, je suis parti pour récupérer deux flèches, tirées la semaine dernière sur un ragondin, dans un grand lac et qui la nuit tombée sont devenues introuvables.

En faisant le tour du lac, je lève un brocard qui mangeait la végétation grasse qui pousse sur les rives asséchées de ce lac d'irrigation et après 5 minutes de recherche, je retrouve mes deux flèches, côte à côte, échouées avec les plumes rongées par un ragondin.

Comme les ragondins ne semblent pas être de sortie sur ce lac, je décide d'aller en voir un autre un peu plus loin.

Ce lac très en contre bas de la route est truffé de ragondins et je n'ai pas souvent l'occasion d'y aller. Je gare ma voiture et à peine sorti je commence à voir une grande agitation dans l’eau. Malgré les 200 mètres qui me séparent du lac, je peux voir les ragondins qui le traversent en tous sens. J'empoigne mon Hoyt et commence à descendre. La petite mare qui précède le lac est agitée de petites vaguelettes causées par une famille de ragondins. Je suis tout près. C'est alors qu'à 15 mètres, j'aperçois un gros ragondin qui m'a repéré mais qui joue la carte du pas bougé pas vu, il est sur la rive, j'arme et ma flèche part. Touché, il fait un petit bon et disparaît dans la végétation dans un grand fracas, toute la famille se précipite dans les nombreux trous. Je m'approche et je le trouve mort, foudroyé par cette flèche tirée en arrière de la  tête.

Je le mets de côté et je poursuis ma chasse, un deuxième ragondin plus jeune (2 kg environ) vient vers moi à 20 mètres sur le lac. J'arme et lui décoche une flèche qui le traverse alors qu'il plonge. Malheureusement, il va mourir contre l'île, hors d'atteinte. Grâce à mon petit lancé, je récupère la flèche et après un tour infructueux du lac où seuls quelques canards auraient pu faire, en période d'ouverture, les frais d'une trop grande confiance en eux.

Je récupère mon ragondin et je continu mon tour des lacs. Direction un petit lac au milieu des maïs ou il y a deux semaines j'ai pu voir un beau ragot de 50 kg environ.

A mon arrivée aucun ragondin, je décide de faire pour m'amuser le tour du champ de maïs. Arrivé au bout du maïs sur la pointe des pieds, j'aperçois deux renards à 100 mètres. Ils sont entrain de muloter, avec une herbe coincée entre les deux pouces je leur lance de petits appels qui font venir l'un d'eux à 80 m mais je suis à découvert et en me voyant il file vers le maïs.

Un troisième renard sort entre temps du mais à 150 mètres, à toute allure. Je me rapproche du deuxième champ de maïs quand j'entends un bruissement entrecoupé des souffles puissants d'une harde de sangliers. Je les entends sortir un après l'autre pour rentrer au pas de course dans le champ de tabac tout proche.

Je m'approche pour les voir et me place à 20 mètres de l'endroit où ils sortent et là c'est un festival. Un après l'autre, ils sortent entre 15 et 20 m de moi. Des gros, des petits, certains marques un temps d'arrêt en bordure du champ, d'autres filent comme des balles. Il va m'en passer 14, un derrière l'autre. Le dernier sanglier sorti du maïs, les sangliers ressortent du tabac, se regroupent sur la bande enherbée avant de traverser la haie et de rejoindre le champ de maïs que je contournais tout à l’heure. Je ne sais pas combien étaient dans ce champ au départ mais ce fut un régal pour les yeux.

La nuit tombée, je rentre plein d'espoir pour cette saison qui va bientôt débuter.

Alex

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alex.bowhunter
  • Le blog de Alex.bowhunter
  • : Je chasse avec un arc de type compound, principalement le grand gibier et le ragondin, à l'approche en grande majorité, quelques fois à l'affût au sol (seul ou en battue) ou à l'appel, je n'utilise jamais de tree stand et de game-caméras. Je chasse léger (pas de jumelles, pas de télémètre)... juste mon arc, mon couteau, parfois un appeau et ma tenue camo...vous trouverez ici un recueil de mes récits de chasse.
  • Contact

AVERTISSEMENT A MES LECTEURS

Bonjour,

Ce blog est adressé à un public de chasseurs ou de curieux intéressés par la chasse. Il comporte des photos d'animaux morts ou de pistes au sang qui peuvent choquer certaines personnes sensibles.

Il n'est pas nécessaire que j'essaie de me justifier à propos de ma passion car mes arguments, quels qu'ils soient, ne convaincront jamais un anti-chasse acharné. Je ne souhaite d'ailleurs convaincre personne, juste partager ma passion et regrette profondément l’attitude de certaines personnes qui, derrière leur anonymat, se permettent de m'insulter ou de souhaiter ma mort. Ces messages ne sont d'ailleurs pas publiés sur mon blog, par contre je publie les messages non injurieux même s'il sont en désaccord avec ce que je fais.

Pour les messages injurieux et autres, j'ai créé, à la demande des pauvres auteurs brimés, une rubrique à laquelle vous pouvez accéder en cliquant sur le lien suivant :

http://www.chasse-a-l-arc-dans-le-gers.com/pages/MESSAGES_PERSONNELS_ET_REPONSES-8657563.html

Bonne visite, Alex

LA CHASSE A L'ARC

HISTOIRE DE LA CHASSE A L'ARC :

LA CHASSE A L'ARC DANS LE MONDE :

ANATOMIE DU GIBIER :

LE TIR DU SANGLIER A LA COURSE :

LES INDICES APRES LE TIR :

 

LA RECHERCHE AU SANG

La chasse à l'arc est une chasse qui tue par hémorragie ce qui inclut que les animaux tombent rarement sur place, suivant l'atteinte et la corpulence de l'animal sa fuite pourra être plus ou moins longue. Après un temps d'attente plus ou moins long suivant l'atteinte, une recherche au sang s'impose. Si la quantité de sang le permet, l'archer pourra retrouver lui même son gibier mais si les indices sont moins importants, il ne faut pas hésiter à faire appel à un conducteur de chien de sang. Un bénévole qui se fera un plaisir de venir chercher votre gibier. Tout gibier mérite une mort la plus rapide possible et de se donner les moyens de le retrouver.

UNUCR :

http://www.unucr.fr/conducteurs.html

Conducteurs proches (ARGGB 31) :

ORIO ADRIEN :

06 86 70 89 28

FORUMS SPECIALISES :

 

 

SITES UTILES

 


 

Albums

CHARC Magazine

Chevreuil, ses points forts et ses points faibles
Réaction du chevreuil après le tir
Recherche au sang sans chien
La chasse du ragondin à l'arc
L'appel du gibier
Après la chasse, le souvenir...
Emotions canadiennes

 

FOURNISSEURS